logo

Le BHV Marais

De l’HDV au BHV.
Leur proximité les rend indissociables. Il est ancré au cœur de Paris, dans le Marais, ce quartier unique au monde, épicentre des tendances, cosmopolite, inspirant, le BHV se nourrit de sa diversité. Il est devenu incontournable, fédérateur et concentre le tout Paris qui bouge. C’est la nouvelle destination shopping incontournable.

Le Bazar de l’Hôtel de Ville Ville, devenu BHV Marais en 2013, a ouvert en 1856, quatre ans après le Bon Marché, qui a été le premier grand magasin de la capitale. C’est un des plus anciens commerces de Paris, mais aussi l’un des plus emblématiques. Il fait partie du Groupe Galeries Lafayette.

Histoire d’un petit bazar devenu grand
Le bimbelotier François-Xavier Ruel, arrivé de Lyon avec sa femme Marie-Madeleine Poncerry au début des années 1850, commence par vendre quelques bonnets en tant que marchands ambulants.
Les affaires de ses vendeurs ambulants fonctionnant incroyablement bien à cet emplacement, François-Xavier Ruel décide de se sédentariser et ouvre à l’angle de la rue de Rivoli et de la rue des Archives son tout premier comptoir de bonneterie en 1856.

Idéalement située à côté de l’Hôtel de Ville, la petite enseigne familiale du 54 de la rue de Rivoli ne tarde pas à prospérer et à s’agrandir. François-Xavier Ruel se diversifie dès 1860 dans la quincaillerie et la vente de jouets et bibelots et acquiert les boutiques adjacentes à peine deux ans après l’ouverture de son commerce.
En 1866, dix ans après sa création, l’enseigne prend le nom de Grand Bazar de l’Hôtel de Ville et devient le tout premier établissement parisien à proposer des articles étiquetés, vendus à prix fixes et suffisamment bas pour attirer une clientèle large issue des classes moyennes, voire populaires. Petit à petit, et jusqu’à son décès le 30 janvier 1900, François-Xavier Ruel continue de développer son commerce, il se diversifie et acquiert tous les immeubles compris entre les rues des Archives, de Rivoli, du Temple et de la Verrerie. En 1895, l’enseigne se revendique déjà comme ” le plus vaste et meilleur marché du monde ” !

François-Xavier Ruel, homme d’affaires bienveillant et philanthrope
Lors DU siège de Paris à l’hiver 1870, le Grand Bazar de l’Hôtel de Ville est déjà un établissement phare du Marais et une enseigne prospère. François-Xavier Ruel, très impliqué dans la vie parisienne à travers son mandat de conseiller municipal, se montrera particulièrement généreux pendant cette période marquée par le siège de 1870 et la Commune de Paris l’année suivante. Il aidera non seulement ses employés en subvenant aux besoins de leurs familles, mais également les Parisiens par le biais d’une distribution quotidienne de pain et de vivres, et par la fondation d’un dispensaire pour les indigents du quartier de l’Hôtel de ville. Ses bonnes actions lui vaudront le titre de chevalier de la Légion d’honneur en 1893.
1913 : derniers grands travaux et construction de l’emblématique rotonde.

À la mort de son propriétaire, le Grand Bazar de l’Hôtel de Ville est repris par son petit-fils, Henri Viguier. Pour faire face à la concurrence, le Grand Bazar commence alors à vendre des articles de mode mais reste fidèle aux comptoirs à prix unique qui ont fait son succès, et entame une grande phase de reconstruction. Après 21 mois de travaux, c’est un Grand Bazar de l’Hôtel de Ville flambant neuf qui est inauguré le 6 octobre 1913. Débute alors une nouvelle période de grande prospérité.

Le bâtiment est entièrement rénové, encore agrandi, et son organisation complètement remaniée. Une rotonde inspirée par celle du Printemps Haussmann est construite dans l’angle de la rue du Temple par l’architecte Auguste Roy. Le verre, les immenses charpentes métalliques, et son architecture néo-classique offrent un décor somptueux à ce nouveau bâtiment qui se met à attirer des flâneurs simplement venus admirer l’élégance de l’édifice. De style Art nouveau, l’imposant dôme est aujourd’hui encore l’étendard et l’emblème du grand magasin.

Une enseigne qui vend vraiment de tout, la nouvelle Samaritaine !
Parfumerie, quincaillerie, bijouterie, prêt-à-porter homme et femme, jardinerie, bricolage, articles pour la maison, le BHV s’est peu à peu établi comme l’antre de l’achat compulsif, le bazar où l’on trouve tout ce que l’on cherche (et ne cherche pas). En 1914, Marcel Duchamp y dégota d’ailleurs un porte-bouteilles, choisi au hasard dans les rayons du magasin, et en fit l’un de ses premiers ready-mades, ces fameux objets ” tout faits ” qu’il sélectionne et expose pour leur neutralité esthétique, quelques années avant de réaliser son célèbre urinoir, baptisé ” Fontaine “.

Une boîte à outils

La particularité du BHV Marais : c’est la plus grande boîte à outils de Paris ! Le mythique sous-sol du grand magasin propose 54 000 références, c’est un espace d’inspiration au cœur du bricolage, où outils de pointe et dernières tendances déco se côtoient.

Les tables perchées et la terrasse avec vue

Tour Saint Jacques

La terrasse du restaurant offre une vue imprenable sur l’Hôtel de Ville et la rue de Rivoli.

Eglise Saint Gervais Saint Protais

Eglise des Billettes

Rue Lobau

Le Panthéon, l’église St Etienne du Mont et la tour Clovis (et la grue de Notre-Dame de Paris)

Le BHV Marais étant sur mon chemin entre deux rdv clientèle, ou lors de mon passage à mon bureau situé dans l’Hôtel de Ville, je faisais toujours un détour par le BHV Marais ! J’allais aussi souvent déjeuner à midi à la cafétaria du BHV avec des collègues. A cette époque la terrasse extérieure n’était pas aménagée. L’entrée a gardé la mention ” cafétaria “, mais désormais le restaurant s’appelle ” Les Tables perchées “.  Ce samedi j’y suis retournée avec une amie.

Les Tables Perchées vous accueille pour un déjeuner ou une pause gourmande au 5ème étage du BHV MARAIS en vous faisant profiter de la vue superbe sur les toits de Paris ! Il y en a pour tous les goûts ! Viande, poissons, quiches, pâtes… son chef vous accueille avec une offre en partie renouvelée chaque jour, et une grande variété de propositions sucrées et salées. Pour une collation ” sur le pouce “, optez pour le Snacking, sur place ou à emporter.

Un bazar stylé

Créatif, inspirant, décontracté, le BHV MARAIS a toujours été, depuis sa création en 1856 par François Xavier Ruel, un acteur en mouvement au cœur de Paris. Urbain, moderne et engagé, il est l’unique grand magasin parisien Lifestyle avec une telle diversité d’univers sous un même toit ! Mode, beauté, maison, gourmet, loisirs, bricolage… s’y déploient aujourd’hui sur 45 000 m². Grâce à une sélection de marques et de produits pointus, inattendus et constamment renouvelés, ce grand magasin multispécialiste surprend et étonne ses visiteurs.

BHV Marais
52, rue de Rivoli Paris 4ème

Sources :

paris zigzag

visitparisregion

58 commentaires pour “Le BHV Marais”

  1. Merci pour ce magnifique reportage qui me fait découvrir un ‘coin’ de Paris que je ne connais pas encore … La vue aérienne est originale !
    Bon week-end et bonjour de Belgique
    Isa

  2. Bonjour Francine, et non je pense qu’il y avait quand même d’autres toilettes (rire).
    De toutes façons avant les marins faisaient à l’arrière du bateau!
    Dernier jour, départ demain très tôt et je mets une page pour “pause”.
    Je te souhaite de passer une belle journée.
    Bisous.

  3. Coucou Francine! c’est toujours un plaisir de venir les lire tes articles ! Le BHV me rappelle des souvenirs où nous venions faire nos emplettes ! Bravo à ce monsieur François-Xavier Ruel ! L’architecture est magnifique! Bisous et bon week-end!

  4. Formidable histoire que celle de ce François-Xavier Ruel. Destin fabuleux et plus que formidable. Je ne crois pas qu’un pareille histoire puisse aujourd’hui se renouveler. Tout est devenu tellement compliqué. On a perdu le sens de la simplicité et aussi de l’aventure. Beau reportage que j’ai lu (et regardé) avec beaucoup d’intérêt. Bises et bon dimanche. Florentin

  5. Re ah oui ce magasin me cause beaucoup lol j’y suis allé souvent y faire des achats par le passé quand j’allais à Paris , le BHV. est un très beau magasin avec beaucoup de choix , dans mon coins on à aussi nos BHV lol bon ce n’est pas la même chose hi hi.
    J’dore ce quartier qui est très beau et très vivent , merci des belles photos.
    J’espère que tu vas bien , ici ça va l’orage est là en espèrent que l’on ne va pas passer une nuit d’enfer lol , bonne soirée et très bonne fin de weekend , bisous.

  6. Dépaysement total pour moi. Comme tu l’as peut être vu, j’arpentais le XVIIIème et me trouvais loin du quartier historique que tu nous présentes aujourd’hui. J’avais l’habitude de me rendre dans les grands magasins boulevard Haussmann et la routine, est ennemie de la découverte. Bon week end.

  7. Bonjour Francine, ici pas de nuages menaçants et c’est dommage car il ne pleut pas.
    Tout est sec, j’espère que cela va venir car nous partons bientôt pour 7 jours.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  8. les matinées restent relativement fraîches, mais l’ après-midi, le soleil s’impose !
    Passe une bonne fin de semaine
    Bisous

  9. Bonjour Francine, magnifique architecture, justement j’ai pu admirer hier un ancien grand hôtel qui a un beau dôme comme celui çi. Cela doit être super à l’intérieur aussi, grandiose. Merci je suis très contente de découvrir cet immense magasin avec tes explications et tes photos.
    Oui je suis bien d’accord avec toi, le virus est toujours là, certains ne semblent pas en avoir conscience, dans une grande surface aujourd’hui avec moi nous n’étions pas plus de quatre à porter un masque, bon c’est vrai que ce n’est plus une obligation…
    Gros bisous, bon week-end de Pentecôte, fanfan

  10. Kikou Francine
    Que de belles architectures.
    Bravo ce monsieur François-Xavier Ruel, il est parti de rien pour créer un empire.
    Magnifique Tour St Jacques.
    Et cette vue de la terrasse du restaurant est splendide.
    Bien sympa le menu !
    Bon week-end, bisous ♥

  11. Bonjour d’Angers,
    Oui ! Merci pour cet article qui me rappelle de nombreux souvenirs …
    Belles photos bien documentées …
    Bonne journée … Amicalement …Claude

    Mon blog : htpp://www.les-mauges.fr

  12. coucou Francine
    Toutes tes photos sont géniales !
    C’est une belle visite de ce beau quartier que tu nous offres
    et c’est vrai que j’ai aussi adoré voir de haut… super !
    bisous
    Am

  13. bonjour Francine
    j’aime bien prendre de la hauteur lorsque c’est possible, dans le sud le concept de rooftop se répand de plus en plus. On a une autre vue , on perçoit la ville autrement
    bisous

  14. coucou magnifiques photos belle vue sur Paris , il fait lourd chez nous je me demande si sa vas faire venir l’orage , je te souhaite un très bon Vendredi ,bises

  15. Bonjour Francine.
    Nous avons droit à des travaux à notre porte pour changer le tuyau de plomb du compteur d’eau … Ah! le calme de la campagne !
    Gilbert et Bernadette

  16. Excellent encore une fois, une visite complète, c’est un plaisir de suivre le déroulée de tes images si bien documentées chacune.
    Bonne journée Francine.

  17. Je n’ai pas honte de te dire que c’est un endroit que je ne connais pas du tout mais j’aime toutes les vues perchées que tu as pu prendre sur les alentours ! C’est intéressant de connaître les détails de l’histoire d’un tel magasin, caverne d’Ali Baba…qui aujourd’hui a un site internet ! Bisous et une bonne fin de semaine

  18. Bonjour Francine, oui dans ce bateau c’est un comme les campings car tout est pensé
    afin d’obtenir un maximum de rangement dans peu de surface.
    Oui chat noir frileux et lui n’est pas botté comme dans le conte de Perrault (rire).
    Je te souhaite un bon vendredi.
    Bisous.

  19. Bonsoir Francine, il est cool ton minet (rire).
    C’est vrai se cacher de ce temps il faut le faire.
    Passe une belle fin de soirée.
    Bisous.

  20. Bonsoir Francine
    Je me souviens que lorsque nous étions jeunes, avec mon frère, nous allions là-bas car c’était en fait la caverne d’Ali Baba. Nous allions y dépenser nos quelques sous pour y acheter un peu de tout !
    Paris est un trésor !
    Passe une douce soirée
    Bisous
    @lain

  21. Bonjour,
    Un retour dans ma jeunesse, un endroit où je faisais mes emplettes pour le bricolage. Un quartier chargé d’histoires, la rue de Rivoli à toujours été un endroit très fréquenté.
    Pour ceux qui se balade dans Paris un bon endroit pour se restaurer et scruter les toits de Paris, lors d’une randonnée nocturne à Panam nous y avions dîner.
    Bises, Chris

  22. En tout cas, c’est bien ce superbe style d’immeubles que j’aimerais bien qu’on protège éternellement dans le coeur de Paris, quand on regarde de près, quelle finesse dans ces constructions… et au passage, la Tour Saint-Jacques… d’où partent tant de pèlerins pour un si long voyage à pied !
    Bonne fin de journée Francine,
    Gilbert

  23. Bonjour Francine, oui l’argent du dentiste aurait été mieux dans ce bazar (rire)
    Les menus sont pas mal mais cela dépend des salades?
    J’ai vu ton chat il est endormi sans sa couette.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

    • il m’en reste encore assez pour faire chauffer ma carte bleue au BHV ! mon chat vient de sortir de sous la couette, la tête dans le cul, c’est le cas de le dire !!

  24. C était le royaume des clous, des punaises etc………….

    Le jardin sur le toit a été créé par Marie Dehaene, un des premiers à Paris; il est entretenu par le groupe ** sous les fraises**

    • merci pour ces précisions ! il faut que je me renseigne pour voir si on peut le visiter; tu m’avais déjà parlé de ” sous les fraises ” pour les Galeries Lafayette

  25. Bonjour Francine
    Une très belle architecture extérieure mais j’imagine le monde à l’intérieur, pas pour moi, j’étoufferais !!!
    De très belles vues sur les environs
    Merci pour le partage
    Bisous, bonne journée

  26. Longue et intéressante série non seulement sur le BHV mais avec de belles vues sur la mairie de Paris et quelques belles avenues. Bonne journée Francine

  27. Moi qui connais si peu la capitale j’ai beaucoup apprécié la visite du jour du BHV dans lequel je me suis rendue il y a si longtemps. Je pense que cet endroit est aussi le paradis des bricoleurs du dimanche ou bricoleurs “tout court”. Belle architecture de tous les bâtiments dont tu nous parles aujourd’hui !
    Bonne journée Francine, bises, à +++ !

  28. Bonjour Francine,
    Un si beau patrimoine, tu étais perchée pour prendre les photos !!
    Je suis passée rue de Rivoli, il y a bien longtemps!!
    Merci pour tes belles photos,
    Il pleut chez moi … Bonne journée, bises

  29. Bonjour Francine quelles belles photos pour ce quartier que je connais, la rue de Rivoli me ramène à mon enfance où une cousine de ma mère demeurait dans une petite rue qui donnait sur cette grande artère. le Bazar de l’Hôtel de ville, ma marraine m’y emmenait souvent, et Maintenant c’est notre petite fille qui demeure tout près de l’église St Paul, c’est un quartier que j’aime beaucoup. Bisous bonne journée MTH

  30. Coucou ma Francine.
    Quel plaisir ta page de ce matin me permettant de retrouver l’histoire du BHVMARAIS et de son quartier. Merci pour le tout.
    Bises et bon jeudi – Zaza

  31. J’ai repens” à monsieur Fouquet, qui a transformé le Bistrot en ce Fouquet’s qu’on connait maintenant !
    Ce monsieur Ruel a eu du nez, mais il a su faire prospérer son magasin, et comme je viens de le lire c’ était en plus un brave type !
    Le BHV est en quelque sorte un précurseur, et cette idée de vendre de tout s’ est généralisée !
    Ce qui est plus difficile à imiter, c’ est la situation idéale, la beauté du bâtiment et de ce qui l’entoure !
    Merci pour l’ histoire et tes belles photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  32. quelle belle façade , je me souviens d ‘être passé devant ce magasin
    mais bien sur pas de tous les détails que tu reléves , sur ce reportage
    la rue de Rivoli , une superbe rue ..
    j’ aimerais bien y faire un saut , si je pouvait voyager vite , et bien
    merci pour cette visite
    bises francine
    bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !