logo

Ile de la Cité Paris Le barbier et le pâtissier de la rue chanoinesse

Le barbier et le pâtissier de la rue Chanoinesse

Au 18 et 20 rue Chanoinesse les gardiens de la paix motocyclistes qui occupent désormais les lieux vous montreront peut-être un reste du rempart gallo-romain.”Une étrange protubérance de pierre qui a traversé le temps sous le nom de “pierre au boucher”.
 

Un barbier et un pâtissier s’acquoninèrent pour des  meurtres… savoureux!
Au 18 et 20 rue Chanoinesse se trouvaient autrefois deux maisons, occupées l’une par un barbier, l’autre par un pâtissier fort renommé. Au chapitre voisin  les chanoines logeaient dans leur résidence des étudiants étrangers.
Le pâtissier était  réputé, il faisait les meilleurs pâtés de Paris, dont se régalaient les chanoines et les habitants du quartier.

Assez fréquemment, des étudiants disparaissaient… Cela n’inquiéta pas plus que ça les habitants, qui les crurent victimes des rôdeurs et détrousseurs qui écumaient l’île à cette époque.

Mais un jour de l’an 1387, le fidèle chien d’un étudiant allemand, disparu à son tour,intrigua par son comportement. Il s’arrêta net devant la boutique du pâtissier, et se mit à hurler à la mort devant les petits pâtés fraîchement cuits…il avait senti dans les pâtés présentés en devanture, l’odeur de son maître…

Pressés de questions, le pâtissier finit par avouer assez vite. Les deux complices furent arrêtés, le barbier, qui tuait les étudiants, et vendait leur corps au pâtissier son voisin, qui “transformait” les cadavres.”Malheureusement pour les gastronomes, car les pâtés avaient, paraît-il, un goût délicieux.

Les deux complices furent condamnés à mort, ils furent brûlés chacun dans une cage de fer, leurs deux maisons furent rasées.

Pendant plus d’un siècle, la place resta vide, par superstition. Le lieu maudit est actuellement occupé par le garage des gardiens de la paix motocyclistes. Au fond de leur garage, en bas, se trouve la “pierre du boucher”, sur laquelle les corps étaient découpés en chair à pâtés.

Merci au gardien de la paix qui m’a conduite vers la “pierre du boucher” et a déplacé la moto pour que je puisse prendre la photo.

  Rue Chanoinesse Paris

*Le lieu maudit, occupé désormais par la brigade motocycliste de Paris.

La brigade motocycliste de Paris a son quartier général juste derrière Notre Dame. Depuis 1945 ce garage abrite tous les motards de Paris 275 policiers 166 motos depuis cet emplacement stratégique ils peuvent intervenir partout très vite. Entre les policiers et l’Ile de la Cité c’est une vieille histoire.

Mais ce qui attire les curieux se trouve au fond du garage. C’est un étrange bloc de pierre, surnommé “la pierre du boucher”. Un fait divers sordide s’est déroulé ici au Moyen Age. “Ce fameux barbier avait tendance à éliminer le dernier client de passage du samedi soir; il passait  par une trappe à son voisin le corps avec lequel il fabriquait des pâtés qui ont eu un grand succès dans la Cité”.

Capitaine Alexandre Fouchard Officier technique de la division régionale morocycliste

 

Sources : http://www.parislenezenlair.fr/
et M Charlier
France 3 Des racines et des ailes du mercredi 13 février 2013

 

Pas de photos du garage, je ne pense pas être autorisée à le faire, ni à les publier. Même si la garage est passé à la télé. 

 

J’ai oublié de vous dire : Tum Burton s’est inspiré de cette histoire pour son film “Sweeney Todd”; l’histoire est celle d’un barbier londonien du XIXe siècle qui, par cruauté, folie et cupidité,
tranche la gorge de ses clients et se débarrasse de leurs cadavres avec la complicité de sa maîtresse, Mrs Lovett, qui les farcit en friands à la viande qu’elle vend dans sa boutique.

Merci Frans pour ce rappel!

 

38 commentaires pour “Ile de la Cité Paris Le barbier et le pâtissier de la rue chanoinesse”

  1. que d histoires à Paris
    et des des vestiges ignorés comme cette pierre
    le quartier de la cité doit etre trés historique
    j y suis passée il y à longtemps mais j aime ces endroits
    ( tu fait aussi de belles recherches mais je vois que on ne peut pas tout prendre en photo)
    bonne journée pour toi
    bises

  2. J’ai entendu l’histoire à Des racines et des ailes. Au fait, as tu regarder ? Sympa la fonte des cloches. Un beau moment. Après avoir lu ton histoire je suis bien content de ne plus aller chez coiffeur. Bonne soirée. Bises. Yves

  3. Bonsoir Francine : macabre ton histoire !…J’espère que les lasagnes “findus” ne contiennent pas des restes de la sorte . horrible ces histoires de viande . Je vais finir par ne plus en manger . bisous et bonne soirée

  4. Ouah! quelle horrrrrible histoire! j’en avais entendu parler quand je faisais des visites de Paris avec des conférenciers mais je n’avais pas vu la “pierre du boucher!”
    Paris doit “fourmiller!” de pleins d’anecdotes de ce genre! faut que je mette “le nez!” dans mon bouquin du Paris insolite, peut-être en parlent-ils?
    Douce journée sous le soleil et la fraîcheur.
    Christiane

  5. Purée , j’ai plus envie de manger de pâté maintenant…..en tout cas , tu as fais une belle recherche , le soleil est là, hier de la purée de pois et gris toute la journée , bisous

  6. vrai de vrai, pas banal, cet article !!! ben, dis donc … çà craint Paris !!!! A la fin de ton article, j’avais la chair de poule …. ton histoire me fait penser à l’auberge “rouge” en Haute Ardèche … là, les malheureux étaient servis en ragout !!!
    Mignons les policiers ??? MDR LOL
    bisousssssssssssss

  7. quelle horreur c’est pire que l’histoire de la viande cheval de tout temps il y a eu des gens tordus et ça continue malheureusement ! les photos de neige sont toujours celles de lundi dernier, mais comme j’en avais fait beaucoup, je les mets sur 3 articles (encore un à paraître) et j’alterne dans mes articles pour ne pas lasser les visiteurs bon après midi bises Cathline
    ce soir un nouvel article

  8. et bien, il n’ y avait pas qu’ en Amazonie qu’ on trouvait des anthropophages, et je comprends finalement que certains indiens aient eu du mal à changer d’ habitude alimentaire !
    Merci de cette petite histoire dans la grande
    bonne journée
    bisous

  9. Je pense que c’est au cours d’une émission animée par Lorent Deutsch que jai connu cette histoire …
    ce soir j’ai rdv avec Stéphan Bern sur la 2. Presque aussi bien que des racines et des ailes.


  10. Sweeney Todd est le nom d’un tueur en série du folklore anglais dont l’histoire a donné lieu à des adaptations au théâtre et au cinéma.”

    A la base sweeney todd est un roman, et tim burton ne s’est pas inspiré de se fait divers parisien pour son film mais d’une adaptation en comédie musicale de ce livre.

    • en plus il parait qu’ils étaient très bons, ces pâtés !!!! imagine, les lieux sont restés inoccupés pendant 100 ans; j’ai demandé au policier s’ils n’étaient pas superstitieux!! ils ont qunad même cette pierre sous les yeux tous les jours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !