logo

Jardins d’Orient Institut du Monde Arabe Paris

Expositions Jardins d’Orient
De l’Alhambra au Taj Mahal
19 avril 2016 – 25 septembre 2016

Je me suis pointée comme une fleur pour visiter juste le jardin extérieur, mais il y a un passage obligé par l’exposition ! Pour bien comprendre ce qu’est un jardin oriental. De fait c’est une formidable exposition, qui retrace l’histoire des jardins d’Orient depuis leur origine, jusqu’au Taj Mahal.

La jolie façade de l’IMA est en pleine rénovation, ce qui explique les trous disgrâcieux.

Une oasis orientale en plein Paris
C’est un jardin de 2500 m2 installé sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe. Cinquante variétés de plantes, mille cinq cent rosiers investissent les lieux et créent un jardin d’Orient en plein Paris.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Le jardin éphémère, un projet inédit
L’exposition investit ensuite pleinement l’ensemble du parvis de l’Institut du monde arabe, avec un jardin éphémère exceptionnel de 2000 mètres carrés, spécialement conçu par le paysagiste Michel Péna. La visite se poursuit et s’achève donc dans ce jardin contemporain, réinterprétant toutes les constantes du jardin arabo-musulman, où le visiteur découvre au terme de sa traversée, l’image recomposée d’une magistrale anamorphose végétale, le polygone étoilé, par François Abélanet.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Le jardin “arable” par Michel Péna, paysagiste
L’agriculture orientale induit presque naturellement l’idée de jardin : les orangeraies soignées, les palmeraies irriguées, sont déjà des jardins magnifiques. Au-delà du jeu de mots, notre jardin, quoiqu’éphémère se devait d’être « arable ». Le jardin d’Orient, mieux que tout autre, a su transcender le cultural en culturel. Dans le monde désertique, il faut jouer d’artifices pour créer une nature amène et parfumée, un rêve de fertilité.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris
La richesse du sol est spontanément associée à la multiplicité des éléments qui le composent. Celle des villes au cosmopolitisme de ses habitants. En imaginant un jardin oriental pour l’IMA, il ne s’agissait pas pour moi d’exposer des objets, des reliques ou des archaïsmes, mais de proposer une expérience réelle et physique. Car le jardin d’Orient, plus que tout autre, offre une vision sensorielle du monde. Dans les récits des voyageurs, une nature accueillante jaillit au terme d’un long chemin à travers des contrées arides. N’est-ce pas le rêve du citadin perdu dans la ville minérale ?

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris
L’ordonnance du jardin suit une ligne, ligne de vie, de pleins et de déliés, en arabesques calligraphiques, puis en géométrie amendée par les foisonnements et les parfums des végétaux. Une exposition-promenade depuis la ville et y retournant.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris
Un cheminement qui sait reconnaitre « l’ici-même » pour mieux explorer l’ailleurs, fertilisé par la rencontre des cultures. Les salles d’exposition sont une étape avant la traversée des paysages à la découverte des composantes du jardin et des horizons somptueux de Paris.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Car les enseignements des jardins d’Orient, leurs intelligences, leurs sensibilités, leurs sensualités, sont d’un immense secours pour celui qui est perdu dans le désert urbain contemporain. Ils racontent comment réinventer la nature, malgré l’absence de sol profond, la rareté de l’eau, le rayonnement du soleil, la minéralité de l’espace.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris
Ils nous montrent comment construire des paysages accueillants et durables pour les villes de demain en liant de façon intime science et poésie. Le jardin d’Orient affirme depuis toujours que ces deux termes doivent se fréquenter.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris
Implanter un jardin comme en plein désert (Michel Péna)
Implanter un jardin sur le parvis de l’IMA est un pari proche de celui qui consiste à faire un jardin dans un désert. Le site invite à méditer sur l’art des jardins d’Orient, à s’en inspirer, non dans l’apparence mais en plongeant aux racines mêmes. Pas de terre ! Impossible de creuser pour réaliser les fameux parterres en creux, pas de grandes terrasses, d’escalier en pierres, de bassins de marbre, de murs ouvragés, de grands cyprès jaillissants du sol. La fine dalle de béton du parvis n’y résisterait pas!

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris
Il ne s’agit pas de citation mais d’interprétation. L’écriture paysagère se devait de tisser des liens entre ces éléments pour les aider à dialoguer…L’interprétation sous-tend chaque événement du jardin. La structure métallique illustre le mur d’enceinte et pose un voile technique entre ville et jardin.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Dans la plus pure tradition il protège du regard les réjouissances « cachées» (ce qui n’est pas caché vaut-il la peine d’être vu ?). Les promenades, qui offrent traditionnellement des points de vue sur le jardin en contrebas, sont devenues une grande rampe suspendue.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Luxe, calme et volupté 
Le public est invité à se baigner dans le tapis de roses, dans les parfums des jasmins ou des fleurs d’orangers. Car le Jardin d’Orient est un « jardin parfumé » qui éveille les sens. Le chant des eaux ruisselantes se fait entendre dès le passage du seuil.

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Elles dévalent en cascatelles les escaliers de rosiers. Ordre et volupté, aurait dit Baudelaire…

Jardins d'Orient Institut du Monde Arabe Paris

Sources dossier pédagogique IMA

67 commentaires pour “Jardins d’Orient Institut du Monde Arabe Paris”

  1. Un coucou sur Paris.. ici dans les alpes il pleut aujourd’hui et ça s’est rafraîchi!! bon pas grave.. bisous à vous… enfin félix det tibili … bon mes vacances se termine … t’es contente ? mdr…

  2. c’est une belle et grande dame que j’ai eu l’occasion de voir mais jamais d’y monter !!! dommage , peut-etre une prochaine fois !!! je te souhaite une bonne fin de journée !!! orage pour nous aussi mais sans dégàts !!! gros bisous  et bon w-k !!!

  3. L’âge de ma grand-mère ! Je la vois tous les jours, la Tour Eiffel car ma grand mère n’est plus de ce monde. Pour le mouton, je me contenterai d’un simple dessin. Donc laisse tomber la broderie Pénélope. Bonne soirée. Yves

  4. qui ne connait pas cette grande dame ??? dans un siecle elle veillera toujours sur la capitale enfin je l’espere bonne nuit bisesssss  l’orage gronde

  5. bonjour francine, 243 millions de visiteurs, c’est pas mal, pour cette grande dame.moi, je suis juste passée dessous une fois que j’ai eu 2H pour visiter Paris. non, ce n’est pas world trade center, c’est un film des années 70, bises

  6. Bonsoir Francine, Moi aussi j’ai aussi eu la chance d’habiter pas très loin de la Tour Eiffel mais il y a une trentaine d’années…. et je venais aussi darriver à Paris pour travailler….. J’ai apprécié la découverte de Paris et tous ses monuments , maintenant j’aime revenir de temps en temps revoir un quartier , un monument , une expo, flaner le long de la Seine. Bonne Soirée Bises Christine

  7. Pas facile en effet de faire un jardin ou un verger dans le désert, mais une fois qu’ on a trouvé comment irriguer, c’ est une merveille, comme on peut en voir en terre d’ Israël !
    C’ est vrai que là aussi, il y avait un défi à relever, le béton n’ est pas l’ idéal, mais à avoir tes belles photos, il semble bien que le défi a été relevé !
    Passe une bonne journée
    Bisous

  8. Merci beaucoup Francine, comme nous avons un jardin minéral, plus de pelouse, des cailloux de couleur, nous cultivons en pot, bac etc… aussi et avons un coin à koïs, douce journée, bises

  9. Très bel article auquel il ne manque que le parfum 🙂 J’ai revu en te suivant les superbes palmeraies, oasis et jardins parfumés que j’ai vu en Orient. Ils n’étaient pas en pots 😀 Ce doit être vraiment agréable d’effectuer cette promenade fleurie et parfumée dans Paris ! Passe une belle semaine Francine Bisous

  10. Bonjour Francine merveilleuse promenade, est le parfum des roses qui domine? sûrement à certains endroits mais à d’autres ce sont des parfums d’orient sûrement, quelle jolie promenade. Bisous et bonne journée MTH

  11. bonjour Francine
    ils sont féériques ,merci de nous les présenter
    je suis de retour mais je ne passerai pas encore tous les jours
    je continue mes conserves avec les tomates »farcies ,jus de tomates etc »
    une belle journée ensoleillée est annoncé ,avant un refroidissement prévu pour demain
    je te souhaite de passer une agréable fin de journée et un bon début de semaine
    gros bisous

  12. Je me suis promise un jour d’aller à l’institut arabe lors d’un déplacement sur Paris. Ce que tu nous partages ce jour ne fait que renforcer mon envie!
    Bises de Mireille du Sablon

  13. bonjour, pas très oriental, sauf les carreaux de faïence, il manque des agrumes…selon moi. Et aussi tout leur système d’irrigation mais il est vrai que si c’est éphémère ce n’était pas possible.
    j’espère que tu vas bien
    bisous

  14. C’est très jolis tous ces rosiers et ces arbres hors sol 😉 et je suppose que la gestion de l’eau est rationnel. Lennon est vraiment une pile, il n’arrête jamais et il est difficile à fatiguer.
    Bonne soirée Francine bise (:-*

  15. Après avoir passé l’après-midi a tondre et désherber, je fais une petite pause sur quelques blogs avant de vaquer à mes occupations ménagères. La vue d’ensemble du jardin du désert est plutôt réussie mais cet amoncellement de pots et vasques me gêne un peu sur certains angles. En tout cas ça fait une belle balade pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin.
    Je vais regarder, ou plutôt survoler, tes articles précédents. Bonne soirée.

  16. Un superbe agencement que ce jardin “parfumé” comme tu aimes à l’appeler … je vois que tu as été conquise Francine ! Rien que le nom “jardins d’Orient” çà fait rêver !
    Merci de tout ce partage qui nous fait connaître de superbes lieux !
    Bisous pour une belle semaine !
    Nicole

  17. Bonsoir Francine c’est un très joli reportage qui fait beaucoup de bien surtout avec ce temps c’est du plaisir pour les yeux merci bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  18. Ca fait partie des belles choses que je voulais voir à Paris mais cet été, je travaille et pas facile de tout concilier mais je ne me plains pas. C’est vraiment enchanteur ! Bisous

  19. Bonsoir Francine, merci pour ce beau billet où tout est intéressant et tes photos superbes. J’aime beaucoup ce lieu.
    Belle soirée avec mes amitiés.
    Bisous

  20. Superbe décor….j’adore….ça devait sentir bon toutes ces fleurs…..Y avait quelque chose à manger ?….LOL….
    Une orange ou un citron histoire de se rafraichir dans ce désert…??? As tu fais la balade en dos de chameaux?? Ce devait être une belle vue de la haut!! Bon j’arrête mes bêtises d’ado attardé et je file au lit en te souhaitant une belle fin de soirée
    Bisous

  21. Bonsoir Francine, Très beau jardin, bien imaginé par ce grand paysagiste dont le talent à métamorphoser la dalle de béton morte en havre rayonnant de fraîcheur et de vie. Tu citais 1500 rosiers qui investissent les lieux, je m’imagine leurs parfums envahissant les lieux, un moment enchanteur tout en poésie. Merci pour ce bel article parfumé. Tes photos sont magnifiques comme toujours.
    Bisous et Amitiés

  22. Bonsoir Francine,
    Une belle oasis orientale malgré la chaleur , bien que je suppose que ce doit être arrosé régulièrement !
    bien que ce soit écrit : la rareté de l’eau, je ne pense pas que ce serait bien vert ! en ce moment ce n’est pas le cas !!
    tous les prés sont de la paille , il y a longtemps qu’il n’a pas plu, enfin chez moi !!!!
    Passe un bon mardi, bises

  23. Que voilà un endroit qui doit être très agréable à visiter…surtout si les parfums embaument l’air ! Un endroit qui me rappelleraient quelques vieux souvenirs d’enfance !
    Bonne nuit,
    Gilbert

  24. Bonjour Francine
    Magnifique toutes ces fleurs et arbustes divers. C’est d’une grande beauté. Tu as pris un grand nombre de photos, mais il faut dire certainement que l’exposition était très grande.
    En tous les cas encore une découverte intéressante, j’adore !
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  25. bonjour francine comme ce doit etre agréable de ce promener dans ces jardins ou ce mélengent tous ces parfums merci de nous faire partager ces belles photos bonne journée bisessssssss

  26. Bonjour Francine,
    Celui qui a visité les villes mauresques savent qu’ils n’ont pas attendu le XXIe siècke pour créer des jardins de ville luxurieux 🙂
    Les auvents protecteurs ne sont pas un luxe pour certaines de ces plantes mieux armées contre la sècheresse et la chaleur que notre climat plutôt froid et humide.
    Bonne semaine,
    Frans

  27. C’est superbe ! j’ai adoré regarder ces fleurs, ces beaux alignements, ces belles mosaïques et toutes les couleurs, c’est très beau, très harmonieux.
    C’est dommage que ce soit éphémère !
    Bisous
    Am

  28. bonjour Francine
    un article qui me fait rêver
    bien frais pour la saison aujourd’hui ,mais sans pluie
    je te souhaite de passer une agréable journée
    gros bisous

  29. Bonjour Francine,
    J’adore les jardins, les petits, les grands, les jardins français, anglais etc… Je passerais ma vie dans les jardins si j’en avais le temps.
    Celui-ci est magnifique !
    Bon mercredi.
    Bisous.

  30. Un beau parcours au cœur du végétal, plaisir des yeux comme ils disent. 🙂 mais j’imagine bien les odeurs aussi…
    Bises, bonne semaine !

  31. je ne t’ai pas oublié mais j’ai ralenti mes passages sur les blogs devant le manque de visiteurs pendant les vacances depuis mon retour de Birmanie;
    je ne suis pas encore entré dans l’Institut malgré quelques tentatives; les fouilles m’exaspèrent de plus en plus;
    bonne journée Francine

  32. C’est cela : un jardin sur le béton comme dans un désert. Et l’on ne va pas se battre pour savoir si c’est Lyon en France, ou l’Angleterre, ou Ispahan au Moyen Orient qui est la patrie de la plus belle rose : les roses sont belles partout, un point c’est tout ! Chris

  33. J’ai eu la chance de voir plusieurs fois les jardins du Generalife à l’Alhambra de Grenade, ceux de Séville et de Cordoue et à chaque fois, je suis toujours aussi éblouie !!
    Ce doit être superbe à voir à Paris aussi.
    Belle soirée à toi.

  34. Bonjour ,j’aime les fleurs ,les jardins,et celui là me plait bien.chez nous ,c’est aride en ce moment pas de pluie depuis 3mois ,les arbres ,le sol, ont soif,ça devient critique ,et la météo annonce encore de la chaleur…bon week-end,bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !