logo

Jardin du Monument aux Mères Françaises Paris

Jardin du Monument aux Mères Françaises
21 boulevard Kellermann Paris 13

Architecte: Paul Bigot
Sculpteurs: Henri Bouchard et Alexandre Descatoire

Ce petit jardin est  propriété de la Ville de Paris. Il est caractérisé par un mail de tilleuls bordé par des massifs d’arbustes persistants et de terre de bruyère (rhododendrons). Des décorations saisonnières dans de grands pots guident les visiteurs jusqu’au monument.

Jardin du Monument aux Mères Françaises
Un peu d’histoire
Ce grandiose monument a été érigé à la gloire des Mères Françaises qui se sont dévouées pour élever leurs enfants après la disparition de leur conjoint pendant la Guerre de 14-18. Il est réalisé en pierre d’Euville (Meuse) par l’architecte Paul Bigot, et  a été inauguré le 25 octobre 1938 par le Président de la République Albert Lebrun.

Jardin du Monument aux Mères Françaises
Le jardin des mamans n’ouvrait qu’un jour par an

Situé à deux pas de la porte d’Itlaie, le jardin du Monument aux mères françaises  est petit, discret, et personne ne le connaît, mis à part les habitants du quartier. Il n’y a jamais grand monde dans ce square, serait-il trop déprimant? Je passe souvent devant, et vois peu de monde dans ce jardin, pourtant dorénavant il est ouvert tous les jours.
Jardin du Monument aux Mères Françaises

Jusqu’en 2006, le jardin du Monument aux mères françaises  n’ouvrait qu’un seul jour par an, au moment de la Fête des mères. “Caché au fond d’un square où personne ne va, c’est à n’en pas douter l’oeuvre d’un sculpteur dépressif… N’y allez pas les jours de déprime” !

Jardin du Monument aux Mères Françaises
Un lieu étonnant.
“Avec ses bancs en pierre, ses arbres fournis et son imposant monument, le jardin du Monument aux mères françaises est un écrin silencieux”.

Jardin du Monument aux Mères Françaises
Pourquoi garder ses grilles fermées? Tout simplement à cause de la fragilité du monument. « C’est parce que le monument est fragile : il serait vandalisé et détérioré si l’accès était public », explique Jérôme Coumet, adjoint du maire du XIII e . Ou bien serait-ce par souci de discrétion, dû à la la nature contestable de la fresque aux accents jugés trop pétainistes par certains?

Jardin du Monument aux Mères Françaises

Ce monument est d’un style digne du réalisme soviétique. Il a été érigé en 1938 pour encourager la politique nataliste de l’époque et fut par la suite utilisé aussi bien par le régime de Vichy que par le parti communiste pour leurs célébrations.

Jardin du Monument aux Mères Françaises

La fresque mesure une dizaine de mètres de long. Elle est composée de statues en relief.

Au centre, une femme reçoit les hommages de son fils et de sa fille prosternés : l’un lui offre des livres, l’autre des fleurs… Autour, des groupes de statues représentent des hommes s’inclinant respectueusement vers la femme.

Jardin du Monument aux Mères Françaises

“Et au cas où l’on n’aurait pas compris le message visant à encourager les femmes à procréer, un titre est gravé : « Aux mères françaises ». Déjà, à l’époque, cela ne fut pas du goût de tout le monde : lors de l’inauguration en 1938, des policiers avaient interpellé des militantes féministes portant une gerbe en « hommage aux mères françaises, sublimes… mais non encore électrices ».

Jardin du Monument aux Mères Françaises

D’autres furent au contraire emballés, à l’image de l’Union départementale des associations familiales (Udaf) qui, pendant trente ans, a organisé dans le jardin une cérémonie pour la Fête des mères. « Sur fond de fanfare, des écoliers récitaient un poème à la gloire des mères, se souvient Barthélemy Trimaglio, administrateur de l’Udaf. Les mères de famille nombreuses médaillées par notre association – de la médaille de bronze pour 4 enfants à or pour 8 enfants – y étaient conviées. »

Jardin du Monument aux Mères Françaises

Le public pourrait y accéder toute l’année. Moins réceptifs, les élus de l’équipe Delanoë ont décliné l’invitation : la tradition a pris fin il y a cinq ans. « Cette fête, qui valorisait les mères de familles nombreuses, s’inspire d’une tradition pétainiste très discutable », explique Jérôme Coumet”.
La mairie juge le nom du parc sectaire,  et l’ a rebaptisé officieusement jardin des Mères de famille. C’est toujours l’ancien nom qui figure toutefois sur les grilles du jardin.

Jardin du Monument aux Mères Françaises
Ce jardin, malgré ses défauts, intéresse la mairie du XIII e qui envisage d’en faire un jardin partagé. Yves Contassot, adjoint au maire chargé des espaces verts, pense à l’ouvrir toute l’année. Ce qui est la cas effectivement.

Pétainisme : idéologie officielle de “l’Etat français” prônant entre autres les valeurs traditionnelles résumées par la devise “Travail, Famille, Patrie”.

Sources
http://www.leparisien.fr/paris/le-jardin-des-mamans-n-ouvre-qu-un-jour-par-an-28-05-2006-2007022393.php
http://paris-bise-art.blogspot.fr/2011/02/le-monument-aux-meres-francaises.html         

 

27 commentaires pour “Jardin du Monument aux Mères Françaises Paris”

  1. Bonjour Francine,
    Ce sqaure est un petit écrin de verdure et ce monument n’est pas plus déprimant que les monuments aux morts .
    L’idée d’en faire un jardin partagé serait une belle initiative .
    J’aime cette allée bordée de tilleuls et de ces bancs en pierre .Il doit être très reposant de s’y promener .
    Et puis, que cette fête s’inspire d’une tradition pétainiste ou non, une mère de famille reste une mère de famille …et les temps ont changé .
    On dirait presque un lieu secret …
    Cet endroit est charmant .
    Bonne journée .
    Bisous

  2. c’est vrai que ce n’est pas gai gai, mais c’est tout de meme incroyable qu’un tel monument existe , c’est superbe j’adore l’idée . je partage ma belle en espérant qu’il ait beaucoup de visites …

  3. c’est dommage qu’il n’y ai pas plus de monde car ses sculptures sont très belles
    pour ta pétition,je l’ai déjà signée
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    bisous

  4. bonjour Francine, toujours des polémiques qui bloquent l’avancement de projets..je comprends qu’il soit préservé, je repense au mammouth !! pour la journée de la femme il devrait aussi y penser !!
    bisous

  5. belle découverte…Je viens de recevoir un courriel d’Over m’avertissant que de nombreux blogs ont déjà migré vers la nouvelle plate-forme…je dois avouer que cette nouvelle formule est peut-être plus simple vue sous certains angles…mais personnellement je redoute le moment où je ne pourrai plus me servir de l’ancienne…je ne comprends pas pourquoi fermer une formule qui convenait à de nombreuses personnes…pour l’instant j’ai fait un doublon sur Eklablog…je verrai par la suite quel blog je conserverai…bonne semaine à toi…bien qu’elle soit déjà bien entamée…je suis débordée je corrige une histoire écrite par un papy de 86 ans…ça prend énormément de temps…

  6. C’est vrai que la porte d’Italie a été un endroit que j’ai fréquenté durant ma jeunesse mais je n’ai jamais remarqué ce monument. Je devais être attiré par autre chose à cet âge ! Bonne soirée. Bises. Yves

  7. Un écrin silencieux… Normal ma chère… une mère aime et souffre en silence… ainsi le silence est il un des plus beaux hommages que l’on puisse leur rendre… entre autres… Bisous

  8. Un site que je ne connais pas ,
    Sinon je suis en exposition je ne passerai pas mais j’ai mis une suite sur la bataille du boulou .
    A bientôt

  9. Il est vrai que la pierre d’ Euville est particulièrement tendre, mais c’ est révélateur de l’ époque, que de craindre le vandalisme.
    La journée des femmes, devrait être une occasion d’ hommage particulier, et il serait bien dommage malgré tout d’ interdire l’ accès !
    bonne journée
    bisous

  10. bonsoir Francine … je dois te dire que ton article m’a accrochée .. d’abord parce que j’aime les endroits un peu oubliés du monde, et aussi à cause de la facture de la fresque qui effectivement me rappelle celles vues en russie et en europe de l’est … massives mais pourtant etonnament expressives …
    Comme d’hab, je constate qu’en france, on se plait à couper les cheveux en quatre … Pourquoi ne pas faire simple … un monument dédié aux mères, et c’est beau une mère, un jardin calme … foin de toutes ces polémiques inutiles … de toute façon, on oublie les leçons de l’histoire et Pétain c’est loin !!!
    gros bisous et bonne soirée

  11. bonjour un bon monument en hommage aux mères de france !! dommage qu’il soit peu connu … toujours un beau ciel bleu et du soleil manque quand meme un peu de chaleur bel aprem.
    bises

  12. Bonsoir Francine,

    Un peu débordé, mais je passe faire un tour, car ton blog me permet de faire des découvertes et surtout en comprendre leurs sens. Comme ce jardin du monument aux femmes françaises.Un lieu qui comme beaucoup,qui perd de sa valeur

    Que restera t-il dans quelques années………

    bonne soirée

    amitiés

  13. Hello Francine
    Je ne le connaissais pas non plus … et pourtant j’habitais à deux pas de la porte d’Italie …. C’est un bel hommage !
    bisous
    pat

  14. Bonsoir Francine,
    Un jardin à l’image de la détresse de ces femmes qui se sont retrouvées devant une tâche incommensurable?
    Elles méritent mieux que ce demi oubli!
    Amitiés, Frans

  15. Superbe endroit , merci pour la découverte et son histoire, j’espère que ce monument va pouvoir être nettoyé , il le mérite , mais des fleurs , c’est déjà bien, pour le vandalisme , malheureusement il y en aura toujours..journée plus sombre qu’hier , mais bon , ce n’est que le début de la journée , bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !