logo

Ile de la Cité Paris vestiges de l’enceinte gallo-romaine

Enceinte galo-romaine

6 rue de la Colombe  Paris 4ème Ile de la Cité

 

L”ancien mur d’enceinte gallo-romain passait là où les pavés au sol sont différents : donc le mur passait sur la route, et sur le bout de trottoir. Ce sont des vestiges de cette enceinte qui ont été découverts lors de fouille à cet endroit en 1898, comme indiqué sur la plaque. Les vestiges soit : ont été recouverts, ou entreposés, ou exposés dans la crypte archéologique de Notre-Dame, ou bien au musée Carnavalet, qui est la “mémoire” de Paris.

Les remparts de la Cité

Enceinte gallo-romaine de la Cité

A partir de la fin du IIIe siècle, la ville des Parisii était concentrée sur l’île de la Cité. De hauts murs la ceinturaient.Les Barbares menaçaient Lutèce, on avait décidé que la ville, déjà protégée par le fleuve, le serait encore mieux par une enceinte fortifiée.”Tout fut bon pour élever ce mur solide qui devait isoler Lutèce. Des maisons, des tombes, des monuments furent dépouillés de leurs ornements et les blocs vinrent s’intégrer au rempart impressionnnat qui enserrait l’île, débordait sur le port,grignotaitles berges. Désormais, au moindre mouvement suspect, Lutèce était prêt à se défendre! Un tracé nous montre l”épaisseur de ce rempart au 6 rue de la Colombe.

Enceinte gallo-romaine de la Cité 

Sources : sur site, et l’excellent Lorànt Deutsch 

Enceinte gallo-romaine de la Cité

*En bas de la rue, nous arrivons Quai aux fleurs, et de l’autre côté de la Seine, nous sommes Quai de l’Hôtel de Ville, que nous apercevons. 

 

31 commentaires pour “Ile de la Cité Paris vestiges de l’enceinte gallo-romaine”

  1. bonjour
    je savais qu il y avait encore des vestiges gallos romains à PARIS
    mais bien sur pas ou merci de ce bel article
    qui éclaire ma lanterne
    il paraitrait qu il y à aussi des caves qui garderaient des vestiges c est pas improbable je pense
    ces vieilles rues parisiennes que l on ne montre jamais domage et merci encore
    bises
    kénavo FRANCINE

  2. L’on ne peut enterrer le passé , il remonte toujours à la surface …
    Comme souvent, beaucoup de vestiges ont servi à la construction d’autres batiments .
    Peut-être en est -il ainsi pour ceux des remparts de Lutèce …
    Bisous

  3. on comprend que Lorant Deutsch ait été passionné, mais grâce à toi, j’ ai en plus des illustrations photographiques !
    Merci
    bonne journée
    bisous

  4. je l’ai bien vu la bande de pavé différents mais j’ai pensé que c’était le passage piétons ! pas évident d’y voir des pavés romains ! suis-je la seule avoir posé la question ? Ou alors les visiteurs ne cherchent pas vraiment à comprendre ! bisous

  5. bonjour Francine ! Ha ! ces romains étaient de partout mais je ne vois rien de gallo romain “au sol” dans cette rue ? les pavés ? faudra m’expliquer ! chez moi le reste des photos de la neige du 11 février ! bonne journée bises cathline

  6. je suis allée voir les vestiges du musée devant Notre-Dame – c’était super intéressant – merci de partager avec nous tes découvertes – gros bisous fleuris du jeudi –

  7. Bonsoir francine , j’ai relu 2 fois ton article avant de comprendre ou était les remparts…..pas fufute la fille , je ne m’aventurerais pas la nuit dans cette ruelle…restes bien au chaud le froid est là , bisous

  8. C’est très beau, j’y étais il y a peu, je ferai bientôt un article sur le sujet.
    Je suis “amoureuse” de ces vieilles rues, si nous pouvions entendre chuchoter les pavés quelles histoires ils nous raconteraient!
    Merci pour ce moment privilégié, belle nuit, bisous
    Cendrine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !