logo

Le Café de la Gare Paris

Café de la Gare

41 rue du Temple Paris 4e

“Ce sont les artistes qui font la réputation d’une ville”

Rappelez-vous, je vous avais présenté la sortie des artistes du Café de la Gare, rue Pierre au Lard. L’entrée de ce café-théâtre parisien est située 41 rue du Temple, dans le 4e arrondissement de Paris. Il propose 450 places assises (30e capacité parmi les salles de Paris).

Le Café de la Gare a été créé juste après mai 68 par une bande de copains qui ont restauré une vieille fabrique de ventilateurs, passage d’Odessa (dit aussi « passage du Départ »), proche de la gare de Paris-Montparnasse à Paris dans le 14e arrondissement.

la bande à Coluche

Coluche avait défini le mode de vie de la troupe d’inconnus : copinage en concubinage. Coluche vit avec sa petite amie Miou-Miou, Sotha, qui était avec Romain Bouteille, va épouser Patrick Dewaere ; ce dernier séduira ensuite Miou-Miou.

la bande à Coluche

 Les fondateurs, Henri Guybet, Jean-Michel Haas, Catherine Mitry, Gérard Lefèvre (dit Gégé) ont versé au pot commun leurs modestes cachets. Georges Moustaki, Raymond Devos, Jean Ferrat, Jacques Brel, Leni Escudero, Pierre Perret, Jean Yanne, la revue Hara-Kiri et même le magasin Inno-Montparnasse (proche de la rue du Départ), apparaissent comme mécènes.

Par manque d’argent, les acteurs s’occupaient de tout eux-mêmes, la billetterie, placer les spectateurs, leur servir des boissons, et leur envoyer dans la gueule un coussin pour qu’ils n’aient pas mal aux fesses !

Le 12 juin 1969, le Café donne son premier spectacle : un ensemble de textes burlesques signés Bouteille, Sotha, Gégé et Dewaere. La salle est inachevée, le slogan du lieu est « C’est moche, c’est sale, c’est dans le vent ».

la troupe du café de la gare

À l’époque le terme « café-théâtre » s’appliquait surtout à une catégorie fiscale. Cependant, on n’y a jamais bu de café, et il n’y a jamais eu de tables ni de chaises, seulement des gradins pour environ 180 personnes, entourant sur trois côtés une scène d’environ 8 mètres sur 5.

“Renaud ne fait pas alors partie de la troupe, mais en voisin et en « séparatiste du 14e arrondissement » il rôde dans le coin. Il aime cette ambiance et les bons mots de Coluche. C’est un soir, vers 22 h00, alors que Renaud est chez papa et maman en pyjama, prêt à se coucher, que le téléphone réveilla l’appartement des Séchan. Au bout du fil, Southa, explique qu’il faut de toute urgence que Renaud rapplique au Café de la Gare, pour remplacer Gégé dans le rôle des « Robin des quoi? ». Au diable le pyjama, Renaud saute dans son jean, puis sur son cyclo direction le Café de la Gare. Quand il arrive, il retrouve l’ambiance du Café. Renaud remplacera Gégé sur scène pendant 3 mois, jusqu’au jour où un autre Gégé se verra confier le rôle, celui-là c’est Gérard Depardieu et c’est du lourd. Renaud retournera dans la rue faire la manche, mais il fréquentera toujours la troupe”.

Renaud et son pote faisant la manche devant le café de la gare

Renaud suivra ses potes acteurs constructeurs avec sa guitare et son pote accordéoniste Michel Pons. “Tous les soirs, ils feront la manche le long de la file d’attente devant le Café-théâtre, ils chanteront de vieux tubes de Paris avec ses javas et ses histoires de marlous.”

C’était le théâtre de la dérision et de la farce : chacun doit chaque soir, se plier à un rituel : chacun tire au sort le prix de sa place à l’aide d’une roue genre loterie qui est actionnée par les acteurs. Ainsi, les plus chanceux ne paient rien et récupèrent même 1 franc, les moins chanceux paient le prix d’une place de cinéma. Une fois assis sur les bancs, les spectateurs ont droit à une boisson servie toujours par ces mêmes acteurs, ainsi qu’à un coussin qui est généralement jeté en pleine figure par ces derniers (une fois la boisson bue, quand même).

C’était aussi le théâtre de la dérision et de l’improvisation permanente, exagérée, qui sert de catalyseur. Les deux premiers spectacles sont Allume, j’étouffe… et Des boulons dans mon yaourt. Ils présentent une série de sketches écrits par l’ensemble des acteurs.

le café de la gare

Le Café de la Gare de la rue du Temple, depuis qu’il a déménagé en 1972, est devenu le plus grand café-théâtre de la capitale avec une salle de 450 places. Il s’est établi dans le quartier du Marais. dans un ancien relais de poste du XVIIe siècle, l’auberge de l’Aigle d’or.

D’autres acteurs sont passés au Café de la Gare : Rufus, Martin Lamotte, Thierry Lhermitte, Diane Kurys, Coline Serreau, mais aussi Josiane Balasko, Anémone, Gérard Jugnot, Rufus.

En 2010, 50 théâtres privés de Paris réunis au sein de l’Association pour le soutien du théâtre privé (ASTP) et du Syndicat national des directeurs et tourneurs du théâtre privé (SNDTP), dont fait partie le Café de la Gare, décident de se renforcer grâce à une nouvelle enseigne, symbole du modèle historique du théâtre privé : les Théâtres parisiens associés

le Café de la Gare

Un livre, intitulé “Le Café de la Gare, quelle histoire !” est publié en mai 2014, son auteur est Marie-Christine Descouard, présente au Café de la Gare de 1973 à 1981.

Derrière la caisse, les acteurs tirent au sort à l’aide d’une roue, style roue de la Fortune, le prix du billet. Cela va de 1 franc à 20 francs. Petit à petit, celle-ci va s’agrandir : Gérard Lanvin, Thierry Lhermitte, Coline Serreau, Josiane Balasco, Gérard Jugnot, Anémone… feront des passages au Café de la Gare.

Le Café de la Gare est aujourd’hui l’un des plus prestigieux cafés-théâtres de Paris. Benoît Poelvoorde, Éric et Ramzi, Élie et Dieudonné ont fait des passages remarqués dans cette salle.

 

http://under-overground.com/paris-cafe-theatre.html

pour les anciennes photos entre autres, complément wiki 

70 commentaires pour “Le Café de la Gare Paris”

  1. Hello Francine
    Genial la photo avec Coluche et Miou Miou….. Il m’en reste encore des Hara Kiri je crois dans une mâle ? Et meme peut-être des vieux Charlie Hebdo.
    J’ai une centaine de Salut les copains et quelques Podium, Hit et Rock & Folk, ainsi que le magasine Best. Choron, je l’avais rencontré à Cannes, cela a été épique , une mini émeute hi hi hi
    J’ai des anecdotes comme ça , je me trouvais à l’hôpital de Grasse aux urgences, quand ils ont emmené Coluche déjà mort…. Mon beau frère a fait l’électricité de la maison de Lenny Escudero…. Bon ! c’est vrai que pendant mes tournées de facteurs à Mougins , Valbonne ou Chateauneuf de Grasse, j’en ai beaucoup côtoyé… des anecdotes croustillantes que je ne peux écrire bien sur !
    bizz
    Pat

  2. l’ union fait la force, tous pour un , un pour tous, voilà ce que m’ inspire ton article !
    Quand je vois la liste de tous les artistes ayant participé à ce café- théâtre, je me dis que tout n’ est pas perdu, et que le théâtre a aussi son côté populaire, en opposition aux endroits réservés à une clientèle sélectionnée, ne serait ce que par le prix des entrées !
    Une belle histoire, qui perdure !
    Merci pour ton article
    Bonne journée
    Bisous

  3. Bonjour Francine
    Ah oui je me rappelle de ce café de la gare on en parlait beaucoup à l’époque car beaucoup d’artistes ont débuté là. J’aimais bien Patrick Dewaere il a fait de bons films dommage pour lui, quant à Renaud on ne parle plus de lui a part ses reprises de chansons, mais je n’aime pas, rien ne vaut l’original c’est facile de prendre les chansons des autres
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

  4. Bonjour Francine,
    Un reportage qui rappelle des souvenirs de jeunesse 🙂
    L’avantage des photos dites “argentiques” c’est qu’on a le négatif pour prouver qu’on en est le titulaire 🙂
    Bonne semaine,
    Frans

  5. Bonjour Francine, je me régale tous les jours à la lecture de tes articles si bien illustrés et si bien documentés, c’est un plaisir sans cesse renouvelé Bonne journée MTH

  6. Bonjour Francine,
    J’ai reconnu tous les acteurs sités, Coluche, Miou miou, etc…… ça date !!!!!! ils était bien jeunes,
    C’est mon époque, la vie était ” peut être ” plus agréable qu’aujourd’hui, ils savaient mieux s’amuser et profiter de la vie entre eux !!!!!
    Bonne journée, bises, Roguidine

  7. Bonjour Francine
    Mon départ en vacances demain matin me prend un peu de temps.
    Me voilà enfin.
    Je regrette cette époque, je ne connaissais pas à ce moment là mais j’aurais bien assisté à leurs pitreries, c’était des artistes en herbe à ce moment là et ils sont devenus célèbre, il ont embelli paris !
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une belle journée
    Gros bisous
    @lain

  8. un lieu mythique je vois que ce café de la gare
    j aime voir PARIS derriére ses passages ou ses portes cochéres

    ( je suis désolée pour toi …. je sais que écrire des articles c’est du travail
    d abord aussi pour trouver un sujet )
    bonne journée Kenavo Francine

  9. Moi j’ai rien piqué…
    ;o)
    Je suis juste venu profiter de cette super équipe qui a crée ce café théatre.
    C’est notre jeunesse et on se rend compte que bien des années ont passé…
    Je me souviens qu’à la fin des années 70, Renaud venait chercher sa copine du moment qui était dans la même classe de collège que moi…
    Peu après, il a commencé à chanter “Marche à l’ombre”… 1980 – 2014… Sa chanson n’a pas pris une ride… Moi… Quelques unes plus quelques kilos…
    Belle journée à toi.

  10. Bonjour Francine,
    un article très sympa sur le café de la gare, les photos sont superbes et les textes très intéressants. Merci pour le partage.
    C’est bien la protection que tu as mise, maintenant il faut attendre et ne pas te laisser faire au prochain plagiat.
    Passe une bonne journée.

    • je suis persuadée que la fleur de paris pense que mon copyright c’est bidon, elle verra; je réfléchis pour la plainte, pour les insultes et les diffamations qu’elle balance à mon sujet

  11. Bjr Francine
    Un article très original et une belle découverte pour moi ! de belles ambiances là dedans avec la jeunesse de ces acteurs
    Bonne journée à toi ! Biz

  12. Encore un article qu’on lit de bout en bout avec plaisir et on y retrouve tout un état d’esprit qui aurait peut-être du mal à renaître aujourd’hui : un cocktail fait de créativité , amitié , sens de la dérision , acceptation de la dèche sans que cela s’accompagne d’un désir de réussite et de prospérité immédiate .Tu as bien su nous faire ressentir tout cela .
    Bonne journée à toi ,sous un ciel bleu , j’espère !

  13. Bonjour Francine
    Quel plaisir de découvrir grâce à toi cet endroit dont j’avais juste entendu parler, et de redécouvrir tous ces artistes au début de leur carrière. Je les aime beaucoup tous et ils ont vraiment beaucoup de talent.
    Paris est une si belle ville ! j’y allais si souvent quand j’étais jeune car on allait voir ma tante rue Daumesnil.
    Gros bisous
    Am

  14. Bonjour Francine

    merci pour ce bel article, que j’ai lu avec beaucoup d’intérêts, et les photos sont très belles, c’est un très beau bâtiment , j’ai appris beaucoup de choses

    Peu présente sur le PC pour l’instant, ayant mes enfants en vacances, en plus on en profite pour faire de petits voyages à gauche et à droite

    Du soleil, mais une température que nous aimerions plus élevée, cela fait penser ” déjà” aux approches de l’Automne

    des problèmes pour me rendre sur les sites des Amis, chez toi cela marche mais chez beaucoup d’autres ” page blanche”

    je te souhaite une très belle semaine

    Bisous et amitié

    rebecca

  15. Bonjour
    Magnifique café! Des célébrités sont passées par là!
    Ici le temps est mitigé, nous avons de gros nuages et il fait plutôt froid! On a du sortir nos pulls, certes des pulls fins mais des pulls quand même!
    Je te souhaite une belle journée
    Bisous

  16. Palpitant ma Francine de lire les débuts et l’évolution de cette équipe d’artistes du café de la gare. J’ai adoré. Un grand merci. Bises et bon après midi. ZAZA

  17. Bonjour ,un lieu,une ambiance ,c’était le temps d’avant ,ils ont dû bien se marrer tous ces potes..
    bonne journée,avec le soleil,bises.

  18. Cela devait êtrez quand même une “sacré ” ambiance , que de temps passé depuis .
    De voir aussi ce que sont devenus tous ces artistes .
    Sans connaitre vraiment Paris , il est évident que le café de la gare qui n’en a pas entendu parlé .
    Merci pour cet article bien commenter comme tu sais bien le faire .
    Bonne fin de journée Francine
    Bizz

  19. Bonjour Francine
    J’ai hâte de voir ce que tu as pu glaner sur Paris aujourd’hui. Malheureusement je pars demain matin dans le Lot et je n’aurais pas de réseau pendant huit jours.
    Mais ce n’est pas grave je verrai tout en bloque en rentrant
    Je te souhaite un très bon après-midi
    Bisous
    @lain

  20. Des artistes que j’aurais bien voulu connaître à leur début, certains ont oublié d’où ils venaient, c’est un peu dommage!
    Bises de Mireille du Sablon

  21. Bonjour Francine, franchement j’ai déjà lu un de tes articles accompagné de photos qui sont presque les tiennes sur le blog de quelqu’un d’autre ! Désolé pour ce que tu subis, Je pense que tu devrais peut être en parler a ton hébergeur de site, parce que techniquement il doit y avoir un moyen de surveiller ces gens malhonnêtes et indélicats. Toi tu te fatigues pour faire un bon article de A à Z et lui sans peine il se permet de le copier intégralement sur son blog et dans la même semaine, là c’est le comble….
    Une bonne réputation s’acquiert par la sueur du travail, à base d’honnêteté. L’honnêteté est le fruit d’une bonne éducation, et aussi une qualité très aimable. ” L’homme qui viole la probité est un coquin ; l’homme qui a perdu son intégrité est vicieux ; et celui qui n’a pas l’honnêteté dans le cœur est un homme mauvais, voir même pire”. a dit Abbé Roubaud

    • tu sais les hébergeurs ne font rien, fleur de paris a essayé, du temps d’over, de faire fermer mon blog; elle a même demandé à ses fils de trouver mon code confidentiel pour suppripmer mon blog, purement et simplement! mais là, elle tombe sur un os, je suis ma propre webmaster, et je réfélchis pour les insultes, je ne lâcherai pas

  22. Je me doute que je vais avoir de la lecture en retrant, mais pas grave j’adore !
    Prends beaucoup de plaisir à écrire tes article, je suis sur que ce sera le cas.
    A dans une bonne semaine et merci
    Bisous
    @lain

  23. bonsoir Francine, il devait s’en passer des choses dans ce café, mais enfin ils n’ont pas eu peur de se retrousser les manches pour arriver tout en haut, rien n’est acquis, encore plus de nos jours !! Je trouve la cour très accueillante, intime même, ce doit être un lieu “branché” de Paris !! tu sais toujours trouvé l’insolite…Pas de congé pour toi ??
    bisous

  24. Bonsoir Francine,

    Il est génial cet article. Je ne connais pas tout ces acteurs, à part Coluche, Miou Miou, Patrick Dewaere, les autres ne me disent rien.
    Je n’ai jamais été très télé, ou alors c’est pour les émissions sur la nature…faudrait que je change un peu de registre lol.
    Pas marrant d’être copié ! C’est vrai que c’est rageant !
    Je mets un copyright sur mes photos, ca les rend un peu moche aux dires de certains, ça n’empêche pas le copiage, mais celui ou celle qui les pique ne pourra pas faire grand chose avec. Quant aux textes, je ne sais pas comment faire pour se protéger. J’ai connu ça aussi, mais c’était surtout du piquage de photos, elles ne sont pas d’une grande qualité, mais la moindre des choses on demande à son “propriétaire”, j’ai toujours donné avec bon coeur l’original des photos qu’on me demandait.
    C’est quand même triste de ne pas pouvoir être tranquille, même dans ce monde virtuel 🙁
    J’espère que ton problème sera vite résolu.
    Je te souhaite une très bonne soirée.
    Bisous.

  25. bonsoir Francine,

    Merci pour l’autre face de ce café de la gare avec tes belles photos et comme toujours la petite explication qui la fait vivre .
    Merci pour ce beau partage
    bonne soirée
    amitiés

  26. Bonjour Francine, je suis en pointillé en ce moment, j’ai du monde à la maison et je viens deux fois par jour voir mon blog et je réponds au possible à ceux qui passent.. Je reviens jeudi, j’ai fait plein de photos.
    Ton article est superbe, ces artistes me rappellent plein de souvenirs de ma jeunesse, surtout Coluche et Miou Miou.
    J’ai vu aussi que tu avais des soucis avec une blogueuse et je prends note !!!!!! c’est scandaleux de piquer ainsi les articles aux autres..
    Gros bisous Rozy

    • elle me pique mes articles, et pour me remercier, me diffame et m’insulte publiquement sur internet, tu as vu ce que j’ai mis, et ce qu’elle écrit sur moi, et son copain ne vaut pas mieux, qui ne me connaît pas

  27. Que de souvenirs tous ces artistes ! Sinon, je réponds à ton commentaire ici car Canalblog déblogue… et demain matin, ils seront en maintenance.
    Je suis comme toi, j’étais gênée par le manque de recul pour photographier la Samaritaine mais j’ai quand même fait ce billet car j’ai eu la triste sensation que ce beau bâtiment s’enfonçait dans l’abandon. Je te réponds ici, aussi, car je vois que tu es dans la tourmente avec une tierce personne. Bien entendu si tu veux faire un billet sur la Samar, je le lirai avec plaisir. J’ai une façon assez personnelle de parler de Paris ou d’ailleurs. J’aime bien y glisser des souvenirs. Et puis sincèrement, mes photos prises avec mon modeste compact entrée de gamme n’ont rien à voir avec les tiennes.
    Bisous

  28. Bonjour Francine,

    Merci pour ces photos et ce billet….ce sont les artistes et leurs histoires qui rendent les lieux anodins si prestigieux ….

    Bonne soirée.

  29. Bonsoir Francine,
    la troupe du Café de la gare, je connaissais mais pas les lieux. C’est sympathique comme coin, bel hôtel et bien belles photos.
    C’est navrant cette histoire de copie de blogs: tu n’as vraiment aucun moyen de lutter contre? En fait elle ne se sert pas de tes photos elle fait les mêmes car il y a ton nom dessus et le sien sur les siennes!!! Tu peux aussi l’ignorer s’il n’y a rien à faire. Tu as tes amis qui savent bien ce que tu fais et qui ne s’y trompent pas.
    Bon courage pour cette histoire idiote de sa part. Elle manque d’imagination ou veut t’embêter?
    Allez nous nous réjouissons de tes photos et je ne suis pas amie avec elle.
    Bonne soirée, bon mercredi et bisous.

    • les deux mon capitaine! elle manque d’imagination et elle veut m’embêter, sa haine envers moi est la plus forte, et elle est tenace, et il est hors de question de l’ignorer, cette fois ele est allée trop loin dans ses insultes à mon égard et dans ses copies systématiques de mes articles

  30. La Café de la Gare à l’époque de Coluche, Miou-Miou ou Dewaere, ça devait être quelque chose ! Le charme d’antan persiste grâce à ton reportage. Merci Francine pour tous ces article que tu nous donnes en partage 🙂

    • c’est pour ça qu’elle copie, qu’est ce que tu crois!! et pour me remercier elle me diffame et m’insulte en public ! 🙂 🙂 😉 😉 😉

  31. On y voit bien les traces de mai 68, avec cette famille prestigieuse d’artistes mais un peu tuyaux de poèle, avec leurs échanges de partenaires !
    Bien amicalement.

  32. Coucou francine, une belle époque mais un temps pour tout, ou trouve-t-on de bonnes équipes maintenant…tout change…profites du soleil pour faire de beaux reportages..bonne journée, bisous

  33. une époque déjà bien lointaine mais qu’on ne pourra pas oublier ce mai 68 avec ces jeunes qui deviendront célèbres .
    tu ne devrais pas tant parler de tes problèmes avec ces personnes car tu leur donnes de l’importance et aussi des visites sur leur blog par curiosité .

  34. Ma Francine, tu leur fais trop d’honneur de parler d’eux et surtout donner leur liens…
    Ignore-les, c’est la seule choses à faire.
    Il n’y a donc aucuns moyen de bloquer les adresse IP? ou mail?
    Merci encore pour ton aide, nous avons passé une très bonne journée. Je vois que tu as publié une photo de paris-plage du 19, j’y suis peut être dessus! lol!!!

  35. Francine, d’abord j’ignorais que c’était à ce point avec “fleur de Paris”, je ne lis jamais les commentaires des autres et je ne vais pas sur les sites amis de mes relations, je me contente de lire les articles. J’ai toujours trouvé les tiens fort intéressants et je ne m’en suis jamais cachée, j’adore te lire. Cette affaire me rappelle les histoires qu’il y avait sur le site auquel j’appartenais autrefois et duquel je suis partie vite fait. L’atmosphère y devenait irrespirable. Je suis venue ici pensant que tout s’y passait dans de meilleures conditions, mais je suis déçue de voir que partout, il y a de mauvaises personnes. Oui j’ai pu remarquer une similitude dans vos articles, ses lions ont fait suite aux tiens et c’est une vraie ménagerie en ce moment. Comme l’Orient express qui n’a pas eu de fin. J’ai fait figurer mes photos après tout le monde et sur tes conseils car je ne voulais froisser personne. Les insultes, c’est intolérable et inacceptable, il faut savoir respecter toutes les personnes qui publient. Fais ce que tu dois faire pour conserver ton intégrité et tes valeurs. Sache, et je le répète, que j’apprécie énormément tout ce que tu fais, j’ai appris énormément de choses sur Paris grace à toi et je t’en remercie vivement. Je continuerai toujours à te suivre.
    Pour ce qui est de l’article, je ne pensais pas qu’autant de personnes du spectacle étaient passées par cet endroit. C’est impressionnant !
    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt l’intégralité et j’en ai appris des choses ! Merci à toi.
    Je te fais de très gros bisous Francine. Courage.

  36. Bonjour Francine
    super génial ce café !! si j’habitais Parie, j’irai bien boire un verre dans ce coin
    j’ai des problèmes d’ordi . je vois le réparateur dimanche . Ne t’étonnes pas si je ne sais pas venir chaque jour . C’est vraiment ennuyeux
    bises du mercredi
    Marieclo

  37. Bonjour Francine, tes photos sont superbes et j’aime beaucoup la cour du Café de la Gare. Je la trouve très conviviale.
    La photo avec les artistes est bien sympathique. Merci pour ton beau billet.
    Bises

  38. Bonsoir Francine,
    Charmant cet établissement au coeur de Paris, tu es un puits de science, ton article est très intéressant. Dire que j’ai des cousins à Paris et qu’ils ne m’ont jamais raconté ces histoires sur la Capitale.
    Fais attention car le stress est mauvais pour la santé et fait monter la glycémie.
    Amitiés
    Nadine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !