logo

Hôtel de Beauvais Cour administrative d’appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d’appel de Paris
68 rue François Miron paris 4

Journées Européennes du Patrimoine

La visite se fait avec un conférencier, qui nous a présenté l’hôtel et les fonctions de la cour d’appel de Paris. Le clou de la visite est l’ancien cellier qui se trouve dans les sous sol de l’hôtel de Beauvais.

De sa construction en 1661 à nos jours, l’hôtel de Beauvais a traversé plus de 350 ans d’histoire parisienne. Il fut le témoin du mariage de Louis XIV, a vue la venue de Mozart à Paris au XVIIIe siècle, et connu la vie populaire parisienne au début du XXe siècle. Il a subi trois grandes campagnes de restauration avant de devenir le siège de la cour administrative d’appel de Paris.

Histoire de l’hôtel
En 1654, Pierre de Beauvais, avocat au parlement et conseiller du roi, et Catherine Bellier, première femme de chambre d’Anne d’Autriche, acquièrent trois parcelles dans le quartier du Marais; l’une porte depuis le XIIIe siècle une maison de l’abbaye cistercienne de Chaalis.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
A cette époque il était de bon ton de posséder un hôtel particulier dans le quartier du Marais, et depuis un demi siècle, l’aristocratie parisienne, proche de la cour, fait construire de splendides demeures. Ces hôtels particuliers ” à la française”, sont des constructions classiques et discrètes entre cour et jardin, à l’abri de la rue et de ses désagréments. Les précieuses, les philosophes et les libertins y tiennent de brillants salons.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
L’hôtel est édifié entre 1656 et 1660 sur les plans d’Antoine Le Pautre, architecte des bâtiments du roi. Le 26 août 1660, Mazarin, la reine et la cour assistent depuis le balcon de l’hôtel à l’entrée solennelle dans Paris de Louis XIV et de Marie-Thérèse d’Autriche. Malgré cette consécration, Madame de Beauvais quitte bientôt son hôtel pour la rue de Grenelle. Le faubourg Saint-Germain est alors à la mode.

L’hôtel est vendu en 1686 à Pierre Savalete, notaire et conseiller du roi. En 1706, il est acquis par Jean Orry, président au parlement de Metz. Ses descendants, magistrats et ministres, le cèdent en 1769 à Maximilien d’Eyck, ambassadeur de l’Electeur de Bavière, qui reçoit W.A. Mozart et son père. Ses héritiers ayant migré à la Révolution, l’hôtel est saisi et vendu aux enchères en 1799. Entre 1800 et 1810, il est transformé en immeuble de rapport.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

* Dans la cour intérieure, un chasse-roue, appelé aussi chasse-moyeux,  situé au pied de la porte d’entée, destiné à empêcher les roues des carrosses de détériorer le mur.

Acquis par la ville de Paris en 1943, classé au titre des monuments historiques en 1966, l’hôtel est pris à bail en 1995 par le Conseil d’Etat pour l’installation de la Cour administrative d’appel de Paris. Il s’est écoulé huit années entre la signature d’un bail emphytéotique entre l’Etat et la Ville de Paris, propriétaire du bâtiment, et l’installation des magistrats et agents de la Cour à l’hôtel le 26 octobre 2003. C’est dire à quel point cette restauration a été délicate.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
Architecture de la cour
L’escalier de l’hôtel de Beauvais est aménagé sous la voûte d’entrée, précédé d’un proche nord auquel correspondait, à l’étage noble, un vestibule aux débouchés de trois volées de l’escalier. Un bel escalier de fer forgé mène à la chapelle. Ci dessus deux escaliers, l’escalier en fer forgé.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

La cour intérieure forme un cercle. Au fond, trois écuries sont surmontées de mascarons.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

A gauche, une femme richement parée évoque sûrement Anne d’Autriche, à droite Madame de Beauvais, qui parait-il était fort laide ! 

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Mais, bien que laide et borgne, elle eut de nombreux amants dont l’archevêque de Sens. “Toutefois, aucun soin et service ne doit mieux servir sa fortune que celui qu’elle rend vers l’an 1654 à Louis XIV encore adolescent -si sage que la reine s’en inquiète-  et que saint Simon rappelle sans nuance : “Madame de Beauvais, première femme de chambre de la Reine mère et dans sa plus intime confidence, et à qui tout le monde faisait d’autant plus la cour qu’elle ne s’était pas mise moins bien avec le Roi, dont elle passait pour avoir eu le pucelage”.” 

 

Les autres figurent représentent probablement des personnages de la Comedia dell’arte.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
Le péristyle est décoré avec des têtes de taureaux et de béliers, qui rappellent le nom de famille de Madame de Beauvais.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
Il est soutenu par huit colonnes doriques. On peut y voir un monogramme formé des lettres P.C.H.B. pour les noms entrelacés de Pierre Beauvais et Catherine Henriette Bellier.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

 

L’ancien cellier de la maisn de ville de l’abbaye de Chaalis
L’abbaye cistercienne de Chaalis est dans l’Oise, à environ cinquante kilomètres de Paris. Elle a été fondée le 10 janvier 1136, et consacrée en 1219 par l’évêque de Senlis, alors garde des Sceaux de Philippe Auguste. Saint Louis y séjournera. L’abbaye dégage rapidement des bénéfices et achète une maison à Paris.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Avoir une maison en ville est très fréquent pour une abbaye. La “maison de ville” a une triple fonction. Elle accueille les abbés quand leurs affaires les amènent à Paris. Elles permettent de stocker puis de vendre les productions de l’abbaye. Elles servent de logement pour les étudiants quand ils viennent étudier au quartier latin. Les sous-sols de l’hôtel de Beauvais servaient de cellier à la maison de ville de l’abbaye. Ses voûtes remarquables sont parvenues jusqu’à nous.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

La sobriété et la simplicité de ce lieu sont caractéristiques de l’architecture gothique cistercienne : les chapiteaux sont ornés de simples feuilles d’eau.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
Architecture de la cour
La réputation de l’hôtel repose naturellement sur son architecture, caractérisée par une disposition originale pour les hôtels particuliers de l’époque : le bâtiment principal se trouve en effet en façade sur rue et précède une cour d’honneur de forme trapézoïdale au fond de laquelle se trouvaient les communs. Faute que le terrain d’assiette permît une autre solution, le jardin a été placé sur une terrasse latérale au premier étage.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
A l’exception du jardin et d’une extension limitée dans son aile Est, la rénovation a respecté la disposition d’origine de l’hôtel et le visiteur peut admirer le grand escalier d’honneur, la cour d’honneur, l’escalier menant à l’ancienne chapelle, ainsi que la salle médiévale située au sous-sol dans un état très proche de celui qu’ont découvert les premiers propriétaires de l’hôtel, Pierre et Catherine de Beauvais, première femme de chambre d’Anne d’Autriche, plus connue sous le nom de Catherine Bélier, dite encore la borgnesse, à qui Saint-Simon attribue le mérite d’avoir initié le jeune Louis XIV aux plaisirs de l’amour.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris
La célébrité de l’hôtel tient aussi au séjour – que rappelle une plaque installée sur le côté Est de la cour d’honneur – qu’y firent en 1763 Léopold Mozart et le jeune Wolfgang.

Hôtel de Beauvais Cour administrative d'appel de Paris

Sources : in situ
http://paris.cour-administrative-appel.fr/La-cour-administrative-d-appel/Histoire-de-la-cour
et “A la découverte de l’Hôtel de Beauvais” de l’ association Paris historique et vivre dans le 4e

69 commentaires pour “Hôtel de Beauvais Cour administrative d’appel de Paris”

  1. Bonjour Francine
    que c est beau ce Monument disons ce Palais qui est Majestueux aussi bien dehors et dedans incroyable merci infiniment de ces Photographies vraiment un article super bien réaliser et tes commentaires beau travail et excellent Lundi caresses aux chats bisous Danielle

  2. Coucou ma Francine,
    Une belle architecture. Des salles superbes et de l’histoire.
    L’hotel a été loué par le comte Maximilien Emmanuel Franz van Eyck en 1762 ou 1763, je ne sais plus, qui y installe un tripot. 😉
    Merci pour le partage.

    Un début de semaine avec du soleil, même si les températures sont basses, c’est bien agréable.
    J’espère que tu vas bien et que ton week end s’est passé comme tu le souhaitais.
    Les fêtes approchent et je mettrai mon petit univers en pause du 18 décembre au 25 décembre inclus.
    Merci pour ta gentille présence.
    Prends soin de toi et puis on sourit pour garder moral et bonne humeur.
    Lolli

  3. Kikou Francine,
    c’est un joli bâtiment , j’ai adoré la visite.
    Une journée humide aujourd’hui , il fait 3°.
    Passe un bon lundi, gros bisous
    Nadine

  4. Merci pour cette intéressante visite guidée 🙂 Mme de Beauvais bien que peu gâtée par la nature avait donc du succès auprès des hommes célèbres lol Les sous sols sont de toute beauté ! Ce n’était pas comme cela que j’imaginais la Cour d’Appel de Paris. Merci de m’y avoir emmenée 🙂 Belle semaine Francine bisous

  5. Coucou Francine,
    Encore une très belle découverte. Cet hôtel de Beauvais est très beau et j’aime le débillardage de la rampe d’escalier. C’est vrai que l’ancien cellier est de toute beauté. Merci pour ce partage, tes photos et explications très enrichissantes.
    Bises et bon début de semaine

  6. Je l’ai visité avec ma fille lors des journées du Patrimoine en 2009 si ma mémoire ne me trahit pas. On avait été agréablement surprises par ce bel hôtel particulier. Bisous et bonne semaine

  7. Bonjour Francine
    cet hôtel est richement sculpté ,c’est magnifique
    Encore -2° ce matin et toujours un épais brouillard givrant en val de Saône
    je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon début de semaine
    bisous

  8. tu comprends pourquoi je préfère l’ ancien au moderne, pourquoi je préfère la pierre au béton !
    L’ hôtel comme le cellier sont de vrais merveilles, et quelle histoire quand aux occupants !
    Tes photos sont vraiment magnifiques, merci !
    Passe une bonne soirée
    Bisous

  9. Il est superbe l’hôtel de Beauvais , que de détails architecturaux à photographier 😉 tu as dû t’éclater juste en levant les yeux . Bonne soirée Francine Bise (:-*

  10. Bonsoir Francine,
    C’est magnifique, l’intérieur a de beaux décors,
    j’ai appris ce qu’était un chasse roue !!!
    c’est le jour du patrimoine que tu a visité ce bel hôtel !!!
    Passe une bonne soirée, bises

  11. Encore un très beau bâtiment de notre capitale. Je ne connaissais pas les chasses-roues. Hier je me suis régalée sur la 5, il y avait deux reportages sur PARIS. Un était sur les passages et le second consacré à Montmartre. J’ai beaucoup aimé. Bises. FRANCOISE

  12. coucou Francine
    je crois que tu vas encore m’envier cette semaine pour la campagne lol
    pas facile la pollution sur Paris en ce moment et surtout la circulation
    ici pas de problème, allez viens, je t’attends
    bonne soirée
    bisous

  13. Bonjour Francine,

    une jolie série de ce magnifique bâtiment, l’architecture est remarquable. Merci pour le partage et toutes les explications. Désolé de passer tard, mais ce n’est pas la forme depuis quelques jours, je mets mon blog en pause jusqu’aux fêtes, malgré des températures clémentes (entre 14 et 17º) j’ai attrapé une “grippe”. Je reste juste sur FB, pas la forme pour rester longtemps sur le pc

    Passe une bonne journée.

  14. Très belle architecture, ce bâtiment est très bien entretenu, les chapiteaux et les arcades sont de toute beauté !
    Merci pour la visite Francine, bises à demain, bonne journée.

  15. bonjour, déjà à lui tout seul un magnifique édifice, en plus tu as su le mettre en valeur, j’aime beaucoup les 2 photos avec l’escalier !!
    lors de notre dernier séjour sur lîle nous avons assisté à de nombreuses fêtes
    bisous

  16. Coucou ma Francine,
    Alors il fait quel temps à Paris ? Aussi gla gla que chez nous ?

    Je viens pour t’offrir du soleil et du café, cool non ?
    Ce matin on aurait dit qu’il avait neigé, en fait tout était blanc de gel.
    Encore maintenant à l’ombre. C’est beau, mais un peu dangeraux quand même lol !
    J’espère que tout va bien par chez toi.
    Il parait qu’il y a maintenant, des soucis avec les commentaires chez Ekla, en tout cas d’après ce que j’ai lu dans certains messages. Moi rien vu de spécial. Je reçois les coms.
    Par contre les notifications arrivent parfois dans courrier indésirable dans les boites mail.
    Je te souhaite un bel après midi quoi que tu fasses ou, où que tu sois.
    Prends soin de toi et fais gaffe en sortant de mon petit univers ça glisse oups !
    Lolli

  17. bonjour , cette maison de ville et magnifique et ce qui me plait se sont les voutes des celliers absolument remarquables…. que de belles choses ils faisaient dans ces époques …Le redoux est là …mais la pluie aussi …..Bisous.

  18. Merci à toi aussi pour la qualité de tes articles et de tes photos. C’est normal que je te dise ce que je pense, car parfois on oublie de le dire.
    J’ai été étonnée en voyant la date de construction de ce bâtiment qui semble tellement moderne. C’est super qu’il ait été bien conservé et bien rénové.
    J’ai compris à quoi servent ces plots au pieds des murs, j’en avais déjà vu et je ne savais pas à quel usage ils étaient destinés.
    L’intérieur est superbe. C’est une chance pour les personnes qui y travaillent.
    Le cellier est en effet de toute beauté.
    Bisous
    Am

  19. Bonjour Francine
    j’espère que tu as un temps plus agréable que chez-nous
    Encore -2° ce matin et toujours un épais brouillard ,pas de chance d’habiter dans cette région
    je te souhaite de passer une agréable fin de journée
    bisous

  20. Une belle leçon d’histoire pour moi Francine , un bâtiment à l’architecture bien pensée … tout est dans le détail ..Merci pour cette page qui nous fait voyager dans le temps avec tes clichés de toute beauté !!
    Belle soirée Francine !
    Nicole

  21. Merci Francine pour tes beaux reportages… car nous les touristes qui montons très peu dans la Capitale… on aurait pas le temps d’aller visiter des cours intérieures…et aurait-on le droit ? Ainsi on peut admirer toutes ces belles architectures !
    Tu devrais être citée par l’OT de Paris…
    Bonne après-midi,
    Gilbert

  22. Imposant et élégant ! le mariage moderne /ancien à l’intérieur me plait !
    Oh quelle belle invention ce chasse roue ! très futé en tout cas ! Bien sûr les voûtes du cellier sont superbes ! j’ai ri en voyant “la tête” de Madame !!!!!!! bises

  23. Bonsoir Francine,
    quel magnifique Hotel et d’intéressantes explications sur son aventure au cours des siècles.
    Un très beau travail classique, mais c’est le cellier qui emporte mes goûts par la simplicité des décors et la pureté des formes.
    Bonne fin de semaine et bisous (je crois que les logeurs sont comme moi très affairés, mais j’ai beaucoup de news, alors je ne sais pas pourquoi ça ne répond pas. Pas manque de temps) Bisous.

  24. Bonjour,
    Passage éclair, je n’ai pas lu l’article mais c’est pour te souhaiter un très bon mercredi.
    Je repasserais en cours de journée ou de semaine pour lire tes différents articles, j’ai du retard à rattraper !
    Bonne journée.
    J’espère que tu vas bien.
    Bisous.

  25. Quelle belle visite et beau vestige du passé que cet hôtel de Beauvais Merci de ce partage et du courage de participer à ces journées ou il faut patienter pour découvrir ces lieux bonbe journée Francine plein de pensees amicales

  26. Enchanté, une fois de plus, les photos sont parfaitement réussies et le texte qui les accompagne nous dit l’essentiel de ce que peut nous dire un guide chevronné, lors d’une visite de ce genre.
    Merci beaucoup, je prend beaucoup de plaisir à t’accompagner chaque fois.

  27. Bonjour Francine
    Magnifique bâtiment, une très belle architecture, c’est trop beau pour la cour d’appel !
    Désolé pour mon retard, j’ai eu plein de choses à faire hier et ce matin, me voilà donc avec toutes mes excuses.
    Je te souhaite une douce journée
    Gros bisous
    @lain

  28. Bonjour Francine
    son escalier est de toute beauté
    Pas de chance encore -2° ce matin avec du brouillard givrant en côte d’or
    je te souhaite de passer une agréable fin de journée
    bisous

  29. Bonsoir Francine,

    Magnifique hôtel particulier…!! Le quartier du Marais est mon préféré lorsque je passe sur Paris..
    Ingénieux, ces chasse-moyeux…on devrait réinstaurer leur usage je trouve..!!
    L’architecture générale du lieu a bcp de cachet, avec un coup de coeur pour l’escalier en fer forgé et le cellier…
    Madame de Beauvais a bien marqué l’histoire, on la voit en mascaron, en tête de bélier et en anecdote concernant Louis XIV…-)
    Belle soirée, bisous!!

  30. Bonjour
    Aujourd’hui a été mise en ligne un nouvel article, mais je me suis aperçu que l’abonnement pour certains d’entre vous a été effacé d’un coup (+de 30) Est ce un bug entre plateforme, je ne sais pas ? Je t’ invite donc à te réenregistrer avec ton adresse mail actuelle ou bien une autre sur mon blog dans la case « rester en contact »…
    Je te souhaite un bon Jeudi
    Pat

  31. Coucou ma Francine,

    J’arrive pour déposer mon modeste cadeau de Noël très en avance et faire le voeu que tout se passe bien chez toi pendant ce temps des fêtes.

    Comme je te l’ai dit, je serai en pause jusqu’au 25 inclus. On se retrouve avant la fin de l’année pour boire une coupe de champagne ensemble hi hi !

    Comme Noël est le temps des aveux (Enfin pour moi hi hi) et bien, je tiens à te remercier d’être toujours là à me supporter et me rendre visite lol ! Ne change rien c’est trop bien. C’est un plaisir de te connaitre.

    Prends bien soin de toi et de toutes les personnes que tu aimes.

    J’espère que personne ne restera seul… En tout cas pour ma part, je penserai à chacun de vous.

  32. Kikou
    Je viens te souhaiter une bonne journée et un bon week-end.
    Désolée pour ce copier/coller mais ma main étant bien gonflée, j’évite de trop écrire parce que ça tire sur mes doigts , mais je lis les blogs .
    Gros bisous ensoleillés,
    Nadine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !