logo

La méridienne de la Monnaie de Paris

La méridienne de la Monnaie de Paris

11 Quai de Conti Paris 6

La première cour des travaux : la droite ligne du méridien de Paris (anciennement cour de la méridienne)
La cour de la méridienne, ou première cour des travaux, doit son nom au cadran solaire ornant son angle nord-ouest, dont la paternité est attribuée à deux membres de l’Académie des sciences : le père Alexandre-Guy Pingré (1711-1796) et Edmé-Sébastien Jeaurat (1725-1803).

Avec le gnomon de Saint-Sulpice et le canon méridien du Palais-Royal, la méridienne de la Monnaie de Paris est constitutive d’un ensemble d’appareils de mesure mis au point au XVIIIe siècle pour indiquer midi. Tous sont situés sur le méridien de Paris, point zéro de toutes les longitudes jusqu’au choix de Greenwich comme méridien de référence, en 1884.

Dans l’enfilade des deuxième et troisième cour des travaux – ou cour des fonderies et de l’affinage -, la cour de la méridienne ouvrait sur les bureaux de change, du directeur et des graveurs, ainsi que sur les laboratoires, tout en desservant les logements des officiers royaux situés aux étages.
Comparée à la cour d’honneur, les cours des travaux manifestent une nette simplification architecturale et ornementale, reflet de la volonté de l’architecte d’unifier les différentes parties du bâtiment par la répétition des mêmes thèmes (arcades à deux niveaux d’ouvertures, portes surmontées d’un oculus…).

La fondtion
Le méridien de Paris passe par le centre de l’Observatoire de Paris. Il est situé à 2°20′ 14,025″ à l’est de celui de Greenwitch. Il est aussi connu sous le nom de Méridienne de France qui est sa matérialisation sur le territoire français (de Dunkerque à Perpignan). Le méridien permet de calculer la longitude.


Histoire
Le méridien est défini en 1667 à l’époque de le construction de l’observatoire de Paris. La mesure de la méridienne de France est achevée en 1718, par Jean-Dominique Cassini et son fils Jacques Cassini. Ces travaux, complétés par des mesures en Laponie et au Pérou, permettent de confirmer l’aplatissement de la terre aux pôles conformément à la théorie de Newton.

La méridienne a été remesurée de 1792 à 1798 par Jean-Baptiste Delambre et Pierre Méchain pour servir de base à la détermination de la longueur exacte du mètre en 1799.

Le méridien de Paris est abandonné au profit du mériden de Greenwhich, lors de la Conférence Internationale de Washington en 1884.Ce fut l’objet d’âpres discussions entre Français et Anglais. Une des raisons qui feront que Greenwich l’emportera, c’est au’aux antipodes de Greenwich, il n’y a que très peu de terres habitées. Il faudra attendre néanmoins le 9 mars 1911 pour qu’une loi adoptant officiellement le méridien international de Greewich soit promulguée.

La méridienne de la Monnaie
Située à l’angle du mur nord-ouest s’élève cet obélisque en pierre sur lequel est fichée une mérdienne dans le prolongement de celle de l’église Saint-Sulpice. Sur son socle une inscription nous rappelle qu’elle fut calculée en 1777 par les ingénieurs astronomes Pingré et Jeaurat.

En 2010, la méridienne était entourée d’une grille, aujourd’hui suite aux travaux sur le site, elle est mise en valeur.

Sources sur site

50 commentaires pour “La méridienne de la Monnaie de Paris”

    • bonjour Francine
      bel article qui fut très instructif pour moi
      temps clair et ensoleillé pour aujourd’hui
      Je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon début de semaine
      bisous

  1. il est géant ce cadran solaire du 18 ème siècle, et si j’ ai bien lu, c’ est encore aux anglais qu’ on doit d’ avoir laissé tomber le méridien de Paris pour celui de Londres !
    Du coup ça m’ a fait plaisir de lire que le méridien de Geenwitch, n ‘ est pas celui qui sert de référence au gps et pour les cartes marine etc. mais l’ Irm , international reference meridian.
    Cela dit, je trouve notre cadran solaire un peu coincé au creux de ces bâtiments !
    Merci pour ton article et tes belles photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Là encore nous avons été détrônés ! Il est pourtant original et efficace ce cadran solaire . Super qu’il soit à nouveau mis en valeur ! Merci pour tes belles photos et tes explications ! Passe un bon lundi Francine Bisous

  3. Hello Francine
    J’en ai profité pour nettoyer la piscine ce matin. Avec la pluie de l’autre jour, il y avait du sable venu du sahara. Je n’ai pas mis le robot, je l’ai fait à la main, ça va plus vite. En 30mn c’est propre.
    Chouette cette méridienne
    Bon Lundi
    bizz
    Pat

  4. Bonjour Francine, sympa ce monument, il y a plein de curiosités à voir sur la capitale.
    Le soleil continu à nous charmer, nous avons en ce moment de belles journées.
    Bon lundi.
    Bisous.

  5. bonjour Francine; ces clichés de la méridenne sont très beaux; tu vas toujours dans le détail après avoir montré la totalité de l’ouvre. C’est très bien. Bisous et bonne journée MTH

  6. Coucou Francine. Et bien voilà que les Anglais ont piqué le méridien aux Français. Je ne connaissais pas du tout les tenants et aboutissants de cette histoire. Merci donc pour cette nouvelle découverte parisienne et pour tes photos. Bises alpines et belle semaine.

  7. Si on est assez curieux dans nos visites et nos balades, on est toujours surpris de faires quelques découvertes ! et c’est bien de les offrir aux autres !
    Bonne semaine
    Gilbert

  8. Très très intéressant ton billet, je le trouve très élégant ce cadran solaire. Encore une très belle découverte de Paris! Merci pour ce beau partage. Je pense que tu n’as pas été prévenu de mon billet de ce matin car j’ai eu une panne de serveur d’après canalblog. Bises Florence

    • j’y suis allée une année lors des journées du patrimoine, les photos à l’intérieur étaient interdites, je n’y pas retournée du coup, ça a peut être changé; en tout cas pour l’expo elles étaient autorisées

  9. Bonjour Francine.
    J’ignorais ce point de départ du méridien de Paris: intéressant.
    Les cystites ne doivent pas être très agréables; pour mon blocage de vessie, je ne connaissais pas ce système alros, quel bien-être physique et moral lorsque je l’ai découvert !
    D’après un visiteur qui utilise ce moyen depuis longtemps, cela devrait remettre le système en route mais dans combien de temps pour moi ?
    Grand soleil et 30°C à l’ombre.
    Bonne fin de journée.
    Gilbert

  10. Bonjour Francine, merci pour toutes tes photos qui nous montre ce cadran solaire..
    Un endroit dans Paris que je ne connaissais pas et qui grâce à toi je découvre…
    Bonne journée, gros bisous

  11. Bonjour Francine,
    Ah, je peux enfin écrire,
    Une belle méridienne ; en plus bien placée !
    On en voit encore pas mal !!!!
    Passe une bonne journée, bises

  12. Je suis allée à la monnaie de Paris pour voir l’exposition “Willy Ronis une poétique de l’engagement”. C’était en avril 2010, alors la méridienne était cachée…. Ceci dit je ne suis pas sûre que je l’aurais remarquée, merci à toi pour ton regard toujours pointu et tes écrits instructifs.
    Je suis aussi allée à Greenwich en famille. Nous passions un WEND à Londres et mon mari nous y avait entrain, nous étions passés à pied sous la Tamise au retour nous avions pris le bus. De grands souvenirs d’autant que nous avions pris le thé dans une boutique très sympa près de l’arrêt de bus et que le chauffeur a pris quelques minutes sans doute pour en prendre un aussi et que personne n’a protesté.

  13. Bonsoir Francine, merci de ta visite et à mon tour je viens te coller un petit commentaire.
    J’espère que tu as passé une bonne journée avec ce beau soleil.
    Je te souhaite une belle fin de soirée.
    Bisous.

  14. Bonjour Francine, alors comme cela tu aimes les cloîtres?
    C’est vrai que c’est de jolis ouvrages qui sont en général couvert avec de jolies arcades toutes très finement sculptées.
    De plus en les parcourant il y règne une atmosphère de sérénité.
    Je te souhaite un bon mercredi.
    Bisous.

  15. Bonjour ,je n’aime pas trop l’art moderne,vu de trop près ,mais avec du recul, ces oeuvres sont regardables.notamment l’arbre.bonne journée,bises.

  16. Re coucou Francine une belle histoire de ce cadran solaire je ne connaissais pas il très beau j’ai encore appris quelque chose qu’i y à à Paris grâce à ton billet , vraiment il y à beaucoup de chose à découvrir Paris que l’on ignore merci de ce beau partage , bah pour ma musique je ferai mieux la prochaine fois hi hi , passe une bonne fin de semaine bises.

  17. Un petit coucou en passant, avant de repartir samedi. Je ne connaissais que le méridien de Greenwich, en tout cas, le cadran solaire est splendide. Bises et bonne journée. FRANCOISE

  18. Encore une découverte pour moi ! et une belle découverte ! cette méridienne ainsi mise en valeur va attirer les regards ! je la trouve très belle dans sa simplicité ! Bisous Francine .

  19. ça me fait penser à la méridienne de Saint-Sulpice dans le Da Vinci Code avec la Rose Line mais je ne sais pas si on parle de la même chose 😉 bonne soirée Francine (:-*

    • Presque, dans Da Vinci Code il est question du gnomon de l’église Saint Sulpice, qui, ceci dit, se trouve sur le parcours du méridien de Paris, tout comme la méridienne de la Monnaie de Paris; la Rose Ligne fait partie du gnomon, c’est un nom qui lui a été donné par Dan Brown, il s’agit de la baguette fichée dans le sol de l’église

  20. Bonsoir Francine
    grâce à toi, je viens d’apprendre quelque chose d’insolite et d’intéressant, c’est vraiment extraordinaire ce que l’on peut apprendre et comme Paris est riche d’enseignement
    bravo pour tes recherches et tes photos
    bisous
    Am

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !