logo

Le Centquatre-Paris La Cabeza Niki de Saint Phalle

La Cabeza Niki de Saint Phalle

Le Centquatre 5 rue Curial Paris 19

Tête de Mort

366 x 427 x 366
Mousse de polyuréthane, armature en acier et résine, éclats de miroir et de vitrail, galets et caillouox divers, coquilles d’ormeaux, incrustations de verre en millefiori

Dans le prolongement de l’exposition Niki de Saint Phalle au Grand Palais, la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et le Centquatre Paris présentent la Cabezza. La Fondation Niki de Saint Phalle, propriétaire de la pièce, encourgae la présentation de cette pièce dans les lieux publics, selon le désir de l’artiste.

La Cabezza Niki de Saint Phalle

“La mort n’existe pas, life is eternal”

La Cabeza n’a jamais voyagé au dehors des Etats-Unis et sa présentation à Paris est donc une première absolue en Europe. La Cabeza ou Tête de Mort (Grande) est un immense crâne, revêtu de miroirs et de pierres colorées. L’artiste a été inspirée par le folklore et la mythologie mexicaine qu’elle a dû connaître et dont elle fut fascinée pendant ses dernières années de vie à La Jalla aux Etats-Unis, à la frontière mexicaine.

La Cabezza Niki de Saint Phalle

La Cabezza Niki de Saint Phalle

Les têtes colossales sont emblématiques de la civilisation olmèque, les crânes et squelettes étant les symboles majeurs du Jour des Morts et des célébrations religieuses d’origine précolombienne. Ils ont la fonction de “memento mori” destinée à rappeler la brièveté de la vie sur terre. D’autres grandes sculptures très colorés comme le Diable et la Mort peuplent le Jardin des Tarotsde Niki de Saint Phalle en Toscane. Elles font partie de “cette sculpture violemment expressionniste, plein e de naïveté et primitive, une sorte d’art mexician populaire” comme l’a décrit Pierre Restany.

La Cabezza Niki de Saint Phalle

La Cabezza Niki de Saint Phalle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La notion de mort et l’espoir d’une vie après, sont des thématiques présentes tout au long de la carrière de l’artiste, assez fragile de santé. Le message qu’elle veut nous faire parvenir avec ces sculptures est un message positif et d’espoir : “There is change-transformation. Our life is Eternal”.(La mort n’existe pas, la vie est éternelle).

La Cabezza Niki de Saint Phalle

La Cabezza Niki de Saint Phalle

La Cabezza Niki de Saint Phalle

Niki de Saint Phalle Biographie
Niki de Saint Phalle (1930-2002) est l’une des artistes les plus populaires du milieu du XXe siècle mais paradoxalement la richesse et la complexité de son oeuvre restent à découvrir. Elle compte parmi les premières artistes femmes à acquérir de son vivant une reconnaissance internationale et à jouer de sa personnalité médiatique. Autodidacte, Niki de Saint Phalle s’inspire de Gaudi, Dubuffet et Pollock pour mettre en place dès la fin des années 50 un univers singulier, en dehors de toute tendance et mouvement. Son parcours biographique y est sublimé par la création de grands thèmes et de mythes qui articuleront ensuite toute son oeuvre. On en connaît le caractère joyeux et coloré, mais on en a oublié la violence, l’engagement et la radicalité. Qu’il s’agisse de l’audace de ses performances, du contenu politique et féministe de son travail ou de l’ambition de ses réalisations dans l’espace public.

La Cabezza Niki de Saint Phalle

 Le multiculturalisme – les références à l’art des natifs d’Amérique et à la civilisation mexicaine, la question raciale et la critique de la politique de Georges Bush sont autant de sujets américains qui caractérisent ses dernières oeuvres.

La Cabezza Niki de Saint Phalle

La Cabezza Niki de Saint Phalle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première femme à s’imposer dans l’espace public à l’échelle mondiale, Niki de Saint Phalle a eu le souci très tôt de s’adresser à tous, bien au-delà du seul public des musées. Le choix d’un art public est à voir comme un choix politique ; il est précoce puisqu’elle en fait une direction essentielle de ses recherches dès le milieu des années 60. Projets architecturaux et sculptures monumentales se suivent ensuite tout au long de sa carrière : fontaines, parcs pour enfants, jardins ésotériques et maisons habitables sont parmi ses plus importantes réalisations.

L’intérieur de la Cabezza

La Cabezza est la dernière sculpture de grandes dimensions de l’artiste et une des seules où e visiteur peut entrer à l’intérieur. Un monde kaléidoscopique apparait alors autour de lui : l’intérieur est complètement revêtu  de miroirs et les reflets de lumière plongent le spectateur dans un monde magique. Cette oeuvre est destinée à tout type de public : les enfants peuvent grimper, jouer et se cacher à l’intérieur. Cette sculpture conçue pour l’extérieur est assez résistante au climat et à la pluie.

La Cabezza Niki de Saint Phalle

La Cabezza Niki de Saint Phalle  La Cabezza Niki de Saint Phalle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

60 commentaires pour “Le Centquatre-Paris La Cabeza Niki de Saint Phalle”

  1. je ne vois pas de symbole particulier dans ce crâne !
    Avec la mort, pour moi, il n’ y a que le corps qui disparait, reste l’ âme , débarrassée du fardeau corporel
    Je sais bien que l’ art africain et sud américain n’ est pas très ” fin “, surtout comparé à l’ asiatique, mais quand même, ce crâne n’ est pas beau !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Bonjour,
    La réalisation est superbe mais je n’aime pas ce sujet trop hurlant .”La mort n’existe pas .Life is eternal !”, c’est une pure abstraction et aucune statue au monde si barriolée soit-elle , n’arrivera à me sortir de mes doutes et de la torture du “jamais plus”.
    Bises .

  3. La mort qui sourit , beaucoup de détails et de travail sur cette oeuvre aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur 😉 je voyais du rouge dans sa bouche avant de voir qu’on pouvait aller à l’intérieur.
    Bon vendredi Francine (:-*

  4. Bonjour Francine…. Ainsi conçue, traitée cette tête de mort passe pour être plus gaie au regard… en plus on la traverse… comme si on allait entrer au royaume des morts, j’aime bien, merci à toi, bises

  5. Bonjour Francine,
    Que d’imagination !!!! mais c’est vraiment un travail colossal quand on le voit de près,
    tu nous fais voir cette tête bien détaillée, tes photos sont toujours superbes !!!!
    Bonne journée, bises

  6. La mort tout sourire
    Pourquoi pas lorsque la vie ici bas est si triste
    Imaginer un au-delà souriant
    L’idée me plait
    Cet artiste a fait passer son message 🙂
    D’ailleurs la mort ne doit pas être triste , il a su la colorer
    ça me plait 🙂

  7. Bonjour Francine,
    merci pour tes magnifiques photos qui nous font découvrir cette étrange sculpture… Une tête de mort … Un drôle de sujet… Belles mosaïques…
    Le soleil brille ce matin… il fera chaud tantôt..
    Bon vendredi, gros bisous

  8. Bonjour Francine
    Étrange ça aussi, drôle d’idée de faire une tête de mort, mais je reconnais que là aussi c’est bien fait il faut beaucoup d’imagination
    Je te souhaite une bonne journée sous le soleil, bisous

  9. L’Art nouveau fait toujours réagir,tes photos sont belles. La mort éternel sujet de discutions,elle ne me fait pas peur sauf que je souhaite qu’elle arrive d’un seul coup et on n’en parleras plus.
    Bonne journée,bisous !

  10. Etonnante cette oeuvre ! Je n’ai jamais été gênée par la vue d’un crâne humain, l’habitude des musées sur l’art ancien …ou les cimetières du monde ! 😀 Celui-ci est bien coloré pour en éloigner toute tristesse. Merci de nous montrer les détails de la décoration . J’aime les démarches artistiques de cette femme 🙂 Bon week end Francine Bisous

  11. bonjour
    je trouve très impressionnant
    et toutes ces dents qui sont en vedette
    il faut aimer je trouve que cela hurle
    bonne journée
    bises Francine

  12. BONJOUR FRANCINE
    quel article extraordinaire que tu nous offre aucune connaissance sur ce sujet mais heureusement sous chaque photo il y à des explications que j ai pris le tant de lire bien sur merci à toi et tes photographies une Merveille j adore le tout la tête ces couleurs différentes extra cela ta pris un bon moment mais j ai tout apprécier bonne continuation sur tes articles suivants et te souhaite un excellent Vendredi et ce WEB qui arrive ainsi les jours qu’ ils ce suivent et tu en profite prends soins de toi caresses à tes chats qui sont beaux et je te donne rendez vous sur le blog au Mois de MAI a bientôt bisous Danielle

  13. T’as de beaux yeux , tu sais !!!
    il ne passe pas inaperçu !! j ‘aime bien la matière céramique pour sa fabrication !! superbement détaillé – merci docteur !
    Passe un bon week end Biz

  14. Bonjour Francine, si les couleurs sont superbes, j’ai horreur des t^tes de mort aussi bien rendues soient-elles! cela me fiche le frisson! bisous et bonne journée MTH

  15. Bonsoir Francine, oui là c’est une belle tête, par contre la dentition est superbement blanche (peut-être des brossages avec Email Diamant ) rire!
    Je te souhaite une belle fin de soirée.
    Bisous.

  16. bonsoir Francine,

    Bien que jolie sur la forme et couleurs , je n’aime les sujets qui touche la mort …….

    Je te souhaite un bon Weekend
    amitiés

  17. Bonjour Francine,
    j’aime le travail de Niki de Saint Phalle, je ne connaissais cette oeuvre, mais j’aime beaucoup avec toutes les couleurs. Merci pour le partage.
    Passe une bonne fin de semaine.

  18. J’aime beaucoup ! j’aime bien les oeuvres de Nikki de Saint Phalle et en effet je trouve que cette création est étonnante et extraordinaire.
    Merci pour le partage et tes photos sont superbes comme toujours !
    Bisous
    Am

  19. Je peux comprendre le concept mais j’ai du mal à admirer l’œuvre …….. peut être est elle trop symbolique, je ne sais pas …… bon WE Francine, bises

  20. Hello Francine

    Et bien voila, je rentre a l’instant…depuis ce matin à discuter, boire et manger avec les potes ! Un qui revient du Bresil et l’autre de Thaïlande… Il y a de quoi commenter.
    Impressionnant cette tête..

    bonne soirée

    Pat

  21. Enfin une tête de mort, pleine de vie !!!! colorée, qui interpelle ! Bravo à l’artiste, j’aime beaucoup. Bises et bon week-end. FRANCOISE

  22. Et bien je pense que tu ne seras pas surprise si je te dis que je n’aime pas du tout …?!!! Déjà je ne suis pas fan de Niki de Saint Phalle mais alors là encore moins !
    Très beau week-end, bisous !
    Cathy

  23. hello je suis de retour sur les blogs ! enfin, un petit peu … ce matin je passe te souhaiter un bon weekend, je reviendrai plus tard voir une partie des articles publiés pendant mes deux semaines de “pause”. Là je me suis contentée de regarder les photos du crâne, ses yeux me font flipper. A bientôt.

  24. hello Francine

    je n’aime pas ce sujet , le travail est beau mais … la mort qui sourit …. non , ce n’est pas pour moi
    bonne journée
    bises

  25. Un petit coucou, avec un ciel bien couvert aujourd’hui !!! et chez toi ?
    tu vas aller te promener pour faire des photos ?
    je vais aller en centre ville pour faire du lèche vitrine …..
    Je te souhaite un bon week-end, bises

  26. Coucou,
    C’est fait, je suis rentrée, j’ai fait plus que de chauffer ma carte bleue ……. je l’ai brulée , elle en est rouge !!!! lol
    j’ai dépensé 500 € !!! ouah , heureusement, je ne vais pas souvent à Limoges !!!!
    Ah que la vie est chère , enfin j’ai acheté des vêtements, j’en ai pour un bon moment !!!!!
    Bon dimanche, il va faire chaud, il n’a même pas plu ici, couvert c’est tout !!! bises

  27. j’aime beaucoup cette artiste!! J’ai eu l’occasion d’aller dans son jardin des Tarots ,pèrs de Rome…..et cette cabeza est splendide!!!
    Bon DImanche Francine!
    Bises

  28. Quelle riche idée vous avez eut (encore une fois) ! Merci de nous faire découvrir cette œuvre et son histoire. Vos photos montrent parfaitement bien l’ensemble de cette tête. Avec la présence d’une personne juste au début, on se rend bien compte de sa proportion. Mais ce sont celles qui sont en plans rapprochés que je préfère. On rentre dans le détail et surtout dans la matière. Les trois dernières sont GÉNIALES ! Merci. Bonne soirée

  29. Bonsoir Francine
    La première fois que j’ai vu les œuvres de Niki de Saint Phalle c’était dans le grand hall de. L’hôtel Negresco à Nice ! Au début ça ne m’avait pas plû …. Car ça contrastait avec le décor , mais on s’habitue et je trouve quand même c’est un beau travail! Bravo ! Je t’embrasse ! Passe un bon week-end

  30. on voit bien l’influence de Gaudi, je dis ça car je suis encore sous l’effet Gaudi de Barcelone sans doute
    je connaissais les femmes mais pas le crâne !! quel travail après on aime ou non mais faut reconnaître qu’il y a de la recherche

  31. Je suis revenue voir tes articles de la semaine avant d’aller faire un tour dehors, enlever les premières mauvaises herbes de la saison.
    Les cochons vietnamiens me plaisent plus que les structures colorées, ils ont une bouille sympathique. Mais je ne me vois pas me balader avec un cochon en laisse …
    A propos de 4 pattes, Capucin s’est octroyé ce matin une longue sieste au soleil sur la chaise qui est toujours à sa disposition dehors. Pour moi une journée au calme et en solitaire, enfin presque, mon fils a téléphoné ce matin et ma fille en début d’après-midi.
    bonne fin de dimanche Francine.

  32. Bonsoir Francine: Superbes photos sur une superbe création , qui nous laisse sans réponse sur la mort de notre vivant . bises et bonne semaine

  33. Un sacré travail!
    On aime ou on n’aime pas le sujet.
    Après tout, la mort est l’aboutissement de la vie… Pourquoi une naissance serait-elle plus gaie qu’une mort?…
    Quoi qu’il en soit, ton reportage est bien fait et les photos superbes!
    Passe une bonne journée.
    Michel

  34. C’est un travail magnifique !
    L’idée de la mort m’effraie un peu et même si je trouve ce crâne superbe, j’ai quand même du mal à m’y faire.
    Bisous.

  35. J’avais raté mais ce n’est pas trop grave,
    je ne suis pas une grande fan de Nicky!
    Mais son idée de faire de l’art pour tous est bien…. si on aime!
    Mais ça doit plaire aux jeunes!
    Bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !