logo

Heidelberg Alte Brücke et Brückenaffe Le vieux pont et le singe

Heidelberg Alte Brücke et Brückenaffe Le vieux pont et le singe

Sur la rive du côté de la ville, la porte du pont médiévale, qui faisait partie des anciens remparts de la ville, est restée intacte. Le 29 mars 1945, l’un des derniers jours de la guerre, les soldats allemands détruisirent les ponts du Neckar et le vieux pont de Heidelberg.

 La porte médiévale du Vieux Pont, ici à l’entrée du pont 

Heidelberg

Le vieux pont Die Alte Brücke
Les prédécesseurs du vieux pont actuel étaient construits en bois. Étant donné que les guerres et les inondations n’eurent de cesse de détruire le pont, le prince-électeur Charles Théodore fit construire un pont de pierre sur la rivière (1786-1788).

Heidelberg

Grâce à une collecte de dons vivement encouragée par la municipalité, les travaux de reconstruction purent commencer le 14 mars 1946. L’inauguration eut lieu le 26 juillet 1947. Franz Konrad Linck, le sculpteur de la cour du Palatinat du Rhin, créa les monuments des deux encorbellements du pont : le prince-électeur Charles Théodore et Pallas Athéna. Le patron du pont, Jean Népomucène, est représenté sur la rive nord du pont.

 

Heidelberg

Heidelberg

Des documents du XVe siècle mentionnent déjà l’existence d’un singe du vieux pont. Ceux qui se rendaient à Heidelberg ne pouvaient pas le manquer, car tous les visiteurs entraient dans la ville par ce pont. Depuis 1979, une sculpture en bronze à la forme de singe orne le pont.

Heidelberg

Heidelberg

 

Heidelberger Brückenaffe

On raconte qu’il y a très très longtemps, une sculpture en forme de singe existait sur le pont principal de la ville, et que celle-ci accueillait donc tous les visiteurs quand ils rentraient dans la ville. Un écrit retrouvé du XVe siècle mentionne également la présence de ce singe.
C’est en 1979, suite à un concours lancé par la ville, que le sculpteur Gernot Rumpf, recréa une sculpture de bronze en forme de singe. Il ajoute un disque, qui représente un miroir, dans les mains du singe, où le visage du visiteur est censé se refléter. Juste à coté de lui, deux petites souris sont posées à côté d’un parchemin. 

Heidelberg

Heidelberg

 

Dès le 15ème siècle, un singe assis dans la tour de l’ancien pont. Situé sur le côté opposé de la vieille ville, la tour devrait causer à tous les coins de la peur et le respect. Cependant, le singe, a été principalement destiné à ridiculiser. Avec la poignée sur ses fesses nues, il a montré tout les passants à « saluer Kurpfälzische ». Sa croupe était dirigée vers Kurmainz et donc ce message d’ accueil en particulier était les Mainzer évêques. Alors , qui a fait Heidelberger clair que de ce point, le pouvoir des électeurs était et non les évêques Mayence. Avec le miroir dans sa main, il était à tous ceux qui l’a passé, appelant à l’auto-réflexion critique.

Heidelberg

Un poème de Martin Zeiller du singe (1589-1661), q’il  a été écrit au 17ème siècle se trouve à côté de la statue sur un parchemin.

Heidelberg

« Was thustu 
Mich hie angaffen? 
Hastu nicht gesehen
Den alten Affen
Zu Heydelberg 
Sich dich hin unnd her 
Da findestu wol 
Meines gleichen mehr »

Que faites-vous
Ebahis ainsi devant moi ?
N’avez-vous pas vu
Le vieux singe
de Heidelberg
Regardez ici et là
Vous trouverez bien
de fortes ressemblances

Heidelberg

Heidelberg

La main droite forme avec ses doigts le symbole qui doit combattre le mauvais œil. L’index et l’auriculaire sont tendus dans la position appelée le Signe des Cornes ou les Cornes du Diable.  
Deux petites souris se trouvent à la gauche du chat à l’endroit où se trouvait l’ancienne halle aux grains.

Heidelberg

La tête du singe est creuse Elle permet a chacun de l’utiliser comme un masque grecque à la Leonidas.
Le singe est un symbole de la laideur, impudeur, la convoitise et la vanité. Ses fesses nues symbolise la laideur, mais aussi la convoitise. Le miroir, qu’il tient dans sa main gauche symbolise la vanité.

Heidelberg

Heidelberg

 

J’ai perdu mon coeur à Heidelberg
Partout en ville vous pourrez entendre cette chanson : J’ai perdu mon cœur à Heidelberg… Ich Hab mein Herz in Heidelberg verloren

Heidelberg

Heidelberg

Cette phrase bien connue, titre de film et de chanson, décrit parfaitement Heidelberg – la belle ville multiculturelle  du sud-ouest de l’Allemagne ! En réalité, ce ne sont pas que des gens dont vous pouvez tomber amoureux à Heidelberg… C’est dans la ville elle-même que vous perdrez votre cœur ! Il n’est pas étonnant que la Vieille Ville pittoresque attire des visiteurs du monde entier.

Heidelberg

Heidelberg

Heidelberg

 

Ich Hab mein Herz in Heidelberg verloren

Ca s’est passé un soir,
Alors que je n’avais que vingt ans.
C’est là que j’ai embrassé des lèvres rouges,
Et des cheveux blonds ux reflets dorés.
La nuit était bleue et claire,
Le Neckar avait une couleur d’argent,
Alors j’ai su, alors j’ai su
A quoi m’en tenir à présent

J’ai perdu mon coeur à Heidelberg,
Par une chaude nuit d’été.
J’étais totalement épris d’elle
Et de son rire éclatant.
Quand sonna l’heure des adieux, aux portes de la ville
Au moment du dernier baiser, je me suis clairement rendu compte,
Que je perdais mon coeur à Heidelberg.
Mon coeur qui continue de battre sur les rives du Neckar.

Heidelberg

Heidelberg

 

Et à nouveau, comme par le passé,
Dans la vallée du Neckar, le bon vin refleurit.
Les années se sont écoulées
Et tout seul je suis resté.
Si vous demandez à ce garçon,
Pourquoi il est si solitaire,
Alors je vous le dis, alors je vous le dis,
Mes amis, voilà ce qu’il m’est arrivé.

J’ai perdu mon coeur à Heidelberg,
Par une chaude nuit d’été.
J’étais totalement épris d’elle
Et de son rire éclatant.
Quand sonna l’heure des adieux, aux portes de la ville
Au moment du dernier baiser, je me suis clairement rendu compte,
Que je perdais mon coeur à Heidelberg.
Mon coeur qui continue de battre sur les rives du Neckar.

Qu’es-tu devenue, depuis que je t’ai quitté?
Vieille Heidelberg, oh ma belle
Toi le paradis allemand
Je suis parti loin de toi,
Laissant derrière moi lal légèreté, le vin et le bonheur insouciant.
Ah comme tu me manques, ah comme tu me manques
Ma douce vie d’antan…

 

Sources 

http://www.tourisme-bw.fr/Media/Attraktionen/Le-vieux-pont

62 commentaires pour “Heidelberg Alte Brücke et Brückenaffe Le vieux pont et le singe”

  1. Je comprends qu’ on puisse tomber amoureux de cette superbe ville qui a su garder un si formidable héritage !
    Je ne me souviens plus du pont, pas plus que du singe, et pourtant c’ est quand même particulier cette façon de se moquer !
    en écoutant la chanson, je me suis souvenu qu’ en Allemagne, la télé proposait souvent des chants populaires, ou des chansons de chanteurs et chanteuses classiques !
    Merci pour tes superbes photos, et cette vidéo
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. Kikou Francine
    Je suis encore à la bourre ce matin mais je passe quand même, il fait beau, un ptit vent mais bon on ne va pas s’en plaindre.
    C’est magnifique, et oui on en tombe amoureux de cette ville.
    Passe une bonne journée et un bon week-end, gros bisous,
    Nadine

  3. La ville me plaît beaucoup et j’aimerais si possible y aller 🙂 J’aime beaucoup le singe et ce qu’il représente 😀 Merci pour cette belle visite 🙂 Bonne fin de semaine Francine Bisous

  4. Bonjour Francine ces Photographies font rêver tellement splendides par ces Couleurs qui sont extraordinaires un grand Merci sur tout ainsi ces sculptures d une beauté et ce genre de poème que je viens de lire un article qui est bien réaliser et pleins de choses que j ai appris grace à toi merci de ces commentaires et je te souhaite un bon vendredi ou le temps peu aller et j espère que ce WEB il fera meilleur je t embrasse Danielle

  5. Coucou Francine,
    Magnifique billet sur cette très belle ville. Mon coup de coeur va au pont qui traverse le Neckar ! u ne ville très riche en histoire comme tu as su le signaler. Tes photos sont magnifique, et un joli souvenir qui me revient en mémoire :
    Ich Hab mein Herz in Heidelberg verloren
    Es war an einem Abend,
    Als ich kaum 20 Jahr’.
    Da küßt’ ich rote Lippen
    Und gold’nes, blondes Haar.
    Die Nacht war blau und selig,
    Der Neckar silberklar,
    Da wußte ich, da wußte ich,
    Woran, woran ich war:
    Ich hab’ mein Herz in Heidelberg verloren,
    In einer lauen Sommernacht.
    Ich war verliebt bis über beide Ohren
    Und wie ein Röslein hat ihr Mund gelacht.
    Und als wir Abschied nahmen vor den Toren
    Beim letzten Kuß, da hab ich’s klar erkannt:
    Daß ich mein Herz in Heidelberg verloren.
    Mein Herz, es schlägt am Neckarstrand.
    Und wieder blüht wie damals
    Am Neckarstrand der Wein,
    Die Jahre sind vergangen,
    Und ich bin ganz allein.
    Und fragt ihr den Gesellen,
    Warum er keine nahm,
    Dann sag ich euch, dann sag ich euch,
    Ihr Freunde, wie es kam.
    Ich hab’ mein Herz . . . . .
    Was ist aus dir geworden,
    Seitdem ich dich verließ,
    Alt-Heidelberg, du Feine,
    Du deutsches Paradies?
    Ich bin von dir gezogen,
    Ließ Leichtsinn, Wein und Glück,
    Und sehne mich, und sehne mich
    Mein Leben lang zurück.
    Ich hab’ mein Herz . . . . . .
    Bises et bon vendredi !

  6. Bonjour , pas besoin d’aller sur place , entre tes coms et les photos , nous avons tout sous les yeux ….encore un beau reportage comme tu en as l’habitude…Très beau we avec le soleil …Bisous.

  7. Bonjour Francine
    il y a vraiment de quoi tomber amoureux. Tout est beau. la porte, le pont, les statues. Comment resister ? tu nous en mets plein les yeux. Un vrai régal. Bises et bon après midi

  8. Quelle belle ville, les couleurs sont gaies et la mettent en valeur ! quel beau pont ! sans oublier les sculptures !
    Encore un beau reportage !
    Bonne journée

  9. Cette ville est splendide !! J’ai adoré visionner ton bel article bien documenté ainsi que la vidéo. Ce n’est pas le genre de chanson que j’aime mais j’ai bcp apprécié.
    Merci Francine, bon WE, bisous à bientôt.

  10. Bonjour Francine mais quelle est merveilleuse cette jolie ville tu as fais des magnifiques photos oui j’aie regardée la vidéo de fin superbe chanson un grand merci à toi pour ce très joli reportage que tu partage avec nous bonne journée bisou Claudine Daniel

  11. Merci Francine pour ton commentaire sur mon blog, je viens te visiter à mon tour et découvrir cette jolie ville grace à tes superbes photo et j’ai bien aimé cette belle chanson dans la vidéo ; bon week end et gros bisous de
    COCO

  12. Bonjours, a-tu retrouver ton coeur,belle aventure et puis cette couleur particulière que l’on retrouve beaucoup dans l’est !
    Bisous !

  13. je découvre tout cela et ça me plait beaucoup, surtout le singe ! Le miroir, c’est pour dire aussi : regarde-toi, toi-même au lieu de dire que je suis laid, peut-être ? c’est juste mon idée.
    Très bon article bien réussi, malgré la langue de vipère qui t’embête.
    Passe un excellement week-end

  14. Bonsoir Francine,

    Encore un très beau reportage complet, sur cette superbe ville.
    Je ne me souviens plus du singe.
    J’ai de vagues souvenirs de cette ville.
    Mais, vu ainsi en détail, on ne peut que l’aimer.

    Bisous et bon week-end

  15. Bonsoir Francine quel magnifique article, photos extras, elles illustrent très bien ton propos? j’en apprends des choses avec toi. Merci. bisous MTH

  16. Voila qui me fait regretter de ne parler allemand c’est entrai antiinflamatoire cette chanson et une bien jolie ville Merci de ce partage Francine j’ai beaucoup aimé. ..bises et tres bon weekend

  17. Vraiment exceptionnelle cette ville ! je trouve le singe très ……. impressionnant !
    J’ai beaucoup aimé la voix si pure de cette chanteuse !
    Merci Francine ! bon week end ! bises

  18. Bonsoir Francine,
    c’est fabuleux ce que tu as vu, tu ne dois pas regretter d’avoir fait cette croisière !!
    tu as vu de bien beaux endroits, il y a beaucoup d’histoires ! rien que par tous ces châteaux et vestiges !!!
    tu en garderas un bon souvenir !!! tu as fait tout ça seule ? courageuse en plus !!!!
    Passe une bonne fin de journée, bises , et un bon dimanche

    • pas tout à fait seule, juste pour les balades libres, et encore; sur la bateau ce n’est pas la compagnie qui manquait, avec 200 passagers environ, plus le personnel de bord

  19. j’ai oublié de te parler de cette vidéo !!!
    tu l’as achetée comme souvenir qui retrace ce que tu as vu ?
    elle est superbe, en plus une agréable chanteuse, Allemande !!!

  20. Et bien je te félicite doublement, tu sais parler Allemand ?
    Ah non, je serai incapable de faire ça toute seule !
    J’ai parlé à mon amie d’Allemagne de ton blog, et lui ai raconté tout ce que tu m’a fait voir,
    elle ne l’a pas fait cette croisière , elle n’a jamais été à Berlin, pour te dire, pourtant elle est partie habiter
    à Cologne à 7 ans, son père étant Allemand et sa mère Française !!
    Bon, passe une bonne soirée, bises

  21. Quelle jolie ville c’est coloré, le pont est charmant, on ne peut pas ne pas remarquer ce singe, il interpelle ??? Vraiment, j’ai adoré ton reportage.
    Merci de suivre la convalescence de Cadou, cet aprem nous allions faire vacciner HA, nous l’avons emmenée avec sa p’tite soeur juste pour que le véto donne son avis. Je la trouve mieux, plus gaie, plus remuante, depuis 4 jours. D’après notre vétérinaire, elle est guérie, sa dernière cicatrice est maintenant tout à fait refermer. Elle est en congés de toute activité jusqu’à fin avril. Bisous. FRANCOISE

  22. Pas tout à fait d’accord avec Kryg … moi tes jolies photos me donnent au contraire envie d’aller là-bas ! Cet endroit est particulièrement beau avec le pont et cette magnifique porte !
    Belle soirée, bisous !
    Cathy

    • je suis d’accord avec toi; ceci dit tel que je le connais c’est juste une façon de s’exprimer et de dire que tout y est !!! je ne peux que te conseiller d’y aller, c’est très beau 😉

  23. Tu vois avec ce que tu viens de m’expliquer, j’aurais vraiment paniqué !
    je suis partie qu’une fois seule sur les chemins de Compostelle et je ne le referai
    jamais !! à partir de 2 ça va, il y a le pour, et le contre pour certains problèmes qu’il peut arriver !!
    il faut bien s’entendre pour partir avec qq’ un , chacun a son caractère et ça ce n’est pas facile!
    seule on fait ce que l’on veut , j’en suis consciente !!!!! mais pas facile !!

    • je ne suis pas une grande baroudeuse; en croisière tu n’es pas seul; pour le reste certains disent avec insistance très grande insistance, que c’est triste de partir seul, hé bien c’est encore plus triste de ne pas partir !! je préfère partir seule que de ne pas pouvoir me payer des vacances; d’ailleurs je repars à l’étranger dans quelques jours; il ne faut pas penser à ce qui pourrait arriver, sinon tu ne soirs plus de chez toi, hein ? 😉 😆

  24. une magnifique visite je viens de faire, et les infos sur les statues en particulier on attiré mon regard, ainsi que les autres infos il va de soi, mais tans de détails dans les infos nous permettent de regarder de plus près tes photos
    bises amicales
    lyly

  25. Bonjour ma douce
    On ne peut qu’être amoureux de ce superbe endroit, quelle splendide ville, j’aime les couleurs des maisons, les sculptures sont vraiment très belles particulièrement cette du singe. Toujours un article très bien ficelé qui me permet de mieux connaître, merci pour cet excellent partage, tes photos sont si belles.
    Merci pour ton gentil passage et me voilà en un clic chez toi et ce n’est que du bonheur à ouvrir la porte de ton beau blog.
    Je te souhaite un excellent WE doux et ensoleillé.
    Prends bien soin de toi.
    Je te fais de gros bisous d’amitié de mon ti rocher.
    ***
    Un poisson d’avril
    Est venu me raconter
    Qu’on lui avait pris
    Sa jolie corde à sauter
    C’était un cheval
    Qui l’emportait sur son coeur
    Le long du canal
    Où valsaient les remorqueurs
    Et alors un serpent
    S’est offert comme remplaçant
    Le poisson très content
    Est parti à travers champs
    Il saute si haut
    Qu’il s’est envolé dans l’air
    Il saute si haut
    Qu’il est retombé dans l’eau.
    Boris Vian

  26. Kikou Francine
    Magnifique, tu as fait vraiment de très belles photos des endroits où tu es passés, ce sont des paysages et des sites magnifique. Tu as eu raison de faire plein de photos, ça te fera des souvenirs. Moi en tous les cas j’adore !!!
    Pour répondre à ton commentaire de la randonnée sous la pluie, ça aurait été la même chose si nous avions fait demi tour, la pluie torrentielle nous a surpris à mi parcours donc il valait mieux avancer 🙂
    J’espère que tu vas bien
    Merci de ce superbe parcours, vraiment très beau.
    Je te souhaite une agréable journée
    Bisous
    @lain

  27. Bonjour ma chère Francine . Et bien grâce a ton reportage et très jolies photos que je découvre les charmes de cette belle ville pas très éloignée de chez moi finalement . J’aime ce joli pont et les colonnes qui l’orne mais aussi cet impressionnant bronze qui doit valoir sont pesant d’or . Merci de ta visite . Je reprends doucement le chemin de mes petites ballades et profite des belles journées printanières . Bon w-e Francine et gros bisous .
    Emile

  28. bonjour, le singe et les souris doivent plus attirer les touristes que les immenses statues. Du moins cela serait mon cas. Magnifique cette ville..je comprends que les touristes ne veuillent plus partir
    bonne journée

  29. Bonjour Francine, je suis émerveillée par ton billet. Cet endroit est magnifique. Le pont est superbe et sa couleur est splendide. Tu as fait une très belle croisière. Merci pour tes belles photos et toutes tes explications.
    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisous

  30. Bonjour Francine, quelle belle ville, j’aime bien ces deux grandes colonnes qui ouvrent la route.
    Comme tu pourras le voir, j’ai réussi à m’en réchapper de cette noyade (rire).
    Je te souhaite une belle fin de journée.
    Bisous.

  31. Bonjour Francine
    trop belle cette ville et elle a su garder son caractère moyenâgeux
    Le temps sera nuageux durant cette fin de semaine
    je serai absente jusqu’à mardi
    je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon week-end
    bisous

  32. Quelle merveille ! Tout est beau, harmonieux. Et ce singe et toute l’histoire qui tourne autour, c’est très intéressant. Beau symbole qui fait en effet réfléchir.
    J’ai bien aimé la chanson, cette chanteuse est belle et sa voix magnifique.
    C’est extraordinaire de constater à quel point les hommes aiment réaliser de jolies choses et tes photos sont bien agréables à regarder !
    Bisous et bon week end
    Am

  33. Bonjour Francine
    tu as laissé ton coeur à Heidelberg, mais Zaza Rambette connaît encore la chanson en allemand. Je l’avais déjà entendu mais pas apprise. Mais j’ai écouté car j’aime cette sonorité que mes enfants et mon homme n’aiment pas! C’est de mes vacances pendant mon enfance en Alsace que je tiens cela! Tes photos j’aime trop je sens revivre en moi des sentiments de là bas (plus qu’à Berlin, car nous allions plus vers ces régions Berlin était trop loin. Bien la traduction di vieil allemand du parchemin de bronze. Bon weekend et merci de ce merveilleux partage. Bisous.

  34. Depuis que tu nous montres les photos de ton voyage je dois dire queje trouve cesvilles allemandes d’une grande beauté!
    Bises Francine

  35. Bonjour Francine,
    Merci pour ce magnifique billet car les paysages sont superbes et les photos de très grande qualité permettant d’apprécier ce lieu ……
    joli partage
    bon dimanche
    amitiés

  36. Super ce petit clip final qui complète bien ton reportage sur une cette ville pleine de charme.
    Merci encore pour toutes les informations jointes à cette série de cartes postale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !