logo

La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes Markhor

En voie de disparition dans son milieu, le markhor, Capra falconeri heptneri, fait l’objet d’un programme de procréation assistée : des embryons obtenus par fécondation in vitro et implantés chez des chèvres porteuses permettraient d’augmenter les populations en vue d’éventuelles réintroductions.

Ces photos ont été prises à travers les grilles, ce sont de vieux enclos, ceinturés par un grillage, et de la végétation. On voit d’ailleurs le grillage sur les photos. Quant au mâle markhor, il est solitaire et ne se mêle pas au groupe, il était tout au fond, impossible de faire des photos correctes, gênée par les grilles. Il est très vieux. D’ailleurs, j’ai appris le décès de Will, le mâle takin, la même année que la naissance de son petit. Will aussi était très vieux. Voir ici :

http://www.paris-autrement.paris/la-menagerie-le-zoo-du-jardin-des-plantes-naissance-exceptionnelle-dun-takin/

Il y avait deux petits, et l’un des deux faisait de l’escalade sur le mur à pic de son enclos.

Un petit câlin à maman

Mode de vie
Le markhor se rencontre dans de nombreux habitats, des montagnes escarpées dans lesquelles il se déplace aisément aux denses forêts d’altitude où il trouve l’essentiel de son alimentation. L’hiver, il redescend vers les plaines où les conditions météorologiques sont moins pénibles et la nourriture est plus abondante.
Les femelles, accompagnées de leurs jeunes, forment des petits groupes tandis que les mâles sont solitaires. Lors de la saison de reproduction, les mâles rivaux vont s’affronter violemment à coups de cornes et le vainqueur pourra rejoindre le troupeau et s’accoupler avec les femelles.

Des cornes qui sepentent !
En persan, markhor signifie “mangeur de serpent” or cette grande chèvre est herbivore ! Mais en tadjik (Iran), le nom fait référence à la forme spiralée des cornes qui évoque le corps d’un serpent. Si celles des femelles ne dépassent pas 25 cm, les cornes des mâles peuvent mesurer jusqu’à un mètre et demi. Le pelage gris fonce et s’épaissit en hiver. Le mâle, plus grand et plus lourd que la femelle, porte une barbe noire et de longs poils sous le cou et le poitrail.

Toujours chassé
Le markhor est chassé pour sa viande et ses magnifiques cornes. Les fréquents conflits armés menacent son habitat. Au Pakistan où il est l’animal national, on encourage les populations locales à le protéger. Quelques autorisations légales de chasse sont accordées à des prix prohibitifs !

Une sous-espèce en sursis !
Parmi les 3 sous-espèces, celle présentée ici est la seule que l’on trouve en parc zoologique. Avec moins de 700 individus dans la nature, elle est aussi la plus menacée. L’urgence de la situation a conduit à placer cette espèce dans les priorités du laboratoire de la Réserve Zoologique de la Haute-Touche qui, par le biais de la cryoconservation et du développement des techniques de fécondation in vitro associées à l’utilisation de mères porteuses (chèvres domestiques), œuvre pour développer les populations captives dans la perspective de pouvoir, à terme, renforcer l’effectif des dernières populations sauvages.

Fiche d’identité
Classe, ordre et famille : Mammifères, Cétartiodactyles, Bovidés
Genre : Capra Espèce : falconeri Sous-espèce : heptneri
Durée de vie : 10 à 13 ans
Taille et poids : 70 à 110 cm au garrot ; 100 kg maximum
Gestation : 5 mois et demi, 1 ou 2 petits
Habitat naturel : forêts de montagne entre 600 m et 3 600 m d’altitude
Régime alimentaire : branches, pousses, herbes, bourgeons
Région d’origine : Pakistan, Ouzbékistan, Tadjikistan
Programme de conservation : EEP
Statut UICN: EN, en danger

Sources

www.zoodelahautetouche.fr/fr/especes/markhor-2479

57 commentaires pour “La Ménagerie, le zoo du Jardin des Plantes Markhor”

  1. Les cornes torsadées des mâles sont superbes. Je ne connaissais pas l’appellation de ces chèvres. Je les aurais plus cru du coté des steppes de mongolie que des montagnes du Pakistan. Voila pourquoi les zoos ou les réserves sont nécessaires car on évite peut être une extermination meme si les animaux se trouvent en captivité ,
    bizz

  2. Voici encore un animal sur la longue liste des animaux en grand danger.
    Heureusement que certains parcs participent à ce programme.

    Question photo, elles sont magnifiques, attendrissantes le petit câlin de la maman ou petit.

    Comme le grand Bharal, ils semblent fort agiles, grippe sur tout, comme dans la nature.

    Merci pour ce magnifique reportage, un animal qui n’est pas visible a Pairi Daiza, c’est ce que j’aime dans les blogs, le partages.

  3. Bonjour Francine *
    un excellent reportage sur ces Majestueux Animaux de très Belles Photographies bien sur car tu les as pris de près et oui la chasse ceci ne m étonne pas c est vrai que leurs cornes sont une splendeurs j aime beaucoup et ils ont beaux que ce sois Femelles ou Mâles merci de tous ces détails le Mâle peut tuer un serpent houlà en tout les cas tu as fait fort et merci de nous faire connaîtrais ces Animaux qui vivent dangereusement dans les montagnes bisous du Lundi et profite Danielle

  4. il n’ est pas aussi extraordinaire que le Takin, mais il a sa place dans le monde et c’ est une bonne chose qu’ on cherche à préserver l’ espèce !
    Aujourd’ hui que nous avons des élevages pour la viande, la chasse devrait être interdite !
    Merci pour toutes ces belles photos, pas de doute le mâle et ses superbes cornes est impressionnant
    Passe une bonne semaine
    Bisous

  5. Toutes les caractéristiques de la chèvre.Un bel animal Que j’ai vu en Inde après le désert du Thar.
    Le mâle est puissament armé et sa barbichette est bien fournie.
    Je ne savais pas que cet animal était en voie de dispartion c’est même étonnant.
    Merci de ce partage
    Bonne semaine

  6. Bonjour Francine, voilà de jolies petites “biquettes”, mais j’adore leurs cornes qui en effet doivent-être convoitées par beaucoup d’artisans.
    Je te souhaite une belle fin de cet après-midi.
    Bisous.

  7. Coucou. Et bien je crois que je n’avais jamais entendu ce nom. J’admire tes photos mais suis quand même triste de savoir que cette espèce est elle aussi en sursis! Quels magnifiques bois pour le mâle, tout torsadé! Et j’aime bien aussi les mimiques des petits et des femelles que tu as su saisir à merveille. On espère que cette espèce pourra survivre. Bises alpines et merci pour ce très beau reportage.

  8. Bonjour Francine
    Une belle découverte pour moi, je ne connaissais pas ni même de nom, les petits sont trop mignons !
    Les cornes de l’adulte sont impressionnantes !!!
    Merci pour ton partage, tes photos et explications sont toujours top
    Bisous, bonne journée

  9. Bonjour,
    Je ne connaissais pas cet animal dont tu nous expliques qu’il est en sursis , d’où l’intérêt de parcs zoologiques où on met tout en oeuvre dans l’espoir d’en réintroduire un jour quelques une dans leur milieu naturel .
    Les cornes du mâle sont une vraie oeuvre d’art !
    Bises .

  10. Bonjour Francine, je ne connaissais pas cet animal, il est très beau, tu a vraiment “le chic” pour faire de belles photos , cela ne doit pas être facile car les animaux ne posent pas ils bougent. merci, cela fait plaisir de voir ce beau billet. Bisous et bonne fin de journée MTH

  11. Bonsoir Francine j’apprécie beaucoup ce merveilleux reportage avec ces sublimes photos trop mignon le calin à maman superbe ce mâle et merci de partager ces magnifiques explications bien intéressante bonne soirée bisou Claudine Daniel

  12. Bonsoir Francine,
    Bravo pour les belles photos, le mâle est magnifique avec ses belles cornes :
    ça doit le gêner parfois, et ces longs poils blancs !!
    Les petits se dévergondent !! lol ! de bons moments pour toi …
    Passe une bonne soirée, bises

  13. mon pseudo était bizarre RDER alors je remets mon article en mettant le bon pseudo
    Ils sont magnifiques les mâles avec leurs cornes tortillées
    J’espère que le fait que ce petit animal soit protégé, il y aura moins de trafic
    Passe une belle soirée Francine
    Bisous

  14. Bonjour Francine, j’aime beaucoup dans l’ensemble, la couleur et les tonalités des photos! Un très beau bokeh pour chaque! Des animaux adorables. Bonne journée ツ

  15. Bonjour ma douce amie
    Magnifiques tes photos malgré le grillage, tu as réussi parfaitement à capter leur attention, comme elles sont belles les cornes du markhor et quel beau moment de tendresse entre petit et maman, je suis triste que cette belle bête soit en voie de disparition et en colère que le markhor soit chassé pour sa viande et ses magnifiques cornes çà me révolte.
    Merci pour cette belle série mon amie.
    Belle journée et gros bisous ensoleillés.

  16. Coucou Françine
    C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je viens lire to blog.
    Merci pour le partage.
    Je te souhaite une belle journée.
    Rohnny

  17. Bonjour Francine, après la pluie le froid?
    C’est ça les caprices de la météo!
    C’est dommage que cette race d’animaux soit en disparation, ces bêtes sont très belles.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous

  18. Bonjour Francine,
    quelles magnifiques photos de cet animal que je ne connaissais pas…
    Les cornes torsadées du mâle sont superbes..
    Quand aux petits ils sont bien mignons…
    Bonne journée, bons baisers

  19. ces photos sont vraiment magnifiques ,c’est superbe,merci , le temps est bien triste c’est bien l’automne ,je te souhaite un très bon Mardi,bises

  20. Bonjour
    Je connaissais de nom et pour l’avoir vu en photo mais jamais dans les réserves visitées.En voyant les cornes du mâle pas étonnant que cet animal soit en voie de disparition dans son milieu naturel… Superbes photos avec un + pour le câlin. Bonne semaine bises

  21. Bonjour Francine.
    Belles petites bêtes; j’en vois parfois lorsqu’il fait chaud et que c’est sec: elles viennent boire à la rivière.
    Tout le monde semble confirmer mon avis sur Facebook; bien sûr, certain(e)s l’utilisent pour avoir des nouvelles de leurs proches (comme mon amie).
    Je ne connaissais pas Nextdoor: pratique en ville; moi, à la campagne, tout le monde se connaît et s’aide.
    Il fait un temps superbe mais, il est 16h et je vais fermer ma porte.
    Bonne fin de journée.
    Gilbert

  22. Le programme de réinsertion dans son habitat parait intéressant enfin si l’homme en arrête la chasse 😉 et les cornes du mal sont superbes . Bonne soirée Francine .

  23. Superbe, j’ai l’impression d’y être, mais si je tourne la tête, il n’y a qu’un rouquin, la rouquine est encore dehors, mais il fait si bon question température.

  24. Bonsoir Francine, tes photos sont magnifiques tout comme ton commentaire très intéressant. Les bois du mâle sont splendides. Je n’ai jamais vu cet animal et quel bonheur de voir tes photos.
    Douce soirée, bisous.

  25. Bonsoir Francine,
    Quel plaisir de voir ce bel animal.
    Quel dommage qu’il soit ainsi chassé.
    Le petit saute, joue comme tous les petits.
    Le mâle est très beaux avec ces cornes tortillées et ses longs poils à certains endroits.
    Bisous et bonne soirée
    Aimée

  26. Bonjour Francine, revoilà l pluie(enfin cette nuit) j’espère que cela ne sera que de passage.
    Le week-end approche vite car avec ce jour de la Toussaint cela fera un jour de plus pour les travailleurs.
    Passe un bon mercredi.
    Bisous.

  27. Bonjour Francine
    heureusement qu’il y a des parc mais ils seaient mieux dans leurs milieux naturelles si c’était possible
    temps toujours nuageux et pluvieux et frais pour la saison
    je te souhaite une agréable journée
    bisous

  28. Bonsoir Francine:
    C’est un reportage magnifique que tu nous offres là. Heureusement que les zoos tant décriés par certains existent pour réintroduire ces espèces en grand danger d’extinction. Les cornes du mâle sont superbes et c’est hélas leur attrait qui fait que ces animaux sont en voie de disparition. Merci pour toutes ces belles photos. Bises et bonne soirée

  29. Bonsoir Francine, comme ils sont beaux, heureusement qu ils sont protégés dans cette ménagerie et c est bien triste qu ils soient chassés . Ils sont très beaux je ne connaissais pas cet Animal. Tes photos comme toujours sont superbes et nous permettent avec tes explications de bien le connaitre.
    Merci Francine, bises, fanfan

  30. coucou Francine
    Waouh les cornes de ces markhors ! impressionnant et très belles malgré tout

    Pour ma fille oui c’est sur, c’est le début des hostilités. En soit l’ablation du sein n’était pas agréable, mais largement supportable. Elle a eu sa première chimio la semaine dernière. Bien sur quelques effets indésirables comme nausées et fatigue. Mais dans l’ensemble ça va. Elle n’a pas encore perdu ses cheveux, mais bon, faut pas rêver comme on dit. Elle est sans arrêt en examens, prise de sang, etc. C’est sur que tout ça n’est pas très agréable. Mais comme elle dit, il faut bien passer par là
    Tu as eu ça aussi ? Tu sembles bien au courant
    Bonne soirée à toi
    bisous

  31. Superbe et fière allure, le p’tit jeune ! Très bizarre, les cornes du mâle, quand je vois le jeune et les femelles, je pourrais dire, oui j’en ai vus déjà, mais en contemplant la photo du mâle, je suis certaine, non je ne connais pas cette race de chèvre. Bises. FRANCOISE

  32. Bonjour Francine, encore une fin de mois humide?
    La pluie tombe encore aujourd’hui , dommage que ces gouttes ne se transforment pas en pièce d’un euro (rire).
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

    • En ce qui concerne la terrasse du musée d’Orsay près du café restaurant Campana, je ne pense pas qu’on soit obligé d’y déjeuner car la coursive y mène sans pénétrer dans l’espace de restauration

  33. tes articles animaliers sont d’une grande tendresse et celui ci aussi en particulier. Les bêtes sont aussi victimes des conflits qui n’en finissent plus!!!!!!!!!!!
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !