logo

La chapelle du Béguinage (Begijnhofkapel) Amsterdam

Le Béguinage ou Begijnhof d’Amsterdam

 

Une église clandestine et un miracle

C’est un des sites les plus extraordinaires de la capitale néerlandaise : la chapelle dite « du Miracle » (de Mirakelkerk) au sein de l’enclos médiéval du Béguinage (Begijnhof). Elle fut, aux XVIIème et XVIIIème siècles la seule institution catholique encore en exercice. C’est également une chapelle clandestine. Son entrée très discrète se confond avec les habitations.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

Ces églises clandestines, installées dans certaines demeures, témoignent de la résistance des béguines qui continuèrent secrètement à pratiquer leur religion même si les catholiques n’avaient pas le droit de construire d’église aux Pays-Bas jusqu’au 19ème siècle.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle clandestine

Juste en face de l’Engelse Hervormde Kerk, se trouve, confondue avec les maisons, une église clandestine, preuve de la résistance de nombre de béguines qui continuèrent le culte catholique secrètement. Elle fut, aux XVIIème et XVIIIème siècles la seule institution catholique encore en exercice. La communauté catholique francophone d’Amsterdam se réunit chaque dimanche dans cette chapelle clandestine pour une messe en français à 11h15.

La chapelle du Béguinage Amserdam

La chapelle du Béguinage Amsterdam

Histoire de la Chapelle

Dès le XIVème siècle, les béguines édifient une petite chapelle dédiée à la Vierge Marie. Celle-ci est plusieurs fois reconstruite et agrandie mais les béguines sont contraintes de la céder aux Presbytériens anglais lors de l’ « Altération ».

L’ « Altération » désigne la prise de pouvoir calviniste : le 26 mai 1578, les protestants chassent les édiles municipales catholiques. Très opposés à « l’idolâtrerie » de l’hostie et à la célébration de la messe catholique romaine, les réformateurs confisquent églises, monastères et couvents. Les dénonciations contre les « papistes » se multiplient mais les autorités municipales demeurent modérées dans leurs poursuites. Ainsi les béguines, propriétaires de leurs maisons, peuvent continuer à célébrer leur culte, en restant toutefois discrètes.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La cour du Béguinage devient alors l’unique institution catholique en exercice à Amsterdam. La construction d’une nouvelle chapelle est prise en 1665 : deux maisons sont achetées et réunies dans ce but. La première pierre est posée en 1671 par le père Van der Mye (1665-1700), sous la direction de l’architecte catholique Philips Vingboons (1607-1678). La municipalité calviniste approuve les plans à la condition que le bâtiment ne ressemble pas à une église de l’extérieur.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle comporte une galerie à droite et à gauche, reposant sur six colonnes de bois. Au XIXème siècle, l’interdiction du culte catholique étant obsolète, des vitraux sont percés côté cour, puis au XXème siècle, la façade est rénovée et un porche ajouté, facilitant l’accessibilité.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

Le miracle d’Amsterdam

Dédiée à St Jean et Ste Ursule, elle devient également au début du XXème siècle la chapelle dite « du Miracle ». Le 15 mars 1345 sur Kalverstraat, un mourant nommé Ijsbrand Dommer reçoit le sacrement des malades et communie. Il vomit l’Hostie qui est alors recueillie dans une bassine puis jetée au feu. Les personnes présentes voient alors l’Hostie en suspension au-dessus des flammes, intacte.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

Une femme la saisit, la range dans une armoire et, bouleversée, va chercher le curé d’Oude Kerk. Ce dernier ramène l’Hostie dans son église. Le lendemain, à sa grande stupéfaction, l’Hostie n’est plus là et la femme la retrouve dans son armoire. Ce va-et-vient a lieu plusieurs fois jusqu’à ce que le prêtre et son évêque comprennent que Dieu souhaite que ce miracle devienne public. Ils organisent alors une procession et peu après la construction d’une église est lancée. Une procession annuelle se met en place, attirant de plus en plus de pèlerins, au point qu’une grande foire vient rapidement se greffer sur l’événement.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle du Béguinage Amsterdam

L’Altération met un terme à ce pèlerinage : l’église du Miracle est dédiée au culte protestant et bientôt abandonnée (elle sera détruite définitivement en 1908, date à laquelle la chapelle du Béguinage reprendra l’appellation « du Miracle »).

La chapelle du Béguinage Amsterdam

signa et mirabilia fecit apud me deus excelsus  ( Le Dieu très haut a fait des prodiges et des merveilles dans mon royaume ) Dan. III.99

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La procession renaît à la fin du XIXème siècle sous l’impulsion de la « Compagnie de la Procession silencieuse » qui, depuis lors, organise chaque année une marche en silence dans le quartier du Béguinage. Cet événement draine plus de 10 000 personnes de tous les Pays-Bas tous les dimanches suivant le 12 mars, gardant ainsi vivace le souvenir du miracle d’Amsterdam.

La chapelle du Béguinage Amsterdam

La chapelle du Béguinage Amsterdam

Sources :

Get van Dijk, De geschiedenis van het Begijnhof van 1307 tot heden, Amsterdam, 2004. Inclut une traduction partielle en anglais.

 https://paroisseamsterdam.com/histoire-de-la-chapelle/

58 commentaires pour “La chapelle du Béguinage (Begijnhofkapel) Amsterdam”

  1. On constate que l’ interdiction est une sorte de motivation à passer outre, et cette chapelle en témoigne !
    Un superbe intérieur, et une explosion des vitraux lorsque l’ interdiction devient obsolète.
    La foi reste la plus forte, surtout lorsque Dieu y met la main.
    Merci pour cet article et les superbes photos qui l’ accompagnent
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Bonjour francine
    ses vitraux sont de toute beauté ,j’ai une passion pour les vitraux
    la météo nous annonce une journée avec un peu de soleil enfin ,après un week-end du premier mai triste et pluvieux
    Je te souhaite de passer une agréable journée et un bon début de semaine
    gros bisous

  3. Coucou ma Francine.
    Elle est magnifique cette église clandestine. Sont histoire est passionnante et tes photos très réussies. J’aime beaucoup les vitraux et bleu épuré des plafonds.
    Merci de cet excellent partage.
    Bises et bon début de semaine – ZAZA

  4. Magnifique cette visite et cette église clandestine toujours de très belles photos Merci de ce partage. Bonne journée plein de bises

  5. Bonjour Francine,
    Une bien belle explication !! je n’aurais pas pensé qu’il existe ça !!!!
    une chapelle clandestine !!!! en fait tes photos sont superbes !!!
    un beau décor et de superbes vitraux comme je les aime !!!
    merci pour ce beau partage à regarder avec intérêt !!!
    Bonne journée ensoleillée, un peu fraiche !! bises

  6. Moi qui suis athée, je suis fan de ces intérieurs qui communiquent un message
    Celui du repect avant tout et ce côté zen qui s’empare de moi lorsque je suis en visite en ces lieux
    Je suis admiratrice devant les Maîtres vitriers : ces vitraux sont splendides
    Merci à toi pour ce fabuleux reportages riches de tes légendes explicatives

  7. Bonjour Francine,
    Superbe partage …..avec ce beau billet et tes explications , cela permet de connaitre la religion dans d’autre lieu et leur mode……
    Superbe intérieur et mais également vitraux
    bonne fin de journée
    amitiés

  8. C’est grandiose … j’ignorais que les églises catholiques étaient interdites à une certaine époque dans ce pays .. merci Francine de ce bel exposé et sublimes photos tout dans le détail … une vraie richesse de leur patrimoine !!
    Mes bises pour une bonne semaine ensoleillée !
    Nicole

  9. Bonjour Francine, tu as fait de superbes vues de ces vitraux. Bravo à toi et bien sûr à ceux qui ont exécuté ces œuvres de verre.
    Belle journée de soleil pour tous.
    Je te souhaite un bon après-midi.
    Bisous.

  10. Bonjour Francine,
    Quel très beau paertage avec ces si belles photographies,
    J’aime beaucoup ces vitraux qui racontent une histoire comme dans celle de Brouages en Charente-Matime,
    Une belle journée à toi,
    Bisous,
    David,

  11. bonjour francine tres intéréssent ce récit avec ce miracle tu a trouvé un beau coin a visiter pas ordinaire tres belle église et vitraux bonne soirée bisessssssssss

  12. Bonjour , c’est beau , que dire de plus …..que nous avons un beau soleil et qui chauffe enfin …Nous aurons peut être une belle semaine…..Bisous et bonne fin de journée .

  13. Bonjour Francine, merci de ton magnifique billet, tes explications et tes belles photos. Les vitraux sont de toute beauté.
    Belle fin de journée avec mes amitiés.
    Bisous

  14. Bonsoir Francine ce reportage photo est une merveille très bel intérieur et ces vitraux magnifiques merci pour ce joli partage bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  15. Je ne connaissais pas cette partie de l’histoire des Pays Bas et la visite virtuelle est sympa 😉
    Bonne soirée Francine (:-*

  16. Bonjour Francine, je suis passé quelques fois mais ton blog ne chargeait pas, là ça fonctionne! Cet endroit est magnifique, j’adore les vitraux! Bise et bon mardi dans la joie!

  17. Bonjour Francine,
    En voilà une découverte bien surprenante! Et bien mise en valeur pas tes photos comme d’habitude 🙂
    Bonne semaine,
    Frans

  18. Bonjour Francine
    L’intérieur de l’église est de toute beauté. Les vitraux sont magnifique et relatent des scènes qui ne sont inconnues.
    Très clair, très propre, accueillante, j’aime beaucoup le style.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce journée
    Bisous
    @lain

  19. Bonjour Francine, cette chapelle est magnifique, l’extérieur de l’église n’attire pas l’œil, mais l’intérieur est très beau, et les vitraux sont magnifiques ! Parfois les apparences sont bien trompeuses et cachent un véritable trésor. Merci pour ce merveilleux partage et comme toujours tes photos sont sublimes.
    Bisous et Amitiés

  20. Waouwww tout à fait magnifique!!
    Et ce miracle de l’hostie….belle histoire….j’apprends….comme quoi on apprend à tout âge
    Bonne soirée
    Amitiés

  21. très jolies photos
    cette fois, le printemps se profile, nous avons un soleil chaud et du ciel bleu, c’est agréable..
    bon mardi

  22. Bonsoir Francine, oui j’espère pour toi que le tour va passer sur Paris (bien que?)
    Je sais qu’il vient à Angers, mais cela ne m’intéresse pas car j’aime mieux l’attendre et le voir dans les cols de montagne.
    je te souhaite une douce nuit.
    Bisous.

  23. coucou Francine
    je pense qu’il ne faut pas virer ton manteau car les températures restent assez fraiches pour la saison
    Dimanche j’avais encore ma doudoune sur le dos tellement j’étais gelée
    Heureusement qu’aujourd’hui il faisait plus doux
    j’ai hâte que le beau temps arrive, j’aime trop etre dehors
    bonne soirée à toi
    bisous

  24. Bonsoir Francine
    ah tu es allée à Amsterdam, j’essaierai de revenir en arrière sur tes billets, pas trop le temps ce soir ….
    Cette chapelle est superbe et tes photos sont très belles
    Merci pour ton partage
    Bises, bonne soirée

  25. Il semblerait quemon commentaire ne soitpas passé!
    Je teparlais de l’intolérance religieuse entre chrétiens maisaussi de la qualité de tes photos des vitraux!
    Je te disais”Avais tu un trépied?” Etje concluais….”Tu es une vraiepro!”
    Bises Francine

  26. Bonsoir Francine,
    je réitère ma visite sur ce surprenant reportage !!
    j’aime bien cette chapelle et surtout ces vitraux !!
    Et ton néro comment va t’il ?
    Je te souhaite un bon mercredi , bises

  27. Coucou Francine,
    un coucou ce soir un peu rapide, car nous sommes rentrés hier soir, le couple qui gardait la maison est parti ce matin et mon fils est venu cet après-midi ! C’est encore la pagaille et je n’ai pas beaucoup de temps pour parler à chacun.
    Nous avons passé de bonnes vacances et un bon et long weekend avec ma cousine et son mari. Nous sommes arrivés avec le soleil, ce qui ne fut pas trop le cas pour la plus-part des gens ces derniers temps. Aussi j’espère que tu en profites aussi. Hier belle journée de voyage avec soleil mais vent fou !
    Très belle cette chapelle du miracle, avec ses magnifiques vitraux, ça m’a l’air plus important que le béguinage de Bruges?
    Bonne continuation de semaine et bisous.

  28. Un très beau billet, les photos sont superbes et le texte nous apprend des choses intéressantes, le tout nous donne envie d’aller aux pays bas voir tout ça de nos propres yeux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !