logo

Le Chat déambule Paris Champs Elysées (2)

Le juste retour des choses
Une fois n’est pas coutume
Il était temps que l’on se décide à dédier une sculpture à la mémoire des bestioles victimes des violences routières ! Chiens, chats, grenouilles, hérissons et mouchettes écrabouillés chaque jour par des bolides roulant à tombeau ouvert.

De nombreuses municipalités ont érigé des monuments honorant les animaux qui ont participé à l’effort de guerre : chevaux, chiens et pigeons ont souvent aidé les armées à défendre la patrie. Grâce leur soit rendue. Mais il n’y a rien, dans l’espace public qui honore le souvenir de ceux qui se sont bêtement fait écraser par un chauffard, en temps de paix !

Cela dit, il n’existe aucune plaque ou objet urbain mentionnant l’identité des êtres humains fauchés de pareille manière. Mais à ce rythme-là, il faudrait en prévoir aussi pour les victimes de féminicides, les enfants abusés, les petites vieilles détroussées ou les petits épargnants spoliés par les requins de la finance.
Tout reste à faire, mais ceci est un premier pas. Puisse-t-il rendre les animaux plus prudents lorsqu’ils traversent la chaussée, car une voiture écrasée par un chat, ça n’arrive pas non plus si souvent que ça. Il faut bien l’avouer.

Le Chaltérophile
Cette fois, c’est du lourd
Le Chat est un costaud, Le Chat est même un athlète (il joue au golf, il écrase ses adversaires à la course à pieds), les nombreux dessins vantant ses qualités physiques se retrouvent dans ses albums depuis plus de 30 ans. Mais les grands sportifs sont des machines parfois fragiles et le moindre grain de sable peut venir chambouler une finale olympique.

Ici, Le Chat soulève un poids considérable et puis, patatras, l’inattendu survient, un oiseau vient se poser sur une des boules et la mécanique s’enraye. L’athlète de haut niveau perd l’équilibre.
C’est un peu comme si le meilleur joueur de foot du monde se prenait une fiente de pigeon dans l’œil au moment de tirer un penalty décisif. Les très grands sportifs se reconnaissent au grain de poussière qui peut les faire basculer.

Roméo et Juliette
L’amour impassible
Cette jolie sculpture évoque-t-elle réellement l’amour impossible entre Roméo et Juliette ?
Chez Shakespeare, l’histoire des amants de Vérone raconte cet irrésistible coup de foudre entre les rejetons de deux grandes familles se détestant copieusement depuis des générations. Chez les animaux, c’est pareil : les chats mangent les oiseaux depuis toujours et cela n’est pas prêt de s’arrêter. Or ce Chat-là et cet oiseau se regardent en se demandant si tout cela changera un jour…

C’est une des facultés de la race humaine, que de mettre un terme aux stupides antagonismes qui ont si souvent dégénéré en luttes fratricides. Et si nous prenions exemple sur ces deux-là, en nous observant, en faisant connaissance et en fraternisant, au lieu de nous entredéchirer ?

L’autre discobole
De Myron à… très très rond
Dans la toute première version de ce dessin réalisé en 1987, le Chat, face à un tourne-disque, s’apprêtait à lancer un vinyle sur l’électrophone. D’autres versions lui succéderont, jusqu’à cet « Autre discobole », deuxième plus célèbre au monde.

Geluck, depuis toujours, s’intéresse à l’Antiquité. Sa première exposition (1972) avait pour thème la Vénus de Milo (à qui il a, par la suite, consacré plus de 100 dessins). Mais le Discobole occupe, lui aussi une large place dans les albums du Chat. En voici quelques exemples.
Le Chat discobole est même devenu l’emblème de son exposition de 2003 à l’École nationale des Beaux-Arts, célébrant les 20 ans du Chat, qui a attiré plus de 350 000 visiteurs.

Le golfeur
Le Chat fait son trou
Geluck n’a jamais pratiqué le golf de sa vie. Sauf une fois où, lors d’une séance d’initiation, il a, lors de son premier « frappé », envoyé la balle à 120 mètres, pile à l’endroit qu’on lui avait indiqué, sous les yeux éberlués du moniteur qui a cru qu’on le piégeait pour une caméra cachée.

Le dessinateur avoue avec honnêteté qu’il n’a jamais réussi, ensuite, à reproduire ce geste parfait. Découragé par cet échec, il a abandonné ce sport pour se consacrer davantage à son art.
Et c’est désormais Le Chat qui arpente les greens à la place de son géniteur. Et lui, il réussit à tous les coups puisque c’est l’oiseau qui va déposer la balle là où le lui demande Le Chat. Cela dit, le golf reste une source d’inspiration inépuisable pour le dessinateur, comme le foot, la natation ou le vélo d’appartement…

Sur le fil
Le plus malin des deux
Cette sculpture est sans doute la plus imposante de la série, mais il n’y a pas que ça qui la différencie des autres. Ici, Le Chat a la bouche grande ouverte. On l’avait déjà vu, au fil des albums, exploser de rire, se rouler par terre ou se bidonner à s’en décrocher les mâchoires. Mais là, Le Chat était dessiné et non sculpté.

Ici, c’est différent. Et il y a tout à coup une dimension supplémentaire (et pas que la troisième), il y a cette gueule énorme, dangereuse, dont on ne voit pourtant pas les dents. Le rêve secret de l’artiste est que, lors de l’exposition en plein air de ses sculptures, des oiseaux viennent de temps à autre se poser sur le fil pour tenir compagnie à cette pauvre souris.

Le chat au journal
Narcisse te regarde
Le Chat est né dans un journal en 1983. C’était Le Soir, le plus grand quotidien belge, au tirage impressionnant. Il y est apparu pendant plus de trois décennies, acquérant un statut d’icône nationale, avant de se répandre dans la presse suisse, française et internationale. Bien des années plus tard, Geluck a créé «Le Chat au journal», à l’occasion d’un gala de solidarité. Pour apporter des sous au Fonds Erasme pour la recherche scientifique, l’artiste a créé cette sculpture et demandé à de prestigieux confrères d’en customiser un tirage en résine.

Soulages, Yan Pei-ming, Schuiten, Ben et dix autres ont accepté avec enthousiasme. La vente de ces œuvres a permis de récolter près d’un million d’euros pour la recherche. L’aventure est racontée en images dans le numéro spécial que le magazine Géo Art (Le Chat prend la pose) consacre au Chat déambule.

RAWHAJPOUTACHAH
Pique et pique
et les collègues rament
Les lecteurs assidus de la BD belge et autres tintinophiles auront saisi l’allusion à Hergé. Le titre de l’œuvre tire son nom du gentil fakir que Tintin (en visite chez le Maharadhjah du Rawajpoutalah) rencontre au début du Lotus Bleu. Chacun se souvient de la sensibilité du fakir s’asseyant sur le divan, et demandant plutôt un siège-planche à clous, sur lequel il se sentira plus à l’aise.

À son tour, Philippe Geluck nous entraîne dans des contrées mystérieuses, avec son interprétation personnelle du fakir. Après tout, le thème s’inscrit tout à fait logiquement dans l’oeuvre du dessinateur : légèreté et pesanteur, c’est tout ça Le Chat.

Le dieu du stade
Ce bronze vaut de l’or
On pourrait croire comme ça que Le Chat est un grand lâche et qu’il a choisi ses adversaires dans le seul but de les battre à plate couture et, ainsi, pouvoir se hisser sur la première marche du podium à peu de frais.

Il est vrai qu’à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire. Mais si nous nous penchions plutôt sur le cas des deux autres ? Pensez-vous qu’ils auraient un jour eu la chance de remporter une médaille d’argent et une médaille de bronze, si Le Chat n’avait pas organisé lui-même ce championnat ? Bien sûr que non.
Donc, qui se plaindra ? En fait, c’est vraiment sympa de la part du Chat. Et rien que pour ça, il mérite une médaille d’or.

J’ai les boules
Un gelato al topolino
Cette sculpture du Chat qui va gober sa crème glacée a été créée en 2008 dans son format original (50 cm de hauteur) et exposée pour la première fois à la galerie Lansberg.

C’est sa réplique exacte en version 2 mètres de haut que nous propose aujourd’hui le dessinateur devenu sculpteur. En termes de nombre d’exemplaires d’une œuvre en bronze, la tradition est la suivante : taille originale, 8 exemplaires numérotés (de 1 à 8), taille monumentale, 2 exemplaires (numérotés 1/2 et 2/2)… avis aux amateurs !

Pas moins de 6 villes hôtes accueilleront Le Chat :  Bordeaux, Caen, Lille, Mulhouse, Marseille et enfin Bruxelles.

Le calendrier précis n’est pas encore défini.

56 commentaires pour “Le Chat déambule Paris Champs Elysées (2)”

    • oui, je les ai vu lors d’un reportage télé sur la fête de la musique à Bordeaux, ou sur le foot, je ne sais plus; bref, les chats sont bien sur les quais !!!

  1. Une bouffée de poésie et d’humour qui fait du bien au moral ! Il est fort Mr Geluck ! Merci à toi Francine pour tes fabuleuses photos accompagnées d’explications !

  2. Bonjour Francine, je pense que sur la capitale le soleil est aussi présent qu’ici?
    Cela redonne le moral de voir un ciel bleu et une douce chaleur.
    Je vais pouvoir tondre la pelouse et faire de petits travaux en extérieurs.
    je te souhaite de passer une belle journée.
    Bisous.

  3. Coucou Francine,
    Extraordinaire cette exposition.
    Belle suite et il faut en avoir des idées pour réaliser de tels chats…
    Trop bon.
    Bises Aimée

  4. Bonsoir FRANCINE merci pour ce partage de la suite expo le chat ah ben chat alors , je rigole bien sur , tes photos sont superbes et les statues sont très bien , merci pour les explications j’aime bien Géluck et ses idées un Belge bien cool comme tout nos amies Belge ils ou elles ont beaucoup le sens de l’humeur , sur mon autre page j’ai un ami Belge et tous les jours on à le droit à une petite blague toujours bien placé ha ha.
    J’ai répondu lol ,encore merci pour ce beau partage , passe un bon début de semaine et une très bonne semaine ,bisous.

  5. Bonjour Francine: Philippe Geluck est un homme génial qui a l’art de l’observation des travers des hommes pour les transcrire en son chat fétiche. J’adore cet artiste. Merci du partage de l’expo. Bises et bon dimanche ensoleillé.

  6. Bonjour Francine, je passe te faire un petit coucou en ce beau dimanche ensoleillé.
    J’espère que tout va bien pour toi.
    Bonne fin de journée.
    Bisous.

  7. Elles sont toutes superbes, j’ai la même voiture ! J’espère que ça ne m’arrivera pas, pas plus que d’écraser un chat d’ailleurs. Difficile de faire un choix entre toutes ces statues. Et ça doit être mieux encore de les admirer en vrai ! Je te souhaite un bon dimanche, gros bisous. FRANCOISE

  8. Bonsoir ma très chère Francine
    Une superbe suite de ces statues que j’aime toujours autant. merci pour ce magnifique partage =.
    Je rentre de la mer avec un 25 ° et je viens te souhaiter une bonne soirée…gros bisous 
    Méline

  9. bonsoir francine super toutes ces statues de chats j adore merci de ces belles photos et explications bon dimanche bisessss j ai des vertiges de meuniere c est pas le top

  10. Bonsoir Francine, très étranges et amusantes ces sculptures.
    C’est sympa à voir.
    Oui je suis revenu jeudi soir car j’avais un examen à faire le vendredi matin.
    Le soleil est revenu sur l’ensemble du pays alors c’est bien.
    je te souhaite une belle fin de journée.
    Bisous.

  11. Bonjour Francine, j’aurais bien aimė voir cette expo mais elle ne passé pas dans ma ville mais grâce à toi nous pouvons l’admirer agréablement. C’est bien d’avoir pensé à tous ces petits Animaux qui se font écraser par des chauffards…
    Grosses bises et bon week-end, fanfan

  12. Bonjour
    Merci pour la suite de cette série, j’aime bien la première, beaucoup d’animaux meurt de la violence routière, il est certain que parfois on ne peut pas les éviter mais certains prennent un plaisir à les écraser… C’est bien que cette expo soit itinérante, j’ai vu qu’elle passera par Caen, j’essaierai d’y aller. Passes un bon week end bises

  13. Bonjour Francine. Merci pour ce bel article. J’irai le voir à Bordeaux où il doit bientôt arriver. Bonne journée et bisous

  14. J’ai eu la chance de voir cette exposition et de rencontrer Geluck il y a quelques jours à peine, juste avant que les statues ne soient enlevées. J’aime beaucoup la façon dont tu les présente. Longue vie à ce chat qui nous fait nous interpeller sur la vie de tous les jours.

  15. Juin nous a ramené le printemps et son soleil, mais aussi les averses et les orages !
    Cette fin de semaine devrait être sereine, je suis sur que tu vas en profiter pour nous offrir de superbes photos
    Passe une bonne fin de semaine
    Bisous

  16. Bonsoir Francine
    C’est une exposition qu’il fallait faire partager en effet. Les différentes représentations du chat sont génialement réalisé et pleines de sous-entendu, chacun en déduira ce qu’il pense.
    Merci, j’ai beaucoup aimé. Je vais devenir un fan du chat !
    J’espère que tu vas bien
    Passe un bon weekend
    Bisous
    @lain

  17. Bonjour Francine il est encore merveilleux ce sublime reportage avec ces magnifiques photos c’est du grand plaisir pour nos yeux merci du joli partage bonne journée bisou Claudine Daniel

  18. Non, vraiment ils sont trop bien ces chats ! C’est là que je regrette le plus de ne pas pouvoir marcher…
    Merci, c’est super .
    Bonne fin de semaine à tous.

  19. Excellent le chat golfeur, j’adore !!!! Belle fin d’expo !! Bravo à Philippe Geluck.
    Merci pour tes belles photos, toujours aussi belles.
    Bon week-end Francine, à bientôt !

  20. Bonjour Francine,
    c’est avec plaisir que j’ai regardé ces dernières photos des statues de Geluck..
    J’aime bien celle du chat qui écrabouille la voiture..
    Bonne journée, gros bisous

  21. Je les aime toutes et j’aime son humour. Moi qui fuis les villes, si elle passe bien à Marseille durant une période où je suis en Provence, je crois que je ferais les 50 kilomètres avec grand plaisir pour une fois !! Merci de tous les détails que tu nous montres…bisous et bon week-end

  22. Bonjour Francine
    Le juste retour des choses c’est bien dit, et une très belle suite en photos magnifiques, j’aime beaucoup c’est original et beau. Hélas ici trop de chiens errants sont écrasés bien souvent, çà fait mal au coeur de voir cela, j’ai failli une fois aller dans le fossé pour éviter un chien, plus de peur que de mal mais j’étais heureuse pour ce chien qui n’a rien eu, mais je ne sais pas s’il a été épargné par d’autres voitures.
    Merci pour ta fidélité à mon blog.
    Proverbe du vendredi 4 juin :
    “Il faut que jeunesse se passe.”
    Quelques citations sur le vendredi :
    “Le vendredi augmente de 11 % le bonheur des gens dans le monde entier”.
    “Le vendredi tout est permis”.
    “La solution à tout problème, c’est aujourd’hui, on est vendredi”.
    Vive le vent, vive le vendredi !!!!
    Prends bien soin de toi.
    Gros bisous d’amitié de l’île intense.

  23. De l’humour aussi dans la description des statues! On rit en lisant!!! Sauf bien sur pour les animaux victimes des bolides!
    Bises Francine

  24. Bonjour Francine
    Une belle suite, je les aime toutes et c’est un régal d’en lire chaque explication
    J’ai bien ri avec la fiente de pigeon que se prendrait un footballeur qui louperait un pénalty …… c’est peut-être ce qui s’est passé hier soir avec KB !!! MDR !!!
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne soirée

  25. Bonjour,
    J’aime beaucoup l’humour intelligent de Philippe Geluck , jamais vulgaire , jamais pesant , jamais bouffi et je trouve cette expo géniale !
    merci de nous l’avoir fait partager !
    Bises .

  26. Bonjour d’Angers,
    Waouh ! … C’est magnifique et plein d’humour … bravo la photographe et Geluck …
    Bonne Journée ! … Amicalement … Claude …

  27. Original exposition.
    anecdote je roulais tranquillement dans une petite rue, j’ai aperçu un chat sur le trottoir quand tout d’un coup il a traversé en passant sous les roues de ma voiture, je me suis arrêtée et j’ai regardé dans le rétro j’ai le chat se relever et courir peut être pour se refugier dans un coin car un voiture pèse quand lourd mais jamais je n’ai revu ce chat, mais là je n’en était pas responsable.

    Copier/coller
    Coucou !
    Beaucoup de retard dans mes visites mais voilà le soleil est arrivé, et nous passons beaucoup de temps dehors, des promenades ainsi je fais un plein de photos pour les jours avec pluie ou orages, ce qui ne saurai tarder aujourd’hui, mais je m’y prends un peu en avance mais bientôt nous serons sur la route des vacances au moins pour 10 jours, je mettrais des articles programmées et a mon retour je vous rendrez visite, mais je ne suis pas encore partie.
    Bises amicales

  28. Bonjour Francine, elle est superbe cette exposition, j’ai bien sûr repéré le Chat qui va frappé une balle de golf que tient un oiseau, j’espère bien qu’il va louper la balle et ne pas tuer l’oiseau. Bisous et bon après-midi MTH

  29. coucou Francine
    Quelle merveilleuse exposition !
    J’aime tant le Chat de Geluk
    et en plus à chaque statue il y a de quoi réfléchir
    c’est génial et un grand merci à toi de nous avoir permis de pouvoir admirer cette exposition !
    bisous
    Am

  30. Géluck avec son air de rien a réussi à s’imposer partout, je me demande même s’il n’ est pas plus en France qu’en Belgique !
    Après tout, plus d’ un peintre sculptait aussi, alors pourquoi pas lui !
    Mais bon tu sais ce que j’en pense, c’ est plus dans l’amusement !

    Comme toujours, beaucoup d’ explications pour de jolies photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  31. C’est superbe que cette expo soit itinérante. Dommage que la ville de Rennes n’est pas été choisie.
    Un vrai régal chez toi ce matin et beaucoup d’humour pour certaines de ces sculptures.
    Merci ma belle pour ce partage franchement captivant.
    Bises et bon jeudi

  32. Bonjour Francine,
    Une belle leçon de moral en effet, et du beau travail pour réaliser tout ça,
    Merci pour tes belles photos suivies des explications….
    Ce qui m’a le plus fait sourire, c’est ” Le Chat soulève un poids considérable et puis, patatras, l’inattendu survient, un oiseau vient se poser sur une des boules et la mécanique s’enraye. L’athlète de haut niveau perd l’équilibre ”. Je ne pense pas que le poids de cet oiseau y soit pour quelque chose !! lol !! à moins que je n’ai pas compris !!!
    Bonne journée, bises

  33. Merci Francine pour cette très belle exposition, très bien photographiée…et qu’on ne verra pas… vu qu’elle ne viendra pas à Dijon… toutes ces villes étant un peu loin pour nous !
    Bonne journée
    Gilbert

Répondre à chevrette13 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !