logo

La maison d’Ourscamp

🇺🇦

Cet étonnant vestige médiéval au coeur du Marais, au 44-46 rue François Miron, a bien failli disparaître pour cause d’insalubrité. A l’origine, cette maison appartenait à l’abbaye cistercienne d’Ourscamp dans l’Oise. Le nom d’Ourscamp remonte à une très vieille légende selon laquelle Saint Éloi, lors de la construction de l’oratoire, a réussi à atteler l’ours qui venait de tuer le bœuf chargé de tirer la charrue. C’est aujourd’hui le siège de Paris historique. Créée en 1963, l’association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique a deux missions complémentaires : la Sauvegarde et la mise en valeur du Paris historique, et la diffusion de connaissance et la valorisation du patrimoine parisien auprès du grand public. En sous-sol, on découvre le cellier, rare témoignage de l’époque médiévale.

La maison d’Ourscamp aujourd’hui
Il reste aujourd’hui de cette maison le cellier gothique, une partie du dallage du rez-de-chaussée et les vestiges d’une grande cheminée. Avec le temps, ils loueront une partie du lieu à d’autres marchands ainsi qu’à des artisans. La maison actuelle est l’une des plus anciennes demeures à Paris, elle a en effet conservé son cellier gothique du XIIIème siècle, en cours de restauration. Le rez-de-chaussée et les étages, construits vers 1585, ont été en grande partie préservés : la façade, les escaliers, la structure en bois et la toiture sont d’origine.

Le magnifique plafond

La courette située derrière le bâtiment a conservé ses murs à pans de bois d’origine, ainsi que ses deux privés en encorbellement.

Le cellier
Le cellier date du XIIIème siècle et est l’un des rares témoignages de l’architecture médiévale à Paris, classé au titre des monuments historiques.

D’une superficie de 200m², il a été édifié par les moines cisterciens de l’abbaye d’Ourscamp dans l’Oise et est l’un des plus remarquables celliers gothiques de Paris. Les moines qui y stockaient la marchandise produite dans leur abbaye et la revendaient aux Parisiens. Mais il semble que des difficultés de gestion les aient amenés à louer une partie de la maison à des marchands et artisans.

Restauration du cellier grâce à Mission patrimoine
Le cellier gothique, l’escalier en bois, la façade et la toiture sont classés aux Monuments Historiques. Il fait actuellement l’objet d’une restauration. Le chantier du cellier de la Maison d’Ourscamp est l’unique chantier retenu pour Paris par la Mission Stéphane Bern en 2020.

Dans le cadre de la Mission Stéphane Bern, grâce notamment à l’organisation des jeux ” MISSION PATRIMOINE ” de la Française des Jeux, la Fondation du Patrimoine a apporté un soutien à la sauvegarde du Cellier médiéval d’Ourscamp, à Paris.

Histoire de la maison d’Ourscamp, une maison du Moyen-âge, au cœur du Marais
C’est en 1248 que les moines cisterciens de l’abbaye Notre-Dame d’Ourscamp reçoivent en donation
La première maison d’Ourscamp (dite aussi maison de l’Ours) est construite dans la deuxième moitié du XIIIème siècle sur un terrain reçu en donation, en 1248, par les moines cisterciens de l’abbaye Notre-Dame d’Ourscamp, située près de Noyon (60). Ce terrain à Paris se situe dans l’angle formé par la rue Saint-Antoine (actuelle rue François-Miron) et la rue Geoffroy-l’Asnier à Paris.

Cette maison est la ” maison de ville ” des moines, qui l’occupent, et qui y stockent les récoltes et divers produits de l’abbaye pour les revendre sur les marchés parisiens. Construite entièrement en pierre, elle comporte un cellier d’environ 200 m², une salle à piliers en rez-de-chaussée et un étage.
La maison perd ensuite progressivement sa vocation initiale pour les moines qui préfèrent la louer à des marchands et des artisans du quartier. Elle est reconstruite vers 1585, pour être transformée en trois maisons distinctes (aux emplacements des actuels numéros 44, 46 et 48 rue François Miron). Ces bâtiments subsistent aux numéros 44-46 de la rue. Ils se composent d’un corps principal avec une façade en pierre, percée de grandes fenêtres à meneaux et d’ouvertures plus petites. À l’arrière, deux escaliers en bois encadrent une petite cour à pans de bois pourvue de deux privés en encorbellement. La maison compte trois étages et un comble à deux niveaux sous une toiture à la française. Les deux lucarnes qui ouvrent le premier niveau de comble portent des frontons sculptés dans le style du XVIe siècle.

De la Révolution française au XIXème siècle
A la révolution, les ordres religieux sont dissous. Les moines de l’abbaye d’Ourscamp sont expropriés et la maison est cédée à des commerçants parisiens qui se succèderont au fil du temps jusqu’au XXème siècle, intervenant sur le bâti par ajouts et transformations. Peu à peu, le Marais, quartier qui avait connu la splendeur des hôtels particuliers du XVIIème siècle, sombre dans l’oubli et se dégrade considérablement jusqu’à en devenir insalubre.

Îlots insalubres parisiens du début du xxe siècle
Durant la première moitié du XXème siècle, la dégradation du bâtiment perdure et la maison se retrouve intégrée dans l’îlot insalubre 16, l’un de 17 îlots insalubres décrété dans la capitale au début du XXème siècle. Les îlots insalubres parisiens étaient des îlots urbains à Paris dont les conditions d’hygiène étaient jugées déplorables par l’administration, qui en a fait un recensement officiel au début du xxe siècle. Leur transformation, qui est passée souvent par la destruction et la reconstruction, a donné lieu à certaines des opérations d’urbanisme les plus importantes de Paris au xxe siècle.
L’îlot insalubre no 16 est l’un des 17 îlots urbains parisiens délimités en 1921, classés par ordre d’urgence en fonction du taux de mortalité par tuberculose entre 1894 et 1918. Son territoire de 14,60 hectares dans le 4e arrondissement entre la place Saint-Gervais et la rue de Brosse à l’ouest, les quais de Seine au sud, la rue Saint-Paul à l’est, les rues Saint-Antoine et François-Miron au nord, comprend un patrimoine historique et architectural très riche.

L’ancienne maison des moines sauvée in extremis de la destruction
En octobre 1961, la menace se précise, la Ville de Paris prévoit la démolition des immeubles allant du 30 au 48 rue François Miron. L’association pour la Sauvegarde et la Mise en valeur du Paris historique créée en 1963 prend position contre cette mesure aberrante et après de longues discussions, la Ville revient sur sa décision et accepte la restauration des maisons anciennes, à l’exception des 44 et 46, jugés en trop mauvais état. La restauration sera à la charge complète de l’association.
La Maison d’Ourscamp devient le siège de Paris historique
En 1964, la Maison d’Ourscamp est devenue le siège de l’association Paris historique, ce lieu est un centre d’information, le point de départ d’ativités, une bibliothèque ainsi qu’une photothèque en consultation.

Sources, et pour en savoir plus sur le chantier du cellier :
Paris Historique

Le chantier prévoit la mise en place d’un escalier sécurisé au cellier médiéval. En effet, pour descendre au cellier, il faut passer l’obstacle d’un petit escalier de pierres particulièrement pentu. La descente au cellier devrait être plus sécurisée. Fin du chantier prévue en 2022.

68 commentaires pour “La maison d’Ourscamp”

  1. J’ai -très modestement- participé à la restauration de cette maison, que j’ai connue, au milieu des années 60, entièrement vidée : je me revois en train de poncer une poutre au dernier étage, avec le vide sous les pieds, ou un autre jour dans la cave, quand un mur a été abattu…

  2. Il gèle encore un peu la nuit, mais dans la journée, le soleil est généreux !
    Et ça se voit dans la nature, avec les arbres qui portent des fleurs
    Passe une bonne fin de semaine
    Bisous

  3. Bonjour ,toujours interessant ces découvertes ,et que les bâtis d’antan étaient solides ,fait avec des matériaux nobles ,pas comme aujourd’hui..les sous-sols se doivent d’être solides,après une rénovation ,j’espère que l’on aura plaisir à les voir grâce à toi..
    douce journée,bises.

  4. Bonjour Francine, c’est vrai que faire un grimpette vers le Mont Ventoux ce n’est pas
    très facile.
    Moi je l’ai juste fait en camion (rire).
    Un grimpette qui vaut aussi le coup c’est le col de la Bonnette mais pas dans le même
    département.
    Ici la pluie est revenue et le froid repart.
    Je te souhaite d passer un très bon dimanche.
    Bisous.

    • on a fait le Mourre Nègre aussi, dans le Lubéron, mais là, il a bien fallu que je redescende à pied; pas mal non plus comme montée !

  5. Bonjour Francine , merci de ton coucou sur mon blog et du commentaire avec lequel je suis complètement d’accord , oui la situation est de plus en plus grave en Ukraine comme tu dis espérons qu’il va être vite destitué de ses fonctions par son entourage ou son peuple qui voit de jour en jour sa liberté qui se rétrécie déjà qu’elle n’était pas grande , le communisme pure et dure à la Staline revient remarque il est issue de cette école lol.
    Oui c’est bien triste toutes ces personnes tuées ,hommes ,femmes , enfants des gens qui étaient heureux qui vivaient dans la paix il n’y à pas çi longtemps.
    Quel veau billet une fois de plus avec cette visite guidé par tes explications et photos de cette maison d’Ourscamp , vraiment ça aurai été dommage de l’avoir détruite avec tout ce qu’elle renferme d’histoire ,c’est bien qu’il y est des bénévoles pour la restaurer , merci de ce beau partage;
    Je te souhaite un très bon week end bisous.

  6. Belle découverte
    j avais une amie qui avait acheté un appartement avec son mari rue Vieille du Temple dans les années 70, lors de la réfection ils avaient découvert un très joli plafond mais moins riche que celui çi

  7. Un beau patrimoine qui date , on ne se croirait pas à Paris … en plus je trouve belle l’histoire de cette maison … heureux que désormais on essaye de concerner ces traces du passé ! Merci pour le tout très documenté Francine, , c’est une belle découverte que tu nous partages . Bon week end, il sera ensoleillé et c’est bon pour le moral en ces temps perturbés . Bises ! Nicole

  8. Bonjour Francine, mince tu veux aller au mont Ventoux?
    Là bas cela souffle dur et par ce froid cela ne doit pas être très agréable.
    Ici le soleil jour à cache-cache, je vais peut-être aller tondre ma pelouse avant les pluies.
    je te souhaite de passer un bon samedi.
    Bisous.

  9. cela fait quelques jours qu’il gèle la nuit, mais la journée, nous avons un beau soleil qui donne des envies de balade.
    Passe une bonne journée
    Bisous

  10. Bonsoir
    Un article intéressant sur cette demeure, elle est magnifique avec ses pans de bois, le cellier a vraiment besoin d’une restauration et qu’il retrouvera dans les années à venir sa splendeur d’antan . Bon week end bises

  11. C’est à voir certainement, en tout cas, ça me plairait de le visiter j’aime beaucoup cette architecture ancienne, même si tout n’est pas parfait encore, c’est déjà très bien ce qui a été réalisé. J’attends que tu nous présentes la suite….. Dans quelque temps, quand tout sera rénové. Bises. FRANCOISE

  12. heureusement que cette maison a pu bénéficié de la mission patrimoine car le cellier est vraiment dans un état de délabrement surtout le plafond. Il faut espérer qu’il retrouve sa splendeur
    bisous

  13. coucou c’est beau c’est un endroit chargé d’histoire que tu nous fais découvrir ,il pleut depuis cette nuit mais il fait doux je te souhaite un très bon Vendredi ,bises

  14. Bonjour Francine, c’est bien d’avoir gardé cette maison riche de son passé. Je comprends que tu as hâte qu’elle soit restaurée, c’est un patrimoine à sauvegarder.
    Bises et bon week-end, fanfan

  15. Bonjour Francine, ah bon tu as eu chaud? (rire).
    Nous verrons bien la suite des évènements si cela persiste.
    Journée pluvieuse donc relax ce jour.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  16. Bonjour Francine
    Lorsque la restauration sera terminée tu nous montreras les changements de ce beau patrimoine que l’Association a pu sauver . On ne s’imagine pas découvrir de tels trésors .
    Bises

    • ah oui, j’irai voir ça, j’y suis allée plusieurs fois déjà, mais cette fois normalement le cellier sera plus accessible 😉

  17. Paris renferme des trésors cachés , je ne connaissais pas ! Merci Francine de nous faire découvrir la maison d’Ourscamp ! Bises ! Le site

  18. Colombage, vieilles pierres , tout çà au coeur de Paris…….c’est tout à fait insoupçonnable ! j’ai lu qu’il y avait un lien avec Cordes, très belle ville du Tarn qui mérite , si tu ne la connais pas , que tu ailles y faire un petit tour.

  19. Bonjour Francine
    c’est une magnifique découverte que tu nous offres ainsi !
    Il y a beaucoup de beaux objets et j’aime tout particulièrement le plafond
    Heureusement que cette maison a pu être sauvée et permet ainsi de montrer le beau patrimoine de Paris et une partie historique
    bisous
    Am

  20. Bonjour Francine
    C’est un très beau Patrimoine !
    J’aime beaucoup ce plafond, ces murs à pans de bois et cet escalier d’origine
    Merci pour la découverte et tes explications
    Bisous, bonne journée

  21. Bonjour Francine,
    Voilà un bel article qui permet de mettre en valeur ce patrimoine médièval ancien bien conservé depuis ses années 15…
    Merci pour le partage avec ses magnifiques photos et reportage
    Bonne journée
    Amitiés

  22. Bonjour Francine,
    Voilà un bel article qui permet de mettre en valeur ce patrimoine médièval ancien bien conservé depuis ses années 15…
    Merci pour le partage avec ses magnifiques photos et reportage
    Bonne journée
    Amitiés

  23. Bonjour Francine, oui il n’y avait pas grand monde car il faisait chaud donc je pense que beaucoup restait à l’ombre (rire).
    Comme cela c’est parfait pour mes photos.
    Je te souhaite de passer une belle journée.
    Bisous.

  24. Bonsoir Francine
    Les souterrains de Paris sont pleins de surprises ( ailleurs aussi d’ailleurs)
    et tu en montres l’exemple sous cette maison renommée,
    les pans de bois sont bien entretenus , tu as fait de belles photos
    montrant ce que nos ancêtres on eu le courage de construire..
    aussi c’est super de voir qu’il y aura des rénovations ..
    Bonne soirée, bises

  25. Bonsoir Francine
    Ah oui, j’adore ton article et cette maison. Elle est magnifique. La conservation de certain chef-d’œuvre est super. La cave est vraiment en bon état, malgré quelques étais pour les coûtes, mais ça n’efface en rien sa beauté.
    Merci du partage j’ai beaucoup apprécié.
    Bonne soirée et bisous
    @lain

    • En bon état, tout est relatif; certes le cellier ne tombe pas en ruine, mais il a besoin d’une bonne remise en état, j’ai hâte de voir ça 😉

  26. Ouff elle sera sauvée cette maison au cœur du marais
    Du 13ème siècle, il ne doit pas en rester beaucoup
    Je suis vraiment en admiration devant cela elle est passée
    Par beaucoup d embûches, , des maisons du 16ème siècles
    J en ai vues et même habitee l une tres abîmée maintenant
    Merci beaucoup pour cet article j ai vraiment apprécié
    Kenavo Francine bises

  27. Bonjour Francine
    une belle trouvaille et quelle chance d’avoir pu y pénétrer. Les pans de bois c’est une technique que j’aime beaucoup, parfois un crépu les cache c’est bien dommage. Je me souviens très bien de cette fenêtre de Cordes !!

  28. Voilà un endroit très étonnant et intéressant que je ne connaissais pas et que je note pour aller le voir. Je trouve çà bien que la mission patrimoine serve à le restaurer en partie; cela a tellement été décrié. L’histoire de ce lieu m’a beaucoup intéressée. Bises

  29. Coucou. Ce cellier est extraordinaire. Nous voici projetés dans un lointain passé en lisant ton billet. Paris est décidément plein de surprises. Bises alpines.

  30. C’est un vrai bonheur d’en apprendre tant, avec toi Francine.
    Sur chacune des séries tu nous racontes en de belles images, l’histoire de Paris, notre capitale qui foisonnent de plein d’histoires, justement.
    Merci Francine, je te souhaite une excellente journée.

  31. Bonjour Francine, voici encore un beau reportage accompagné par tes magnifiques photos. Je ne connaissais pas et c’est toujours très intéressant.
    Merci pour tout
    Gros bisous et bon mercredi après-midi ♥

  32. Le joli plafond et les murs à pans de bois, j’adore ! Voilà encore une belle découverte pour moi et espérons la restauration de l’escalier du cellier très prochainement pour la sécurité de tous.
    Bonne fin de journée Francine, bises, à +++

    • j’ai descendu plusieurs fois cet escalier, je ne sais pas si aujourd’hui je le ferais; mais avec la rénovation du cellier apparemment ça va changer ! j’irai voir quand ça sera fini

  33. Bonjour Francine mais quel magnifique reportage avec ces sublimes photos et explications une belle découverte avec ce bel article merci du partage bonne journée Claudine Daniel

  34. Bonjour Francine,
    Je vais te surprendre, je ne me souviens absolument pas de cet endroit, je connais bien le secteur, enfin je penser bien le connaître.

    C’est émouvant, tes photos sont belle comme très souvent, il faut que je trouve le temps de revenir à Paris, cela fait vingt ans que nous avons quitter Paris, ça ne dérange pas mon épouse, je suis nostalgique quelquefois . Merci beaucoup

  35. Bonjour Francine,
    merci pour toutes tes photos et explications qui nous montrent cette magnifique demeure médiévale.. Les restes sont superbes, j’aime beaucoup..
    Bonne journée, gros bisous

  36. Etonnante et très agréable visite d’un Paris méconnu du grand public… on se demande comment certaines bâtisses résistent au temps si longtemps et à la folie humaine destructrice. Très beau reportage Francine !
    Bisous et bonne journée,
    Gilbert

  37. Bonjour Francine
    tu nous fait découvrir un Patrimoine vraiment interessant j ai passer un bon Moment à lire sous chaque Photographie quelles ont subliment je ne connais pas trop le Marais sincèrement cette Maison elle à une Histoire inimaginable heureusement qu ils non pas abbattuent cette Fameuse Maison pleins d Histoires inimaginables je te remercie car vraiment ils y à des trésors sur Paris et grâce à toi tu nous les fait connaîtres un très grand Merci des bisous de ce Mercredi profites bien DANNNN

  38. Très beau message sur un coin de Paris méconnu pour moi ! le plafond est vraiment superbe. Merci pour ce beau partage. Bises Florence

  39. Voilà une superbe découverte pour moi.
    Il y a une restauration de ces vestiges qui est remarquable. Le cellier avec ces voutes superbement soutenues par ces piliers est vraiment représentatif des constructions de l’époque.J’ai aimé aussi ces poutres intérieures décorées.J’aime
    Bon mercredi

  40. Bonjour Francine, superbe ton reportage, je ne connaissais pas du tout . Bisous et merci c’est un réel plaisir de te lire et d’admirer tes photos MTH

  41. Bonjour Francine et merci pour cet aspect méconnu de la capitale.
    Oui, le virus est toujours là et j’en subit encore les conséquences avec la fatigue et des problème de déglutition.
    Quant à la guerre en Ukraine: c’est de la folie humaine.
    Gilbert et Bernadette

  42. Bonjour Francine, voilà je suis de retour et je vois ton superbe article sur cette vieille demeure.
    J’adore ces constructions qui à cette époque étaient certainement fastidieuses à réaliser.
    Les poutres si joliment décorées sont magnifiques.
    Je te souhaite de passer une très belle journée.
    Bisous.

  43. Il faut faire bien attention avant de valider tes commentaires, un ami s’est fait pirater son site WP qui est devenu inaccessible suite à une url erronée dans le commentaire qu’un individu lui a laissé. Regarde bien les url des commentaires qu’on te pose, à une lettre près cela peut être dangereux

  44. Merci Francine pour cette belle série d’un édifice que je ne connaissais pas. Tes photos et infos sont chouettes et j’ai fait une très belle découverte ce matin. Bisous

  45. quand je lis d’un côté, que cette maison a été construite vers 1240, et qu’il y a encore la façade, l’ escalier, la structure en bois et le toit d’ origine, je me dis que nos constructions modernes n’ont pas le même avenir !
    Le cellier est remarquable, et c’ est bien qu’on ait décidé de rénover !
    Merci à toi pour l’ histoire et tes photos
    Passe une bonne journée
    Bisous

  46. Coucou Francine,
    Un endroit fantastique ! Vieilles pierres et boiseries sont chargées d’histoire…
    Merci pour tes explications et photos en partage.
    Bises et bon mercredi – Zaza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !