logo

La Folie Sandrin Paris

La Folie Sandrin

Paris 18

La rue des Norvins, juste après la cohue dûe à la proximité de la place du tertre,  devient plus calme, voire déserte. Au numéro 22, on a la surprise de découvrir une belle maison blanche, protégée par des grilles : c’est la Folie Sandrin.

En 1774, le sieur Sandrin acquiert, au coeur du village de Montmartre, une propriété d’un arpent et demi afin de s’y faire construire une luxueuse maison de campagne, ou”folie”.

Revendue à un marchand de vin en 1795, elle est transformée en clinique en 1806 par le docteur Prost, spécialiste des maladies mentales. Ce disciple de Pinel, en rupture avec la tradition qui maintenait les aliénés enchaînés dans les asiles, expérimente des traitements novateurs.

“Le traitement moral est quelquefois plus efficace que les secours de l’art.Il faut être par caractère disposé à cette douce bienveillance, qui, ne se démentant jamais, inspire et fixe la confiance du malade et l’amène à faire sans effort ce qui convient à son état”.

Le succès ne tarde pas, surtout auprès d’une clientèle d’écrivains et d’artistes fatigués ou dépressifs, et le docteur Esprit Blanche reprend en 1820 un établissement déjà célèbre. Avec son épouse, animée des mêmes sentiments philanthropiques, il s’attache à faire mener une paisible vie de famille à ses pensionnaires.

Le plus illustre, à partir de 1841, se nomme Gérard de Nerval :
“Ici a commencé pour moi ce que j’appellerai l’épanchement du songe dans la vie réelle”… 

*Cette belle maison de plaisance donne à la rue un air de campagne.

La Folie Sandrin devint une maison de santé pour Aliénés; le calme de son parc convenait parfaitement aux malades parmi lesquels figurèrent Jacques Arago, auteur d’un livre de 62 pages dont aucun mot ne comportait de lettre “a”,  Gérard de Nerval qui promenait en laisse un homard vivant dans les rues de Paris, et Guillaume Apollinaire.

sources : le guide vert et sur site 

21 commentaires pour “La Folie Sandrin Paris”

  1. Bonjour Francine, cette belle maison blanche doit se remarquer, est ce que c’est toujours une maison de santé? Beaucoup des volets sont fermés. Il a fait une averse et le ciel est toujours gris foncé. Bonne journée et gros bisous ma douce

  2. ça me fait penser à une clinique que ma mère a fréquentée lors d’une grande dépression suite au décès brutal de mon père et je venais de connaître mon homme où j’ai présenté ma mère dans la clinique car il me posait souvent la question pourquoi tu vas souvent dans cette clinique donc il a fallu que je lui dise!!!et ça c’est bien passé!!!
    passe d’agréables moments et bisous

  3. coucou Francine

    C’est la période la plus critique pour les personnes

    qui souffrent du rhume des foins.

    Le tilleul est également en fleurs.

    Le pollen de cet arbre peut provoquer des problèmes allergiques.
    Excellent samedi *

  4. Ces grands écrivains, tout comme les grands peintres, ont exécuté leurs plus belles oeuvres dans un moment de folie ou d’ébriété avancé. Au prix du m2 à Paris, cette jolie maison doit coûter une fortune. Toujours de belles photos argumentées d’explications qui alimentent notre curiosité.

    • je suis d accord ça ne suffit pas ce fais ce que je peux!! je bosse, j ai 4 h de trajet par jour alors oui je n’ai pas toujours le temps de fouiller mes textes, ni d acheter tel ou tel bouquin; et je ne suis pas une historienne et ce n’est pas tout à fait la vocation de mon blog!!

      cordialement

  5. comme tes articles sont intéressants – j’ai toujours beaucoup de plaisir à y faire un tour et tu sais que mes balades dans Paris me permettent de me ressourcer unpeu.
    gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !