logo

Hôtel des Invalides Paris La Cour d’honneur

La cour d’honneur mesure 108 m de long sur 62 m de large; elle est entourée de corps de logis à double rang d’arcades. Ces corps de logis renferment au rez-de-chaussée les réfectoires (peintures  de Martin, représentant les victoires de Louis XIV), et au-dessus les dortoirs.

Fondé en 1670 pour accueillir les soldats blessés ou trop âgés pour combattre, l’hôtel des Invalides est l’une des principales réalisations du règne de Louis XIV. Il a été édifié en trois ans par l’architecte Libéral Bruant sous la direction de Louvois, ministre de la Guerre. Le Musée de l’Armée y a été fondé en 1905. En 1674, l’Hôtel des Invalides était à la fois une caserne, un atelier, un couvent, un hôpital et un hospice.  

Comme la construction de Saint-Louis des Invalides s’éternisait, Louis XIV confia le chantier de l’église à Jules-Hardouin Mansart. A l’époque le bâtiment des Invalides s’organisait autour de l’actuelle cour d’honneur. Les réfectoires pouvaient accueillir en un seul service, 1 500 pensionnaires. De part et d’autre des réfectoires, le long des Murs, des tables étaient installées.  

Sous l’horloge, l’imposante statue de Napoléon semble veiller sur les lieux. 

“Les 1 500 “caducs” pensionnaires des Invalides étaient des soldats âgés de plus de 35 ans et pouvaient participer éventuellement aux batailles, explique le général Bresse. Cet effectif ne comptait qu’une centaine d’estropiés, les “invalides” qui laissèrent leur nom à l’édifice. Tous ces soldats de métier, après vingt ans de service, n’avaient plus de famille après tant d’années passées sur les champs
de bataille.» 

sources : www.paris.fr 

19 commentaires pour “Hôtel des Invalides Paris La Cour d’honneur”

  1. C’est un livre illustré que tu devrais réaliser avec toutes tes photos et les textes appropriés. Un grand plaisir de venir faire un tour à Paris par l’entremise de ton blog.

    Alors tu es vraiment contente de ton appareil photos ? mais un bon appareil ne suffit pas, il faut l’oeil avisé de la photographe.

    gros bisous

  2. Bonjour , C’est une véritable ville dans la ville tellement c’est grandiose ; Mais personnellement je n’aime pas trop ces lieux , ils laissent trop de souvenirs de guerres . Une pensée pour tous ces invalides qui y ont séjourné . Bises et bonne journée

  3. bonsoir ma chère Francine …. je refais doucement surface … très intéressant ton article … une chose m’étonne … comment Napoléon a-t-il fini par se retrouver dans un batiment construit par le roi Soleil ??? pure mégalomanie de sa part, je suppose ??? je n’ai jamais visité ces lieux … à faire donc !!! mdr .. quand à Venise  …. et pourquoi pas ??? “çà se peut, çà peut se faire …. il suffit de le décider” comme aurait chanté ce cher BRANDUARDI … on part quand ??? bisousssssssssssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !