logo

Le Domaine de Rentilly

Domaine de Rentilly

Seine et Marne (77)

Les communs autour de 1900

 Domaine de Rentilly

On nomme “communs” les bâtiments, en dépendance des châteaux, dédiés au personnel de service comme les jardiniers, cuisiniers, femmes de chambre…

 

Les communs du château de Rentilly sont disposés en carré et forment une cour au centre de laquelle se trouve un square arboré. Sur la façade des bâtiments sont peints de faux colombages qui donnent une unité à la cour.

 Domaine de Rentilly

Au nord se trouve le petit château; dans le bâtiment est se trouvent les remises où on entreposait le matériel agricole ainsi que les outils et les machines de jardinage; à l’ouest, face aux remises, sont situées les écuries que le château de Rentilly, comme toute grande maison,se devait de posséder (on chassait alors à courre dans le bois).

 Domaine de Rentilly

Avec le temps, ce bâtiment a évolué devenant hnagar à calèches puis garage à voitures automobiles en conservant des logements à l’étage. Au sud se trouve la salle des trophées et le bain turc. L’acte de vente de 1819 parle de bains romains, très probablement des thermes alimentés manuellement. Ce sont les Menier qui les modernisent, au XIXe siècle, en les carrelant et en ajoutant une chaudière.

Le pavillon du jardinier, aux allures de manoir normand, est une construction plus récente : on le doit également aux Menier. Gastom Ménier avait une demeure à Houlgate.

 Domaine de Rentilly

Ils y logent leur jardinier et baptisent le pavillon de son nom : Carcat. C’est aussi à cette époque que,sur la façade des bâtiments, sont peints de faux colombages qui apportent une unité à la cour.

 Domaine de Rentilly

Près des communs et de l’orangerie s’étendent des serres horticoles et fruitières ainsi qu’un puits à glace, appelé aussi glacière, qui ont aujourd’ ‘hui disparus. 

 Domaine de Rentilly

Gaston Menier avait fait aménager une cage dans le parc ; il y installe des ours qu’il a ramené de l’île d’Anticosti, située dans la baie du Saint-Laurent; elle fut la propriété de la famille Menier jusqu’en 1926.

 Domaine de Rentilly

Toutes sortes d’animaux occupent le parc.  Des témoignages rapportent que, outre la présence de daims en liberté, de chevaux et de poneys qui  entrent jusque dans le hall du château, il y aurait eu la présence d’un pingouin, que l’on imagine venir lui aussi d’Anticosti.       

  Domaine de Rentilly

Parc à l’anglaise, jardin à la française et forêt aménagée.

Le jardin anglais nous enchante avec ses arbres géants et majestueux, il est l’oeuvre de ses anciens propriétaires. 

*Ici le pavillon des Gardes. Deux pavillons identiques marquent l’entrée du parc de Rentilly.

Le parc de Rentilly est un parc culturel. Le domaine a été réouvert progressivement à partir de 2004. Il  constitue un point vert important du secteur 3 de Marne-la-Vallée. Ce parc,   dernier vestige de l’important domaine géré par la famille Ménier (célèbres chocolatiers à Noisiel) à la fin du XIXe siècle, est aménagé autour  du château de Rentilly.

Il se compose de trois jardins distincts
Le jardin à la française est l’héritage des jardins traditionnels du château, s’étend au sud de ce dernier. Agrémenté de deux bassins, il offre une large perspective s’étendant jusqu’au pavillon d’entrée du domaine à Collégien. Un bois aménagé longe la bordure du jardin.

Enfin, le Parc Culturel est constitué des bâtiments annexes au château, tels que l’orangerie, les communs et diverses installations agricoles utilisées un temps comme piscine par la famille Ménier.  Ces bâtiments ont aujourd’hui une vocation culturelle pleine et accueillent régulièrement des expositions thématiques, un centre de documentation ainsi que le siège de la communauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire.

Sources : sur site 

35 commentaires pour “Le Domaine de Rentilly”

  1. c est tout simplement superbe j adorerai m y promener… pour les titis… quand les miens se mettent à “jouer à chat”… et débalent puis remontent les 3 niveaux de la maison je crois devenir folle… heureusement c est pas souvent… mais… le plus souvent sur le coup de 4h du mat… pauvres de nous… bisous consolateurs

  2. le petit château “Carcat” ressemble bien aux belles villas balnéaires que l’on voit à Houlgate et sur la c
    ôte normande .. tout a fait cela ..
    c’est en tous les cas bien joli ce petit coin ..

  3. Je trouve souvent plus intéressants les communs que le château en lui même. Je m’y trouve peut être mieux à ma place.

    La passion des poissons remonte à très longtemps. Quand j’étais ado, j’allais à la Samaritaine passer des heures au magasin 4 histoire de sentir les odeurs et l’ambiance aquatique. Puis j’allais sur les quais poursuivre mon immersion. Depuis cet âge je n’ai jamais été sans avoir un poisson. J’ai arrêté l’aquarium mais je ne lâche le bassin pour autant. Ce nouveau bassin ne sera qu’une étape car je suis déjà en train de cogiter d’en faire un autre, plus grand et mieux adapté. Mais celui-ci m’a donné tout de même quelques courbatures qu’ils faut que je laisse passer avant de songer à m’y remettre.

    Je te souhaite un bon long week-end. Bisous. Yves

  4. Hello Francine, nous sommes loin des squats miséreux que l’on voit ici ou là. Il y a là de quoi loger des SDF non ? Juste une petite question … Qu’as-tu comme appareil photo ?

  5. Que cet endroit est beau ! J’espère que ces dépendances ne subiront pas le même sort que le jardin … On dirait un décors de cinéma où pourrait se tourner une nouvelle de Maupassant .
    Quant aux Serres d’Auteuil, il est honteux de penser qu’elles puissent disparaître un jour .Cela dépasse l’entendement .
    Bonne soirée Francine .
    Je t’embrasse

  6. alors là, je préfère , tu peux me réserver un petit appart pour les vacances , j’y vais de bon coeur…passes une bonne journée , bisous

  7. hello francine
    tu n’as pas bu en corse une sorte de grappa. Une eau de vie de raisin assez fort … Dans les pays italianisant comme les notre, on fait aussi de la Grappa qui monte facilement à 55° voire plus si elle est fait artisanalement et bien meilleure que celle su commerce.
    bizz
    pat

    * a l’armée en Alsace, je me souviens que dans nos rations, on avait du schnaps !

  8. bonjour …Vous saurez tout tout sur Rentilly….Un reportage très complet et joliment écrit….encore bravo…Je vais y faire un tour dans 10mm…le soleil brille …alors il faut en profiter…Bon WE Pascal…et des bises de nous deux.

  9. jolies photos un beau regard sur le domaine de Rentilly , je te souhaite de bonnes fêtes de pâques , pour nous on va sur un pâques aux tisons bisousssssssssss amitié de ht savoie

  10. De bien beaux bâtiments, ça c’est sympa. Je pense y faire un tour prochainement!
    Joyeuses fêtes de Pâques! le soleil brille sur Paris. Bisous.
    Christiane

  11. Bonsoir Francine,
    C’est magnifique ce domaine de Rentilly, la partie qui me plaît le plus c’est le pavillon du jardinier. Merci pour ces belles photos. Joyeuses Pâques Francine. Bisous

  12. Bonjour Francine,
    C’est un ensemble remarquable et qui valait bien la peine de le préserver dans son intégralité!
    Amitiés, Frans

  13. on ne peut pas dire qu’ on se moquait du ” petit personnel ” !
    et on peut constater que les activités ne manquaient pas !
    Merci pour ce reportage superbement illustré
    bonne journée
    bisous

  14. Bonjour,
    le pavillon Carcat est l’œuvre d’un architecte de Lagny sur Marne,
    M Marcel GILLON, ami de Chéri HEROUARD (la vie Parisienne).
    Joyeuses Pâques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !