logo

Le Centquatre-Paris Keith Haring (2)

Keith Haring au Centquatre 

 

Keith Haring icône du pop art, n’a jamais cessé de lutter contre le racisme, le capitalisme et toutes sortes d’injustices, notamment l’Apartheid en Afrique du Sud, la guerre atomique, la
destruction de l’environnement…et l’épidémie du sida dont il est mort en 1990.

 

Je précise que ce sont des tableaux 

 

Villes jumelles New-York Tokyo

Keith Haring

(villes soeurs) 1985
Acrylique sur toile
Collection particulière, Courtesy Lio Malca New York
Safe sex, Sexe protégé, 20 octobre 1985
Acrylique sur toile
Collection Keith Haring Foundation

 

Keith Haring se disait fier d’être homo, fier “d’avoir des amis et des amants de toutes les couleurs”. Quand, autour de lui, de nombreux homosexuels commencent à être frappés par le sida (il
mourra lui-même de la maladie en 1990, à l’âge de 31 ans), il milite pour le “safe sex” (sexe protégé) et pour que les malades soient pris en considération.

Keith Haring

Dans le New York des années 1980, l’épidémie de sida se propage et touche particulièrement la communauté homosexuelle.
Dès 1985, Keith Haring prens une part active à la lutte contre la maladie. Il soutient des oeuvres cartatives, participe à des manifestations comme Art Againds Aids (l’Art contre le Sida) en
1987, conçoit des affiches d’information pour briser le silence et l’ignorance ou encore réalise  des murs peints sur ce thème: “Ensemble nous pouvons arrêter le sida”, à
Barcelone en 1989. Dans certaines oeuvres, il prône l’usage  du préservatifs contre la proapgation des maladies sexuellement transmissibles. Il participe par ailleurs, dès sa création,
aux activités et aux manifestations de l’association Act Up.
Cette oeuvre au motif simple et explicite rend compte de la préoccupation qui l’habite et intègre son titre Safe Sex dans la toile comme un slogna publicitaire.

 

Sans titre, 11 juin 1984
Acrylique sur toile Triptyque
Collection Keith Haring Foundation

 

Keith Haring, conscient du danger nucléaire et de la fragilité de la planète, a cherché à de nombreuses reprises à sensibiliser l’opinion publique sur les questions d’environnement. Dans cette
toile, vision apocalyptique de fin du monde, des corps sont entassés sous un nuage atomique, alors qu’un squelette au visage disproportionné attrape avec sa langue-serpent un corps pour
l’avaler.

Keith Haring

Très mobilisé, Keith Haring participe à des manifestations, notamment à la suite de l’accident du réacteur de la centrale nucléaire de Three Mile Island en 1979. Lors d’un rassemblement
anti-nucléaire à New-York en 1982, il réalise et distribue 20 000 posters.
De nombreux dessins et peintures témoignent de son militantisme. Lorsqu’il visite, en 1988, le mémorial de la paix d’Hiroshima, il mesure le danger de l’armement nucléaire et l’urgence de son
combat, et produit d’autres oeuvres plus alarmistes.

 

 Sans titre 27 mai 1984

Keith Haring

Acrylique sur toile
Collection Isaac Malca
toile verte et rouge

 

Pour les deux esprits malveillants, je précise que c’est de l’art, de l’art avec un grand A en plus.

 

Demain, les Dix Commandements, oeuvre majeure de  ce grand artiste, Keith Haring, pour un public averti.

 

sources : sur site

 

31 commentaires pour “Le Centquatre-Paris Keith Haring (2)”

  1. Bon bon bon .. tu te doutes pas que ce n’est absolument pas ma tasse de thé …

    j’aime bien en revanche le NY -Tokyo

    quant au reste , je ne me déplacerais pas 1km pour aller voir ,

    ça ne me parle pas du tout   Bon week end et merci pour tout ce travail que tu fais pour nous le faire découvrir …

  2. je ne connaissais pas ses sculptures mais ces tableaux je les ai déjà vus, sans chercher à comprendre, à connaître l’auteur. J’avais été interpellée tout d’abord par les couleurs

    en ce qui concerne la toile sex, je pense que les juenes doivent en rire, plus que s’inquiéter hélas !!

  3. tu sais même si j ai du mal avec l art moderne ça ne m empèche pas de m y interesser… c est vrai des fois je n accroche vraiment pas…  mais au moins  j essaie… bisous

  4. parfois minimaliste mais très explicite !! Plus lisible que du Picasso.

    Je vois que cet artiste a participer à des grandes causes. Le SIDA je m’aperçois que ça fait presque 30 qu’on en parle, qu’on dit et redit ce qu’il faut faire pour enrayer sa progression, mais il est toujours bien présent.

    Je reviens sur la bière au gingembre, je n’aime pas le gingembre mais qu’en serait-il de la boisson ? Si on compare les raisins et les vins, les gouts sont complétement différents. Bonne journée Francine.

  5. Bonjour

    Bon, c’est bien que tu dises c’est de l’art…. mais un peu léger le p’tit monsieur… Sauf exception moi et l’art ça fait deux….

    Amicalement

    Jean

  6. bonsoir Francine,

    Magnifiques tableaux qui encore aujourd’hui non pas de leur expression, cela dénote bien toute la valeur de l’artiste. Quand on sait qu’il a fait plus de 200 oeuvres .

    merci de ce partage

    Bonne soirée

    Amitiés

     

  7. Hello Francine

    Voila ! je pars quelques jours à la montagne pour le week end du 15 Aout. Sans tablette ni Telephone , loin du tumulte de la Cote. Je vais respirer l’air pur en moto à des altitudes de 2800m. Je serai donc absent ces prochains jours.

    Je te souhaite un bon week end du 15 Aout. A bientot sur la blogosphére et n’oublie pas de laisser un petit mot sur mon site ….

    Bizz

    Pat

  8. Oui tu as raison  ça ne me plait pas tu tout !  mais il en faut pour tous les goûts !!!  quand je pense qu’il a des gens qui paient pour ça, je vais me mettre à peindre je crois  !!! bon 15 août  bises Cath

  9. bonjour Francine … des congés en pointillé ???  ah c’est déjà çà !! je suppose que quand même tu fais le pont ??

    j’adore les couleur et le dynamisme qui ressortent des dessins de Keith …. ce sont des messages puissants !!

    bisous bonne journée

  10. C’est pas gai tout ça ! “Alors ramons et tenons bien les “pas gai” la rivière coule et se noie tous les jours” ; d’un autre artiste (Pierre Vassiliu).Non je n’ai rien contre l’art de Mr Haring mais je préfère la résistance, celle de l’armée des ombres, au militantisme. Ce dernier mot rime avec fanatisme ce qui pour moi va à l’encontre de la liberté qu’il (Mr Harong) recherchait, peut être ? Bonne soirée. Bisous. Yves

  11. Bonsoir Francine

    Je trouve que ses tableaux répondent bien à l’inquiétude qu’il avait du monde… Il est franc, direct dans son expression et c’est ce que j’aime….

    Je te souhaite une très belle fin de journée

    Gros bisous

    Chronique

  12. j’ étais prévenu !

    Dans un sens, pour ce genre de sujet, son style convient mieux.

    Je me dis quand même que la corrélation entre l’ homosexualité et le sida, est du même ordre que pour le nucléaire !

    Faut il trouver les parades, ou éviter ?

     bonne journée

     bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !