logo

Jardin des Tuileries Paris Automne (1)

Jardin des Tuileries

Paris 1er

C’est certainement le plus beau jardin de Paris, et mon préféré. Mes pas m’y ramènent inlassablement quand je pars me promener à Paris. C’est un jardin romantique, il fait bon s’asseoir au bord d’un bassin, au soleil, et tout simplement fermer les yeux et profiter du soleil, avec juste le clapotis de l’eau du bassin ou les cris des oiseaux pour venir troubler le silence.

Autrefois, le quartier des Tuileries était situé entre le palais du Louvre, la rue de Rivoli, la place de la Concorde et la Seine. Il doit son nom au fait que son emplacement était occupé, au Moyen Âge, par des terrains vagues et des fabriques de tuiles.

Au XIVe siècle, le prévôt de Paris Pierre des Essarts y possédait un logis et quarante arpents de terre labourable. Puis au XVIe siècle, Neufville de Villeroy, secrétaire aux Finances, y fit bâtir un hôtel que François Ier acheta pour sa mère. Catherine de Médicis s’en portera acquéreur et fera raser le bâtiment.

Jardin des Tuileries 

Ce jardin public est le plus important et le plus ancien jardin à la française de la capitale. Il était autrefois le jardin du Palais des Tuileries, ancienne résidence royale et impériale, aujourd’hui disparu. Le jardin des Tuileries est classé au titre des Monuments historiques depuis 1914, au sein d’un site inscrit, et inclus dans la protection du Patrimoine mondial de l’UNESCO concernant les berges de la Seine.

Jardin des Tuileries

Ce jardin public est le plus important et le plus ancien jardin à la française de la capitale. Il était autrefois le jardin du Palais des Tuileries, ancienne résidence royale et impériale, aujourd’hui disparu. Le jardin des Tuileries est classé au titre des Monuments historiques depuis 1914, au sein d’un site inscrit, et inclus dans la protection du Patrimoine mondial de l’UNESCO concernant les berges de la Seine.

Jardin des Tuileries

Le week end dernier, par un petit matin d’octobre, frais et ensoleillé. Le soleil automnal parait le jardin d’une lumière dorée, faisant ressortir les couleurs chatoyantes des feuilles.

Et si on reconstruisait les Tuileries ?
L’idée de reconstruire les Tuileries revient régulièrement sur le tapis.
“Remettre les Tuileries à leur place, aux extrémités du Louvre, redonnerait au contraire son axe à la grande perspective depuis l’arc de triomphe de l’Etoile, qui n’a été placé là par Napoléon Ier que pour faire face au pavillon central des Tuileries.
«L’arc du Carrousel, renchérit Stéphane Millet, retrouverait sa fonction de porte d’honneur du palais et ses proportions exactes au milieu du cadre architectural pour lequel il a été créé.» Reste que l’Etat est propriétaire du terrain, et que lui seul peut donner le feu vert au projet. C’est là que le bât blesse ! 
Cette ouverture sur le vide a quelque chose d’une amputation, qui n’a pas échappé aux précédents gouvernements. Déjà, en 1882, Jules Ferry, alors ministre de l’Instruction publique et des Beaux-Arts, soutenait la reconstruction du palais. Il alla même jusqu’à confier à Charles Garnier la mission de plancher sur le sujet. Plus récemment, le général de Gaulle, au lendemain de son élection, avait chargé l’architecte Henry Bernard de réfléchir à une reconstruction, pour servir éventuellement de résidence au chef de l’Etat.
S’il ne reste aucune trace visible de ce bâtiment, en revanche ses soubassements sont conservés (entre la voie souterraine et le parking du Carrousel) et ses caves, obstruées lors de la démolition, n’ont jamais été fouillées. D’autre part, ses pierres ont été dispersées un peu partout en France. Stéphane Millet appuie cet argument: «Les plans des Tuileries sont conservés aux Archives, ainsi que les projets de Lefuel pour leur remaniement au XIXe siècle”.

47 commentaires pour “Jardin des Tuileries Paris Automne (1)”

  1. Existe-t-il des endroits calme à Paris? Je reconnais que le parc est magnifique, l’ayant visité une fois, mais le mot qui me serait venu à l’esprit c’est bruyant et risqué (un peu de trop de pickpocket). Mais bon je ne suis pas objective étant de la campagne. @+

  2. Pendant la journee il fait beau et chaud
    mais,
    la nuit, le thermometre se baisse
    jusqu’a +6 C!!!!!
    Et on n’a pas encore allume le chauffage central
    dans notre immeuble……
    On doit faire des economies, les temps sont durs…….
    FANNY.

  3. bonsoir Francine – je connais ce jardin … pour moi extraordinaire et tes photos me rappellent bien des souvenirs … D’ailleurs j’aime le quartier des tuileries !!! bisous et allez, toutes les deux, on se motive pour demain !!!! grrrrr hihihihiho

  4. VERSAILLES ??? quelle chance – jai hâte de voir tes photos !!
    je relis le poème de COPPEE … quelle beauté aussi que l’écriture – quelle puissance évocatrice !!! merci de me l’avoir fait connaitre !! bisousssssss

  5. bonjour francine
    là tu me donnes un coup de blues
    ah le jardin des tuileries tout comme les jardins du luxembourg
    nous en avons passé des heures
    et ce que j’admire c’est que rien n’y est détérioré ni volé
    des chaises et bancs pour s’y reposer toujours intacts
    chez nous tu sais il y a longtemps qu’ils auraient disparu
    merci pour ces moments que je me rémemore à chaque passage et qui sont des souvenirs intarissables pour nous
    gros bisous passe un bon dimanche après midi

  6. Je viens de rattraper mon retard sur tes articles. Des photos superbes (COMME D’HABITUDE) Comme tu sais mettre en valeur la beauté de l’automne et les sculptures de VENET qui me plaisent assez – les perspectives sont très belles. Quant aux fontaines de Versailles, tes photos m’enchantent. gros bisous Francine.

  7. je remarque que ma voiture envahit ton blog via les pubs de KIA….il a plu toute la journée j’ai donc terminé les décorations “ambiance Noël” des fenêtres…bonne semaine à toi amie

  8. trés beau ainsi j aime toujours autant ces visites dans Paris que tu nous offrent
    bonne journée pour toi Francine

    ( je ne recoit plus aucun avertissemnt des articles ou coms provenant de chez Over donc je passais au hasard )
    @ kénavo

  9. Bonjour Francine , quel bel article , mais il y a de beaux restes , alors , que l’argent serve à autre chose..un jour j’y retournerais ..passes une bonne journée , bisous

  10. Coucou
    Dans les grandes villes , on est en manque d’espaces verts et on construits encore et toujours . Alors pourquoi pas garder un beau jardin attractif.
    Nice a detruit toute sa gare routiere et ses parking couverts qui allaient de Massena à Acropolis pour faire la coulée verte.
    Enfin va t’on dire u espace vert à la place du beton… Pour une fois , je suis d’accord avec estrosi !
    bisous
    pat

  11. Bonsoir Francine : Ce qui reste depuis sa disparition me semble pour le moment suffisant . Il y a tellement de mals logés en France que cet argent ( 350 millions d’euros ) serait mieux placée pour l’amélioration de l’habitat existant . Mais ce n’est que mon humble point de vue pour une perspective d’amélioration . bises . bonne soirée

  12. le site est déjà bien assez beau comme ça, pourquoi vouloir reconstruire !! mieux vaut garder cet argent pour conserver ce qui est encore debout, ça me parait beaucoup plus logique.
    il y a tant de mal logés, quelle bétise de vouloir dépenser juste pour les yeux (à moins de faire des logements à l’interieur, et pas de nouveaux locaux commerciaux).
    bon lundi Francine, bonne soirée.

  13. je trouve qu’il est trop tard pour la reconstruction,il fallait le faire à l’époque
    merci pour les renseignements
    je te souhaite une bonne journée
    bisous

  14. Bonjour Francine,
    Quand révolution rime avec destruction…
    Voilà en tout cas un projet qui ne manque pas d’intérêt! Merci de nous avoir détaillé cet aspect des lieux!
    Amitiés,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !