logo

Jo Di Bona signe une fresque Quai de Jemmapes pour les réfugiés syriens

Jo Di Bona

Quai de Jemmapes Paris 10e

 

Mercredi 17 février 2016, une fresque de “pop graffiti” en hommage aux réfugiés syriens étiat en cours de réalisation Quai de Jemmapes, le long du Canal saint Martin. L’artiste à l’oeuvre est Jo Di Bona. Une oeuvre éphémère à admirer rapidement.

Après avoir réalisé une fresque, l’artiste a collé un portrait de jeune Syrien, qu’il a ensuite arraché partiellement pour faire apparaître la fresque en dessous. Ci-dessous, il commence déjà à déchirer le portrait.

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Sensibiliser l’opinion publique

Jo Di Bona travaille en collaboration avec l’ONG “Première urgence Internationale”, en faveur des enfants syriens. Ici c’est portraits de jeunes syriens réfugiés au Liban. L’artiste a arraché le portrait pour faire affleurer couleurs et graffiti par dessous. C’est original, haut en couleurs et le résultat est superbe. Le message porteur est fort, le fait d’arracher des lambeaux de portrait ajoute une dimension dramatique à l’oeuvre.

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Un partenariat avec une ONG

Jo Di Bona, 40 ans, n’a pas réalisé ce mur par hasard. Il est le fruit d’un partenariat noué avec l’ONG Première Urgence internationale qui souhaitait collaborer avec un street artist pour sensibiliser à la cause syrienne.

Jo Di Bona Paris

“C’était important, pour moi, de rendre hommage à ces personnes en situation difficile. Quand on était petits, on jouait à la guerre. Eux, ils la vivent en vrai”, a confié Jo Di Bona au journal “Le Parisien”.

Le projet

2011-2016: CINQ ANS DE GUERRE EN SYRIE

En cinq années, la guerre en Syrie a fait plus de 260 000 morts et un million de blessés. La moitié de la population syrienne a fui les violences et les bombardements. 6,6 millions de personnes sont déplacées sur le territoire syrien et 4,6 millions ont pris le chemin de l’exil pour se réfugier dans les pays de la région, jusqu’en Europe.

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Pour rendre compte des conditions de vie extrêmes dans lesquelles vivent les réfugiés syriens, l’organisation humanitaire Première Urgence Internationale avait envoyé fin 2014 le photographe Edouard Elias réaliser un reportage au Liban et en Jordanie. Cette série de photos raconte la vie quotidienne des réfugiés dans ces deux pays. Elle montre aussi le soutien apporté par les équipes de Première Internationale sur le terrain, grâce à l’aide de la Commission européenne.

Du 2 au 9 mars 2016, elle sera exposée au Point Ephémère, à Paris.

L’occasion de se retrouver au Point Ephémère le mardi 8 mars autour de l’exposition, d’une table ronde sur la crise syrienne et d’une performance live de street art de l’artiste Jo Di Bona, qui a rejoint le projet en 2016.

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Présente en Syrie depuis mai 2008, Première Urgence Internationale est l’une des premières organisations humanitaires internationales à être intervenue pour répondre à la crise syrienne.

Dans le but d’apporter une aide d’urgence aux populations vulnérables affectées par cette crise, Première Urgence Internationale a mis en place une approche intégrée à l’échelle régionale. L’ONG travaille en Syrie, en Jordanie, au Liban et en Irak, dans les domaines de la santé, du logement, de l’éducation, de la sécurité alimentaire, de l’eau, l’assainissement et l’hygiène.

Ce projet a été réalisé avec le soutien du service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne.

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Techniques mixtes pour un résultat fort en couleurs

Jo Di Bona est un graffeur originaire de la région parisienne. Depuis le début des années 90, il mixe les techniques du graffiti et du collage, avec des clins d’oeil appuyés au pop art. Il a baptisé ce style haut en couleurs “Pop Graffiti”.

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Jo Di Bona Paris

Pour cette fresque il a procédé comme à son habitude en commençant par un travail à la bombe aérosol, travaillant des formes géométriques de couleurs vives.

Puis il a recouvert ce travail déjà très abouti avec ce portrait de jeunes syriens réfugiés au Liban, qu’il a ensuite arrachées pour faire affleurer couleurs et graffiti par dessous.

Jo Di Bona Paris

Le mur peint avant, crédit photos Florimages Pictures

Jo Di Bona mur quai de Jemmapes

Sources :

Florimages Pictures

http://artandfarts.over-blog.com/2016/02/jo-di-bona-street-artiste-au-grand-coeur.html
http://www.artistup.fr/articles/781/l-univers-energisant-pop-graffiti-de-jo-di-bona
http://culturebox.francetvinfo.fr/tendances/street-art/street-art-jo-di-bona-signe-une-fresque-a-republique-pour-les-refugies-syriens-235351
http://jodibona.com/bio/ 

67 commentaires pour “Jo Di Bona signe une fresque Quai de Jemmapes pour les réfugiés syriens”

  1. Pas de doute, c’ est un artiste comme le montrent tes superbes photos, mais vois tu, ce qui me gêne, c’est que les vrais martyrs sont les plus de 100 000 chrétiens massacrés par les islamistes !
    On cherche à nous culpabiliser, mais à voir ce que donnent les générations actuelles d’ enfants de l’ immigration nord africaine et subsaharienne, je ne vois pas d’ un bon oeil cet afflux de musulmans encore emprunts de leur culture inadaptable à la notre.
    Pourquoi ne pas exiger des pays riches et musulmans qu’ ils recueillent leurs frères de religion ?
    il y a plus de 100 000 tentes équipées tout confort en Arabie Saoudite prévues pour les pèlerins !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Bonjour Francine
    sincèrement j apprécie cet article qui à de la douceur et compréhension dans cette Magnifique Peinture ces couleurs différentes témoigne beaucoup de chose merci à ce Peintre d y avoir mit tout son cœur pour témoignage au Peuple Syriens et en lisant tes commentaires il dit pleins de vérités et merci aussi à toi Francine de nous l avoir partager ta sensibilité” est Présent de ce que tu as Photographier excellente journée de ce Mercredi bisous Danielle

  3. On suit pas à pas cet homme dans son oeuvre…. eh oui dramatique ce que subissent ces gens… mourir ou fuir, mais ce flot de réfugiés commence à poser de gros souci ça et là… que faire, que faire, merci Francine, bises, jill

  4. Bonjour Francine
    Ils sont bons quand même ces artistes de la rue pour faire ressortir les sentiments. C’est vrai que je trouve cette fresque étonnante et criante de vérité au fur et à mesure de l’avancement des travaux de l’artiste.
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une très bonne journée et je te remercie de ton passage durant mon absence.
    Bisous
    @lain

  5. Très belle réalisation ! C’est génial d’avoir pensé à déchirer le portrait pour laisser apparaître les couleurs de dessous . Le portrait paraît déchiré, meurtri, la souffrance est criante ! L’artiste a voulu sensibiliser l’opinion sur le malheur des petits syriens dans la guerre. Mais venir chez nous n’est pas la solution. En outre il y a beaucoup de martyrs de notre culture dont on ne parle pas ! Bonne journée Francine Bisous

  6. Bonjour Francine : c’est homme est un véritable artiste et de grand cœur en plus. Très beau partage de ta part et de la sienne pour nous rappeler que nous devons regarder au-delà de notre petit paillasson “bienvenue chez nous”. Bises et bon mercredi

  7. Bonjour Francine, je ne suis pas fan de ces peintures street art, je dois reconnaître que l’homme sait dessiner quand je vois son portrait. Bisous et bonne journée MTH

  8. Quelle bonne idée Francine.
    Elle est magnifique cette fresque. De belles photos et des explications très claires, comme toujours.
    Merci de cet excellent partage.
    Bises et bon après midi, chez nous pluvieuse !

  9. Coucou ma Francine, très originale réalisation, j’aime beaucoup la méthode utilisée.

    Je passe avec ma tisane et encore bien fatiguée. Mais au repos
    J’espère que tu vas bien ou mieux. Attention, gastro et grippe sont de sortie. Gare aux virus bien virulents.
    Je te souhaite un bon après midi de mercredi. Prends soin de toi. Désolée si je ne passe pas beaucoup cette semaine.
    Lolli

  10. Bonjour Francine, un grand merci pour ton billet bien expliqué et tes belles photos. Quel joli travail. J’aime beaucoup.
    Douce soirée avec mes amitiés.
    Bisous

  11. Ce gosse a des yeux qui “remuent” jusqu’au fond de nous …….Terrible situation pour ces enfants/ados à qui on vole l’enfance et qui ne connaîtront que l’enfer de la guerre ……Bises

  12. bonsoir Francine,
    Merci pour ce magnifique billet et surtout tes belles photos sur cette œuvre………Mais pour moi et sait mon opinion seulement . Je trouve cette œuvre au fur et mesure de tes belles photos trop chargée . Pour je m’arrête sur la première….
    bonne soirée
    Amitiés

  13. bonsoir c’est superbe comme dessin il est doué cet homme,la ville devrais encourager tous ces artistes,merci de la visite bonne soirée bise

  14. Bonsoir Francine,
    un travail d’artiste évidemment, pour réaliser une chose pareille !!
    un beau résultat qui laisse à réfléchir sur tout ce qui se passe !!
    mais que faut il faire ? c’est à la base en Syrie que ça devrait réagir !!!
    ceux qui ne peuvent pas s’enfuir !! que deviennent ils ?
    Bonne soirée Francine, bises

  15. Bravo et félicitations à cet artiste. Son oeuvre est superbe, émouvante, et c’est vraiment important d’agir car notre monde est dans un triste état, pauvres enfants qui se retrouvent pris en otage dans ces guerres et pauvres gens aussi. C’est formidable que des artistes qui ont tant de talent le mettent au service de ces oeuvres caritatives très importantes. Et vivement un monde meilleur et en paix !
    Bravo à toi et bisous
    Am

  16. Un belle œuvre colorée pour interpeler sur un sujet grave et brulant d’actualité. C’est intéressant de découvrir chaque étape de la réalisation, un reportage très intéressant !
    Bizzz, bonne soirée.

  17. J’admire l’art,j’admire le propos, jepleure sur l’humanité
    Cette fresque me touche beaucoup!
    Dommagequ’elle soit éphémère alors que la guerre est éternelle
    Merci Francine
    Bises

  18. Au-delà du symbole de cette fresque, j’ai toujours été épatée par ces artistes qui peignent ou font des oeuvres plus grandes qu’eux sans recul. Ce ne doit pas être évident. Bises

  19. Bonsoir Francine, voilà un beau découpage et une belle création.
    Dommage que tu passes en courant d’air devant Brouage?
    Je te souhaite une belle fin de soirée.
    Bisous.

  20. On a eu la chance de l’avoir sur le mur de Cherbourg, il avait fait un portrait d’Amy Whinehouse et je l’ai vu à l’oeuvre parce que je vais quand c’est possible voir les artistes invités par l’association “Le Mur Cherbourg” 😉
    Bonne soirée Francine bise (:-*

  21. Quel talent! Mais le portrait demeure bien triste malgré toutes ses couleurs.
    Pas lundi prochain mais la semaine d’après, je vais publier mes visites que j’ai faite en 2015 en région Parisienne.
    Comme c’est de lire ton blog qui m’a donné envie, je voudrais te citer avec le lien vers ton blog. Si tu n’y voit pas d’inconvénients….
    Bonne soirée

  22. Bonsoir Francine,
    oui c’est dramatique pour Rozy et Valentine sa fille et Méllyne qui est plus grande doit commencer à comprendre ce qui s’est passé. Les pauvres.
    J’aime cette fresque, le résultat est agréable bien coloré, ils aimeront je pense et moi aussi. Bravo à ce monsieur et à toi pour les beaux clichés. Bonne fin de semaine et bisous.

  23. C’est un grand artiste ! quelle terrible guerre et que de dégâts, mais parfois je me demande qui combat là-bas, vu le nombre d’exilés, qui sont ceux qui restent et se battent ? il y a bien des points sur lesquels je m’interroge. Que les femmes, les enfants et les personnes âgées fuient, je veux bien l’admettre mais tant d’hommes jeunes fuient aussi ! que feraient les hommes français dans une telle situation ? j’espère qu’ils se défendraient.
    Bonne journée et amitié

  24. Bonjour Francine
    En tous les cas ça fait parler et couler de l’encre l’histoire terrible de ces réfugiés syriens. Chacun a un avis divergeant et je me demande comment ça va se passer et surtout se terminer!
    J’espère que tu vas bien, pour moi ça suit on petit bonhomme de chemin.
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  25. Bonjour Francine, je passe te souhaiter un bon vendredi qui j’espère te sera idéal.
    Le soleil doit-être présent chez toi ce qui va rendre cette journée plus agréable.
    Bisous.

  26. Salut
    Je suis d’accord pour des réfugiés politiques qui sont terrorisés chez eux mais pas pour les migrants de tous bords qui ne viennent que pour l’argent comme tous ces jeunes qui feraient mieux de rester dans leur pays.
    Bon week-end

  27. C’est chouette que te sois trouvée là au bon moment, très intéressant de voir comment a été réalisée cette belle fresque. Encore un artiste doué. Il a bien mis en évidence le nom de l’ONG et le sien, seront-ils lus …
    La cause est importante aussi, c’est vrai que ce n’est pas une solution d’accueillir en France, et probablement dans d’autres pays d’Europe, tous ces gens qui fuient la guerre et les barbares. Il y a déjà tant de chômeurs et de mal logés chez nous … alors que la plupart des pays arabes disposent de moyens financiers importants, j’ai l’impression qu’ils ne font pas beaucoup d’efforts de leur côté.
    Bon weekend, avec le soleil !! Yesss.

  28. Bonsoir ,une belle oeuvre,…et oui quelle misère ,mais pas facile tout ça,notre pays va déjà si mal, que l’on ne peut pas accueillir toute la misère du monde . c’est triste..bonne soirée.bises.

  29. Un petit coucou pour te souhaiter un bon dimanche,
    encore une journée triste , avec pluie, que veux tu faire avec ce temps pourri !!!!!
    demain je vais marcher, ça me sort de chez moi !!!
    Bonne soirée, bises

  30. ces fresques nous parlent…belles et sensibles…que souhaiter sinon ?!!! Que la Paix soit sur le Monde!!!!Bravo à l’artiste et à toi qui les a publiées! Bises

  31. Bonsoir Francine,
    J’aime bien cette oeuvre et son sens,
    En espérant qu’elle puisse interpeller les futurs passant sur ce sujet très sensible,
    Une belle soirée et début de semaine à toi,
    Merci pour ce partage,
    Bisous,
    David,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !