logo

La salle de lecture Labrouste BnF Richelieu Journées Européennes du Patrimoine 2019

La sublime salle de lecture, construite par Henri Labrouste en 1868, est un chef d’œuvre architectural, avec ses magnifiques coupoles de verre, ses cariatides monumentales, ses rangées de tables à plateau noir, ses lampes en opaline verte ou en laiton.

C’est un modèle du genre que l’architecte Henri Labrouste avait achevé en 1868 : une vaste salle baignée d’une lumière tombée du ciel grâce à de multiples petites coupoles. Un plafond extraordinaire porté par de fines colonnes, emblématiques de cette architecture métallique légère de la Révolution industrielle. En cette période d’essor industriel qu’est la première moitié du XIXe siècle, le métal était surtout employé à des fins de constructions telles que les ponts, les gares ou les bâtiments industriels. Labrouste, ici, utilise à la fois la fonte et le fer forgé pour l’assemblage de la construction intérieure, mais aussi en tant qu’éléments décoratifs par le biais notamment de l’ossature métallique des neufs coupoles.

Le site Richelieu est le berceau historique de la Bibliothèque Nationale de France, à ne pas confondre avec son annexe : la moderne bibliothèque François Mitterrand du 13e arrondissement, et qui a repris le dépôt légal du site Richelieu. Historiquement, la Bibliothèque nationale de France (BnF) est implantée sur le site Richelieu depuis 1721 et s’appelait alors la Bibliothèque royale. L’annexe François-Mitterrand, à Tolbiac, sera inaugurée quant à elle en 1998. De son côté, au site Richelieu se côtoient à présent trois institutions : la BnF, l’École nationale des Chartes (ENC) et l’Institut national de l’Histoire de l’art (INHA).

La construction de la salle Labrouste
Henri Labrouste entreprend un vaste chantier de modernisation du site, alors composé de bâtiments construits à la suite, héritage du 17ième et du 18ième. L’édifice qu’il va imaginer pour la bibliothèque impériale s’organise autour de l’immense salle de lecture des imprimés, salle qui porte aujourd’hui son nom.

Comme il l’avait fait à la bibliothèque Sainte-Geneviève, il décide pour restaurer et agrandir les locaux, de mettre en avant son goût pour la lumière, le métal, et la décoration architecturale influencée par l’antique. De fait, la recherche de la lumière était une nécessité dans un site cerné de rues étroites, d’autant que le site est alors dépourvu de lumière artificielle par crainte de l’incendie.

C’est donc en hauteur qu’il faudra la trouver ; La nouvelle salle de lecture, de plan carré, est ainsi couverte de neuf coupoles (inspirées dit-on des robes à crinoline si en vogue à l’époque) de faïence blanche, percées d’oculi et soutenues par de minces colonnes de dix mètres de hauteur.

Sur les côtés, de grands paysages peints (réalisés par Alexandre Desgoffe (1805-1882) élève d’Ingres, en 1865) inspirés des peintures antiques découvertes dans les villas d’Italie, simulent des fenêtres ouvertes sur la nature (d’ailleurs, saurez-vous trouver l’écureuil caché dans les frondaisons ?) donnant ainsi l’illusion d’un espace plus aéré.

Cette représentation d’une nature verdoyante est destinée à inspirer aux lecteurs une sensation de calme et de détente…

La salle ainsi conçue, avec son caractère monumental mâtiné d’orient byzantin, confère à faire de ce lieu un temple moderne dédié à la science et à la connaissance. Élève de l’École des Beaux-Arts, lauréat du Grand Prix de Rome d’architecture en 1824, ayant séjourné cinq ans à la villa Médicis, Labrouste ne manqua pas non plus d’apposer un caractère antiquisant à sa création.

En 1864, le sculpteur néo-classique Jean-Joseph Perraud (1819-1876) se voit confier la réalisation des monumentales cariatides encadrant l’entrée du magasin central.

La base d’une des seize colonnes en fonte soutenant les neuf coupoles :

En 1866, fut créée l’ornementation polychrome composée de motifs néogrecs, volutes et palmes. Enfin, tel un panthéon de la connaissance, le pourtour de l’hémicycle est orné de 36 médaillons représentant les grandes personnalités du monde des lettres et des arts.
Ces choix aussi ingénieux qu’audacieux, font qu’Henri Labrouste est aujourd’hui considéré comme un pionnier de l’architecture moderne. La salle est classée au titre des monuments historiques depuis 1983.

Contexte historique de la construction de la salle Labrouste
La Bibliothèque Nationale, considérablement désorganisée depuis la Révolution française, et l’afflux de documents provenant de la confiscation des biens d’ecclésiastiques et d’émigrés, peine tout au long de la première moitié du XIXe siècle à se remettre de cet événement et à en assimiler l’héritage.

Il faut attendre le Second Empire, régime centralisé, désireux d’imposer sa légitimité en Europe – dans un contexte marqué par une émulation culturelle entre États, par le biais des expositions universelles notamment – pour voir les choses changer. Napoléon III souhaite faire de la Bibliothèque Impériale la vitrine culturelle de son régime et rivaliser avec l’Angleterre, dont la salle de lecture construite au British Museum fait figure de modèle bibliothéconomique.

Soucieux de la question des bâtiments, l’empereur nomme nomme dès 1854, Henri Labrouste, qui vient de terminer avec succès les travaux de la Bibliothèque Sainte Geneviève, architecte en charge de la rénovation et de la reconstruction de la Bibliothèque impériale.

La restauration
Cet espace était depuis 1868 le domaine des chercheurs. Il n’y avait sans doute que le bruit des pages que l’on tourne pour en troubler sa quiétude. Mais avec l’ouverture de la nouvelle bibliothèque François Mitterrand, en 1998, la salle fut vidée à la fois de ses livres et de ses usagers.
Dans le cadre des travaux de rénovation, conduits sous la supervision de l’architecte Bruno Gaudin et l’architecte en chef des Monuments historiques Jean-François Lagneau, c’est toute la structure mais aussi les peintures et le mobilier qui ont été rénovés. Ils ont été nettoyés en profondeur afin de redonner à la salle sa splendeur d’origine, sans modifications.

Le plancher en chêne a été refait à l’identique, le plancher d’origine étant trop abîmé pour être conservé.
La bibliothèque de l’INHA est désormais installée dans cette salle. Elle couvre près de 10 000 m² et propose 400 places de lecture. Un espace provisoire permet d’accueillir les lecteurs du département des Estampes et de la photographie.

Initialement, la salle était dépourvue d’éclairage artificiel, par crainte des risques qu’aurait pu faire courir un éclairage au gaz. Lors de l’arrivée de l’électricité, dans les années 1920, furent installées des lampes qui ont été conservées, certaines dotées d’abat-jour en opaline.

Sources
le figaro gallica
Photo panoramique Christophe Lepetit pour Le Figaro Magazine.

http://coupoles.https://blog.bibliotheque.inha.fr/fr/posts/ans-salle-labrouste.html
https://vivreparis.fr/la-pepite-culturelle-la-sublime-bibliotheque-labrouste/

56 commentaires pour “La salle de lecture Labrouste BnF Richelieu Journées Européennes du Patrimoine 2019”

  1. Elle est magnifique et elle a tellement plus de charme que la BN François Miterrand que je trouve juste belle à photographier de nuit mais que je trouve austère, cubique et pas jolie. Très belle série Francine

  2. Coucou. Merci pour ce superbe reportage. Ce doit être merveilleux d’être dans une telle salle et de pouvoir lire tranquillement. Ce qui me frappe, ce sont les abat-jours, j’adore leur couleur! Les travaux de restauration ont redonné la splendeur à cette salle. Merci pour la visite et belle semaine. Bises alpines.

  3. Bonjour Francine
    c est Majestueux tous ce que j y vois sur tes Magnifiques Photographies Extraordinairement une splendeur je ne connaissais pas et je le regrette car vraiment du haut d en bas c est un rêve Merci infiniment de nous offrir et partager cet article ainsi ces explications excellent Lundi et caresses aux chat profite Bisous Danielle

  4. Que c’est beau, je dirais même féerique, quel délice ça doit être, de se poser dans un tel endroit pour lire. Tes photos sont magnifiques comme d’habitude! Merci beaucoup pour ce partage. Bises Florence

  5. Hello Francine
    Le décors est sublime pour la lecture. Tout dépend du livre et de l’aventure et on a pas besoin de ces lunettes 3D pour s’imaginer dans un passé étonnant…
    Bonne semaine
    bizz
    Pat

  6. Bonjour Francine
    quelle merveille d’architecture ,j’en suis en admiration
    temps couvert et pluvieux en ce lundi
    je te souhaite une agréable journée et un bon début de semaine
    bisous

  7. Une bibliothèque qui semble immense, mais en même temps légère avec ces colonnes qui finissent en fuseau pour soutenir les coupoles.
    Les rayons, bien que des ouvrages aient été déménagé à la bibliothèque Mitterrand, sont toujours bien achalandés !
    Les décorations sont superbes, tout comme les cariatides !
    Juste un peu choquant dans le décor, les ordinateurs qui ont remplacé les cahiers !
    Merci pour cette nouvelle découverte avec tes photos toujours aussi belles !
    passe une bonne soirée
    Bisous

  8. Bonsoir Francine, c’est encore un magnifique reportage, quel endroit merveilleux pour lire. merci, tes photos sont toujours très réussies. Bisous et bonne soirée MTH

  9. Bonjour,
    Je n’ai jamais eu le temps d’y mettre les pieds et lorsque j’ai commencer à faire des recherches,je n’étais plus à Paris,c’est vrai que depuis chez moi, je peux continuer de chercherais je n’ai pas le temps pour l’instant, mais ça va revenir !
    Superbe j’en ai beaucoup entendu parler bien sur !
    Bisous du soir, douce nuit

  10. JE suis un rat de bibliothèque alors si je rentre là un jour, je n’en sortirai plus, bises du soir FRANCINE (merci pour la connaissance du fabuleux endroit prodigieux)

  11. Bonjour Francine, très jolie cette salle de lecture qui n’est pas sale (rire).
    D’ailleurs je suis triste car je n’ai pas trouvé mon livre parmi cette immense collection!
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  12. Bonjour d’Angers !
    Oui ! Un magnifique reportage … bien documenté !
    Cela donne envie d’aller la voir … l’année prochaine …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

  13. Bonjour Francine
    C’est extraordinaire de pouvoir visiter un lieu de cette importance durant les journées du patrimoine.
    Le lieu est magnifique et magnifiquement décoré, et le mélange de la modernité et de l’ancien convient parfaitement.
    Merci pour ce partage j’ai aimé.
    Je me souviens que tu avais fait un article sur les éléphants de Chambéry
    Je te souhaite une douce fin de journée
    Gros bisous
    @lain

  14. bonsoir Francine,
    Merci pour ce partage photos sur ce bâtiment magnifique avec cette belle architecture et ses coupoles verrières. Un joli reporte.
    Bonne fin de journée
    Amitiés

  15. Bonjour Francine,
    Ah oui question architecture on ne peut comparer avec le BN de Mitterrand.
    Bon c’est aussi une question de goût, mais moi je préfère celle que tu nous exposes ici même. Quelles Magnifiques coupoles et les livres sont dans un écrin, qui leur va bien.
    Bonne fin de journée et bisous.
    (ouf! orange ne m’a plus fait le coup de vous êtes l’heureuse gagnante… car pour l’autre article j’avais dû abandonner)

  16. Bonsoir
    Un reportage bien documenté,quelle merveille cette salle de lecture,la première fois que tu y rentres tu dois avoir les yeux ailleurs que sur le livre ? Bonne soirée bises

  17. Magnifique bibliothèque avec la lumière amenée par ces coupoles, ça donne envie de s’installer pour lire un bon livre 😉 Bonne soirée Francine .

  18. Bonsoir Francine.
    Bien belle salle d’une autre époque.
    Mon amie va avoir droit à la piscine, maintenant que les agrafes ont été retirées.
    Gilbert

  19. Bonjour ma douce amie
    Magnifiques tes photos. Je pense que si je visiterais un jour cette ravissante salle de lecture je passerais plus de temps à admirer la beauté des lieux que lire, c’est sublime et on ne peut qu’admirer, merci pour toutes tes explications.
    C’est sous le soleil et la douceur vu l’heure chez moi que je viens te faire un petit coucou, tout doucement, pour éviter de te réveiller, avec nos 2 heures de décalage mais bientôt 3 car je crois que le changement d’heure en métropole se fait à la fin de ce mois.
    J’espère que tout va pour le mieux pour toi.
    Gros bisous d’amitié de mon ti rocher.

  20. Une architecture non seulement fonctionnelle, mais aussi esthétique que possible, un ensemble d’une qualité exceptionnelle, dans une ambiance très lumineuse.
    Merci Francine pour toutes les informations jointes et cette pléiade de belles images.

  21. Bonjour Francine, je reviens voir si je trouve mon livre (rire).
    Et non je viens juste te souhaiter de passer ce mercredi en très bonnes conditions.
    Bisous.

  22. Quel cadre de travail magnifique ! Lorsque mon fils aîné était en classe préparatoire il ne pouvait travailler que dans des bibliothèques. S’il me souvient bien il fréquentait la bibliothèque Ste Geneviève aux horaires adaptés
    Je note les abats jours bleus qui me surprennent, d’ordinaire c’est le vert qui est de mise, je n’en connais pas la raison

  23. Bonjour Francine .
    Et . bien là , ont ne peut être que sous le charme de cette magnifique bibliothèque . Lire dans ces conditions doit être magique . Un bâtiment qui doit ou à du couter un pont mais pour la culture ont ne compte pas . Merci mon amie , bonne fin de semaine et gros bisous .

  24. Bonsoir Francine
    Oh quelle merveille cette salle de lecture …. moi si j’y rentrais ce ne serait pas pour lire mais pour cliquer ! lol !
    Je n’ai pas reçu cette N-L ….
    Merci pour ton partage
    Bisous, bonne fin de soirée

  25. Bonjour Francine, je passe juste te souhaiter une belle journée, en espérant que la météo soit agréable avec nous.
    Passe ce jeudi bien agréablement.
    Bisous.

  26. Coucou Francine,
    Voici un endroit où j’aimerais bien me trouver quand je vois ce nombre indéfinissable de livres. Super endroit.
    Bisous et bonne journée

  27. Coucou ma Francine,
    Superbe reportage.

    Je prends un moment pour te répondre et te remercier de ta fidèle amitié.
    Tout va bien par chez toi ?
    Il fait très doux et soleil ici, on annonce une fin de semaine bien digne d’un été indien, c’est cool et économique lol !
    Chez toi quel temps fait-il ?
    Bientôt les vacances solaires, je prendrai quelques jours.
    Merci pour ton blog qui fait plaisir à visiter, je te souhaite une bonne fin de jeudi et un futur week end bien agréable.
    Gros bisous.

    Lolli♥

Répondre à Rohnny Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !