logo

Le Dom de Cologne (3)

La fenêtre de l’arbre de Jessé et de Saint Pierre
Les collatéraux ne furent achevés qu’au gothique tardif, entre 1507 et 1509. Ils s’éclairent de cinq fenêtres splendides. Leurs auteurs, des artistes colonais, utilisèrent toutes les techniques perfectionnées de l’art du vitrail, connues à la fin du Moyen Age.
L’archevêque Philipp von Daun, donateur de la fenêtre, y est représenté, agenouillé près des saints Pierre et Sébastien. Les armes de sa famille ornent le registre ornent le registre inférieur de la fenêtre. L’arbre de Jessé, l’arbre généalogique de Jésus, s’élève en haut à droite. Le tronc sort du corps de Jessé, le fondateur de la souche; les branches donnent naissance aux rois bibliques.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

La partie gauche de la fenêtre montre des scènes de la vie de saint Pierre, depuis l’appel divin que le pêcheur Simon (plus tard Pierre ) entendit, en haut à gauche, jusqu’à la crucifixion de l’apôtre représentée, en bas à droite.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne
Statue de saint Christophe
La statue de saint Christophe dans la cathédrale de Cologne est une sculpture monumentale de tuf du dernier quart du xve siècle, en provenance de l’atelier de Meister Tilman (de), datée vers 1470. La sculpture est placée sur une colonne à la jonction du transept sud et du déambulatoire du chœur. Elle mesure 373 centimètres de haut, est composée de trois blocs de pierre et représente saint Christophe portant l’enfant Jésus sur ses épaules. Elle est posée sur une console polygonale soutenue par deux angelots portant des blasons.

Le Dom de Cologne

 

Retable des Clarisses, vers 1345-1360
Le retable des Clarisses (Clarenaltar) est un retable polyptyque créé entre 1345 et 1360. Il était installé initialement dans l’église Sainte-Claire du couvent des Clarisses de Cologne puis trouve une place en 1811 dans la cathédrale. Il se trouve en 2016 dans le transept Nord.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Le retable mesure environ trois mètres de haut et, en position ouverte, six mètres de large. Pendant les jours ordinaires, le retable est fermé et présente sur ses deux volets douze saints et saintes de l’ordre des Franciscains. Les dimanches et jours de fête normaux, la première paire de volets est ouverte et permet de voit une deuxième paire de volets, fermée; sur les quatre faces de volets ainsi visibles sont présentées vingt-quatre panneaux avec douze scènes de la Passion du Christ et douze scènes de son enfance.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Lors des fêtes de grande solennité, la deuxième paire de volet est ouverte, montrant alors un retable tout doré : une rangée supérieure avec des statuettes des douze apôtres et une rangée de douze bustes féminins, autant de reliquaires de compagnes de sainte Ursule. Au centre figure un tabernacle fermé par un panneau montrant la messe de saint Martin.

Retable d’Agilolphus
Le retable d’Agilolphus, ainsi nommé d’après un évêque colonais du viie siècle, est un retable polyptyque dans le style d’Anvers crée vers 1520.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Comme les autres retables de cette école, il est de grande taille (environ 7 × 5,5 mètres) et contient dans sa partie centrale de nombreuses scènes sculptées de la vie et de la Passion du Christ, et sur les volets latéraux d’autres scènes peintes.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Il a été longuement restauré et réinstallé en 2012 dans le transept sud. À l’origine, le retable servait de maître-autel dans le chœur de l’église collégiale « St. Maria ad Gradus » (Sainte-Marie des marches) près de la cathédrale, démolie en 1817.

Le Dom de Cologne

 

La châsse des Rois Mages
Après la défaite de Milan en 1162, les restes des rois mages auraient été transportés par Rainald von Dassel en 1164 de Milan à Cologne, où ils sont depuis déposés dans une châsse en or dite châsse des rois mages, exposée dans le chœur de la cathédrale. Dans toute la suite du Moyen Âge on les a appelés les “trois rois de Cologne”.

La Légende dorée de Jacques de Voragine résume les croyances du temps : Sainte Hélène, mère de l’empereur Constantin Ier, aurait retrouvé ces reliques vers 330 et les aurait fait transporter à Constantinople. De là, les reliques sont transférées, toujours d’après Voragine, à Milan par l’évêque saint Eustorge, puis parviennent à Cologne, sur ordre d’un empereur germanique appelé Henri par Voragine.
Dès lors, des milliers de pèlerins vinrent chaque année de tous les coins d’Europe se recueilllir sur les reliques des Mages. Dès le Moyen Age ce pélerinage joua un rôle majeur dans la vie spirituelle et économique de Cologne.

Le Dom de Cologne
Le reliquaire est la destination d’un pèlerinage chaque année le 6 janvier, lors d’une procession des « Sternsinger (de) » ou chanteurs d’épiphanie.
Nicolas de Verdun, le plus grand maître-orfèvre de cette époque, réalisa l’admirable châsse entre 1190 et 1220. Elle est composée de trois reliquaires, l’un posé sur les deux autres, et mesure 1,53 de haut, 1,10 de large et 2,20 de long. Le coffre en bois est revêtu de feuilles d’argent et de cuivre doré, de l’envers desquelles ont été martelées les figures. Seule la face antérieure est en or massif. Des émaux dorés ornent les frises finement ciselées. L’écrin est rehaussé de quelques 1000 pierres précieuses et perles et de plus de 300 intailles et camées antiques de grande valeur. Les rois et prophètes de l’Ancien Testament trônent dans le registre inférieur des côtés latéraux; les apôtres siègent en haut.

Le Dom de Cologne
Protégée avec soin la châsse n’a presque pas subi de dommages au cours des siècles, elle demeure le principal attrait du Dom.

La Madone aux bijoux

Cette statue très vénérée de la vierge date du 18e siècle. Marie et l’enfant divin sont enveloppés dans u ne somptueuse draperie richement parée de bijoux.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Selon une ancienne coutume colonaise, toujours en usage, les personnes en mal d’amour ou désireuses d’avoir des enfants viennent offrir de l’or ou des pierres précieuses à la Madone. Mais les fidèles lui adressent bien d’autres sortes de requêtes, ainsi qu’en témoigne la multitude se cierges allumés devant l’autel.

Fresque ornant le plafond du Dom

Après recherches, sans certitude, cette fresque fait référence à l’ouvrage “Translatio Trium Regum” de Joannes de Hildesheim, qui relate l’histoire des Rois Mages, les trois rois de Cologne. La date figurant sur le pilier, 1164, pourrait correspondre à l’arrivée des reliques dans le Dom, les reliques ayant été offertes en 1162. Voir inscription sur la 5e photo.

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

Le Dom de Cologne

64 commentaires pour “Le Dom de Cologne (3)”

  1. Quand je disais qu’ une journée n’ y suffisait pas !
    Ces vitraux qui racontent tant de choses sont magnifiques, et que dire des retables monumentaux, et si bien sculptés !
    La châsse des rois mages est de toute beauté, mais me laisse un peu sceptique quand à ce qu’ elle contiendrait !
    et je trouve les fresques presque trop simples par rapport au reste !
    Merci pour toutes ces superbes photos !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Bonjour Francine,
    Elle est vraiment grandiose cette cathédrale,
    un très joli retable, que du beau travail !!!
    les vitraux aussi sont superbes; de bien belles photos !!!
    Bonne journée, bises

  3. Coucou Francine,
    Une très belle suite. Que de merveilles, avec un waouh d’admiration en admirant les retables, quelle finesse!
    Merci pour cet excellent partage de photos et d’explications toujours captivantes.
    Bises et bon vendredi

  4. Bonjour Francine, cette église est magnifique et renferme des oeuvres exceptionnelles de beauté, j’aime beaucoup..
    Merci pour toutes tes belles photos et explications..
    Bonne journée, bons baisers

  5. Bonjour Francine
    Comment dire ……. c’est juste grandiose !
    On doit y passer un moment à tout photographier, je m’y vois !!!
    Tes photos sont superbes
    Merci pour ton partage
    C’est mon dernier passage, je pause
    Bisous, @ bientôt

  6. Quelle richesse ! Merci de nous montrer les détails ! Les retables sont remarquables ! Saint Christophe diffère de ceux que je connais. Jolies fresques et vitraux magnifiques. Cette cathédrale est un véritable bijou précieux ! Merci pour les superbes photos 🙂 Belle journée Francine Bisous

  7. Kikou Francine,
    ils sont de toute beauté; tu devrais voir en période de Noël comme elle est bien faite la crêche !
    Journée qui normalement sera ensoleillée mais pour l’instant c’est nuageux.
    J’ai hâte d’être le week-end pour me reposer ; j’en ai besoin ; j’ai encore mal dormi suite aux évènements chez Jess hier, ça trottine dans ma tête.
    Passe une bonne journée et un bon week-end, gros bisous
    Nadine

  8. On imagine pas le travail des artistes qui réalisent les vitraux et les retables… j’ai vu plusieurs émissions sur la 5 ou Arte… c’est incroyable ! La statue de Saint-Christophe est magnifique ! L’expression du visage est vraiment trop belle ! Merci pour ton partage Francine… j’adore ton soucis des détails dans tes prises de clichés ! c’est là, tout près que l’on peut voir la beauté de ces créations !
    Bon aprem !
    Gilbert

  9. Bonjour Francine, quelle belle saga ces billets que tu nous donnes à lire et à voir en ce moment, les vitraux sont splendides et tout le reste suit, une merveille. Bisous et bonne journée MTH

  10. Bonjour Francine
    qu’elle richesse en beauté. Les vitraux sont splendides. Les retables ont des sculptures de toutes beautés. La vierge noir à son pesant d’or. Les fresques sont très belles aussi. Bises et bon weekend

  11. Coucou ma Francine, merci de t’être intéressée à la photo de la plage dans mon article.
    Magnifiques fresques, où l’on y retrouve beaucoup de scènes différentes et des symboles. Très bien conservées.

    Je te souhaite un bon week end et un temps plus agréable que chez nous. Pluie abondante et froid +5°.
    Je suis au café, la journée est finie pour moi, donc je vais pouvoir me détendre
    Très douce après midi et prends soin de toi.
    Lolli

  12. C’est une pure merveille
    Ce sont de vraies oeuvres d’art et il y a beaucoup de variétés à voir
    cela doit être très émouvant de s’y promener car déjà en regardant tes photos, je ressens beaucoup de sensations.
    Bisous et bon week end
    Am

  13. Des oeuvres magnifiques et tu sais si bien les mettre en valeur par tes exposés Francine .. j’ai dû attendre un certain temps pour charger les clichés mais je ne regrette pas, çà en vaut la peine.
    A toute époque il y a eu vraiment de grands grands artistes et c’est un patrimoine très riche à conserver !!
    Mes bises pour u n bon week end Francine sous le soleil d’après la météo et çà fera du bien au moral de tous je pense : on en a bien besoin en ces périodes tourmentées !
    Nicole

  14. les photos sont toutes plus belles les unes que les autres
    merci du partage;
    pour en revenir aux maisons, grandes et spacieuses, certes mais tout dépend du nombre de personnes ou de familles qui vivaient à l’intérieur;
    bon week end, Francine

  15. Bonsoir Francine c’est encore un merveilleux reportage que tu offre tes photos sont sublimes j’adore ce magnifique partage merci à toi bonne soirée bisou Claudine Daniel

  16. Bonsoir , mieux vaut tard que jamais…. Quel magnifique travail de précision dans les détails, sans parler des peintures du plafond…Ils avaient le sens des choses bien faites..Beau we avec le soleil .Bisous.

  17. Bonsoir Francine.

    Quel splendeur…Un véritable musée avec des pièces d’art magnifiques.
    De très beaux vitraux, qui ont tous leur histoire.
    Ces rétables, superbe et ces détails, du travail d’art.
    Le plafond, de splendides fresques.

    Tout est sublime .
    Bisous et bon week-end

  18. Coucou Francine,
    oui c’est grandiose! Tes photos et les sujets. On se trouve presque sans mots devant cela! Je suis abasourdie par tant de beautés. Je nome souvenais pas d’autant de splendeurs. Tu nous a gâtés merci pour cet énorme partage
    Bon weekend et bisous.

  19. Je n’aime pas vraiment tout ce qui est religieux mais je sais reconnaître l’art et je suis souvent ébahie par les oeuvres réalisées notamment sur les vitraux.
    Très bon week-end

  20. bonjour, richement décorée !! le retable est magnifique; que de valeurs dans ce lieu !!
    Pour les maisons nous en avons visité 2 autres sur l’île, du même type, même époque coloniale.
    Bisous

  21. Bonjour Francine, tout est merveilleux, quel magnifique patrimoine et le plafond du Dom est de toute beauté.
    Un grand merci pour tes merveilleuses photos.
    Je te souhaite un beau samedi.
    Bisous

  22. Coucou Francine je passe faire un coucou à mes amies….toujours de bien jolis reportages….vivement le soleil ….le printemps est là un vrai bonheur
    Bisousssssssssssss passe un bon week-end

  23. Bonjour je continue agréablement la visite,il faut être sans arrêt la tète en l’air ! merci pour ces superbes photos,c’est comme si j’y étais ! enfin du soleil bon week end bises

  24. Bonjour Francine
    cette église est une merveille et ses vitraux de toute beauté
    un week-end ensoleillé dans l’ensemble en Bourgogne
    je te souhaite de passer une agréable journée et un bon week-end
    bisous

  25. Bonsoir ma douce
    Un véritable travail d’orfèvre, des bijoux d’une grande beauté, les vitraux sont magnifiques, cette église est un chef d’oeuvre grandiose avec plein de détails et on ne peut qu’en admirer la grande beauté. Bravo à toi Francine pour tes superbes clichés et pour ce bel article. Que du bonheur.

    Merci pour ton gentil passage.

    Un papillon est un billet doux plié en deux qui cherche l’adresse d’une fleur…
    Vole papillon vers mes amies et amis et apporte leur mes mots d’Amitié…
    Un petit mot, une petite attention, accueillir quelqu’un avec le sourire et le bonheur dans les yeux…en lui disant simplement bonne soirée et également bon dimanche sous le soleil et la douceur.

    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  26. Houps pardon je t’ai appelé Chantal alors que je sais que ton prénom est Francine. Je venais de commenter chez une amie lui disant que les photos de New York étaient de mon amie Chantal et voilà voilou….. Dommage que les traditions se perdent en métropole, c’est si beau les sapins illuminés pendant les fêtes, crèches …. Gros bisous ma douce Francine.

  27. Coucou Francine!
    J’ai photographié les retables sans savoir ce que c’est! Maintenant je sais! Merci pour cette merveille! Gros bisous!

  28. Bonsoir Francine,
    whaooooooooooo…tes photos de l’intérieur sont vraiment superbes. De très beaux détails et j’aime beaucoup les vitraux. Merci pour les informations, ça aide bien pour la visite.
    Bonne soirée et bon week end.

  29. Bonsoir Francine
    Vraiment magnifiques les vitraux, tout en finesse. Il faut être vraiment doué pour faire des choses aussi précises que celles là !
    Tu as fait un beau voyage, très intéressant et plain de découverte.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une très bonne soirée
    Bisous
    @lain

  30. Bonsoir Francine
    Que c’est beau…! les vitraux sont superbes.
    Merci pour ces magnifiques photos qui enchantent.
    Je ne viens plus guère sur le blog pour le moment, une baisse de régime.
    Merci pour ta visite et ton charmant commentaire,
    Bonne soirée et bisous
    Méline

  31. coucou Francine
    superbes ces vitraux ! du grand art
    pour les poèmes et bien je ne sais pas si on en apprend encore à l’école
    vu que je n’ai pas de petits enfants, il y a bien longtemps que je ne suis plus les programmes scolaires
    bonne soirée à toi
    bisous

  32. Bonjour Francine,
    C’est une pure merveille! Je l’ai visité la premère fois tout gosse en 1952. Je me rappelle que les batiments aux alentours étaient encore quasiment toutes en ruine à cette époque. L’hôtel où nous logions ne comportait plus que le rez-de-chaussée et un seul étage rafistolé.
    Le bâtiment à Middelbourg était anciennement le lieu d’entraînement des arquebusiers, devenu un centre horéca et de loisirs depuis 2013
    Bon dimanche,
    Frans

  33. Des merveilles exposées et très bien conservées.
    Merci de nous en dire tant propos de ces reliques.
    C’est l’Histoire de notre patrimoine cultuel Européen avec un grand “H”…et par les temps qui courent, cela me semble très important le la mettre en relief.

  34. Bonsoir Francine
    Ton blog est magnifique et très enrichissant ; moi qui adore les chateaux je suis comblée ; j’aime aussi les cathédrales et églises ainsi que tous les monuments qui nous dévoilent leur histoire ; d’ailleurs je regarde toujours les émissions de racines et des ailes, les émissions sur l’histoire etc….. on a l’impression de voyager. Bonne soirée et bises amicales de
    COCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !