logo

La Tour de l’Horloge Paris (1)

La Tour de l’Horloge
Quai de l’horloge Paris 1er
Ile de la Cité

 

Elle fait partie du paysage parisien, même si ceux-ci ont tendanceà l’ignorer. Par contre les touristes la connaissent bien elle est dans tous les guides. Mais depuis qu’elle a retrouvé son lustre d’antan, les parisiens pourrainet bien la redécouvrir.

Haute de 47 mètres, la célèbre tour de l’Horloge se dresse à l’angle du boulevard du Palais et du quai de l’Horloge. Composée de cinq étages, elle est surmontée d’un chemin de ronde crénelé et d’un lanternon. Édifiée en 1350 par Jean le Bon, elle a subi plusieurs modifications au cours des siècles. En 1370 Charles V y fait placer la première horloge publique de Paris. Elle est l’oeuvre d’Henri de Vic. Deux siècles plus tard, HenriIII confie au sculpteur Germain Pilon la réalisation du cadran que l’on voit encore aujourd’hui.

 Tour de l'Horloge

Flanquée des figures de la Loi et de la Justice, et protégée par un dais à caissons, l’horloge se détache sur un fond bleu semé de fleurs de lys.Elle est richement ornée de sculptures, d’armoiries, de cartouches et de motifs architecturaux et décoratifs.

Les sculptures du cadran ont été martelées pendant la Révolution. Lors de la Commune, la cloche du lanternon, qui sonnait le “tocsin du Palais” pour annoncer les grands évènements liés à la vie de famille royale et qui aurait retenti pendant le massacre de la Saint Barthélémy, fut déposée et fondue. La tour de l’Horloge a fait l’objet de nombreuses restaurations depuis la fin du XVIIe siècle. La dernière intervention date de 1952.

Deux sculptures de pierre, « la Justice » et « la Loi », encadrent l’horloge.

“Le cadran est de forme carrée, du diamètre d’un mètre et demi, orné au centre de rayons flamboyants et dorés ;

 Tour de l'Horloge

les aiguilles en cuivre repoussé et bronzé, la grande en fer de lance, la petite terminée en fleur de lis, marquent les heures sur des chiffres romains colorés en relief sur la pierre. Les deux ravissantes statuettes qui accostent le cadran sont la Force et la Loi ; la première tient la main de Justice et la table de la Loi, sur laquelle est inscrit ce précepte : Sacra Dei celerare pins regale time jus ;

 Tour de l'Horloge

la Justice porte la balance et le glaive.

 Tour de l'Horloge

Elles ont été restituées par M. Toussaint, d’après les originaux de Germain Pilon dont il ne restait que des fragments mutilés, Le cadran et ses statuettes sont placés dans un petit édicule d’une extrême élégance, où l’on reconnaît aisément l’idée première, le type des horloges portatives qui, sous le règne de Louis XIII et de Louis XIV, furent appelées des « religieuses ».

Le fronton de l’édicule, surmonté des deux écus accolés de France et de Pologne sommés d’une couronne royale, contient cette inscription latine, composée par Passerat :

Qui dedit ante duas, triplicem dabit ille coronam.

« Celui qui lui a déjà donné deux couronnes lui en donnera une troisième »

 Tour de l'Horloge

Enfin, le stylobate de l’édicule est coupé en son milieu par un carré de marbre noir, contenant cette inscription du même poète :

Machina quae bis sex tam juste dividit boras
Justitiam servare monet legesque tueri.

« Cette machine qui fait aux heures douze parts si justes enseigne à protéger la Justice et à défendre les lois ».

 Tour de l'Horloge

Ce délicieux spécimen des arts compliqués et délicats de la Renaissance française a été restauré en 1852, avec un plein succès, par les architectes Duc et Dommery”.

sources : http://www.paris-pittoresque.com/

 

33 commentaires pour “La Tour de l’Horloge Paris (1)”

  1. superbes photos, Francine;
    aux Etats Unis aussi, il y a des fils électriques partout, notamment à N Y;
    c’est cher d’enterrer les fils comme on tente de le faire chez nous;
    bonne soirée;
    bisous;

  2. Je n’ai pas eu l’occasion de la revisiter depuis sa réhabilitation en 2012. Elle était vraiment dans un état lamentable. Dans ton reportage, on voit bien tous les détails ce cette oeuvre.
    Un peu de patine du temps lui donnera un aspect plus authentique.
    Bises

  3. bonsoir Francine,

    Encore une oeuvre magnifique sur lequel om mérite de s’attarder sur cette ensemble de décoration avec ses moulures d’orées ,ses belles sculptures de personnages etc……
    Merçi du partage
    Amitiés

  4. Hello Francine

    Je passe te faire un petit coucou rapide et je file me coucher… pour la journée peut-etre ? Ce n’est pas la forme du tout !
    Magnifique toutes ces dorures …
    Je te souhaite une bonne semaine.

    Mes amitiés

    Pat

  5. Bonjour Francine,
    L’oeuvre est magnifique et la remise à neuf de l’immeuble lui donne tout son lustre d’antan. Ca devait faire furore à l’époque de sa construction!
    Amitiés, Frans

  6. bonjour Francine ! c’est magnifique ! tout est beau, les couleurs “ce bleu et cet or”, les moulures, les sculptures, les dessins, c’est vraiment très beau merci du partage bonne semaine bises Cathline

  7. coucou Francine , que c’est beau, et du bleu , il me manque tant …la pluie est revenue , grrr , y en a marre..passes une bonne soirée , bisous

  8. Coucou Francine. Quelle est elle cette horloge flanquée sur cette tour que j’ai déjà eu l’occasion d’admirer. Merci aussi pour les photos détaillées de cette pièce. Tes explications concernant la composition de ce son cadran sont vraiment intéressantes et instructives. Bises et bon lundi

  9. bonjour …encore une petite merveille que tu nous fais découvrir…on la regarde sans jamais la détailler …
    Un peu de soleil ce matin , mais il ne va pas durer ….
    Bisous et bonne journée….

  10. encore un bel article bien étoffé en explications.
    suite à ton com je me suis un peu renseignée sur Jean sans peur (au départ j’ai cru que tu parlais d’une troupe de théâtre en tourné…)lol. Entre la comptabilité et l’Australie j’ai déjà pas mal à faire, pour le reste je compte sur certains blogs ou émissions de télé. As tu pu faire ta visite dimanche ?
    Perso le repas chez les voisins a été plutot “gastronomique”, le fils ayant une formation de cuisinier, il nous avait préparé 4 sortes de verrines et diverses mini tartelettes, et après le coq au vin et le gratin dauphinois, on a eu droit a une grosse coupe “aux trois mousses”, et puis en l’honneur de la st Patrick un irish coffee pour terminer. Ah ça détend une journée comme ça où l’on prend le temps de vivre !
    Bonne soirée Francine.

  11. Bonsoir,
     
    Bien travaillé aujourd’hui. Tu as eu un bon point de ton chef ?
     
    J’ai été étonné par la restauration de l’horloge de la conciergerie. La dernière fois que je suis passé devant, il y avait les échafaudages et des bâches de protection.
    Bon, on peut pinailler en disant que les couleurs flashent un peu mais la pollution du Boulevard va se charger de les patiner.
    Quand j’ai vu ce reportage, j’ai pensé qu’il manquait la photo “avant” et tu as eu la même idée puisque tu l’as écrit dans ton dernier mail.
     
    Il y a quelques années, je l’avais prise en photo mais n’arrive plus à retrouver l’emplacement du fichier. A moins que je l’ai mise à la corbeille car c’était vraiment une horreur de saleté. Cherche sur Wiki ou autres sites où les images sont libres de droit. Ce serait bien en tête de ton reportage. Je n’ai pas vu dans tes écrits l’indication de la restauration de 2012…
     
    As-tu de nouveaux projets de reportage : plusieurs fers au feu ?
     
    Bonne fin de soirée, à demain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !