logo

Le culte de Saint Expedit à la Réunion

Saint-Expédit, le “P’tit Bon Dieu” a la réputation d’exaucer les vœux rapidement. C’est la raison de son énorme popularité à La Réunion.

Saint Expédit, un saint controversé !
Il est difficile de ne pas remarquer ces petits oratoires rouges au bord des routes quand on se promène à la réunion. Ils seraient environ 340 sur toute l’île.


Ces oratoires sont spécifiques à la Réunion, on n’en trouve pas d’équivalents dans la métropole. Ils intriguent les touristes, avec leurs attributs chrétiens, la croix, la statue de St Expedit assez conventionnelle, souvent accompagnée des statuettes de ND de Lourdes, d’images du Sacré-Coeur, et où brulent des bougies, et de l’encens. Les guides réunionnais conseillent de ne pas s’intéresser à ces oratoires, comme étant associés à des forces occultes…

En effet, la dévotion dont il est l’objet à La Réunion n’est pas toujours très catholique. Elle se réduit le plus souvent à des sollicitations concrètes et intéressées, qui frisent pour certaines le mauvais sort. Saint Expédit est d’ailleurs également vénéré par l’hindouisme populaire où il appartient au groupe des divinités bénéfiques, mais disposant de pouvoirs redoutables.

Réalité ou légende ?
L’étrangeté de son nom et la carence de documents concernant sa vie font douter de son existence.
Pour certain son existence est prouvée. Saint-Expédit converti au christianisme vit à la fin du III e siècle de notre ère comme soldat et commande la XII e légion romaine, la Fulminante. Cette dernière a pour mission de protéger Jérusalem contre l’invasion des Barbares. Expédit tient ses troupes au repos dans la ville de Métilène, chef-lieu de la province d’Arménie. Accusé de corrompre les fonctionnaires de l’Empire Romain, Expédit est arrêté. Son crime est justement d’être chrétien. Il meurt flagellé jusqu’au sang et décapité, dans la ville de Métilène. De cette source, il ressort que Saint-Expédit a été martyr des premiers temps de l’église. un Saint qui n’a jamais été canonisé par l’Église catholique, Pie XI a rayé son nom du martyrologe et prescrit sans succès, l’enlèvement de ses images dans les églises.

*à Notre dame de la délivrance, Saint Denis

D’autres affirment que Saint-Expédit n’a jamais existé. Sa naissance ne serait que le fruit d’une fâcheuse erreur. Un jour des religieuses de Paris reçoivent de Rome une boîte contenant des reliques pour une nouvelle chapelle. Elles ne trouvent aucune indication leur permettant de les identifier, à part une inscription sur la boîte elle-même : expedito, suivie de la date. Ignorant l’italien, les religieuses ne soupçonnent pas que cette expression signifie, expédié, et croient qu’il s’agit du nom de Saint. Elles baptisent leur chapelle du nom de Saint-Expédit.

La première statue de Saint-Expédit La Réunion, à à Notre-Dame de la Délivrance
Après la première guerre mondiale, une riche dame de Saint-Denis de La Réunion, est en France. Il n’est pas facile de venir à La Réunion. Les bateaux sont rares. L’administration ne veut pas laisser contaminer l’île par les épidémies qui sévissent en Europe. Les rares bateaux qui partent sont chargés de marchandises et de médicaments. Cette dame brûle de revenir au pays pour revoir les siens.

Elle essaie d’avoir un billet de passage à destination de La Réunion. Sa demande est rejetée. On lui dit d’attendre des jours meilleurs soit quatre à six mois. Elle se décide alors à aller prier dans une église de Marseille. Elle va se recueillir devant une statue de Saint-Expédit, demande au Saint d’intercéder pour qu’elle ait un billet de passage le plus tôt possible. Trois jours plus tard, sa prière est exaucée. Arrivée à La Réunion elle s’empresse d’aller rendre visite au curé de la Délivrance. Elle lui raconte son aventure et le supplie d’accepter une statue de ce saint dans son église. C’est ainsi que Saint-Expédit a fait son entrée dans l’église de la Délivrance à Saint-Denis.

Représentation 
Il est représenté en uniforme de soldat romain, tenant haut une croix portant le mot “hodie” dans la main droite bras levé, et tenant la palme du martyre dans l’autre main, son pied écrasant un corbeau avec le mot “cras” pour rappeler que lors de sa conversion un corbeau envoyé par le diable, lui apparu en criant “cras ! cras ! cras !” (demain) et qu’il répondit en disant “Hodie ! hodie ! hodie !” (aujourd’hui).

*Eglise Sainte Anne, Saint Expédit écrase un corbeau à la forme humaine

 

La déviance du culte réunionnais 
On trouve de très nombreux oratoires surtout dans les Hauts, aux carrefours ou au bord des routes;

ils sont de petites tailles et toujours peints en rouge, la couleur sacrée des pratiques malabares, couleur du sang, de la vie et de la mort. De plus en plus ils sont cachés dans des propriétés privées, à l’abri des regards, pour protéger la famille et les biens.

On associe également Saint-Expédit à la déesse Karli ou à Mardé Vira parce qu’ils représentent la richesse et la force. A l’intérieur, la présence d’une statue ou image du saint, des plaques de remerciement, un tissu rouge.

Parfois des statues du saint qui sont brisées, décapitées l’explication à cela, les gens qui ont été déçus par le Saint se vengent en faisant cela pour montrer leur mécontentement. Les statues ne sont jamais jetées ou déplacées.

Le nombre d’adeptes est sans doute important, on ne le connaît pas; ce culte étant socialement dévalorisé la fréquentation de ces oratoires se fait en secret. J’ai vu un homme se recueillir devant un oratoire sur la route de Piton Sainte Rose, et je l’ai retrouvé à Notre Dame des Laves priant devant la Vierge au parasol. 

Une croyance très présente et des promesses qui lient
Saint Expédit, celui qui guérit, celui qui aide à trouver du travail, à obtenir un prêt. Dans les chapelles des promesses sont faites et il est recommandé de tenir parole dans les délais les plus brefs, que la grâce soit exaucée ou non. Les grâces exaucées créent un lien de dépendance et de dévotion, dont le bénéficiaire ne peut plus guère se délier sous peine de perdre a nouveau ce qu’il vient de recevoir, de nombreux récits nous rappellent que les parjures furent durement punis.

 

Des offrandes pour le saint, fleurs, bougies pièces de monnaie, bout de tissu rouge.

Mais Saint-Expédit a la capacité de faire beaucoup plus il est souvent question de sorcellerie, il semble en effet que les services que les fidèles viennent parfois demander au saint, engagent une attente et une croyance en des pouvoirs supérieurs, dangereux et secrets. Saint Expédit un culte populaire fait de dévotions et de pratiques magiques, le Saint patron des gens ordinaires et plus généralement déshérités. C’est sans doute cela qui explique son succès à la Réunion, ainsi que la durée de son culte.


Étant donné le peu de preuves que l’on possède sur l’existence de Saint-Expédit, étant donné également les connotations magiques de son culte, le clergé a fini par ne plus le cautionner. Aujourd’hui si certains prêtes le tolèrent, la plupart déconseillent ou même interdisent ce culte.

http://www.mi-aime-a-ou.com/saint_expedit.php

50 commentaires pour “Le culte de Saint Expedit à la Réunion”

  1. Merci pour tous ces renseignements ! Moi je ne connais Saint Expedit que depuis à peine 2 ans, quand une amie m’a dit lui avoir mis un cierge pour que mon fils ait son permis ! 😉
    Belle journée, bisous !
    Cathy

  2. Je ne connaissais pas du tout ce saint et ses bons pouvoirs auprès du petit peuple, ni son histoire, eh oui chacun se raccroche à quelque chose dans l’espoir d’un meilleur, merci Francine, bises

  3. IL est un peu comme un placébo, l’ homme vit d’ espoir, et ce saint réel ou non est là pour les réaliser.
    Toutes les cérémonies sont un rituel, il arrive que ce soit le peuple qui en définit les formes.
    Le peuple réunionnais gardera plus longtemps ses traditions que les métropolitains, qui abandonnent de plus en plus leur culture religieuse pour le consumérisme.
    Merci pour cet article, sur un saint polémique
    Passe une bonne journée
    Bisous

  4. Hello Francine
    Je ne connaissais absolument pas cette histoire de Saint Expedit et j’ai apprécié de la découvrir dans ton texte. La religion catholique dans les terres lointaines et païennes a du souvent s’adapter avec les cultes anciens pour ne pas heurter les habitants de ces iles… Le clergé a encouragé le syncrétisme comme il l’a fait avec yemanja en Afrique et en Amerique du sud…
    Bon Vendredi
    bizz
    Pat

  5. Très belles photos dédié à Saint Expédit! merci pour toutes ces explications. On l’aime ou on ne l’aime pas mais il ne laisse pas indifférent. Bises Florence

  6. Bonjour Francine, une belle réalisation que ce petit sanctuaire.
    Mais combien de temps que cela va encore rester?
    Car avec leurs idées et décisions de tout supprimer de notre culture catholique afin de ne pas choquer d’autres cultures qui elles s’implantent sans demander notre avis.
    Bravo pour tes explications (c’est contraire à moi) rire.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  7. Impossible de ne pas remarquer les nombreux petits oratoires de la Réunion ! J’avais bien sûr demandé des explications aux autochtones puisque je n’avais pas pris de guide. Entre les explications embarrassées voire apeurées des uns et les allusions des autres j’en avais conclu qu’il s’agissait de sorcellerie, de jeter des mauvais sorts ! Merci de m’en apprendre beaucoup plus à ce sujet 🙂 Belle journée Francine Bisous

  8. Bonjour Francine,

    Joli billet sur cette croyance ….
    Mais quand on consulte la toile ce culte Expédit ou Elpide mais également Lipide, date du XVIIe …il se serait développé en Allemagne durant cette période …Il est honoré le 19 avril par l’église Orthodoxe et Catholique .En 1781, il fut proclamé patron secondaire d’Acireale en Sicile.
    Alors quand on te lit sur ses dernières lignes …..Qui croire ???
    merci du partage de ses belles photos et ses explications sur ses oratoire et le sens de ce saint sur l’ile….
    bonne fin de journée et bon weekend
    amitiés

  9. Tes photos sont superbes, bien choisies, et étonnantes
    et j’ai apprécié de lire cette histoire, étonnant de voir comment d’une erreur d’interprétation a pu naître un saint, mais sans doute qu’il y a quand même une base de vraie et que cet homme qui a été arrêté et exécuté a bien existé, a-t-il un lien avec les reliques “expédiées” ?
    Je suis croyante, et je crois réellement à la force de la prière et des demandes au Ciel et notamment en ce qui me concerne à la Sainte Vierge
    bisous et bon après midi
    Am

  10. Alors là ! Je ne connaissais pas du tout ce Saint… il a le mérite au moins de bien porter son nom ! C’est très vite ‘expédi’er ! on en apprend tous les jours ave nos blogs sympas !
    Bonne après-midi
    Gilbert

  11. Bonjour Francine
    Mon gendre est originaire de La Réunion mais il ne doit pas savoir tout ça, je ne l’ai jamais entendu parler de Saint Expédit ni de ces oratoires rouges typiques ….. bon faut dire que lui, sa religion c’est plus le Rougail saucisses !!! rires !!!
    Merci pour toutes ces explications
    Tes photos sont très belles
    Bisous, bon week-end

  12. Bonjour Francine , des photos hautes en couleurs , et un récit fort bien documenté une belle lumière, ce qui n’est pas le cas ici depuis plusieurs jours
    J’espère que tout va bien pour toi .Bisous et bon we

  13. Voilà encore un saint que je ne connaissais pas. Merci à toi pour les informations fort intéressantes de ton article ainsi que pour tes photos.
    Bon week-end à toi, triste ici car il n’arrête pas de pleuvoir.
    Bises Francine, à bientôt.

  14. bonsoir un article qui est vraiment bien documenté
    et je dirais qui décoiffe
    je n en avait jamais entendu parler
    tu à bien étudié tout cela et photos à ‘l appui
    bravo
    je te souhaite une bonne soirée
    j’espére que tout vat bien pour toi

    bises FRANCINE

    kénavo

  15. Bonsoir Francine
    Remarquablement beau. Les statues sont magnifiques.
    Les petites maison en rouge doivent être les arrêt de prière d’un chemin de croix je pense, non ?
    Merci de ce joli partage, j’aime beaucoup.
    J’espère que tu vas bien
    Non non sur le Sacré Cœur je n’ai pas fait de photos en cachette tu ne peux pas pour deux raison : c’est interdit et en plus il y a tellement de monde que ça serait difficile. Par contre je suis monté au sommet du dôme, c’est de la que j’ai fait mes photos, mais pas dans la nef ni le cœur
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une belle soirée
    Gros bisous, merci de ton gentil passage
    @lain

  16. Bonsoir Francine et bien on apprend bien des choses de cette île c’est encore un merveilleux reportage que tu nous offre ca fait bien plaisir tes photos sont vraiment magnifiques merci du partage bonne soirée bisou Claudine Daniel

  17. Bonsoir ma douce
    Tu as fais de superbes photos, l’intérieur de l’église est beau et j’aime la ravissante statue de St Expédit, beaucoup de légende et de croyance et c’est vrai qu’on voit beaucoup ces petites chapelles le long des routes Réunionnaises. Merci pour cet excellent partage.
    Je te remercie pour ta fidélité à mon blog.
    Le temps passe très vite, dans 10 jours ce sera Noël et dans une quinzaine de jours nous changeons d’année, avec la chaleur qu’il y a sur mon île j’ai toujours du mal de m’imaginer que Noël approche, me souvenant de mes Noël en Lorraine bien souvent sous le givre et ou la neige et bien en tendu le froid, c’était Noël aux tisons et à la Réunion c’est Noël au balcon.
    En attendant je te souhaite un excellent WE et t’envoie de gros bisous d’amitié de mon île intense.

  18. ..parfois, certaines personnes se “raccrochent” à ce qu’elles peuvent…pourquoi pas ce “saint”?
    Merci pour tes explications!
    Bises du jour de Mireille du sablon

  19. Bonjour Francine,

    pourquoi est-il donc controversé. Par rapport à son existence ? Et la religion catholique ?
    Je n’en avais jamais entendu parlé..en même temps, je ne suis jamais allée à la Réunion 😉
    Merci pour ce billet très fouillé

  20. Un billet très intéressant pour moi car je ne connaissais pas l’existence de ce Saint. Assurément, il est objet d’un culte un peu caché mais s’il fait du bien aux gens, il n’y a pas de mal à cela je pense. Bises alpines.

  21. Bonsoir Francine,

    Curieux ces oratoires, dédiés a ce saint.
    Les croyances a la Réunion sont très fortes.
    En fait l’histoire est belle, mais ne serait peut être qu’une légende.
    Merci pour ce billet très intéressant.
    Bises Aimée

  22. c’est la foi qui sauve!!!! 🙂 Pour l’histoire des bonnes soeurs l’inscription devait etre plutot en latin qu’en italien….
    c’estsouvent le cas loin de l’europe que le catholicisme prend des tournures un peu étranges! J’ai beaucoup appris en te lisant!
    Bises

  23. Bonjour Francine, je viens te souhaiter une belle journée en ce tout début de semaine.
    J’espère que la météo est correcte et que tu vas pouvoir faire quelques beaux clichés.
    Bisous.

  24. Bonjour Francine. Voila une belle histoire, qui en vaut bien d’autres à l’approche de Noël…
    Les hommes se raccrochent à tout ce qu’ils peuvent quand ils sont dans la difficulté. Pourquoi pas un centurion romain qui se chargerait de fluidifier la circulation des passagers et des marchandises…
    L’assimilation d’une religion avec d’autres traditions locales révèle toujours des difficultés et une gène des pratiquants, qu’il faut savoir respecter (comme tu le fais) sous peine de mettre les gens mal à l’aise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !