logo

Jardin des Tuileries Bivouac de Poilus Taxis de la Marne

Bivouac de Poilus

Jardin des Tuileries Paris 1er

13 et 14 juillet 2014

 

Les Taxis de la Marne 

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

Les taxis de la Marne sont des taxis parisiens. L’armée française les réquisionna lors de la première bataille de la Marne, les 6 et 7 septembre 1914, afin de transporter les hommes d’une brigade d’infanterie envoyés en renfort de Paris sur le champ de bataille.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

Aux premiers jours de septembre 1914, les troupes allemandes arrivent au nord-est de Paris, notamment dans le département de Seine-et-Marne. Le 3 septembre, les Allemands ont bivouaqué au Plessis-Belleville et des détachements d’uhlans allemands (cavaliers amés d’une lance) sont signalés à quelques dizaines de kilomètres de Paris seulement.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

Un détachement de cavalerie appartenant à la garnison de Paris, qui était en reconnaissance avancée près de Luzarches, les a repéré. Il envoya par pigeon le message suivant « Apercevons peloton de uhlans allemands en reconnaissance ».

Il était urgnet d’envoyer des troupes fraîches pour contenir et détruire les avant-gardes des troupes allemandes. L’état-major français comence par réquisitionner les trains mais les réseaux ferroviaires autour de Paris sont désorganisés.

Ce sont le général Galliéni, gouverneur militiare de Paris, le général Clergerie et André Walewski, fondateur de la Compagnie française des automobiles de place (aussi appelée « Autoplaces » ou « G7 »). qui eurent l’idée de réquisitionner les taxis-autos.

Galliéni dispose alors d’une réserve permanente de 150 taxis-autos disponibles nuit et jour, cette réserve pouvant être triplée en 12 heures.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

“Les 6 et 7 septembre 1914, sur ordre du général Galliéni, environ 600 taxis parisiens mais aussi quelques cars pouvant transporter 20 à 30 soldats sont réquisitionnés pour servir de moyen de transport aux fantassins de la 7e division d’infanterie. Les véhicules sont en majorité des Renault AG1 Landaulet roulant à une vitesse moyenne de 25 km/h. La capitale dispose alors de 10 000 taxis mais 7 000 chauffeurs sont mobilisés pour la guerre : Galliéni en a besoin de 1 200 pour transporter 6 000 soldats, chaque taxi pouvant embarquer cinq hommes avec leur paquetage, quatre à l’arrière (banquette pour deux et deux strapontins), un à côté du chauffeur”.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

Les 600 taxis, rassemblés aux Invalides, partent au cours de la nuit en deux groupes (le premier, de 350 véhicules, part à 22 h et un autre de 250, à 23 h), en direction Tremblay-lès-Gonesse (aujourd’hui Tremblay-en-France) puis Le Mesnil-Amelot. Dans la journée du 7, pour des questions de logistique, ce convoi redescend sur Sevran-Livry tandis qu’un second convoi de 700 véhicules quitte les Invalides pour rejoindre Gagny.

Les taxis sont rassemblés à Gagny et Livry-Gargan pour charger les troupes et organiser les convois. Les deux convois partent dans la nuit du 7 au 8 et sont à pied d’œuvre le 8 au matin aux portes de Nanteuil-le-Haudouin et de Silly-le-Long. Après avoir déposé les soldats, les chauffeurs de taxi rentrent à Paris et sont payés d’après les indications portées au compteur, comme pour n’importe quelle course !

Grâce à cette opération, entre 3 000 et 5 000 hommes selon les sources purent être acheminés rapidement. Cependant leur nombre paraît dérisoire par rapport aux effectifs mobilisés pour la bataille, et ne changera pas le cours de la guerre.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

En revanche, cette manœuvre inédite dans son ampleur eut une réelle portée psychologique sur la population. L’épopée devint rapidement un symbole d’unité et de solidarité nationale. ‘Lors de ces deux jours d’opérations, la distance parcourue varie entre 120 et 200 kilomètres, la somme au compteur pouvant atteindre 130 francs de l’époque, donc les chauffeurs touchèrent réglementairement 27 % du montant. L’opération coûta 70 102 francs au Trésor public.”

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

Des associations d’anciens combattants américains rachetèrent certians de ces taxis mythiques, dont le n°4449E2 parti en septembre 1935, acheté par la société 40 hommes 8 chevaux de l’Orégon, pour être installé dans son musée de la guerre. Deux « Renault G7 » ont été offerts en 1922 au musée de l’Armée, àl”Hôtel des Invalides à Paris, et en 2011 au musée de la Grande Guerre, à Meaux.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

Les taxis de la Marne sont aujourd’hui très rares. Quelques collectionneurs particuliers participent aux commémorations du 11 Novembre, ou à des reconstitutions historiques.

Taxis de la Marne Bivouac de Poilus

46 commentaires pour “Jardin des Tuileries Bivouac de Poilus Taxis de la Marne”

  1. une initiative qui fut et est restée un symbole, puisqu’ elle ne changea pas le cours de l’ histoire !
    J’ ignorais qu’ on avait payé les courses, c’ est déjà beaucoup moins ” patriotique ”
    Mais au moins les taxis de la Marne sont ils devenus aussi célèbres que les taxis londoniens !
    Merci pour cette petite histoire et les superbes photos !
    Bonne journée
    bisous

  2. De vrais petit bijoux des taxis ma Francine.
    Une belle page d’histoire pour ce centenaire. Merci.
    Il va faire chaud en Ille et vilaine et je regrette déjà la brise de mon fief.
    De puis ce matin 5 heures, toutes les fenêtres sont ouvertes pour rafraîchir la maison, et d’ici 8h30 tout sera fermé, nous allons fivre comme des taupes aujourd’hui.
    Bises et bon mercredi. ZAZA

  3. Remarquable travail de recherches
    Ces taxis familiers sont étroitement associés aux combats victorieux même si l’histoire nous dit que le train était aussi le 1er moyen de transport pour les soldats
    C’est également la preuve que l’héroïsme peut concerner aussi l’arrière
    Bonne journée

  4. Bonjour francine
    ces taxis sont de petites merveilles
    merci pour ce récit historique
    Le soleil est au rendez-vous encore aujourd’hui ,cela va bien être agréable après tant de pluie
    Je te souhaite de passer une bonne journée
    gros bisous

  5. hello Francine
    C’etait des oeuvres d’art ces voitures …. J’en ai un de ces taxis en miniature. Le proprietaire doit etre heureux de posseder un tel tresor !
    bizz
    pat

  6. Bonjour,

    Un symbole de la 1ère Guerre Mondiale…une référence en cours d’histoire !
    Si il n’y avait pas eu les taxis de la marne aurions-nous gagné la guerre ?. Ces taxis ont été le moteur d’une adhésion nationale à la Guerre malgré le lourd tribu payé.
    Mais néanmoins c’est ce que l’Histoire en retient : Les tranchées, les gueules cassées, les poilus et ….les taxis de la Marne.
    Quand on pense qu’ils n’étaient pas loin de Luzarches c’est pas loin de chez moi !.
    Récemment le magazine du Val d’Oise a fait un dossier sur la 1er GM….fort intéressant le Val d’Oise n’était pas loin du conflit ce qui n’est pas surprenant dans la mesure où l’Oise et le Val d’Oise sont proches …et l’Oise a été touché par les combats notamment la ferme de Quennevières.
    Quand on voit ce que cela a coûté à la France, cela n’est pas surprenant qu’à l’issue de la Guerre, les caisses étaient vides ! aussi bien pour payer les pensions de veuve de guerre que pour payer la solde !
    L’état était en ruine pour ne pas dire en faillite …..

    Bonne journée.

  7. Ah ça brille comme du sou neuf et pourtant !!! Qui aurait cru qu’ils auraient à subir ce genre de clientèle, les soldats….. partant en guerre ! Merci Francine… Bses

  8. Bonjour Francine
    extra et tellement beau à regarder ces taxis de la Marne je ne connaissais pas bravo et de très beaux clichés dessus et bien sur les explcationssont de rigueurs bisous et excellent Mercredi Danielle

  9. Bonjour
    Les photos sont magnifiques et merci pour les explications!
    Les poilus ça me fait penser à comment on appelait les soldat français pendant la 1ère Guerre Mondiale.
    Bisous

  10. Bonjour,
    Les photos sont toujours magnifiques et beaucoup de personnes ne savent pas encore que la compagnie mythique G7 est l’héritière de cette aventure ! je pense souvent à ce qu’a du être le voyage,certainement pas très confortable.
    Bonne journée,bisous Francine

  11. superbes les taxis de la marne
    et ils ont bien aidés pendant la guerre 14/18
    et les pigeons voyageurs j en auraient bien élevés si j avais vécue à cette époque
    bonne journée
    kenavo Francine

  12. Franchement c’est super Francine. J’adore le travail que tu fais pour informer surtout en rendant fort agréable, tous tes articles. C’est passionnant. Tu fais du beau et grand travail et je suis heureuse de te connaître et de venir ici.
    J’ai adoré toutes les expressions de cette guerre, dont certaines sont restées dans le vocabulaire.
    Tes photos sont superbes.
    Gros bisous Francine.

  13. Coucou ma Francine

    Me voici de retour après une semaine de détente et de bonheur,
    sous un ciel pas toujours bleu.
    Pluie et fraicheur ont accompagnées ces vacances.
    J’espère que tu as eu une belle semaine, puis un beau feux
    d’artifices du 14 juillet si tu étais en France.
    Moi, pas vu car il pleuvait lol !
    J’espère que tu vas bien ? Merci d’être passé(e), pendant mon absence,
    si tel est le cas pour toi.

    Le temps est capricieux mais bon. Du coup je continue mes
    vacances, puisque j’en ai cette année la possibilité.
    Donc repos et farniente à distance du PC, lol.
    Avant d’attaquer une année à fond les manivelles avec toi hi hi !

    Je mets donc mon petit monde en pause jusqu’au 31 août.
    Si je suis pas ici je passerai te faire un coucou…
    Un nouvel article sera programmé au fil des semaines.
    Ne t’inquiète pas tu es bien présent(e) dans mes pensées,
    on se retrouve à la rentrée, pour de nouvelles aventures.

    Je te souhaite une bonne continuation de cet été.
    Je t’embrasse bien fort.
    Prends soin de toi, j’y tiens.

    Lolli

  14. bonjour Francine, je sais que ces taxis ont eu un grand rôle dans l’histoire, qu’ils sont superbement conservés mais ton article d’hier m’a davantage touché, de voir ces bivouacs je pensais à tous ces soldats morts, cela me l’a fait aussi à Verdun devant les tombes…
    bisous

  15. bonsoir Francine,
    Magnifique billet et ses belles photos de ce véhicule Renault type AG 1 de 1909, fiacre landaulet dit “Deux pattes” et qui sera à l’honneur en 1914 suite à cette intervention en septembre 1914 sur lequel , il sera surnommé Taxi de la Marne.
    merci pour ce beau billet et ses photos
    bonne soirée
    amitiés

  16. Comme je t’envie d’avoir pu voir de si près ces si beaux taxis de la Marne. Ces voitures sont superbement entretenues et c’est heureux ! Je n’avais qu’à me lever de bonne heure lundi… Bises

  17. bonjour Francine il me plairai bien d’en voir un de tout pres c’étaient de supers véhicules a l’époque et ont bien servi durant la guerre bisous
    Marcel

  18. Ils sont plus que rutilants ces taxis .
    On était loin de parler de direction assistée et de GPS a c’t’époque !! lol
    Bel article Francine .
    Bizz

  19. ils sont très beaux ces taxis, magnifiques photos, je n’ai pu aller à l’expo (mes copines ne l’on pas trouvé super) pour cause de tendinite à la cheville qui m’empêche de marcher et je veux être en forme pour les vacances je pars le 26/07…BISES

  20. coucou !! trop beaux ces taxis et un symbole historique … j’adore le petit drapeau “libre”, la lanterne et les rayons de roue jaunes …. mais bon, moi qui adore conduire vite, je pourrais avoir le modèle “turbo” ?? lol mdr
    bonne soirée et gros bisous de provence

  21. Bonjour Francine,
    Il a une carrosserie bien plus rutilante que ceux qui ont fait le trajet jusqu’à la Marne en 14…
    Sympa ce reportage!
    Amitiés, Frans

  22. Bonsoir Francine,
    Très belle exposition de ces voitures taxis bien entretenues, elles brillent de mille feux ,
    tu as su mettre tout en valeur, tu es expertes, bravo Francine, quelle belle passion tu as !!!!
    Bonne soirée, bises

  23. Bonsoir Francine,
    ce sont de petites merveilles ces taxis là! Combien en reste-t’il? On en voit 2 ou 3? Même si tous ne sont pas là, j’imagine que tous les collectionneurs ne sont pas prêteur! En tous les car tes photos sont bien belles.
    Merci pour tes voeux, pour notre anniversaire en avance. Mais il y a mieux que nous un couple en marche vers les 47 ans!
    Gros bisous mon amie et belle journée qui sera chaude demain!

  24. Coucou en ce jeudi chaud. Merci pour ce magnifique partage. Les photos sont superbes ! Bonne fin de semaine. J’espère qu’il n’y aura pas trop d’orage comme annoncé…

  25. viens de lire ton commentaire – tu as quoi comme matériel photo ! de bonnes optiques je pense ! j ai un sac à dos avec mon matos et c’est pratique – l idée d un bon bridge peut aussi en reportage être intéressant ! ( voir un compact dans la poche pour les gros plans !!! )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !