logo

La grande maison des Gobelins Paris

La grande maison des Gobelins

3 bis rue des Gobelins Paris 13

Sur ces deux cours se trouvent les bâtiments de maître de la manufacture de teinture en écarlate, dite “grande maison” de la famille Gobelin, fort connue dans le quartier, et en activité entre 1550 et 1650. Le 27 septembre 1621, après avoir mis à sac et incendié le temple de Charenton, des catholqiues fanatisés s’attaquent à la “grande maison”, où se seraient réfugiés de nombreux protestants.
Défendus par la troupe royale, ses magasins échappent au pillage. La propriété (1686)et modernisée par Jean Glucq, teinturier fortuné originaire d’Amsterdam, qui obtient des privilèges royaux pour la fabrication des draps et leur teinture.

Son neveu et héritier Jean de Julienne, ami de Watteau, y résida et dirigea ensuite cette manufacture, où il abrite ses fameuses collections d’oeuvres d’art. Il porta ainsi à son comble la magnificence de la maison avec ses tableaux choisis, ses meubles rares, ses bronzes, ou les ouvrages chinois composant son cabinet.

Grande maison des Gobelins

En haut des marches, le perron est orné d’un mascaron. A l’intérieur, on aperçoit encore l’escalier droit, orné à l’origine d’une balustrade de bois.

 Une orangerie pour Watteau. Elle est bien cachée au fond de la cour.

Grande maison des Gobelins

Ne pas hésiter à se glisser sous le passage cocher, pour admirer l’aile en retour. On découvre alors un bâtiment avec des colonnades : il s’agit des vestiges d’une orangerie orientée au nord, aménagée par Jean de Julienne.

Orangerie de Watteau

Ce grand collectionneur, ami de Watteau, y organisa de fastueuses expositions de peinture. 

Orangerie de Watteau

L’orangerie fait près de vingt mètres de long, de hautes colonnes toscanes la soutiennent, ses occupants actuels l’ont restaurée avec goût.

* sources : sur site et éditions Parigramme. A noter, le panneau relatant l’histoire de Paris ne mentionne pas l’Orangerie…

Les locaux de la grande maison des Gobleins sont désormais des logements.

18 commentaires pour “La grande maison des Gobelins Paris”

  1. Bonjour Francine, une belle et grande maison mais ce que je préfère c’est l’orangerie. Les colonnes sont magnifiques, un bel endroit tranquille dans Paris. Bonne journée et gros bisous ma douce

  2. coucou,

    je ne connaissais pas ce batiment, merçi pour tes explications. je ne onnait juste un peu ce qui touche aux gobelin. l’architecture de e batiment est superbe. passe un excellent dimanche ensoleillé, bisous

  3. Bonsoir Francine, Cette orangerie est superbe, je ne connaissais pas son existence; Beau soleil sur nos mointagnes ce qui nous permet de faire découvrir la région à des amis. Bisous de nous deux Christine

  4. Très bien photographié! qu’est ce que j’aimerai avoir le temps de photographier paris ainsi avant de partir !!! il y a tellement de très belles choses à voir et à revoir!

    cordialement

    Paul

  5. Coucou Francine, je me demande où tu trouves le temps de faire de si belles photos de notre capitale. Moi, je suis retraitée et pas un seul instant de libre. Trop de choses à faire et je remets toujours au lendemain. Je suis sûre qu’avec le beau temps qui règne sur Paris aujourd’hui, tu vas encore nous dénicher des merveilles. Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !