logo

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé (4)

La passerelle enchantée Daniel Hourdé

Pont des Arts Paris

 

Fin de l’exposition. Il faisait beau, mais le soleil était voilé, ce qui est dommage  car ce n’est qu’un ciel gris qui se reflète dans les arbres.  Les sculptures, les arbres et les bâtiments se reflètent dans les arbres, ce qui ajoute à l’originalité de cette exposition.
 

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

Actéon, la légende de la métamorphose

Fils du dieu mineur Aristée qui est le fils d’Apollon, et de la fille de Cadmos, Autonoé, il est élevé par le centaure Chiron et devient un chasseur très habile. Selon la version la plus populaire, il surprend un jour, au cours d’une chasse, la déesse Artémis prenant son bain. Furieuse, elle le transforme en cerf. Impuissant, Actéon meurt déchiré par ses propres chiens qui ne le reconnaissent pas et sont rendus fous de rage par la déesse.
 
La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

Actéon dévoré par ses chiens

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

Daniel Hourdé

” ” Son œuvre oscille entre comédie et tragédie, à l’image de l’existence au sein de laquelle s’inscrivent la vie et la mort, l’humour et le drame”. ” Anne Lou Vicente, commissaire d’exposition

“Daniel Hourdé est né en 1947 à Boulogne Billancourt. Il étudie à l’École des beaux-arts de Grenoble pendant trois années avant de poursuivre sa formation à l’École des beaux-arts de Paris jusqu’en 1972.”

Daniel Hourdé Passerelle des Arts

“L’univers onirique de Daniel Hourdé est servi par un métier rompu à toutes les exigences techniques du modelage assujetti à une connaissance anatomique étourdissante de réalisme. Mais l’artiste a surtout fait sien un langage, en recourant à un fantastique qui ne l’est que dans la mesure où ses personnages grandeur nature sont immobilisés dans une action existentielle. Puissamment traduits dans le bronze, leurs corps nus s’inscrivent dans la tradition classique alors qu’ils rompent avec tout académisme. L’expressionnisme de ces nus évoque les écorchés de Ligier Richier et de Germain Pilon.”

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

“Corps ravinés, exsangues, tordus, dont les chaires se vrillent. Préalablement modelées dans la cire, ces figures, essentiellement masculines, sont réalisées d’après le modèle vivant, indispensable à ce travail qui cherche le frémissement charnel. Pris dans une mise en scène incongrue, par l’irruption d’un objet usuel qui oblitère brutalement la narration, ces anges déchus en survie sont secoués par une exubérance dont l’alchimie du feu, au moment de la fonte, donne une dimension métaphysique. La mythologie s’ouvre à l’imaginaire et revendique le quotidien. Hourdé se double d’un mémorialiste.”

Daniel Hourdé expose ses œuvres dans des galeries et salons en France et à l’international. Il vit et travaille à Paris.

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

Malgré les trombes d’eau, quelques passants curieux prennent des photos et relaient l’évènement sur les réseaux sociaux, ” raillant au passage la maire de Paris et sa sortie au sujet de Nuit debout comme  “privatisation de l’espace public”.”

Pour en savoir plus  sur cette exposition,installée le 25 mai, il faut  aller sur le site de la galerie Agnès Monplaisir, située  juste à côté du pont des Arts. La galerie a un second espace  dans le VIe arrondissement, rue Jacques Callot et rue Mazarine. Le travail de  Daniel Hourdé est  exposé sous le titre “Grâce à Dieu”.

Un extrait du communiqué : “L’artiste est un démiurge de pacotille. Il interroge. Il n’a pas “Dieu soit loué” la vocation de répondre.”

La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

 La Passerelle enchantée Daniel Hourdé
“Aucune redevance, aucun paiement”

Avec cette exposition,  Daniel Hourdé réalise un voeu ancien  “C’est un projet lourd que j’ai mené à bien moi-même, soutenu d’abord par la mairie du VIe arrondissement et finalement accepté par la mairie de Paris. Nous avons surmonté les problèmes techniques et respecté les charges du pont. Je ne le loue absolument pas, il n’y a aucune redevance, aucun paiement de ma part ni de personne, et la mairie ne finance pas non plus l’exposition (hélas !). La production est à ma charge.”

Pour réaliser son projet, l’artiste  s’est adressé à la mairie d’arrondissement et ensuite à la ville de Paris.

 La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

Comment ont été sélectionnées les oeuvres?

Bruno Julliard, premier adjoint d’Anne Hidalgo, confirme que la collectivité doit donner son accord pour installer une œuvre artistique sur le pont. “Je n’ai pas donné personnellement cet accord, mais je vous confirme qu’ils doivent passer par la mairie de Paris pour avoir des autorisations. Il est vrai que les mairies d’arrondissement ont aussi leur légitimité. Nous sommes a priori favorables à des interventions artistiques.”

 La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

 La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

  • La coupole de l’Institut de France. C’est sous cette coupole que siège l’Académie française

“Pour la validation d’occupation du domaine public, c’est un service au sein du département communication qui étudie les pièces administratives et la capacité du projet à respecter la sécurité. Dans le cas des sculptures de Daniel Hourdé, les demandes remontent à l’année 2015. Selon la villle de Paris, toute demande ne peut aboutir et les pièces à fournir sont lourdes. L’aspect technique l’emporte sur l’aspect artistique. Il existe bien un comité artistique mais seulement pour les installations pérennes. Pour cette exposition, on parle plutôt de «non-refus» par le cabinet d’Anne Hidalgo face aux demandes insistantes.”

 La Passerelle enchantée Daniel Hourdé

 La Passerelle enchantée Daniel Hourdé
 
 
Sources : wiki pour Actéon
http://www.fondationalliances.org/culture/parc-de-sculptures/artistes/54-daniel-hourde
http://next.liberation.fr/arts/2016/05/31/le-pont-des-arts-a-la-sauce-divine_1456356
Photo de Daniel Hourdé : Daniel Hourdé – photo modedemploi.paris 

61 commentaires pour “La Passerelle enchantée Daniel Hourdé (4)”

  1. Ah ce regretté Felix Faure. On sait qu’il n’a pas fini sous les ponts ! La neige est bien tombée ce matin et comme maintenant il fait bleu, ça risque de patiner demain matin pour aller au boulot ! En attendant je te souhaite une bonne soirée. Yves

  2. coucou,
    merçi de tes expliquations sur les ponts de paris, et j’ai bien aimé la chanson que tu as mis avec ton article. sinon, dans mon article, c’est bien un conifère, mais je donnerai la réponse demain si c’est un sapin, car on a souvent tendance que quand on parle de conifère, qu’il n’y a que des sapins, passe une excellente soirée, gros bisous

  3. Bonsoir ma jolie nous revoilà avec les ponts de Paris… aujourd hui ils devaient être tout blancs… j ai vu que la neige est revenue aujourd hui… gros bisous j espère que ton PC ne t a pas lâché…

  4. Bonsoir Francine..Génial..je me régale avec ces articles..Passage un peu tardif mais je pars en vacances demain.et je suis en train de faire quelques préparatifs..
    J’essaieri de passer mais cela risque d’etre tres aléatoire.
    Bonne soirée, gros bisous @+

  5. Bonjour Francine et bien même pour une parisienne que je suis tu m’as appris quelques choses que je ne savais pas c’est que le pont de la Concorde a été fait en partie avec les pierres de la Bastille, je serais moins bête en me couchant ce soir…bon dimanche, bisous, Corinne

  6. J’ai sauté de pont en pont avec joie . Surtout que je connais bien Paris .
    Sinon nom mon va changer car il y a beaucoup de christian dans les ébénistes alors je prend le nom de lemenuisiart

  7. kikou
    je te souhaite un bn debut de semaine a toi avc le froid qui s’assoupi , attention ca glisse
    pour le clik j peu pa j’ai des barriere spam qui me blok les fenetre je reviendrai kliker plu tard kiss
    sakana

  8. Il nous permet aussi de replonger dans une mythologie qui au final est un reflet de l’ humanité !
    C’ est vrai qu’ on pense aux écorchés !
    ça laisse songeur de lire que la mairie de Paris s’ est contentée d’ un ” non refus ” bien que cette exposition ne lui aura rien coûté !
    Daniel Hourdé aura au moins fait sa publicité !
    Merci pour les liens, et tes superbes photos !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  9. Il nous permet de se replonger dans une mythologie qui au final ressemble fort à l’ humanité !
    Je suis d’ accord, on pense forcément aux écorchés !
    On reste songeur en lisant que la mairie de Paris s’ est contentée d’ un ” non refus ” , bien que cela ne lui ait rien coûté !
    Daniel Hourdé aura au moins pu faire sa publicité !
    Merci pour tes liens, et pour tes superbes photos !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  10. Tu vois, je dois commencer à m’habituer mais j’aime Actéon dévoré par ses chiens 🙂 Il est vrai que j’ai toujours aimé la mythologie ! Le non refus de la ville de Paris est scandaleux surtout avec les conditions que tu cites. Merci pour ces belles photos 🙂 Bon week end Bisous

  11. bonjour, c’est bien de réviser l’antiquité sous cette forme, vulgarisation de l’art en le mettant à la portée de tous, mais pour les enfants je pense que c’est un peu violent comme image surtout dans la rue, bon c’est mon avis
    bisous

  12. Bonjour Francine mais c’est tout simplement sublime ces réalisations bravo à cet artiste et à toi un grand bravo pour ces merveilleuses photos que tu nous offres bonne journée à toi bisou Claudine Daniel

  13. Bonjour Francine,
    Hé bien il y en a encore qui travaille à 70 ans et d’autres veulent la retraite à 58 ans !!! comme quoi !!!
    En tout cas c’est un artiste, ça ou ça ne plait pas mais l’art est beau ….. il a fait de belles fesses musclées et un beau zizi à Actéon ! hi,hi,hi, et un corps bien musclé !!! une belle représentation des chiens le dévorant !! merci pour ce partage …
    Je te souhaite un bon week-end , il fait très chaud, la semaine prochaine moins …… bises et bonne balade

  14. Bonjour Francine, le personnage de bronze au corps nu, nerveux, presque écorché, dans une pose ardente affronte des loups affamés sculpture moderne entre la vie et la mort. Tes photos sont sublimes.
    Bon weekend.
    Bisous et Amitiés

  15. Bonjour Francine
    comme promise je viens voir cet article est toujours très coolllll et très beau par tes explications extra et surtout tes Photographies qui sont agréables au regards et merci je te souhaite un excellent Vendredi et WEB et caresses aux chats je t embrasse Danielle

  16. J’aime l’idée des expositions en plein air qui permettent aux passants d’admirer ces oeuvres Merci de ce partage insolite Francinebises

  17. Quel cirque pour obtenir ces autorisations…..mais je connais….avant je peignais la porcelaine et pour pouvoir l’exposer dans un lieu public j’avais toute une liste de règlements à respecter….notamment les œuvres devaient être en vitrines d’une telle taille….etc….c’est une expo qui m’a couté les yeux de la tête….parce que j’ai du louer pleins de trucs….enfin soit
    Gros bisous Je t’envoie une bière bien fraîche….LOL
    Bonne soirée

  18. Bonjour Francine , moderne et qui me plait bien ce musé a ciel ouvert . Oui mon amie le retour ( ENFIN) du beau temps fait du bien , de courte durée chez nous , pluie en fin d’après midi . Bon w-e et gros bisous .
    Emile

  19. Le travail de l’artiste est remarquable même si j’ai un peu de mal avec cette “souffrance” qui en ressort…
    Bises de Mireille du sablon

  20. Bonjour Francine
    Oui nous avons gagné au foot, les Allemands ont du mal à s’en remettre !
    C’est quand même assez particulier toutes ces sculptures, les “personnages” sont en partie irréels et fantasmagoriques, mais je ne déteste pas.
    Aujourd’hui je crois que la journée ne sera pas très belle, dommage.
    Je te souhaite une très douce journée
    Gros bisous
    @lain

  21. coucou ils feras sensation au carnaval lol c’est un beau partage avec des sculptures très spéciales merci de la visite bonne soiree bisous

  22. Je n’aime pas trop, mais il en faut pour tous les goûts !
    C’était un petit passage entre deux balades pour te saluer. Je profite de cette pause pour changer d’hébergeur pour mon blog. Je te donnerai la nouvelle adresse bientôt. Espérant que tu profites bien de cette période estivale, bien amicalement.

  23. Pour répondre à ta question sur la rénovation du banc…..si tu veux vraiment faire à fond il faut décaper la couleur au décapeur thermique gratter puis frotter avec une brosse en fer pour éliminer toute peinture….ensuite 2 couches de minium à 24 h d’intervalle….ensuite couche de couleur de ton choix…..
    Bisous
    Bonne fin d’aprèm

  24. Tiens ! Mon commentaire est passé encore sur l’article précédent…je pense ! C’est drôle, car dans l’autre, ça doit vouloir rien dire ! JMM ! C’est vrai qu’ici, les commentaires c’est au début de l’article… c’est assez original d’ailleurs !
    Et oui : Allez les Bleus ! pourvu qu’on ne voit pas rouge…
    Gilbert

  25. Une véritable bataille sur la première oeuvre , ça fait travailler l’imaginaire cette exposition à ciel ouvert 😉 bonne soirée Francine bise
    Je t’ai mis un com ces derniers jours mais il n’a pas l’air d’être passé .

  26. Bonjour Francine c’est original toutes ces sculpture le concepteur aura du avoir beaucoup de travail mais je t’avouerai que ce n’est pas ce que je préfère bonne journée bisous
    Marcel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !