logo

Le Centquatre-Paris Keith Haring (1)

Exposition Keith Haring

Le Centquatre

5 rue Curial  Paris 19ème
Métro Riquet

Jusqu’au 18 août
Keith Haring

Le Centquatre propose une rétrospective consacrée à Keith Haring (1958-1990) et présente les oeuvres grand format de l’artiste, notamment l’une de ses plus importantes, Les Dix
Commandements, créée en 1985.
Nous connaissons tous son style incomparable et ses signes emblématiques, mais rares sont ceux d’entre nous qui ont pu apprécier l’étendue de son oeuvre : dessins réalisés dans le métro
new-yorkais, peintures, sculptures…

Keith Haring

* Sans titre (silhouettes empilées) 1986
Peinture émaillée sur acier Courtesy galerie Jerôme de Noirmont Paris

 

Cette exposition permet d’appréhender son art sur les plans historique et politique. Icône du pop art, artiste subversif, Keith Haring a multiplié les combats tout au long de sa vie. En utilisant
la rue et les espaces publics pour s’adresser au plus grand nombre, il n’a cessé de lutter contre le racisme, le capitalisme et toutes sortes d’injustices, notamment l’Apartheid en Afrique du
Sud, la guerre atomique, la destruction de l’environnement…et l’épidémie du sida.

Keith Haring

“Keith Haring, virtuose du dessin, a étudié à la School of Visual Arts à New York. Génie de la ligne, travailleur incessant et rapide, il a énormément produit, réalisant ses œuvres en écoutant de
la musique. Il a utilisé de multiples supports et eu recours aux medias de son époque allant jusqu’à commercialiser des produits dérivés dans son célèbre Pop Shop à partir de 1985.

Keith Haring

Les messages et les idées politiques qu’il a véhiculés ne constituent pas seulement une part de son héritage, mais ont considérablement influencé les artistes et la société. Ses « subway drawings
» réalisés dans le métro, ses peintures, ses dessins et sculptures, étaient porteurs de messages de justice sociale, de liberté individuelle et de changement. Icône du Pop art, artiste subversif
et militant, Keith Haring a multiplié les engagements tout au long de sa vie : très jeune, il était animé par une envie de transformer le monde.
En utilisant délibérément la rue et les espaces publics pour s’adresser au plus grand nombre, il n’a cessé de lutter contre le racisme, toutes sortes d’injustice et de violence, notamment
l’Apartheid en Afrique du sud, la menace nucléaire, la destruction de l’environnement, l’homophobie et l’épidémie du sida (dont il est mort non sans avoir créé une fondation caritative au profit
de la lutte contre la maladie).

Le parcours de l’exposition rend compte de ses prises de position critiques.”

Keith Haring

* Roi & Reine 1987  Acier corten
Courtesy galerie Jerôme de Noirmont Paris

 

Cette exposition majeure se devait d’être organisée à Paris. En effet, Keith Haring a séjourné, travaillé et exposé à de nombreuses reprises à Paris, ville qu’il affectionnait
particulièrement.
Il a connu une carrière éclair, courte, d’à peine plus de dix ans. Keith Haring a créé un véritable langage universel, compréhensible, identifiable et reconnu par-delà les frontières. De son
vivant ses idéogrammes ont fait le tour du monde. Leur ligne fluide, leurs couleurs vives et leurs bonhommes d’apparence naïve séduisent le plus grand nombre. Pourtant ils sont porteurs de
messages politiques.

Keith Haring

Vingt-trois ans après sa disparition, il en est toujours ainsi. Keith Haring est partout, habité par une énergie inépuisable : dans le métro, dans les night-club, les galeries, les foires
internationales, les musées, et même dans les vitrines de ses pop shops.
“Je voudrais faire de l’art qui soit vécu et exploré par le plus grand nombre d’individus possible, avec autant d’idées diverses individuelles sur une oeuvre déterminée, sans qu’un sens soit fixé
définitivement. C’est le spectateur qui, le premier, donne à l’oeuvre sa réalité, sa conception et sa signification.Keith Haring 1978

 

soureces : www.pars.fr        www.104.fr/ 

 

34 commentaires pour “Le Centquatre-Paris Keith Haring (1)”

  1. je ne connaissais pas du tout … mais j’avoue que je n’y connais pas grand chose en art moderne !

    En mettant la photo d’un road train, j’avais pensé aussi au film ‘duel’. Un peu dans le même style, celui des gros camions, hier soir j’ai regardé “la menace’ avec Yves Montant.

    Cet après-midi habituelle visite à ma grand-mère et ravitaillement au supermaché. Ce matin visite chez le médecin pour mon talon qui me chipote depuis juin : aponevrosite. il m’envoie chez le podologue pour voir si une semelle pourrait soulager mes douleurs.

    Bonne fin de journée Francine.

  2. une grande expo et dans un lieu superbe

     je connait trés mal cet artiste

     merci du reportage éclairé

     bonne journée Francine

     kenavo

  3. bof  chacun son truc  !  personnellement je ne suis pas attirée  mais il en faut pour tous les goûts et et fais bien de tout montrer   bonne soirée   bises Cathline

  4. ..je viens un peu plus tard ce jour mais je peux te dire: encore! J’aime ce style, épuré mais tout en courbes, angles, minces et poutant, elles occupent l’espace. Une vraie découverte pour moi!

    Bonne soirée, bises de Mireille du Sablon

  5. bonsoir Francine,

    Magnifiques photos et articles sur les oeuvres de cet artiste hors du commun . Mais qui n’aurra vécu que 32 ans…laissant pourtant des centaines et des centaines d’oeuvres.

    Bonne soirée

    amitiés 

  6. francine, tu vas me trouve d’une ignorance  crasse mais si j’avais déjà remarqué certaines oeuvres de cet artiste, j’ignorais tout de lui, de ses combats, de ses engagements … un homme comme je les aime, dynamique, fervent, engagé … un personnage que j’aurais aimé connaitre … Nous sommes de la même génération , celle éprise de liberté et de grandes causes … Merci pour ce partage ..

    gros bisous bonne fin de soirée

  7. Hello Francine

    Je me souviens encore de cet artiste , car j’etais passé dans sa ville natale deux ans aprés son décés et l’emotion etait toujours bien présente parmi les aficionados ….

    bizz

    pat

  8. Un grand artistes, avec des formes qui peuvent sembler simples au premier regard mais sont souvent complexes. J’aime ses enchevêtrements de formes.

    Il y aura une suitre à ton post du jour ?

    Bises

  9. J’aime beaucoup cet artiste et ses petits personnages pleins de couleurs et de vie qui nous amènent à nous interroger sur tant de choses.

    Il avait un regard hypnotique.

    Merci pour cet article original et pour songer à l’art contemporain.

    Merci également pour ton message. J’ai eu des galères avec mon ordinateur, il se remet en selle doucement. C’est moi qui ait besoin de me reposer mais le repos avec ma pathologie est une sorte d’utopie inatteignable…

    J’espère que tu vas bien, je te souhaite une belle journée à venir, gros bisous

    Cendrine

  10. Bonjour

    Bon, ce n’est pas ce que je peux vraiment trouver fantastique, mais comme moi et l’art ça fait 2… il ne faut pas se fier à moi sur le sujet…

    Sincèrement

    Jean

  11. Bonjour Francine

    J’aime beaucoup ses oeuvres, ses dessins, ses idéaux…. dommage qu’il soit parti si précocément….

    Gros bisous et belle journée à toi

    Chronique

  12. bonjour ma belle – un petit mot avant de filer …. pffff .. si je comprends bien, tu es en repos, en vacances ???  veinarde va !!!

    perso, j adore la statue avec les deux personnages bleus et jaune … mes couleurs préférées … je pense qu il est assez etrange de constater que les vrais genies ont souvent des vies courtes … peut etre parcequ ils vivent plus intensement que d autres …. regarde tout ce que cet homme a transmis en si peu de temps …. comme on dit, la vie d une rose et d un if sont d egale duree … je pense que la vie de keith a malgre tout ete bien remplie …. 

    gros bisous bonne journee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !