logo

Le Croisic Le Canon du Soleil Royal

Canon du Soleil Royal
Le Croisic entrée du Port

Loire Atlantique 44 Région Bretagne

Bronze (L 362 cm)Dépôt du Musée national de la Marine Paris 1956.

Relevé de la Basse du Soleil Royal en 1955 à l’initiative de Jean Quilgars, pêcheur au Croisic, cette pièce de calibre 24 pèse 2259 kilogramme pour une longueur de 3,62 mètres. Le maître fondeur, auteur de ce chef d’oeuvre y a inscrit son nom “faict par Jean Baubé, fondeur général de la Marine de France à Toulon – 1670″. Cette inscription figure autour de la tête de faune qui forme le bouton de la culasse.

Une couronne de lauriers s’organise autour du buste de Louis XIV qu’un soleil symbolise accompagné de la mention “nec pluribus impar” ( “à nul autre pareil”).

Cette oeuvre d’art a finalité dévastatrice est présentée comme “ultima ratio regum”, le “dernier argument du roi”. 

Canon du Soleil Royal

*En arrière-plan la statue de Pierre Bouguer, et le port du Croisic.

Le hiatus chronologique qui apparaît entre la date du naufrage du Soleil Royal en 1759 et celle de la fonte de cette pièce, soit 1670, n’est pas surprenante. Un souci de préséance exigeait que cette matière noble, le bronze, vienne prioritairement orner les vaisseaux portant les marques les plus élevées.

Il est donc logique que cette remarquable pièce d’artillerie ait été placée à bord du navire amiral de la flotte du Ponant, 89 ans après sa fabrication. Plus qu’un simple canon de batterie, cette pièce avait vocation à souligner la dignité du bâtiment et celle des fonctions su maréchal de Conflans.
Il est possible d’imaginer que ce canon ait été récupéré sur l’épave du Soleil Rpyal de l’amiral de Tourville perdu en 1672 devant Cherbourg au soir de la bataille de Hougue où s’est illustré
Hervé Rielle…

 
*Autour de la tête du faune, cette inscription :  “faict par Jean Baubé, fondeur général de la Marine de France à Toulon – 1670”.

sources : sur site

28 commentaires pour “Le Croisic Le Canon du Soleil Royal”

  1. Bonjour Francine, si on occulte l’utilisation de ce canon, il est vraiment magnifique. Pour faire de telles sculptures dans le bronze, c’était certainement un gros travail. Il fait très chaud. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  2. Ca c’est du canon. Mon Canon n’a rien a lui envier ! Par ce temps je fais des travaux dans ma cave histoire d’échapper à la chaleur. Mais je risque de tomber dans les bouchons ! Je te souhaite un bon dimanche. Bises. Yves

  3. bonjour Francine , je retrouve un peu de temps pour le blog , content de te retrouver et de retrouver tes belles photos avec leurs commentaires .chaux sur la ht Savoie aujourd’hui, on reste dedans demain on prendra de la hauteur histoire d’avoir moins chaud bisous A +++

  4. Magnifique canon ! Son” travail” est oublié pour être à présent admiré par tous. Bien sculpté il a résisté aux tourmentes ! Bon week end Francine Bisous

  5. Bonjour Francine
    ce canon est impressionnant
    Je passe te donner de mes nouvelles
    Je vais mieux ,mais toujours des problèmes avec ma connexion internet et mon ordinateur
    en Bourgogne le temps est toujours à la pluie
    En retard je te souhaite une bonne année
    bisous

  6. Bonjour Francine.
    L’article ne date pas d’hier (le canon, non plus… ) et le lien ne fonctionne pas. Mais en cherchant on trouve !
    J’aime bien la formule “le dernier argument du roi” qui dit bien ce qu’elle veut dire !
    La statue à l’arrière plan semble contempler le canon avec respect.
    Bonne journée, bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !