logo

La coupole Charras Printemps Haussmann Paris (3)

La coupole Charras du Printemps Haussmann

64 Boulevard Haussmann  Paris 9

La coupole Charras du Printemps Haussmann abrite une brasserie.

La coupole Charras, le chef d’oeuvre de la maison Brière

Oubliée dans un entrepôt, la Coupole a retrouvé sa place et sa splendeur du temps passé…
A cause des risques de bombardements sur la capitale, en 1939, la Coupole a été déposée de ses 3185 panneaux de verre, et mise à l’abri dans le sous-sol des entrepôts de Clichy la Garenne (Hauts de Seine). Le temps a passé, les pièces ont été oubliées. Ce n’est qu’en 1973 que les vitraux sortent de l’oubli.
Ils sont remis en place et c‘est le petit-fils de Brière, lui-même qui a restauré la Coupole selon les plans d’origine conservés dans l’atelier familial.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann
La maison Brière
La maison Brière est l’une des plus anciennes fabriques de vitraux en France. Elle a été fondée par Eugène Brière en 1890. Né en 1863, il a été formé dans les ateliers Lusson à Paris. Il fut le directeur technnique de l’atelier Georges Néret de 1881 à 1890. En 1890, il fonda son atelier au 92 rue du président Wilson à Levallois Perret.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

En 1908, Emile Brière, né en 1892, commence à travailler avec son père, dont il prit la succession à sa mort en 1927. Son fils Michel, né en 1925, collabore avec lui dès 1947. Michel Brière cède l’affaire en 1996 à Son fils Louis né en 1965. L’effondrement des commandes de l’Etat et du clergé, le durcissement de la législation sur l’utilisation industrielle du plomb, et une forte pression foncière à Levallois Perret ont eu raison de l’entreprise, l’atelier Brière ferme ses portes en juillet 2005. Le fonds relatif au Printemps (plans, correspondances, et vitraux de rechange) est vendu à la direction du patrimoine du magasin.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann
Pourquoi l’atelier Brière?
En 1900, Eugène Brière rencontre, lors de l’exposition universelle de Paris, l’architecte de la porte monumentale de l’exposition, René Binet, architecte également du magasin Le Printemps. Des liens ont du se créer entre les deux hommes, car dès 1903, la maison Brière travaille pour le Printemps. En 1912, René Binet commande à l’atelier Brière la coupole Charras.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann
Le mode de construction
La pose de la verrière du Printemps est très particulière : la coupole est composée d’une grande armature métallique divisée en petits rectangles par des fers en T. Au fond de la feuillure de chaque rectangle est posé un grillage sur lequel repose chacun des panneaux. La coupole ouvragée est composée de 3 125 panneaux de vitraux, tous numérotés, dont le verre provient des verreries Hug Frères de Bruay sur l’Escaut (Nord).

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

Il s’agit de verre soufflé et martelé, appelé “Muffled”, spécialement fabriqué pour cette commande. Le verre est de quatre couleurs, avec 27 variantes au total.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

Les couleurs de la coupole sont le bleu, 7 nuances, le vert, 10 nuances, le jaune, 2 nuances, et le rose, 2 nuances. La coupole est divisiée en sept parties, ABCDEFG. Par exemple la partie A correspond à une grande rosace composée de 17 panneaux et la partie B comprend 8 grandes travées de 23 rangées de panneaux.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann
Des coupoles avec une histoire mouvementée
En 1921, l’atelier Brière procède à la pose des vitraux des deux coupoles. La même année, le 28 septembre, un incendie ravage les magasins du Printemps, les vitraux sont détruits. En 1927, une nouvelle pose est effectuée, le verre Muffled est cette fois fabriqué chez Appert dont Brière va racheter le stock à la fermeture de cette entreprise en 1934.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

Pendant la guerre, en 1939, les grands magasins parisiens, sur demande de la défense civile, sont priés de déposer leurs vitraux de coupoles (Bon Marché, Galeries lafayette, Grands Magasins du Louvre et Printemps) et de les mettre en caisses. Le Printemps ne remonta jamais les deux ensembles de vitraux des coupoles. L’ensemble de la coupole Charras fut remonté en 1973, et celui de la coupole Binet fut détruit lors de l’incendie d’un dépôt du Printemps en 1994.

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

La coupole Charras Brasserie Printemps Haussmann

Sources : documents fournis par la direction du Printemps Haussmann

64 commentaires pour “La coupole Charras Printemps Haussmann Paris (3)”

  1. Kikou Francine,
    quel magnifique travail !
    Je suis chez Jess, Samuel toussait énormément vendredi quand elle l’a repris à l’école donc elle est allée chez le médecin et il fait une grosse bronchite et vu le temps nous préférons aller chez elle plutôt que le sortir au brouillard.
    Je mettrai la recette du cougnou pour les personne qui ne savent pas ce que c’est .
    Passez un bon lundi, gros bisous,
    Nadine

  2. Hello Francine
    Grandiose cette coupole …et oui, ce fut une bonne idée de la protéger face aux barbares…on voit bien dans certaines villes ce que la barbarie a fait comme degats au patrimoine de l’humanité…
    Bonne semaine de Noel
    bizz
    Pat

  3. Une renaissance qui est la bienvenue. Il eut été dommage de ne pas la refaire : elle est somptueuse ! Merci de nous en montrer les détails ! Dans le Nord j’habitais pas très loin de Bruay sur Escaut 🙂 Belle semaine Francine Bisous

  4. décidément, les incendies étaient vraiment récurrent à l’ époque !
    Mais en regardant tes superbes photos, on imagine bien le travail que représente ne serait ce que le montage de ces coupoles !
    Les variétés de couleurs sont impressionnantes.
    Quel métier passionnant, mais tombé en désuétude !
    Merci
    Passe une bonne journée
    Bisous

  5. Bonjour,
    C’est féerique ce que tu nous montres là et tes explications sont très intéressantes ;La lumière qui tombe de cette coupole fait un bien fou dans la grisaille où nous sommes depuis quelques jours !
    Bises.

  6. Que les couleurs de cette coupole sont magnifiques !!!!
    Quelle belle ouvrage, j’adore !!!!
    Merci pour cette jolie découverte moi qui ne connais que le bleu de la mer et le vert du maquis.
    Bonne semaine Francine, bises à bientôt.

  7. …c’est un très endroit que je ne manquerai pas d’aller découvrir au cours d’un prochain voyage dans la capitale.
    Tu nous le fais déjà aimer!
    Bises de Mireille du sablon

  8. Qu’elle est belle cette coupole, quelle bonne idée de l’avoir mise à l’abri durant la guerre ! Mais c’est bizarre qu’elle n’ait été ressortie que si tard …
    Belle fin de journée, bisous !
    Cathy

  9. Bonjour Francine:Cette grandiose verrière est une splendeur architecturale. Bien à l’abri durant la dernière guerre, elle renaît grâce à des passionnés de notre patrimoine immobilier. Merci de nous l’avoir photographié sous tous les angles et donné en partage. Aujourd’hui il fait bien froid . Je te souhaite un bon Noël au chaud et une bonne fin d’année. Bises

  10. Bonsoir Francine,
    Tu viens de m’écrire chez moi que tu n’as pas de talent !!! Eh ben, il en faut quand même pour réaliser ces magnifiques clichés ! Ne t’inquiète pas… on a tous au moins un talent caché…il suffit de le trouver et de le cultiver !
    Splendides ces photos… quelle précision !
    Bonne soirée,
    Gilbert

  11. Bonsoir Francine,
    Ouah, que c’est beau aussi le Printemps, j’ai de bons souvenirs
    quand je faisais mes stages comme je te l’ai dit !!! rue Royale !!
    tous les jours nous y étions ! il me semble l’avoir vu comme ta première photo !!!
    En effet un chef d’oeuvre cette coupole !!! bien belles photos !!
    Bonne soirée, bises

  12. Salut Francine,
    Toujours autant de plaisir à venir chez toi car on en ressort un peu plus cultivé chaque fois.
    Merci beaucoup, pour toutes les connaissances que tu nous offres sur un plateau.

  13. j admire , il n ‘y à que à PARIS bien sur pour voir ce genre de décorations
    grâce à vous les blogueuses de la capitale , on peut visiter tranquillement de chez nous toutes ces belles réalisations
    merci beaucoup
    bises Francine
    ( pluie froide chez moi )
    kénavo

  14. Bonjour Francine
    C’est superbe cette coupole, très impressionnant lorsqu’on est en dessous et c’est là effectivement que j’ai eu l’occasion d’aller déjeuner.
    C’est un travail grandiose, il faut être vraiment un maître dans l’art des vitraux pour s’attaquer à une œuvre pareille.
    Pour répondre à ton commentaire, oui je ne suis pas loin de la la Marne, je suis presque à la limite entre la Seine et Marne et la Marne et de temps en temps nous allons faire une visite, mais il y a des endroits que je n’ai pas encore vus !
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite un bon mardi
    Bisous
    @lain

  15. bonjour Francine,
    Superbe reportage photos sur cette verrière /coupole . Quand on sait comment est réalisé un vitrail ….on peut se représenter le façonnage de cet édifice colossale et magnifique…..
    Merci pour ses belles photos
    Bonne fin de journée
    amitiés

  16. Bonjour Francine , cette coupole est une véritable oeuvre d’art, bien mise en valeur par tes photos …..elle a beaucoup de succès , ses photos ont du faire le tour du monde…Belle journée avec des bisous.

  17. Bonjour Francine, cette coupole est de toute beauté. Un tout grand merci pour tes photos splendides avec tant de détails. Je ne connaissais pas. C’est une féerie.
    Je te souhaite un bel après-midi bien amicalement.
    Bisous

  18. Un véritable chef d’oeuvre , que de beaux détails de vitrail et aussi toute la partie métallique qui est autour 😉 Bonne soirée Francine bise (:-*

  19. C’est par mon amie Fanny que j’ai appris votre blog et j’en suis emerveillee !
    Felicitations pour votre travail et vos photos superbes.
    Joyeux Noel
    Aigli

  20. Coucou ma Francine,
    J’arrive pour déposer mon modeste cadeau de Noël très en avance et faire le voeu que tout se passe bien chez toi pendant ce temps des fêtes.
    Comme je te l’ai dit, je serai en pause jusqu’au 25 inclus. On se retrouve avant la fin de l’année pour boire une coupe de champagne ensemble hi hi !
    Comme Noël est le temps des aveux (Enfin pour moi hi hi) et bien, je tiens à te remercier d’être toujours là à me supporter et me rendre visite lol ! Ne change rien c’est trop bien. C’est un plaisir de te connaitre.
    Prends bien soin de toi et de toutes les personnes que tu aimes.
    J’espère que personne ne restera seul… En tout cas pour ma part, je penserai à chacun de vous.
    Lolli

  21. J’y suis allée avec ma petite fille, je voulais lui montrer cette coupole qui autrefois était libre d’accès, je n’ai rien trouvé de mes souvenirs et à ce salon de thé super chic qu’il y a maintenant, je n’ai pas osé fouler la belle moquette avec mes sandales à 8 € !!!. Plus loin, ma petite fille a trouvé une belle robe et me dit: – elle serait bien pour maman. – Certainement mais elle coûte un salaire entier de ton père…
    Très bon et joyeux Noël à toi et tous les tiens…

  22. Merveilleuse verrière ! Quel boulot ça représente !!
    Pour répondre à ta question, le marché officiel de Jarnac est ouvert aux particuliers, mais également aux restaurateurs et aux courtiers qui viennent pour acheter en gros pour les conserveries, pour les grands magasins de la Région Parisienne. Bises. FRANCOISE

  23. Je ne peux que faire écho aux éloges précédents chère Francine. Quelle splendeur et quel beau cadeau pour ces fêtes que je vous souhaite les plus chaleureuses possibles avec le souhait personnel (un peu égoïste) que vous nous régaliez autant de belles choses en 2017.

    • Merci beaucoup ! je continuerai, malgré que je sois plagiée, une fois de plus la semaine dernière, un manque total de respect pour mon travail de recherches bonnes fêtes de fin d’année à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !