logo

Jardin des Tuileries statue de Mercure Coysevox

Mercure

jardin des Tuileries

Antoine Coysevox ( se prononce « Cozevo »)
Lyon, 29 septembre 1640 – Paris, 10 octobre 1720

C’est un sculpteur français de style baroque.  Ses premiers travaux le font remarquer de Louis Lerambert dont il épousa finalement la nièce, en 1666, Marguerite Quillerier, fille du peintre Noël Quillerier. Louis Lerambert  (1620-1670), était le sculpteur de Louis XIII et Louis XIV. Très vite il est employé aux sculptures des jardins de Versailles en s’exerçant à copier les marbres grecs tels la Vénus de Médicis ou Castor et Pollux.

Son talent s’épanouit dans la décoration du château de Saverne (Zabern) grâce à l’évêque de Strasbourg, François-Egon de Furstenberg, prince-abbé de Stavelot. De retour à Paris en 1671, il est reçu à l’Académie royale de peinture et de sculpture, le 28 janvier 1679, avec un superbe buste du peintre Charles Le Brun.

En 1670 il est mis à contribution pour embellir l’intérieur du château de Versailles. Il est l’auteur des sculptures du château de Marly.  Son chef-d’œuvre reste sans conteste les fougueux chevaux élaborés pour le parc de cette demeure : Mercure à cheval sur Pégase et La Renommée à cheval sur Pégase. C’est une commande qu’il a reçue en 1699. Ces deux groupes équestres devaient exalter “La Renommée du roi”.

Mercure de Coysevox

Ces sculptures, en marbre de Carrare, ont été réalisées entre 1705 et 1706. Au départ ils sont placés de chaque coté de la partie supérieure du bassin de l’Abreuvoir, à l’entrée du parc de Marly, en 1701-1702. Le sculpteur précisera, dans l’inscription du socle, que l’achèvement de ces deux blocs monolithiques en l’espace de deux années, constituait un tour de force. Mercure, Dieu du Commerce et des Arts, forme un couple avec la Renommée montée sur Pégase, sonnant de la trompette placé à coté dans la salle.

L’allégorie sculptée sur le bouclier représente l’accession du petit-fils de Louis XIV, le duc d’Anjou, au trône d’Espagne. Les marbres seront placés, dès 1719, à l’entrée occidentale du jardin des Tuileries, où il ont été remplacés par des moules en 1986. Les originaux sont exposés au musée du Louvre.

33 commentaires pour “Jardin des Tuileries statue de Mercure Coysevox”

  1. je vais auusi te dire que la photo avec la grande roue en fond est superbe
    mais l aricle aussi est trés bien
    merci de me faire visiter Paris j ai toujours hate de venir decouvrir chaque jour sur ton blog
    kénavo bises

  2. je vais auusi te dire que la photo avec la grande roue en fond est superbe
    mais l aricle aussi est trés bien
    merci de me faire visiter Paris j ai toujours hate de venir decouvrir chaque jour sur ton blog
    kénavo bises

  3. bonjour Francine, un sacré travail de sculpture, très chargé en motifs, comme s’il avait voulu en mettre le plus possible !! ça fait drôle avec la grande roue, comme une auréole
    la pluie est arrivée chez nous !!

  4. Bonjour ma chère Francine
    Ces merveilleuses sculptures honneur de notre patrimoine sont de pures merveilles et orenent magistralement nos châteaux
    Merci pour ces infos quant à leur sculpteur qui fut un desd plus grands
    Bonne journée mon amie
    Gros bisous
    Méline

  5. incroyable que cette roue soit toujours sur la place alors qu’au début ce projet de devait être que temporaire…gros sous en jeu je suppose…..c’était dur dur ce matin pour affronter la bise glaciale alors que je faisais quelques courses à vélo..

  6. au sujet du héron …non car l’observatoire n’existe plus , des jeunes y ont mis le feu,et il ne reste rien…
    Cette prise est faite sur son trajet depuis la berge.
    Des bises de nous deux…

  7. Belle sculpture. Avec un peu d’imagination on le verrait presque s’élancer comme un cheval vivant. On faisait de très belles choses à cette époque. Plus rien à voir, hélas, de nos jours. Mais je suis une mauvaise juge car je n’aime pas l’art contemporain.

  8. Devant la grande roue, ce chevalier est ailé est comme sorti d’un autre temps. Magnifiques clichés Francine. Je connais très bien la pièce d’au de Marly, en remontant sur Roquencourt pas la petite route. C’est tout à fait le même style. Bises et bon mardi.

  9. C’est l’un des plus beau jardins de Paris…les Tuileries !Mercure monté sur Pégase! Très belles moulures et sculpture! c’est grandiose! Bravo pour la prise de vue ,ce n’est pas évident! J’aime beaucoup l’oiseau! Bises Francine @bientôt sur d’autres articles!

  10. Je crois bien que ces chevaux de MARLY sont des reproductions,les originaux ont dû ètre restauré,abîmé par la polution,et exposé dans un musée,je n affirme pas mais je crois bien…

  11. Ses sculptures sont vraiment superbes et quelle émotion j’ai ressentie lorsque j’ai vu l’installation de ces chevaux éde Marly” installés au Louvre – j’ai souvent écrit que j’ai le rêve de me “téléportée” dans certains endroits comme cette salle de sculpture !!!! Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !