logo

Jardin des Tuileries L’Ami de personne

L’Ami de personne Jardin des Tuileries Paris 1er

Erik Dietman 1937-2002

1992 bronze patiné, acier galvanisé
Commande publique de l’Etat Ministère de la Culture et de la Communication 

Le Jardin des Tuileries, est un espace de détente et de verdure. C’est aussi une lieu d’une richesse artistique très importante. Le long des allées, ou entre les tilleuls, le promeneur se laissera surprendre par une sculpture parfois bien cachée. Chaque visite donne lieu à une nouvelle découverte, au hasard des allées.
Le Jardin des tuileries est un musée d’art moderne à ciel ouvert, les oeuvres de sculpteurs du XXe siècles sont disséminées un peu partout. Elles se laissent découvrir, ou redécouvrir, au fil des saisons, et côtoient les statues plus classiques. Parfois, des figures inquiétantes surgissent des arbres, et c’est une rencontre étrange, et effrayante.

L’ami de personne se cache entre les arbres, seul, ramassé sur lui même.

De loin il apparaît comme un bloc difforme, mais en s’approchant on s’aperçoit qu’il a des mains, une bouche, des yeux. En lisant le nom de la sculpture, l’Ami de personne mérite bien son nom tant il semble effrayant. Malgré son aspect, le visiteur, comme hypnotisé, s’avance pour mieux l’observer.

Une petite chaise a même été installée, comme par un faux hasard. En fait elle est scellée dans le sol, et elle est du même bronze que la statue. Et on s’asseoit en face de cet être inquiétant. Le visiteur se trouve pris dans l’oeuvre, face au géant, qui d’un geste de la main, semble l’inviter à s’asseoir. Ainsi, l’Ami de personne devient l’ami de tous. 
“Adepte des bons mots, Erik Dietman donne ici par le titre tout le sens de son œuvre. Comme souvent, l’artiste fait preuve d’une poésie douce et drôle et provoque l’inattendu. Ainsi, l’Ami de personne nous ouvre les portes d’un univers poétique. Car dans la fable, le gentil monstre fait toujours peur, et cette frayeur l’empêche d’avoir des amis. Sorti de son univers, le géant se serait posé là, attristé de son sort. C’est alors que, grâce à Erik Dietman, le spectateur peut assouvir le fantasme de tout enfant : entrer dans la fable et consoler le géant. On peut pour cela saluer le talent de l’artiste, car rares sont les statues qui suscitent un mouvement de compassion et de sympathie.” 

Un restant de neige aux Tuileries, en ce vendredi 3 décembre 2010.

Sources : http://maurtimer.wordpress.com/

 

14 commentaires pour “Jardin des Tuileries L’Ami de personne”

  1. Il a un beau pied et malgré son air inquiétant on a effectivement envie d’aller y voir d’un peu plus près pour le détailler. Il a l’air si malheureux qu’on a presque envie de lui tapoter sur l’épaule.

  2. Tu m’en fais découvrir de belles sculptures et celle-ci me plait bien ; celle-ci me fait penser aux créations d’un de mes “TOUT PETIT” lorsque j’animais l’atelier de modelage pour enfants.

    Il prenait de l’argile et ses doigts exécutaient ce qu’il avait dans la tête ; je ne me souviens plus si je t’ai montré l’éléphant qu’il avait réalisé pour ma collection ?

    J’espère que lors d’un futur passage à Paris j’irai m’asseoir en face de ce très gentil monstre.

    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !