logo

Hôtel de Ville de Paris Salle des fêtes

La salle des fêtes

C’est la plus grande salle de réception de l’Hôtel de Ville de Paris.
Ici sont reçus tous les chefs d’état étrangers en visite officielle en France pour une réception officielle au cours de leur séjour.

Elle est copiée sur la galerie des glaces  du château de Versailles. Comme au château, les fenêtres se reflètent dans les glaces.

La république aurait bien voulu la faire plus longue que la galerie des glaces de Versailles qui mesure 76m de long. Ici, il y a 50 mètres seulement. Comme ce n’était pas possible de la faire plus longue, on l’a faite plus haute, plus large, ainsi quelque part la république est plus grande que le roi.

Décoration

C’est la plus vaste des salles de réception, mais aussi la plus richement décorée : la feuille d ‘or est à profusion, les lustres sont en cristal de Baccarat. Comme dans tous les autres salons les rideaux de soie sont retissés à l identique, s’harmonisant délicatement avec les tons dominants des peintures.

Le plafond peint.
Les peintures du plafond sont de Henri Gervex et Aimé Morot, elles  représentent l’histoire de la danse et de la musique à travers les âges.

La peinture centrale est de Jean Joseph Benjamin Constant dit Benjamin Constant : elle représente la ville  de Paris conviant le monde à ses fêtes. De part et d autre de cette peinture Gabriel Ferrier a intercalé les fleurs et les parfums.

Salle des fêtes Hôtel de ville de Paris

Entre ces peintures, il y a 3 mots inscrits en lettres d’or dans des cartouches et ils séparent chacune de ces peintures : liberté, égalité, fraternité. C’est la devise de la république française, l’Hôtel de Ville est vraiment la maison de la République. On trouve partout les initiales de la République.

Salle des fêtes Hôtel de Ville de Paris

Dans les angles du plafond 4 cariatides évoquent d une part la musique et la comédie de Jules Blanchard, d’autre part les fleurs et les roses de Jules Des bois (sculpteurs).  

Des cariatides blanches sur les voussures élèvent des branches d’olivier vers un cartouche aux chiffres de la république française.

 * sources : www.paris.fr/ 

14 commentaires pour “Hôtel de Ville de Paris Salle des fêtes”

  1. Bonsoir Francine. Comment vas tu mon amie? Tu nous as manquée hier soir ma chère… Il a fallu que je fasse le guide pour emmener cette petite troupe jusqu’à Montmartre… lol J’espère que tu te remets… Par contre, changement de programme, je ne viens plus le 6, pas possible, j’ai trop de contraintes ici au boulot… Alors pour le moment, pas d’autre date de prévue, mais quoi qu’il arrive je reviendrai, Gros bisous…

  2. C est magnifique ma belle…  perso je ne suis jamais entré dans l hôtel de ville.. par contre étant petite on allait sur le parvis il y avait de grands espaces gazonnés où on donnait à manger aux pigeons (qui à l époque n étaient pas chassés au contraire)… souvenirs souvenirs… bisous

  3. Quel faste rébublicain !…” Liberté , égalité , fraternité ” que d’impôts pour ces trois mots dans cette salle des fêtes de l’hôtel de ville de Paris . Pour les réjouissances républicaines , on fait royal et on ne compte pas . Normal c’est le bas peuple qui paie … Bises et bonne journée  

  4. Bonsoir Francine, j’ai toujours regretté de ne pas avoir pu visité cet endroit, je crois qu’on peut le visiter qu’en groupe. C’est réellement magnifique. Aujourd’hui nous avons fait notre dernière randonnée avant le retour vendredi. Bonne soirée Bisous de snous deux Christine

  5. bonjour ma francine – tout d’abord merci pour ton joli com et les magnifiques roses pour mon anniversaire … une image sensationnelle !!! … Et puis vraiment extra ton reportage sur la salle des fêtes … Quzlle belle pièce … çà vaut le coup d’être invitée au “pot” du maire, même si les petits fours sont minables !! lol mdr … bonne aprèm et bon courage pour le taf !! allez, on y croit !!! hihihihi

  6. bonjour Françine, j’espère que tu es remise de tes petits soucis…tu nous as manqué mardi , non seulement par ton absence, mais aussi pour l’organisation du circuit…car pour finir la place du tertre a été notre destination…Norbert ne reviendra pas le 6 …mais le rendez-vous tien toujours pour nous et avec La gare centrale.Bisous.

  7. Comme toujours de superbes photos. J’ai eu l’honneur d’assister le 14 novembre 1996 dans un de ces magnifiques salons de la Mairie de Paris à la remise de l’épée à Mme Alice Saunier-Seïté, élue à l’Académie des Sciences morales et politiques. Il y avait du beau monde. J’avais été invitée ainsi que ma collègue car nous nous étions occupées de réunir les fonds des donateurs participant à l’achat de son épée. Laura Flessel et Jean-François Lamour, tous deux champions olympiques étaient présents à cette cérémonie. Beaux souvenirs également du buffet prévu à cette occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !