logo

Institut du Monde Arabe (1)

Institut du Monde Arabe IMA

1 Rue des Fossés Saint-Bernard Paris 5e

C’est encore un bâtiment que j’ai vu construire. Il est très typique et reconnaissable avec sa façade à moucharabiehs.

La construction de ce bâtiment, bien qu’étant inscrite dans la politique de grands travaux voulus par François Mitterrand, a été décidée sous le septennat de Valéry Giscard d’Estaing en vue d’améliorer les relations diplomatiques entre la France et les pays arabes. L’IMA a été inauguré le 30 novembre 1987 par le président François Mitterrand.

Institut du Monde Arabe

*Les nuages, le ciel et les arbres se reflètent sur la façade de l’Institut du Monde Arabe

Imaginé par un collectif d’architectes

Sur un terrain des bords de Seine, proche de l’ancienne porte Saint-Bernard, où avaient été construites, au XIIe siècle, l’abbaye Saint-Victor puis, au XVIe, la Halle aux vins, se dressent aujourd’hui l’université de Jussieu et l’Institut du monde arabe.

Institut du Monde Arabe

Il a été créé par un collectif d’architectes (Jean Nouvel, Gilbert Lezenes, Pierre Soria et Architecture Studio). L’Institut du monde arabe est un lieu unique par la modernité de son architecture. Le bâtiment constitue une synthèse allégorique entre conceptions architecturales d’Orient et d’Occident.

La construction de verre et d’aluminium est résolument moderne. mais, en y regardant de plus près, le visiteur découvre que toute une série d’éléments architecturaux issus de la tradition orientale font l’objet d’une réinterprétation : moucharabiehs de la façade, ryad (cour intérieure) et ziggourat de la tour des livres.

Institut du Monde Arabe

La façade sud de l’IMA se compose de 240 moucharabiehs dont le mécanisme est actionné électroniquement. L’ouverture des diaphragmes est réajustée toutes les heures pour s’adapter à la luminosité extérieure et créer un jeu de lumière à l’intérieur du bâtiment.

Institut du Monde Arabe

*Chaque fois que j’y vais, il y a quelque chose sur la place qui empêche de prendre en photo le bâtiment avec assez de recul. Le fish eye est le bienvenu, mais j’aimerais un jour faire la photo normalement!

Un symbole de modernité des pays arabes

L’idée de créer à Paris un Institut du Monde Arabe remonte aux années 70 a été décidée sous le septennat de Valéry Giscard d’Estaing. L’objectif d’un tel lieu étant de mieux faire connaître le Monde Arabe contemporain et la civilisation arabo-musulmane. Un accord entre la France et 19 pays arabes (plus tard rejoint par 3 autres pays arabes) permit la création de cette institution.

Un concours national d’architecture fut lancé et c’est finalement le projet de Jean Nouvel, Pierre Soria, Gilbert Lezènes et Architecture Studio qui fut retenu et réalisé. Ce projet remporta l’Equerre d’Argent en 1987. Les travaux ont débuté en 1981 et se sont achevés en 1987. Il a été inauguré le 30 novembre 1987 par le président Mitterrand.

Institut du Monde Arabe

Ce qui a séduit les décideurs dans ce projet, c’est d’une part la modernité de l’édifice, symbole de la volonté de modernité des pays arabes eux-mêmes.” D’autre part, au-delà de cet aspect “high-tech” de nombreuses références à cette civilisation sont présentes, mais ce ne sont jamais des pastiches ou des clichés. Certes, les architectes ont repris des éléments de cette civilisation ou de cette architecture arabo-musulmane mais en proposant à chaque fois une relecture, une adaptation de ces éléments à l’architecture ou à l’époque actuelle.

Le bâtiment de l’Institut du monde arabe constitue une synthèse allégorique entre conceptions architecturales d’Orient et d’Occident”.

Institut du Monde Arabe

Lumière intemporelle

“« Lumière sur lumière… », glorifie l’un des plus beaux versets du Coran, signifiant que la lumière est expression et l’expression, lumière. De tout temps, les princes et les monarques, dans un monde arabe chargé, voire accablé, de lumière, ont souhaité que la lumière, attirée dans leurs palais, y restât captive et docile, prête à scintiller dans l’eau de la fontaine, à jouer avec l’ombre précieuse. C’est ainsi qu’à l’intérieur de l’IMA s’immisce la lumière du jour, filtrée par des moucharabiehs qui sont devenus l’emblème et le symbole d’un bâtiment à nul autre pareil.

Institut du Monde Arabe

*Le ciel est les arbres se reflètent sur la façade de l’Institut du Monde Arabe

La lumière se change en l’architecture et en la substance mêmes de ce palais ; elle définit les espaces, se réfléchit, se fragmente, se recompose pour créer les volumes du lieu. Ceux-là qui le créèrent ont de la sorte su dire l’Orient arabe sans recourir à l’orientalisme de bazar. L’Orient n’est point ici copié ni parodié, non point réinventé ni même revisité. Mais bien plutôt : magistralement interprété.

Institut du Monde Arabe

Telle symphonie a ses rythmes et ses envols, conçus par les architectes. Ses références aussi, qui s’attachent à l’essence, au génie de cela qu’il faut bien nommer en l’occurrence l’arabité”.

Les moucharabiehs, métaphores du soleil

Institut du Monde Arabe

“Voir sans être vu. Rester dans l’ombre. Résister au soleil. Dompter l’air et la lumière. Semblable catalogue évoque plus le vade-mecum d’un derviche que le savoir-faire de l’ébéniste. La façade de l’Institut est faite de métal et ses orifices sont autant de diaphragmes, inspirés par la technique photographique, quintessence de regard mécanique, auxquels commande l’informatique”.

Institut du Monde Arabe

Un pont entre l’Occident et l’Orient

L’idée centrale du projet était d fondre l’Occident dans l’Orient, ou vice versa, sans rien ôter à l’un non plus qu’à l’autre, exercice périlleux s’il en est. “Point de mise en abyme, de condescendance appliquée, de prééminence douteuse, d’égalité fallacieuse, d’allégorie trompeuse. Chacun, dans son être, persiste et perdure, face à l’autre, à côté de l’autre, avec l’autre, grâce à l’autre. Et même… dans l’autre. Dans l’autre, sans cesser d’être deux. Comme un couple très anciennement figé. Comme est duel le bâtiment même de l’IMA, coupé d’une faille profonde, étroite comme venelle en médina. Dans cette disposition des lieux se donne lire la dualité du Nord et du Sud que viennent relier de frêles passerelles qui disent l’essentiel de la mission et de la vocation de l’Institut.

Institut du Monde Arabe

L’altérité, au centre du projet, reçoit là un traitement des plus subtils. Deux, certes, mais proches comme amants, incapables de dire l’autre sans dire soi aussi. Ainsi verra-t-on dans la modernité toute occidentale du bâtiment, apparaître bien des traits d’une geste orientale, pour signifier à l’évidence que cet Orient-là, à l’évidence, de cet Occident est constitutif.”

Géométrie, algèbre, trigonométrie

Institut du Monde Arabe

“Les sciences de l’Occident en Orient sont nées. On pourrait, de la sorte, déchiffrer un autre des messages explicites que délivrent les créateurs du bâtiment de l’Institut du monde arabe. Des formes simples, partout, viennent à sous-tendre l’espace et à s’y inscrire : carrés, cercles, hexagones, se déploient, se superposent, s’interpénètrent avec une exactitude toute mathématique. Elles renvoient à la fascination des Arabes pour la géométrie, à leur invention de l’algèbre, de la trigonométrie.

Institut du Monde Arabe

*Traduction :  Le savoir confère un pouvoir éternel

Prenant parfois l’apparence des calligraphies et des arabesques qu’affectionne le décor islamique traditionnel, cet ensemble de signes évoque aussi la carte d’un ciel que les Arabes ont aidé l’Occident à comprendre”.

Institut du Monde Arabe

Traduction : La valeur de l’homme réside dans le meilleur de ses actes

http://www.imarabe.org/

50 commentaires pour “Institut du Monde Arabe (1)”

  1. Je découvre Francine, 6 années pour se faire, cela ne m’étonne pas le projet n’était pas petit… mais il est beau ! Merci à toi, bises de JB

  2. ..je me suis promise d’y aller un jour, l’extérieur me plait déjà énormément….et que dire de tes photos!
    Bises du jour de Mireille du Sablon

  3. Bonjour ,j’aime la grande façade avec ces petits carrée,on dirait du crochet ,de la dentelle,jolis reflets,mais le bâtiment en lui-même ,je n’aime pas trop..belle journée,bises.

  4. Hello Francine
    Tu n’as pas dés fois la fonction panoramique sur ton APN ? Je cherche qui en a réalisé la construction. Bouygues avait construit la grande mosquée de Casablance. Je n’ai pas trouvé avec qui l’architecte nouvel à travaillé ?
    bizz
    Pat

  5. Bonjour Francine
    Bien dis donc on leur refuse rien au monde Arabe un magnifique bâtiment et pas petit dis donc, c’est vrai qu’il sont bien gardé des regards.
    Tu sais ce que j’aimerai bien voir et je ne sais pas si tu l’as déjà mis sur ton blog, c’est l’intérieur de la mairie de Paris ça doit être beau
    Je te souhaite une bonne journée, bisous

  6. eh bien c’est très grand
    surement du talent l architecte
    mais je n ‘ adhére pas , je trouve trop carré et aucun style qui aille avec la Capitale de France

    ( je ne sait d ou vienne les fonds mais cela à du couter une fortune )
    mais ce n est que mon humble gout

    tes photos elles sont sublimes ton regard de photographe aussi
    je sais que chacun à ses gouts moi je ne suis pas une avant gardiste

    je te souhaite un très beau mercredi
    bises Francine

  7. Bonjour Francine,
    merci pour ces magnifiques photos et les explications, je connais cet immeuble et je suis déjà allé à sa librairie bibliothèque, mais je n’ai pas de photos et je connaissais mal l’histoire. Excellentes photos magnifiquement bien cadrées, j’aime beaucoup.
    Passe une bonne journée.

  8. j’aime cet endroit et les reflets sur les parois , mais merci pour tes explications, bonne journée Francine avec le soleil revenu pour de belles promenades?
    bises

  9. Oh, cela me rappelle tellement de beaux souvenirs lors de mon dernier voyage en France, ces carreaux m’ont très impressionné!!! Bisous tout doux et bon mercredi dans la joie!

  10. Tu as réussi à faire de très jolies photos de cet endroit. Je n’ai pas eu la même chance mais je compte me rattraper bientôt, je vais voir l’expo “orient-express” le 17 juillet. Je penserai fort à toi mais ne rapporterai pas d’aussi beaux clichés. Merci Francine. Bises

  11. bonjour Francine, le terme de Moucharabieh m’est venu tout de suite en voyant le bâtiment hier…plus travaillé qu’au Mucem, ici on voit aussi les entrelacs, j’aime bien la façade, par contre comment est-ce à l’intérieur, as-tu pris des photos !!
    il serait intéressant de prendre aussi des photos à travers les vitres en étant à l’intérieur..
    j’aime bien la photo (fish eye) avec l’escalier (juste au dessus de lumière intemporelle)
    bisous

  12. bonjour francine
    merci pour les bonne explications et tes photos sont magnifiques
    Du soleil encore aujourd’hui en bourgogne ,mais la température est trop fraîche pour la saison
    Je te souhaite de passer une bonne fin de journée
    bisous

  13. Bonjour Francine,
    On te sent passionnée par ce qui a motivé l’édification de cet immeuble imposant et ce que veulent symboliser certains éléments de son architecture .
    Ton commentaire très lyrique aide à apprécier cette architecture .Je serais curieuse de voir l’intérieur et les jeux de lumière à travers ces étonnants moucharabiehs .
    Bises .

  14. Hello Francine
    Oui oui ! je l’ai lu pour les architectes … mais on parle pas de l’entreprise qui a effectué les travaux. Est elle française, de la region parisienne …. Les concepteurs manuel doivent etre aussi des spécialistes de l’art oriental !
    bizz
    pat

  15. J’ ignorais que le projet datait de l’ époque Giscard, et suis quand même un peu surpris qu’ un architecte oriental n’ ait pas accompagné la construction.
    Un bâtiment moderne, comme on souhaiterait qu’ évolue l’ islam .
    j’ ai cru comprendre que c’ était Jack Lang qui en était le directeur !
    Comme toujours, de superbes photos pour illustrer un article complet !
    Va savoir si grâce à cet institut, le Qatar ne s’ est pas mis à la modernité des villes !
    Bonne soirée
    bisous

  16. La façade est magnifique et quelle recherche dans le mécanisme des moucharabiehs !! impressionnant ! j’ai appris ce qu’était un ziggourat !! je ne savais pas ! belle soirée ! bisous !

  17. bonsoir Francine … complètement surbookée .. j’ai eu ton mail mais même pas eu le temps encore de répondre … un taf énorme, pas de pauses et en plus j’ai eu un accrochage avec titine … donc encore des démarches … pfff !!
    superbe, ce batiment … tu vois, moi, c’est le style que j’adore, des lignes pures, de la lumière, …. vraiment, il faut que j’y aille à mon prochain passage ….
    bonne soirée bisous

  18. BONSOIR FRANCINE
    encore une belle découverte que tu nous offre sur ce splendide Bâtiment que d Années et oui cela ne ce fait pas ainsi merci à toi de tout ces explications le tant que tu y passes pour ton plaisir et oui et pour nous merci de toutes ces photos bonne soirée bisous Danielle

  19. Bonsoir Francine,
    La valeur de l’homme réside dans le meilleur de ses actes,
    Le savoir confère un pouvoir éternel……. deux belles phrases .
    Grandiose cet immeuble, mais comment arrives tu à trouver tout ça ?
    Paris est grand ……. ce n’est pas devant ta porte …….
    J’aime beaucoup le jeu de tes photos, c’est original, ah tu as de bonnes idées ….. et tu sais les exploiter.
    Bonne soirée, ici orage , il pleut, ça évite d’arroser!!!!!
    Bises, Roguidine

  20. Merci Francine pour toutes ces infos ! un immeuble qu il faut que je découvre à un prochain passage Parisien !!! et le théorème de Néfertiti , c’est quoi ?
    Belle serie et incroyable réalisation technique ! Bonne soirée , merci pour ce partage

  21. Bonne nuit Francine,
    hé mais je croyais que mon homme avait remis la grosse (je ne me suis pas méfiée!) L’autre fait 5000 photos!
    Oui ça peut être bien un oeil de poisson mais ça ne doit pas être un accessoire de mon petit Lumix!
    Oui c’est beau tous ces coins! mais tu me diras où il y en a des moches!
    Même en banlieue tu nous fais des photos extras.
    Bisous il est tard je vais aller dormir.

  22. Bonjour mon adorable Francine
    Le ciel a bien changé de couleur depuis ce début de semaine.
    Il va falloir s’y faire.
    Mais qu’importe l’amitié réchauffe le coeur et offre du soleil à
    ceux qui en attendent chaque jour.
    Bon ce n’est pas tout ça, mais un bon café me ferait plaisir,
    donc c’est quand tu veux. Rooo faut tout dire ici lol !
    Je te souhaite un bon jeudi et plein de bonnes choses.
    Je pense a tout le monde et même à ceux chez qui je ne passe
    plus spontanément. Vous êtes dans mes pensées quand même.
    Prends soin de toi.
    Lolli

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !