logo

Ile Saint Louis Paris Statue de la femme sans tête

La statue de la femme sans tête
Ile Saint Louis, angle quai de Bourbon, rue Le Régrattier
Paris 4ème

 

Une histoire à vous faire perdre la tête…

La statue d’un personnage décapité est située à l’angle de la rue Régrattier, et du quai de Bourbon. Juste à côté, est gravé dans la pierre l’ancien nom de la rue : “rue de la femme sans teste”.

Statue de la femme sant tête

Et bien sûr tous les passants de l’île Saint-Louis associent la statue à ce nom ! Moi la première…
Mais ce n’est que pure coïncidence, car, ironie de l’histoire, cette appellation date de 1710, et ne doit pas son nom à la représentation sculpturale décapitée. Le nom de de cette rue venait en fait de l’enseigne d’un ancien bistrot de la rue, qui représentait une femme sans tête, tenant un verre à la main.

Statue de la femme sant tête

Mais alors, cette statue?
Il s’agit en fait  d’un pauvre Saint Nicolas qui perdit la tête à la suite d’un coup de sabre administré par un Sans-Culotte lors de l’inexorable chasse aux effigies royales et religieuses durant le Révolution française…

C’est un pauvre saint décapité …

Statue de la femme sant tête

Les Sans-culottes
Au début de la Révolution française de 1789, les « Sans-culottes », nom donné par mépris aux manifestants populaires, portent des pantalons à rayures et non des culottes, symbole de l’ancien régime. Les sans-culottes sont des révolutionnaires issus du petit peuple de la ville et défenseurs d’une République égalitaire. (wikipedia)

La rue Régrattier

Cette rue transversale nord-sud permet de passer du quai de Bourbon au quai d’Orléans. Les deux tronçons sont fusionnés en 1868 sous le nom de rue Le Regrattier, du nom d’un des entrepreneurs (avec Christophe Marie) en charge du lotissement dans l’île au XVIIe siècle. Auparavant, la partie débutant sur le quai de Bourbon jusqu’à la rue Saint-Louis-en-l’Île s’était appelée rue Angélique puis rue de la Femme sans Teste. (wikipedia)

 

Sources M Krief les secrets de Paris

 

35 commentaires pour “Ile Saint Louis Paris Statue de la femme sans tête”

  1. Bonjour Francine,
    Un quiproquo historique comme je les aime .
    Ce sont les petits détails de ce genre qui rendent l’histoire croustillante …
    Bien des statues furent décapitées à l’époque …
    La facade de cette immeuble date elle-aussi du début 18ème ?
    Bonne journée .
    Bisous
    Véro.

  2. ahh oui il faudrait creuser l énigme
    la révolution à détruit bien des monuments
    insolites tes photos et trés intéressante piste
    bonne journée Francine

  3. Bonsoir Francine.
    Tu n’as pas perdu la tête mais moi, c’est ma connexion internet qui la perd: voilà deux commentaires auxquels je ne peux répondre.
    Enfin, je suis arrivé chez toi pour te souhaiter une bonne soirée.
    Gilbert

  4. coucou,
    on associe souvent à tord dans ce genre de cas. il existe des dessins de la statue en entier? ici il reste encore un peu de neige qui a gelé avec les temperatures qui ont baissé. passe une excellente fin de semaine, bisous

  5. Bonjour,
    Merci pour les précisions mais tu sais ce n’était pas un reproche de ma part, c’était juste une curiosité .J’aime beaucoup l’architecture de l’angle de cette maison et je pense que l’immeuble l’est tout aussi …
    Je comprends pour les horaires …
    Bisous

  6. MDR … il me semblait bien que l’on ne lui voyait pas une poitrine d’enfer sous sa tunique !!!
    devait être sympa, le troquet, avec un nom pareil … repère de ribaudes peut-être ???
    bonne soirée et bon jeudi …. Toute mon amitié pour une bonne st valentin
    bisousssssssss

  7. re-coucou … je te souhaite de continuer à apprécier ainsi ces cloches … tu sembles vraiment accro … autour de toi, je pense que les gens seront heureux aussi … de tels moments sont toujours du vrai bonheur … bisous bonne nuit

  8. hé bien dis donc , les sans culottes n’auraient pas bien chaud en ce moment ,( je sais , c’est une autre histoire) , tu connais les rues par coeur , et le pauvre St Nicolas ,aurait besoin d’aide , pas marrant , il ne voit plus rien …bises glacées

  9. bonjour, j’ignorais totalement cette énigme .Il ne fallait pas te donner la peine de me donner les éxifs…c’était juste une réflexion…car je sais que dans un tel endroit il faut donner la priorité aux isos.Je ne suis pas là à partir de 14h 30…A demain…bisous.

  10. Bonjour Francine,
    Un exemple de plus des ravages que la révolution a laissée derrière elle… Et pourtant ça partait d’un sentiment honorable!
    Amitiés, Frans

  11. Hello Francine
    J’en etais sur que c’etait un de ces revolutionnaires ….
    Tiens , si tu as l’occasion de lire un livre. C’est un roman mais dont l’historique c’est réeelement passé. Les protagonistes de l’histoire ont changé les noms , mais les faits sont bien réel… et l’histoire d’amour est sympa.
    le livre s’appelle: Le saut des Français
    bisous
    pat

  12. Je suis passée par ce quartier et je me rappelle de cette statue mais je n’ai pas eu la présence d’esprit de prendre une photo!! Merci Francine pour les explications!!! c’est passionnant!!!Gros bisous!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !