logo

Jardin du Luxembourg Paris Les orchidées du Sénat (2)

Les orchidées du Sénat

Jardin du Luxembourg Paris 6

Les origines de la collection du Sénat

Le médecin de l’Empereur du Brésil à envoyé à la Faculté de médecine de Paris d’un lot de plantes. : la collection d’orchidées du Luxembourg fut ainsi créée en 1838 la Faculté de médecine de Paris était  alors située sur l’emplacement des anciennes pépinières des Chartreux, au sud de l’actuel jardin du Luxembourg. 

Des échanges avec des horticulteurs et des collectionneurs permirent à  la collection de se
développer  jusqu’à compter 1 200 espèces. À cette époque, on ignorait presque tout de la culture de ces plantes mystérieuses et surtout de leur reproduction.

En 1859 le Sénat accepta d’accueillir la collection d’orchidées en faisant construire spécialement une serre pour l’abriter, suite à la suppression de la Faculté de médecine.

La collection compte aujourd’hui plus de 10 000 pots appartenant à 150 genres, soit plus de 1 350 cultivars, hybrides et espèces d’orchidées tropicales différentes, avec notamment des espèces parmi les plus  remarquables, ainsi que la collection nationale d’orchidées de Guyane.

Le contenu de la collection, lorsqu’elle arriva au Luxembourg, n‘est pas connu. Chaque année à partir de 1883 un grand  nombre d’hybrides a été réalisé La très grande diversité des espèces génitrices employées alors laissent à penser que la collection était déjà fort riche en Paphiopedilu. C’est le
genre botanique le plus représenté aujourd’hui avec plus de 60 espèces et 540 cultivars. Cette collection, la plus importante du genre en France, est  reconnue « collection nationale » par
le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées (C.C.V.S.). 

Les orchidées sont visibles lors des journées du patrimoine, à l’Orangerie du jardin du Luxembourg.

Les orchidées « Sabots de Vénus», ou Paphiopedilum, sont toutes et exclusivement originaires d’Asie du Sud-Est (Népal, Chine du Sud, Vietnam, Thaïlande, Philippines, Nouvelle Guinée,…). Certaines poussent à 2 500 m d’altitude, d’autres au niveau de la mer. 

Les orchidées ont pu s’adapter aux serres froides à tempérées. La collection du Sénat a la chance de bénéficier des découvertes de nouvelles techniques de culture depuis sa création : utilisation d’inoculums (greffons) pour favoriser la germination des graines, culture de ces souches, et depuis les années 1960, techniques de semis asymbiotique in vitro dans un laboratoire de culture spécialement dédié à cet effet.   

Le sabot de vénus utilise son labelle à la forme de sabot comme piège pour les insectes pollinisateurs qui en entrant ne pourront sortir que par des issues ou viendront s’accrocher à leur dos le pollen qui féconder une autre plante du même genre.  

25 commentaires pour “Jardin du Luxembourg Paris Les orchidées du Sénat (2)”

  1. Bonjour Francine, c’est des merveilles ces orchidées, tu l’as visité et tu peux prendre des photos? Il a neigé cette nuit et il neige encore, ras le bol. Bonne journée et de gros bisous ma douce

  2. Coucou,  il me semble avoir lu, que les orchidées étaient des parasites de certains arbres….   mais elles sont si spéciales ces fleurs,  bon je ne suis pas une fana  …

    je te souhaite une belle fin de soir€€

  3. Bonsoir Francine
    J’ai de graves problèmes de santé et j’ai donc du annuler mon voyage à paris en janvier
     Je crois bien que ma santé ne me permettra plus de m’y rendre
    Aussi je n’ai plus d’espoir d’avoir de quoi publier des articles dans ta communauté Flâneries à Paris
    Je te serais donc reconnaissante de supprimer mon blog de ta communauté
    Merci

  4. j’ignorais que toute cette magnifique collection avait ses origines dans un cadeau du brésil … drôles de fleurs qui sont si émouvantes par leur fragilité … bisous et merci pour ton com

  5. In teressante cette note, je ne savais pas cela…ces fleurs sont très belles…merci de ta visite Francine, j’apprécie…fais attention, tu commets une faute dans ton url, sous tes commentaires…bise, passe un bon week end…

  6. merveilleuses fleurs, que j’aime beaucoup…..j’en ai 8 dont trois en fleurs actuellement…..merci pour ton message d’hier, il devait y avoir un bug….passe une bonne soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !