logo

La Forêt-Escargot Paris (2)

ENTREZ DANS L’ESCARGOT !
26 street-artistes se mêlent et s’entremêlent pour façonner un escargot géant, sculptent, peignent, fabriquent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Oeuvre collective, certains élaborent l’ossature externe quand d’autres habitent la coquille d’installations sur le thème de la forêt : au détour d’un sentier, surgissent totems, suspensions, souches magiques, arbres et animaux. Les installations communiquent et fusionnent entre elles, dessinant les contours d’un petit monde poétique et indissociable : La Forêt Escargot.

A l’image de la spirale de l’escargot, de manière continue et infinie, le spectateur est immergé dans la forêt, passant d’un univers à l’autre.

ANIS – SNEZ – NOSBÉ / Mangeur de pierre végétale
” Dans sa coquille une forêt intérieure se déplace dans la jungle urbaine de villes en villes l’escargot transporte la nature sur l’asphalte. “

ANIS  L’abrimal
L’univers artistique d’Anis a toujours été tourné vers le végétal, le vivant, le mouvement avec toujours une touche esthétique enfantine, merveilleuse et gaie. Ici, il souhaite placer des animaux peu communs (licorne, crocodile…) sur un arbre pour lui donner un aspect quasi-mystique et féérique.

Cette œuvre incarne la corrélation entre les matériaux et les motifs mais aussi entre l’animal et le végétal. Plusieurs matériaux sont utilisés comme le bois (récupéré chez Co-Recyclage), le métal, le plastique… Le message ici est que l’on peut ” tout faire avec rien “.

La maison que porte l’escargot sur son dos n’est autre que notre maison commune, la Terre. A l’intérieur, les artistes ont conçu une forêt psyché-punk sans oublier de faire passer quelques messages à portée universelle bien ancrés dans leur temps. «J’avais beaucoup lu sur la décroissance, explique Hadrien Bernard. Alors je me suis dit pourquoi pas concevoir une installation à partir de la figure de l’escargot !?» Si certains artistes ont voulu montrer l’impact des déchets, à l’image de Djalouz qui a conçu une planète poubelle recouverte d’objets obsolètes, d’autres se sont intéressés à la cause animale comme Mosko qui a fabriqué des girafes à partir de ses bombes de peinture vides. «Même si l’écologie soulève des sujets graves, le message que nous portons est positif», souligne Marie Segura  (organisatrice du projet ).

DJALOUZ  Le petit prince et la rose

Cette installation est un message contre la surconsommation et l’obsolescence qui contribuent à ce que la mer devienne une déchetterie, incarnée ici par le dôme bleu sur lequel sont vissés des déchets, objets récupérés ou personnels.

Les poissons faits en sac plastique parlent d’eux-mêmes.

Dans cet univers ( pas si imaginaire que ça …) le petit garçon incarne l’espoir : c’est le seul élément fait de bois, symbole de renaissance de la nature et de reconstruction.

Il veut montrer qu’avec la récupération on peut faire des choses nouvelles. Les éléments utilisés sont essentiellement issus de la récupération ou de son ” obsolescence personnelle “. Il a été aidé par l’artiste Hakic pour tout l’aspect métallique.

SLY2  La forêt des abattus
Le haut de l’arbre représente les exploiteurs, le bas les victimes humaines de cette lutte contre la déforestation. Au-dessus du tronc d’arbre, en lévitation des ” particules jaune fluo ” qui représentent les âmes de ceux qui sont morts pour protéger l’environnement.

Derrière l’installation, des grands yeux d’animal sont peints : ceux d’un orang-outan, espèce en voie de disparition à cause de la déforestation.

L’installation étant une sorte de mausolée consacrée aux victimes de la lutte, l’artiste laisse le choix au spectateur : soit il regarde et passe son chemin, soit il veut leur rendre hommage en agissant et retire l’allumette.

En arpentant la Forêt Escargot, née des rebuts de la consommation urbaine, les visiteurs, enfants comme adultes, pourront s’interroger sur le devenir de nos déchets, comprendre que le beau n’est pas indissociable du neuf, et ainsi reconsidérer les objets en fin de vie qui se trouvent autour d’eux, comme des ressources, et non plus comme des simple déchets.

PHOTOGRAFFEE  Réflexion

Le collectif Photograffée propose au spectateur d’être immergé dans une grotte imaginaire au coeur de la Forêt Escargot. Cette grotte abrite une projection de ce que devient le système de consommation de l’homme dans un futur non déterminé. La population, envahie par les déchets, a du trouver des solutions.

Par conséquent, la consommation de cette population future fonctionne dans une dynamique de récupération et de recyclage de matériaux et produits de notre société. Le message transmis ici est à la fois un avertissement et une touche d’espoir : les populations futures crouleront sous les déchets si nous ne réagissons pas maintenant. Cependant, le collectif montre aussi que tout n’est pas perdu car ces générations changeront leur conception sur la consommation et sauveront la planète.

BOJAN  Sans Titre
Bojan a consacré cet espace à une dynamique bien particulière qui est celle des connexions entre les êtres vivants. Les peintures et la sculpture sont reliées entre elles par la gamme chromatique et par les motifs. Ainsi nous retrouvons des couples reliés, des connexions entre les humains ou entre l’humain et le végétal. Son travail se retrouve aussi dans la façon dont il décharne les corps masculins, en laissant toujours une dimension plus vivante à la femme.

Séjournant dans la tête de l’escargot, son oeuvre fait écho au cerveau de l’escargot en en représentant un sur sa peinture. Enfin, l’artiste souhaite donner libre cours à l’imagination du spectateur qui peut interpréter l’oeuvre comme bon lui semble.

La tête de l’escargot, poste de commande
SNEZ  Cerveau sidéral

” Posé sur le terter de la terre
Viens prendre les commandes
Atteins la vitesse lumière
Les étoiles sont à prendre
Fais gaffe à l’éclipse lunaire
Il faudra redescendre
Pour l’instant monte dans les airs
Dépasses tous les méandres
Cerveau comme source de lumière(s)
Rien ne sert d’attendre
La place du chef est à prendre
Récolte la richesse forestière
Le but est de comprendre
Qu’on est la nouvelle ère Celle qui renaîtra des cendres
Lente est la croisière
La masse doit comprendre
A respecter la terre mère.”

Sources : sur site et

https://laforetescargot.com/

52 commentaires pour “La Forêt-Escargot Paris (2)”

  1. C’est un joyeux méli-mélo vais-je dire, quant à nos déchets de consommateurs sans frein… qu’en faire !? Problématique de notre ère… merci, bises

  2. Bonjour d’Angers …
    Il semble bien qu’une bonne “farce“ ait été utilisée pour rendre ces colimaçons attractifs …
    Magnifique reportage qui donne envie … je préviens les parents parisiens de mes petits enfants pour …
    Bonne journée … Amicalement … ¢ℓαυ∂є …

  3. Très, très instructif ton message d’aujourd’hui! bravo aux artistes. Très beau reportage et très belles photos. Merci Francine pour ce beau partage. Bises Florence

  4. Salut,
    C’est vraiment original l’intérieur.
    On peur y passer un bon moment à admirer les oeuvres.

    Le temps devient de plus en plus beau chaque jour.

    Est-ce le retour d’une période chaude ?

    J’espère qu’il fera beau dimanche au moins.

    Bonne journée

  5. Je veux bien croire que l’ intention est un message subliminal, pour mettre en garde l’ humain face aux déchets qu’ il produit, mais je ne suis pas sur que c’ est ainsi que cela sera compris !
    Je préfère le petit prince d’ Antoine de saint Exupéry comme message au monde !
    c’ est un fatras, ça c’ est sur !
    Passe une bonne soirée
    Bisous

  6. Bonjour Francine,
    Il y a des belles choses intéressantes dans le lot,
    mais d’autre ça fait un peu désordre, le message sera peut être passé !!
    Bonne journée, bises

  7. C’est une aventure que de rentrer dans les entrailles de l’escargot. Chaque artiste délivre un message. En regardant toutes ces couleurs, on penserait d’abord à quelque chose de joyeux. Mais le message est grave. Que va-t-on faire de notre planète si on continue ainsi? Merci pour ce billet et bises alpines.

  8. Je me disais bien que tu allais quand même nous montrer l’intérieur de l’escargot.Cela m’a intéréssé et permet de se poser les bonnes questions en plus de faire comprendre aux nouvelles générations l’enjeu de leur propre devenir.
    merci de ce partage .
    Bonne soirée.

  9. Excellente cette série qui exprime un message très utile à notre avenir et surtout à celui de nos enfants… car si les hommes disparaissent… la planète terre résistera à la pollution engendrée par les humains et au final se portera que mieux.

    Bonne fin de semaine chère Francine et merci pour cet excellent reportage.

  10. Bonjour Francine, je vois que la culture moderne est un peu hors de mon goût?
    C’est tout comme mon musée Tatin, très spécial à regarder et surtout à comprendre!
    Je te souhaite un bon vendredi 13
    Bisous.

  11. Bonjour Francine
    un article de jolies Couleurs différentes et j adore tes Photographies qui sont vraiment bien prises merci de ce partage et pour les déchets bonne question??????????????? là je ne sais pas mais merci toute même explications et Photographie bon Vendredi e ce Week-End qui arrive Bisous caresses aux chats Danielle

  12. Bonjour Francine,
    merci pour toutes tes photos qui sont magnifiques..
    que de décors colorés.. C’est féerique.. Les enfants doivent aimer..
    Bonne journée, gros bisous

  13. J’ai passé deux jours à Paris mais hélas il a fallu faire des choix et je n’ai pas pu voir cette installation. Par contre nous sommes passées à “Fluctuat” le centre d’art urbain sur la Seine. C’était intéressant mais moins foisonnant que l’escargot. L’obsolescence il me semble que c’est le propre de l’art urbain, quant à l’escargot c’est pour moi le symbole de l’architecture dite “organique”

  14. Mais oui je connais la roseraie de L’Haÿ-les-Roses pour avoir habité deux ans à Bourg la Reine et pour en avoir fait alors (du parc) un des points de sortie avec mes deux enfants d’alors…
    Les roses dites “remontantes” sont beaucoup moins parfumées que les roses anciennes (galliques…) c’est un caractère sur lequel n’était pas mis l’attention. Les obtenteurs sont plus exigeants sur ce point ainsi que sur la résistance aux maladies de nos jours. J’ai beaucoup de roses anciennes dans mon jardin, dont un rosier dit des poètes, cent feuilles que j’ai ramené du jardin de ma grand mère. Mon rosier préféré est un Honorine de Brabant… Un enchantement pour le nez au printemps

  15. Hello Francine
    Me voici de retour de mon trop court séjour en Italie. Encore des balades formidables à vous faire découvrir surtout la région des Langhe classée à l’Unesco …une merveille à parcourir. Puis j’ai fait la provision de bonnes choses: Truffes, vins, noisettes, pâtes, fromages etc….qui sont d’excellentes qualités dans cette région qui est le grenier à victuaille de l’Italie . Il ne fallait pas que je loupe l’intérieur de l’escargot…C’est magique !
    Bon Week end
    Bizz
    Pat

  16. Bonjour Francine, le soleil est toujours présent, donc je pense que tu vas pouvoir faire quelques balades à pied car étant donné que les transports sont en grève.
    Je te souhaite un bon samedi.
    Bisous.

  17. Ce matin encore, c’ est le soleil qui se montre et réchauffe la terre qui fume après la fraîcheur de la nuit !
    du coup, ça pousse toujours dans le potager !
    J’ espère que le soleil sera pour toi aussi, passe une bonne fin de semaine
    Bisous

  18. Bonjour Francine
    rien n’est perdu avec de la récupération on peut faire plein de choses il suffit d’avoir un peu d’imagination bon week end bisous
    Marcel

  19. Bonsoir Francine merci de ton coucou, hé oui nos braves chats hihi un peu comédien hein…
    Superbe suite sur ce reportage que tu nous fais partager là avec cette Forêt-Escargot tout en couleur, c’est très bien fait , bravo aux artistes qui font bien passer le message de ce que subit notre pauvre planète en ce moment, tes photos sont très belles et les explications sont limpides aussi si je peux m’exprimer ainsi, merci pour ce beau partage .
    J’espère que tu passes un très bon week-end avec le beau temps que l’ont à.Je te souhaite une douce fin de soirée et un très bon dimanche, bisous.

  20. Bonsoir Francine
    C’est insolite, très lumineux, très original et surtout quelle belle initiative d’utiliser ces matériaux en les recyclant ainsi, très beau reportage que tu as fais et je suis certaine que petits comme grands apprécient ou apprécieront cette visite, belle suite de la forêt Escargot.
    Je te remercie pour ta fidélité à mon blog et je viens juste te faire un petit coucou.
    J’espère que tu as passé un bon WE et je te souhaite une douce soirée, belle nuit peuplée d’étoiles et une excellente semaine.
    Prends bien soin de toi.
    Du haut de mon ti rocher je t’envoie de gros bisous d’amitié.

  21. Bonsoir Francine
    C’est un monde tout à fait bizarre auquel je n’ai pas compris grand chose au où je n’adhère pas trop. J’aime bien les choses simples.
    Le tas de détritus apporte peut-être la discussion sur la pollution … mais je n’en suis même pas sur.
    Mais c’est bien de faire une page comme ça car ça ouvre un débat
    Je te souhaite une douce soirée
    Gros bisous
    @lain

  22. Bonsoir Francine,
    Beaucoup d’originalité et aussi un bon coup de fouet pour nous faire prendre conscience, de ce dont nous savons tous… Sauver la planète ! Merci pour ce partage coloré, qui risquerait bien de devenir très gris.

    J’espère que tu auras passé un bon week end, chez nous le soleil a briller de toutes ses forces, l’été indien s’installe comme bien souvent à l’automne.
    J’espère que tout va bien par chez toi ?
    Merci pour ton gentil message et d’avoir pris la peine de passer.

    Pour la question à propos du petit problème sur mon blog, merci à toutes les personnes qui ont répondu, même si personne n’avait vraiment la solution, mais une m’a un peu aiguillé, car apparemment le même problème se produisait. J’ai trouvé, c’est mon bloqueur de pub qui occasionne cette gêne. Du coup je le bloque le temps d’ouvrir ma fenêtre de publication d’article, puis une fois ouverte je le débloque.
    Non je n’ai pas dit que moi je débloque lol !!!!

    Bonne soirée et bonne semaine à venir.
    Gros bisous et à très vite.

    Lolli

  23. Bonsoir Francine,
    Bien réfléchit, par ces sreet-artistes sur notre devenir, si rien ne change.
    Très intéressant l’intérieur de cet escargot.
    Bisous Francine

  24. Bonjour Francine, et effet plus je détail tes photos plus je trouve que c’est curieux comme exposition.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  25. c’est super bien fait ont dirais jamais que ce son des déchets,j’adore ton article , ,il fait chaud chez nous alors ont en profite,je te souhaite un très bon lundi,bises

  26. Houai ! Que de couleurs dans cette Forêt Escargot ! Mais, j’ai beau écarquiller les yeux, comme dans certaines fresques, j’en ai pas vu un d’escargot ! Faut dire, qu’il fait si chaud et si sec, qu’ils n’ont pas intérêt à sortir dehors !
    Au fait Francine, petit retour dans notre blogosphère jusqu’à fin Septembre, puis, comme dab, nous retournons à Salou pour y retrouver 4 autres couples d’amis jusqu’à mi Octobre… j’espère faire paraître 2 ou 3 fois avant de partir…
    Alors à bientôt !
    Gilbert

  27. C’est très sympa cette exposition avec des matériaux recyclés , il faut absolument éduquer les gens sur le faite de ne pas jeter leurs déchets en pleine nature 😉 Bonne soirée Francine .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !