logo

Jardin flottant Niki de Saint Phalle Les îles

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Port du Gros Caillou Paris 7ème

 

L’utilité de ce qui ressemble à des cheminées, c’est de permettre aux barges flottantes de s’élever (ou de descendre) en fonction du niveau des eaux de la Seine, surtout en cas de crue . 

Le projet

Le projet a été créé pour transformer de la voie rapide des Berges de Seine en espace public voué à la promenade et à la détente. Il s’est heurté à plusieurs contraintes : les berges sont inscrites au patrimoine de l’UNESCO (1991), des quais artificiels, les activités de Port de Paris, maintenir le débit de la Seine, permettre l’écoulement du fleuve lors des crues, permettre un retour à la circulation. Il fallait des aménagements légers et réversibles sur le quai. La solution était l’aménagement d’un jardin flottant.

Jardin flottant en 2014

En un an les plantations ont bien poussé et modifié le paysage. Les cinq îles forment désormais des îlots verdoyants. Les structures sont cachées par la végétalisation et ont pris un aspect beaucoup plus naturel.

L’île aux oiseaux et sa serre-volière envahie par la végétation

Le temps s’écoule, la poétique de la Seine, la puissance de la nature; un univers onirique. Une volière qui semble à l’abandon, couleur rouille. En partie vitrée.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Partout où il en a la possibilité, l’air qui circule. La végétation qui s’échappe. Feuillage persistant, arbustes en fleurs, baies colorées…Le spectacle est permanent. On s’y pose pour sentir le temps qui passe, écouter le vent et observer les oiseaux. Les deux-tiers de l’île leur sont consacrés et restent inaccessibles au public. Les volatiles y trouveront bien quelques branchages pour y faire leur nid…

L’île prairie, son chemin en caillebotis laissant passer les herbes et son filet de cordes

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Le bruissement des herbes hautes, la mouvance , l’instabilité, l’air. Herbes hautes, fleurs des champs, graminées qui ondulent au vent…

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Au centre, un filet fait de cordages, à 70 cm au-dessus du sol. Petit vertige du citadin qui recherche les sensations du monde marin. On peut s’y allonger, ramper…Une source d’imagination certaine pour les enfants.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

On évolue sur un caillebottis métallique surélevé. On veut nous faire perdre nos repères… Et pourtant, juste en face, c’est Paris !

L’île centrale, son sol vert mousse qui se décompose en paliers, comme érodé par le fleuve

La proximité de l’eau et de ses remous, l’espace de la Seine et du ciel. Lieu de rencontre, on s’y engage, attiré par les bouquets de saules blancs. Un sol minéral, comme une falaise urbaine. Plus on se rapproche de l’eau, plus le sol devient vert, pour mieux se fondre avec la Seine.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Des décrochements évoquent l’érosion de la roche et forment des gradins. Autant de petits espaces pour s’arrêter un instant ou pour les jeux des enfants. C’est là que la Seine nous semble la plus proche. On se laisse hypnotiser par la force du courant. L’œil est irrémédiablement attiré par le fleuve.

L’île verger, sa plantation de pommiers et sa lisière arbustive odorante

Le repos à l’ombre d’un arbre, les pieds dans l’herbe, la douceur des bords de Seine.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

A l’ombre des pommiers, encore une halte irrésistible. Des fleurs blanches au printemps, des petits fruits jaunes en automne… Le cheminement en bois, surélevé par endroits, se fond avec l’ombre des arbres. Comme une table qui serait sortie de terre. Jeu de cartes à la main, jeu d’échec sous le bras…Vite… Les beaux jours approchent.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

La vue est imprenable sur le Grand-Palais. Justement, l’herbe verte nous tend les bras. On va pouvoir l’admirer les doigts de pieds en éventail. Paris semble si loin et si proche à la fois.

L’île aux brumes avec ses chaises longues doubles et la surprise du petit ru

L’activité et le panorama de la Seine, l’atmosphère rafraichissante du fleuve. La proue de l’archipel. Le plus beau panorama sur la Seine révélé grâce à des longues vues.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Pour les plus nonchalants, les chaises longues en bois, doubles. On peut s’y réunir en famille ou en amoureux.

Côté quais, de petits vallonnements foisonnants d’arbustes rappellent le flou presque mystérieux des talus des bords de Seine. Des brumisateurs évoquent le brouillard qui se forme parfois au-dessus des ruisseaux.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

L’archipel a ouvert au public en juin 2013

Surface totale accessible au public : 1150 m² Surfaces végétales : 775 m² 55 arbres – 230 arbustes – 140 plantes grimpantes 1920 graminées 242m² tapis lierre & pervenche – 220m² de prairie 170 m² gazon. Hauteurs de terre: de 60cm à 90 cm (avec jusqu’à 40% de billes d’argile). Plantations arrosées par l’eau de Seine.

Un lieu apprécié par le public

Il accueille jusqu’à 15.000 personnes par jour le week-end et par beau temps., et 650.000 visiteurs sont venus depuis l’ouverture.

Comment faire venir les oiseaux ?

En leur réservant une île aux oiseaux (2/3 inaccessible au public) plantée des 3 strates de végétation, essences à baies favoriser la nidification des oiseaux aquatiques avec des îlots plantés, isolés, plans.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Comment donner une cohérence paysagère?

créer un contexte végétal riche d’espèces régionales pour une intégration paysagère des plantes spontanées, garnir les bords de plantes retombantes / liaison avec le fleuve, rappeler la composition floristique de l’île prairie en fond de quai. Et aussi favoriser la nidification des oiseaux aquatiques avec des îlots plantés, isolés, plans. La Seine est un corridor écologique d’intérêt national. Depuis l’installation du jardin flottant, la faune et le flore se sont développés.

La faune

Plusieurs espèces sont arrivées, parmi elles, certaines ont engendré quelques dommages.

12 espèces d’oiseaux observées, dont 7 aquatiques. Quant aux espèces nicheuses : juste une question de temps ? Un martin pêcheur a été observé, ainsin qu’un ragondin, la mascotte des lieux !Il est nécessaire d’assurer un suivi, avec intervention de spécialistes (plongeurs, experts biodiversité…)

La flore

Pratiquement toutes les espèces plantées ou semées ont été maintenues, mais certaines ont régressé localement ; des dommages très localisés sont dus au public, d’où l’intérêt du gardiennage. On constate des dégâts localisés dus à certains animaux.

Jardin flottant Niki de Saint Phalle

Le nombre d’espèces végétales a pratiquement doublé, en s’enrichissant de nouvelles plantes régionales. On compte 138 espèces végétales 11 arbres, 18 arbustes, 4 grimpantes et 105 herbacées. 61 sont venues par elles-mêmes, 77 ont été plantées ou semées.

Sources :  http://acteursduparisdurable.fr/

70 commentaires pour “Jardin flottant Niki de Saint Phalle Les îles”

  1. c’ est aussi la diversité qui fait le charme de ces îlots qui ne peuvent être qu’ un plus pour les berges !
    La serre volière est donc ouverte aux oiseaux ,mais je pense qu’ ils préfèreront l’ extérieur !
    J’ aime bien la symbolique de ces îlots, à thèmes !
    Je ne suis pas surpris de lire que des plantes se sèment toutes seules, amenées par le vent ou les oiseaux !
    J’ aime bien l’île verger !
    Je comprends qu’ il faille une surveillance, il y en a toujours qui aiment détruire !
    un ragondin comme mascotte !
    ne serait ‘il pas celui qui détruit ?
    Merci pour tes superbes photos, et à Michel pour on explication
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Merci pour toutes ces explications ! Il en a fallu des réflexions et des aménagements pour que l’idée aboutisse : le résultat final est à la hauteur des espérances. Mais j’imagine facilement que l’entretien doit être contant ! La végétation fait vite oublier la grande ville pourtant si proche. Ce lieu valorise les berges de Seine. J’aime beaucoup la volière et l’idée de réserver les oiseaux au calme est excellente. Pour les dégâts causés par les animaux j’ai pensé à LA mascotte car chez nous ce sont les ragondins qui sont responsables de l’éboulement des berges ! 🙁 Très beau billet 🙂 Belle journée Francine Bisous

  3. Superbe article
    ça donne envie de monter rien que pour voir en réel tout ça
    peut être aux beaux jours ça nous ferait un joli moment de détente
    gros bisous amitié Mado

  4. Coucou Francine
    C’est très beau et je me doute que c’est très apprécié, au printemps tu y feras encore de belles photos ….
    un air de campagne en plein Paris, avec des oiseaux et des plantes, c’est vraiment bien pensé ….
    par contre, ils regretteront peut-être un jour la présence de ragondins …. quand on sait les dégats qu’ils peuvent faire dans le marais avec les galeries ! les bords de Seine et les Jardins en seront vite envahis ……
    Merci pour le partage
    Bisous, bonne journée

  5. Bonjour Francine,
    quelle merveille que ces petits îlots fleuris qui flottent sur l’eau.. Il doit faire bon s’y reposer aux beaux jours…
    Le soleil brille encore aujourd’hui, il fait 8°, et la météo annonce 15° pour tantôt… Agréable pour se promener..
    Bonne journée, gros bisous

  6. Bonjour Francine
    Ah la masccote je me douté bien qu’il devait y en avoir des ragondins dans l’eau c’est bien souvent qu’on en voit, mais c’est drôlement bien agencé cet endroit
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

  7. Bonjour Francine magnifique ton reportage ,c’est un lieu surprenant de part sa faune et les plantations d’arbres et végétaux.
    je trouve cette idée superbe .
    merci pour le travail que tu te donnes avec tes belles photos et tes recherches sur le documentaire.
    bon jeudi bisous monique

  8. Ton article est digne d’une grande journaliste, il est intéressant et complet !
    Je trouve tout cela merveilleux au coeur de la capitale.
    Merci de me faire découvrir tout cela.
    Amitié.

  9. coucou Francine
    pas le temps de lire aujourd’hui donc je passe en vitesse car je ne suis pas en avance
    pas beau non plus ici, très humide et gris
    bonne journée
    bisous

  10. Bonjour Francine, oh que tout est beau, superbe pour les balades! J’aimerais bien m’étendre moi aussi sur ces beaux filets, c’est très original! Bise et bon jeudi dans la douceur!

  11. Bonjour Francine, Un espace bien aménagé, permet d’admirer la Seine, et tout le paysage qui l’entoure, s’allongé sur ces causeuses en filets.. J’aime aussi ces confortables chaises longues pour s’assoir en amoureux ou entre copains et copines. Je suis presque sûre qu’ils sont toujours occupés ! Merci pour ce moment de détente virtuel…
    Bisous et Amitiés

  12. Bonjour, tu dois en passer du temps à récolter toute cette documentation, et à la mettre en forme par rapport à tes photos …le résultat est probant….Bravo.C’est un temps” merdique” que nous avons , j’espère que le froid va revenir…..Bisous.

  13. Hello Francine

    que c’est beau!!! un très beau coin pour la détente, le dépaysement , les bruits de la ville …
    de plus, on peut s’y reposer dans ces cordages
    et voir les animaux , la diversité des plantes , c’est franchement génial comme conception
    passe une bonne soirée
    Bises

  14. Bonjour Francine;
    Mais c’est un petit havre de paix pour les Parisiens ( et les autres )
    il ne manque plus que des vaches !! mdr !!!! belle balade non loin de Paris !!!
    ça change de la cohue de la capitale !!!!! tout bien entretenu . très jolies photos de ta part.
    Bonne fin de journée, bises .

  15. bonjour Francine … Merci pour cette jolie promenade que même virtuellement, coincée comme je suis à la maison, j’ai bien appréciée … tes photos sont si belles que l’on s’y transporte aisément par l’imagination …
    Pour mon poignet boff, pas beaucoup du neuf, çà suit son cours mais je commence à m’ennuyer ferme et puis être tributaire des uns et des autres pour les courses, les visites …. j’aime pas !!!
    Je dors toujours beaucoup et ma foi, je n’ai jamais regardé autant de “navets” sur mon ordi !!
    et toi ma belle çà va ??
    bisoussssssss

  16. Bonsoir Francine,

    J’avais sauter cette balade et surprise je ne connaissais pas cet endroit,j’ai quitter Paris en 1993 et bien que j’y soit revenu souvent,je n’ai jamais eu le temps de flâner dans ce coin !

    Belles photos,bises du jeudi

  17. Tu sais, le port du gros caillou ne me dit rien,
    et le 7ème arrondissement, non plus !!!!
    Bien sûr que Paris est immense …. tu ne te perds jamais ?
    quand tu te promènes, tu es à l’aise , tu sais dans quel arrondissement tu te trouves ,
    pourtant, je’ suis allée, mais je ne situe rien !! je tournerais en rond sans m’en rendre compte,
    c’est bon pour les taxis, ils prennent le chemin des écoliers, avec toi, ça ne risque pas !!! lol

  18. Bonjour FRANCINE
    là j aimerai bien y aller tellement que c est Magnifique toutes ces réalisations je peux te le dire merci à toi de ces explications que tu as raison savoir c est important et de tes photographies toujours bien effecte je te souhaite bonne continuations dans des reportages qui fond plaisir bisous Danielle

  19. Bonsoir Francine, je passe enfin car je profite d’une connexion internet pour répondre aux commentaires.
    Merci pour tes passages et pour tes photos sympas.
    J’aime bien le grand hamac où les gens se reposent.
    Je te souhaite une très belle fin de soirée.
    Gros bisous.

  20. Et bien ça doit faire bizarre quand même de se dire qu’on est sur la Seine ! En tous cas une belle oasis de verdure pour les parisiens et les petits oiseaux !
    Très belle soirée, bisous !
    Cathy

  21. Je réitère mon com. J’ai eu des problèmes de micro.
    Coucou ma Francine,
    Passage tardif, beaucoup d’occupations aujourd’hui.
    Ces îlots végétaux sont vraiment très beaux et certainement très agréables aux promeneurs. J’aime beaucoup le nom de PIRATE, pour cet îlots. A l’aide de mon esprit aventurier, je m’imagine me prélassant dans cet endroit, rêvant d’être le capitaine crochet, (tu me suis ….), partir à l’abordage de PARIS, de rencontrer au détour d’un lieu public des ennemis, et de les pourfendre de mon épée dans la main droite, tout en les écorchant de mon crochet bien acéré, fixé au poignet gauche (tu me suis toujours…..) Gros éclat de rire ma Francine. Bises et bonne soirée. ZAZA

  22. Bonsoir ,un article bien documenté ,c’est agréable de se promener dans cette végétation,tout près de Paris.j’aime bien la serre ,volière,en forme d’ogive.bonne soirée,bises.

  23. Bonsoir Francine
    Désolé de passer si tard mais j’ai eu des amies toute la journée, je commence, avant l’heure, les fêtes de Noël, c’est mon médecin qui va être content !
    Je te souhaite une très bonne soirée et une douce nuit
    Bisous
    @lain

  24. Un bel endroit pour se détendre et pour découvrir la faune et la flore
    Tout est bien fait pour accueillir toutes sortes d’animaux, la mascotte est toute mignonne
    Passe une belle soirée
    Bisous

  25. Bonsoir Francine : Tu nous offres encore un excellent billet, prolongement de celui de la veille . Et tu me donnes vraiment envie de voir ce lieu, petit retour à la vie sauvage des berges de la Seine au cœur d’un Paris insolite . Bises et bonne soirée

  26. Très chouette cet aménagement, prendre soin de notre environnement en créant de lieux de balades aussi agréables est d’utilité publique indispensable !!!

  27. bonjour francine
    c’est très bien agencé et original meme si cela peut déplaire à certaines personnes, il en faut pour tout les gouts ! passes une bonne journée

  28. Bonjour mon adorable et douce Francine

    Tu ne m’as pas vu hier ? Normal pas eu un instant
    à moi, et rentrée trop tard. Mais je vais bien.
    Et toi ?
    J’espère que tu n’as pas trop de mauvais temps.
    Le week end arrive et ça va faire du bien à tout le monde.

    Que vas-tu faire cette fin de semaine ?
    J’espère que tu ne prendras pas froid si tu vas
    voir le marché de Noël.
    Tu boiras un vin chaud à ma santé hi hi !

    Pas de vidéo encore cette semaine désolée.
    Je vais essayer d’en trouver juste pour le plaisir.

    Prends soin de toi.
    Lolli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !