logo

Jardin d’Acclimatation Le Pigeonnier

ardin d’Acclimatation

Bois de Boulogne Paris 16

 

Le Pigeonnier

Il est omniprésent, et ce dès l’entrée dans le jardin d’Acclimatation. Il domine les manèges, et aussi la Fondation Louis Vuitton.

Un refuge pour les facteurs ailés

Le siège de Paris par les troupes prussiennes a démontré la vaillance et l’utilité des pigeons voyageurs dans le maintien des communications.   

Après la guerre de 1870, le ministère de la Guerre a décidé de doter la France d’un réseau de colombiers militaires. Le premier  est construit en 1875 au Jardin d’Acclimatation sous la direction de l’administration des Postes. En 1880, Albert Geoffroy Saint-Hilaire l’achète à l’Etat au nom de la Société du Jardin d’Acclimatation.

Spécialiste de fauconnerie à la réputation mondiale, Pierre-Amédée Pichot qualifie cet édifice élancé de “pigeonnier modèle”. Il le décrit également en ces termes : “C’est une vaste tourelle de quatre étages, bâtie entièrement en briques et fer et pouvant contenir 200 paires de pigeons”. Les volatiles sont soumis à la conscription et sont inscrits à Paris sur un registre, afin de pouvoir les réquisitionner en cas de besoin. Ils sont en outre régulièrement exercés. A cet effet, le jardin patronne le sport colombophile et impressionne chaque année grâce à ses lâchers de milliers de pigeons.

Des  concours réunissant des participants de nombreux pays sont, eux aussi, couronnés de succès. Le Jardin d’Acclimatation présente une exposition de pigeons voyageurs à laquelle se presse une foule curieuse d’admirer les vainqueurs internationaux de 1872,1873 et 1874 et les représentants des meilleures races anglaise et belge dont l’établissement a fait l’acquisition. En 1875, un célèbre fauconnier britannique, John Barr, donne d’ailleurs des séances de vol au leurre qui passionnent le public.

Le Jardin abrite aussi dans ses volières des pigeons sauvages, comme le gouras couronné des Moluques, à la huppe soyeuse et au roucoulement étrange, le pigeon carpophage, au plumage brillant et au bec de perroquet, la colombe grivelée d’Australie, la colombe poignardée à gorge rougeâtre et la colombe lumachelle à reflets bronzés…

Témoin de cette époque, le pigeonnier  trône toujours au coeur du Jardin d’Acclimatation. Il forme son point culminant à 25 mètres de hauteur.

L’art de la guerre dans les airs :  un enjeu stratégique

Soixante kilomètres par heure, c’est la vitesse qui, dans les transmissions militaires en 1860, différencie la victoire de la défaite. Et ce n’est pas un véhicule qui permet d’atteindre cette vitesse – il faudra encore patienter 50 ans – mais … un pigeon. Ce volatile devient alors un auxiliaire militaire et bénéficie, à ce titre, d’installations spécifiques.

Le chef d’oeuvre de la colombophilie
Alors qu’il a été construit après le siège de Paris, en 1870, la légende de la IIIe République naissante et, en parfait anachronisme, y décrit rapidement Léon Gambetta envoyant des messages à l’Armée de la Loire, censée dégager la capitale des troupes prussiennes, avant que le fameux tribun ne la rejoigne en ballon.

Le Pigeonnier vue intérieure BIS

Le Pigeonnier du Jardin d’Acclimatation est un chef d’oeuvre d’ergonomie fonctionnelle : un carré, deux cercles concentriques et un arc de cercle en matérialisent le plan. D’une hauteur de 25 mètres et d’un rayon de 8 mètres, cette tour en briques se structure autour d’une armature métallique cerclée. Les alvéoles en ciment armé sont montées en cylindre. 

Le Pigeonnier plan 1er étage

La conception du bâtiment vise à optimiser les performances des pigeons. L’édifice bénéficie d’un monte-charges, mais dela taille d’une cage à pigeon; les hommes doivent utiliser  un étroit escalier à vis d’un rayon de 160 m.

Le Pigeonnier

Le Pigeonnier vues

L’espace ainsi dégagé est récupéré pour l’installation d’une centaine de boulins par étage, soit quatre cents au total, et pour l’aménagement de larges ponts d’envols sur quatre niveaux disposant chacun de quatorze guichets.

Pigeonnier Jardin d'Acclimatation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un avenir radieux
Au regard des progrès accomplis par la science depuis 150 ans, on serait tenté de sourire. Or, une étude de la faculté de biologie de l’Université  de Francfort a établi, en 1995, que l’aptitude des pigeons à s’orienter réside dans leur perception des champs magnétiques terrestres et que ce sont les seuls animaux domesticables doués de cette qualité.

N’est il pas réconfortant de savoir que,  même si toute notre technologie de communication complexe vient à connaître des problèmes, le Pigeonnier du Jardin d’Acclimatation veille, tel un bon géant, prêt à être remis en service?

Sources : sur site

85 commentaires pour “Jardin d’Acclimatation Le Pigeonnier”

  1. J’ai adoré cet article aussi, comme tous tes articles, d’ailleurs.
    J’aime beaucoup la façon dont tu présentes les photos : tu montres tous les aspects, tu montres les éléments que tu veux mettre en valeur de loin, de près, de chaque côté ! cela doit te demander beaucoup de temps et de trajet pour faire toutes ces photos et ici il y a même une photo en hauteur ! bravo vraiment !
    Dans ma région il y a plein de colombophiles aussi. Ils sont vraiment passionnés.
    C’est vrai que c’est extraordinaire cette capacité des pigeons à retrouver leur chemin et merci à tous ceux qui pendant la guerre ont permis de sauver des gens et de faire s’arrêter plus vite ces horribles guerres.
    Bisous
    Am

  2. Coucou Francine

    Magnifique publication…merci

    Ma petite visite pour te souhaiter une bonne journée.

    Ce matin grand soleil, ça fait du bien et moins frais !

    Demain je vais voir ma mère bientôt 92 ans j’ai beaucoup de chance de l’avoir .

    A noter :

    Je serais donc absente du blog, je vous verrais soit très tard ou dimanche matin.

    Bisous

  3. hello Francine

    et bien ! je ne savais même pas que ça existait des pigeonniers pareils
    il est énorme quand on les compare aux petits pigeonniers de chez nous!! lol

    bisous

  4. Bonjour Francine,
    magnifique article sur le pigeonnier de ce jardin d’acclimatation…. Tes photos sont superbe… Mon grand père avait des pigeons voyageurs lorsqu’il était jeune et il leur faisait faire des concours…
    Le beau temps continue sur la côte…
    Bonne journée, gros bisous

  5. Bonjour Francine
    400 pigeons et bien dis donc ça doit faire du bruit la dedans mais ils doivent y être bien mais il doit falloir nettoyer souvent
    Je te souhaite une bonne journée sous le soleil, bisous

  6. Tous les châteaux ou manoirs avaient leur pigeonnier, mais il faut bien reconnaitre que celui que tu nous présentes est une petite merveille d’ architecture et d’ agencement !
    C’ est vrai qu’ on a oublié que ces pigeons ont servi le France !
    Rien ne dit d’ ailleurs qu’ ils ne serviront plus.
    La colombophilie persiste, et toutes les semaines, il y a des concours.
    Extraordinaire aussi les variétés de pigeon !
    Merci pour cet article avec tes superbes photos.
    Passe une bonne journée
    Bisous

  7. merci pour les infos, je pense aussi que booking est une bonne solution, pour l’instant je ne l’ai pas encore utilisé.
    pour l’instant c’est un temps tout gris, encore une semaine qui se termine..
    bonne journée de vendredi

  8. de très intéressantes visites guidées dans ce jardin d’acclimatation , ce pigeonnier est superbe et la ferme auberge sur l’autre article également , mais je n’aurais pas aimé avoir toutes ces bêtes dans mon assiette mais en temps de disette , on ne sait jamais .

  9. Coucou ma Francine,
    “Ah mon Dieu, quel dommage de cela soit devenu si loin de chez moi !” (hihihihihi)
    Allez arrêtons de nous moquer… ce n’est pas gentil !
    Ton article est magnifique et ce pigeonnier exceptionnel. Intéressant sous tous ses aspects, photographiques, explicatifs,….. ! Je viens de ma régaler, et tu vois, là, je mangerais bien un petit salmis de pigeon ramier !
    Bises et bonne journée. ZAZA

  10. Bonjour Francine, je suis fan des pigeonniers ! je les photographie dès que j’en vois! celui ci est atypique, je n’en reviens pas du nombre de pigeons !! merci pour toutes ces explications et photos !! bon vendredi gros bisous Rozy

  11. Bonjour Francine, quelle érudite tu fais et tes photos sont magnifiques, je m’en “régale ” les yeux Merci, merci. Bisous MTH

  12. Merci de ce superbe reportage; je connais le pigeonnier et son histoire,
    mais je ne savais pas que l’on pouvait monter à l’intérieur.
    Est ce que c’est ouvert à tout le monde ou il faut demander une autorisation ????

    Merci de ta répnse

    Amitiés

  13. Bonjour Fancine,
    c’est un monument ce pigeonnier !!!!! c’est vrai qu’il doit se voir de loin !!!
    merci pour tout ce que tu expliques !! avec les pigeons voyageurs, ça allait plus vite que les facteurs !!!!
    Bonne journée, bises

  14. Bonjour , le pigeon a servi durant les dernières guerres de 70 et de 1914 à apporter des dépêches importantes aux états majors des armées…..de nos jours la technologie supplante nos coursiers ailés….Ce pigeonnier est grandiose pour héberger près de 400 pigeons… ..que de roucoulades….Un we pourri s’annonce , il faudra faire avec ….Bisous et bon we quand même….

  15. Oh non, moi ça ne me fait pas rire, je sais bien combien ces oiseaux ont été utiles ! il ne faut pas l’oublier !
    Il est vraiment exceptionnel ce pigeonnier ! quelle taille et quelle élégance ! bon après midi et bon WE ! bosous

  16. Bonjour FRANCINE
    merci infiniment de ces splendides photographies ce qu’ ils y à dessus c est une merveille et tes explications en dessous cela fait des Annéees que je n y suis pas aller et grâce à toi je redécouvre merci j espère que tout va et te souhaite un excellent WE et tu en profite caresses à tes chats je ne sais pas quand je repasserais bisous Danielle un très bel article comme d habitude

  17. hello ma belle … sympa ce pigeonnier et très original … je ne crois pas en avoir jamais vu de tel … il me fait penser à la cheminée de la briqueterie près de chez moi … son toit lui fait comme un chapeau pointu … turlututu … lol
    je les oublie trop souvent, les pauvres … alors petits calins à tes deux chats … Titi toujours aussi altier ?
    bisoussssssssssssssss

  18. Souhaitons que si il venait a etre mis en fonction à nouveau que ce soit pour la paix!
    Très impressionnant et tes explications nous donnent des frissons en pensant à l’usage des oiseaux pour la guerre!
    Bises et bon Week end

  19. Les clichés sont splendides et l’histoire de ce gigantesque pigeonnier très instructive …
    Merci de tout ce partage, il y en a des choses à voir dans ce jardin d’acclimatation .. je ne savais pas tout çà !!
    Bisous et beau week end à toi Francine !
    Nicole

  20. Bonsoir Francine une sublime série sur ce magnifique pigeonnier avec des superbes photos et explications merci pour ce joli partage bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  21. Il faudrait que je revienne plusieurs à Paris pour revoir toutes ces belles choses
    tu me donne envie de redécouvrir tout ça
    Bises Francine

  22. Alors là tu me fais plaisir car je connais plein de pigeonnier mais pas celui là !
    Il aurait fait plaisir à mon ami, parti et puis moi maintenant je pigeon je connais très bien
    A bientôt

  23. Coucou ma Francine, vais aller me caler dans le pigeonnier et observer…

    Petite panne de PC ce matin et couic on était
    coupé toi et moi hi hi !
    Mais comme j’ai plus d’un tour dans mon sac me revoici
    par ici, pour te souhaiter un bon week end et se dire que
    à coeur vaillant rien d’impossible.

    J’espère qu’au milieu de ce monde de brut, tu vas bien
    et que ton PC fonctionne bien. lol !
    Tu as donc bu ta boisson du matin sans moi ? Roo non alors.
    Pour la peine un jus d’orange en ta compagnie puis je file.
    Merci pour ton article du moment !!

    Ce week end je te souhaite du soleil, du bonheur et tout ce que
    tu en attends. Bon pas trop de folies quand même.
    Prend soin de toi.
    A lundi.
    Lolli

  24. Je ne les connaissais pas à “étages”, celui-ci est vraiment bien entretenu même s’il ne sert plus !
    Bises de Mireille du sablon

  25. Bonsoir Francine, tes photos sont magnifiques et j’aime voir les pigeonniers. Quant au magnolia, il est déjà très beau. Chez nous, il faut encore un tout petit peu de temps.
    Merci de toutes tes informations.
    Bon week-end
    Bises

  26. Un magnifique bâtiment. Dommage qu’il ne soit plus en service et son histoire est impressionnante. J’aime beaucoup la photo vu de dos. Ont perçoit bien l’ampleur du pigeonnier. Merci pour ce partage. Bonne journée

  27. Bonsoir Francine,
    toujours aussi bien documenté et avec de très belles photos. Ce pigeonnier est une petite merveille pour le “bien être” des petits facteurs ailés travaillant sans GPS. L’armée de l’époque en avait sacrément besoin.
    Bonne fin se semaine. C’est un plaisir de lire et contempler de tels articles.

  28. Un vrai bonheur d’apprendre quand on vient chez toi, surtout quand on n’habite pas les endroits de la capitale que tu fréquentes et nous fait découvrir.
    Merci beaucoup, continues à nous intéresser comme cela.

  29. C’est très beau et très fonctionnel ! je me demande comment sont enlevées les fientes ?
    Oui, c’est réconfortant de savoir que des possibilités d’utilisation de ces pigeons existent.
    Bon week-end.

  30. Bonjour Francine
    Je comprends pourquoi maintenant les pigeonniers sont aussi grand et imposants, la guerre ne fait pas que des morts, elle fait aussi faire quelques avance du progrès, mais bon ça je m’engage peut-être.
    Photos et textes intéressants, j’aime. Merci de toute cette documentation.
    Je te souhaite un bon weekend
    Bisous
    @lain

  31. Un petit coucou du samedi pour te souhaiter un bon week-end ,
    Un très joli magnolia , il est précoce par rapport à chez nous ;
    Bonne journée, bises

  32. bonjour, magnifique l’arbre de la 1ère photo !!
    c’est bien la première fois que je vois un pigeonnier sous set angle, la plupart du temps un simple tour, ici on voit les “coulisses” on doit une fière chandelle à ces pigeons !!
    bisous

  33. Bonjour Francine
    Quel billet encore une fois !!!!
    Bravo pour tes photos ET tes explications !
    Il est magnifique ce pigeonnier, 400 boulins, on peut facilement tous les utiliser parce-qu’à Paris il y a surement plus de 400 pigeons !!!
    eh oui c’est très rassurant de savoir qu’ils seront là si un jour ….
    et puis ça fait de l’engrais naturel !!!!
    très très beau le magnolia de la 1ère photo !
    Merci pour le partage
    Bisous, bon week-end

  34. Bonjour Francine, Autres temps, autres mœurs…J’aime bien ce Jardin d’Acclimatation, c’est le plus grand parc de loisir français. Avant j’avais une collection de timbres postaux et bien oui ! J’avais un timbre avec la photo des pigeonniers …J’apprends en lisant tes beaux articles.
    En réponse à ta question oui je suis musulman pratiquant et j’ai visité la ville sainte de La Mecque mais pas pendant la période du pèlerinage. Le pèlerinage “El Hajj” est une obligation (pour tout musulman qui a les moyens) à réaliser au moins une fois dans sa vie …
    Je te souhaite un bon weekend
    Bisous et Amitiés

  35. Il y a quelques pigeonniers par ici mais celui ci est royale et je remarque qu’il y a aussi de beaux magnolias 😉
    Bonne soirée Francine bise (:-*

  36. Merci pour ce beau billet sur ce superbe pigeonnier. Il est vraiment bien conçu. Tous les détails que tu relates m’ont rappelé mon jeune temps. Mon père était un colombophile averti. Il participait aux lâchers de pigeons et possédait quelques champions. Je me souviens que chaque pigeon était déclaré, bagué … De précieux alliés durant les périodes difficiles. C’est super que ce bâtiment soit bien entretenu, on ne sait jamais. Par contre le nettoyage en cas d’occupation doit être fait régulièrement ! Bon week end Francine bisous

  37. Bonsoir Francine,
    quel article merveilleux encore un de plus! Je ne savais pas comment ça fonctionnait au départ, et comment pendant la guère ce fut important.
    En plus tes clichés sont beaux et variés, splendide partage. Je crois qu’on devrait les utiliser encore aujourd’hui, ce serait sûrement plus fiable et rapide que la poste: aujourd’hui!!
    Pour es draps j’en ai de splendides qui viennent da ma grand-mère paternelle, l’épicière, qui avait comme clients et amis des gens fortunés qui lui ont offert 2 paires de draps brodés mais dans un pur lin si fin que ça ressemble à du linon presque. Mon mari n’a pas le droit de dormir dedans il me scie tous les draps avec son poil de barbe trop dur! Et ce qui est bien c’est qu’à l’époque ils ne pleuraient pas le tissu; tu pouvais faire de grands rabats en bas et en haut!
    Bon dimanche Francine et bisous.

  38. Bonjour Francine
    un p’tit coucou en ce dimanche bien gris, je crois que je vais faire comme toi rien programmer pour le dimanche, les beaux jours arrivent et surement que nous irons faire des balades
    Je te souhaite un bon dimanche, bisous

  39. encore un grand merci pour ton aide, je devrais pouvoir trouvé mon bonheur.
    je reprends mes comms après avoir fait mon devoir électoral, j’espère que vous l’avez fait…
    le temps est toujours aussi gris, avec 10° au petit matin
    bonne journée de dimanche

  40. Bonjour Francine , super intéressant ton article et impressionnant bâtiment 160 m de haut , il est visitable au public et si oui es tu montée la haut ? . J’adore le magnolia a l’entrée et déjà en fleur chez vous , nous c’est encore très frais (gel toutes les nuits ) et beaucoup de pluies pour l’instant . Passe une bonne fin de dimanche , gros bisous .
    Emile

  41. Bonjour Francine,
    Vraiment superbe ce pigeonnier !
    Il est incroyablement haut.
    Merci pour cet article magnifique, encore une belle découverte pour moi.
    Très bonne fin d’après-midi.
    Bisous.

  42. Bonsoir Francine. Très intéressante cette documentation sur le pigeonnier. Sur la première photo, le tulipier est presqu’en fleur. Il sera superbe d’ici quelques jours. Bisous et bonne soirée

  43. Bonjour Francine,
    Après les arbres remarquables, voici u pigeonnier qui le l’est pas moins 🙂
    Merci de nous faire découvrir ces petites merveilles peu connues du grand public!
    Bonne semaine,
    Frans

  44. Il est géant ce pigeonnier !
    Si tu décide d’aller au parc des félins , je te conseille le matin ou le soir car l’après-midi , ça roupille à l’abri des paparazzis !
    Ils organisent des matinales le 18 juillet et le 15 août.
    Bonne semaine Francine, bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !