logo

Grand Palais Paris Daniel Buren Monumenta

Monumenta

Excentrique
Daniel Buren Grand Palais

Ce fut une belle exposition, une oeuvre éphémère dans le cadre prestigieux du Grand Palais. Monumenta a remprté un vif succès. 

“Excentrique, Buren? Oui, si l’on en croit le titre de son projet pour Monumenta. Deux fois oui, si l’on en fait l’expérience…si l’on visite le Grand Palais transformé en une serre psychédélique qui nous immerge dans une forêt de cercles et de couleurs pour mieux renverser notre centre de gravité au plafond.

Monumenta Daniel Buren

“C’est en appliquant une formule mathématique perse  qui permet de combiner le plus grand nombre de cercles dans un espace donné que Daniel Buren a conçu la trame de son plafond au Grand Palais. “La formule consiste à insérer six cercles de diamètres différents, tous tangents les uns aux autres et laissant entre eux le plus petit espace possible, explique t-il. Ils peuvent être plus ou moins grands, mais doivent respecter toujours les mêmes proportions. C’est donc un principe homothétique.

Tous ces cercles seront tendus d’un plastique transparent coloré et suspendus entre 2,50 et 2,80 mètres de hauteur, formant une sorte d’escalier. Et ceci pour une raison toute bête : dans ce lieu, des pigeons se baladent et des excréments tombent. Si ces cercles étaient à la même hauteur, on ne pourrait pas les nettoyer. Ils seront donc suspendus individuellement, avec un écart léger.

Certains mesurent è,50 mètres de diamètre, c’est gigantesque, mais il faut respecter l’espace, également gigantesque du Grand Palais”.” Daniel Buren Monumenta Daniel Buren

Une expérience colorée.

C’est un bain de couleurs, leur intensité change selon la météo. Le public s’égare dans une forêt de ronds bleus, oranges, jaunes et verts, et redécouvre l’architecture du Grand Palais. Monumenta propose depuis 2007 ç un artiste renommé de créer une oeuvre unique sous la nef de 13 500 mètres carrés, surmontée d’une verrière qui culmine à 45 mètres.

Monumenta Daniel Buren

Les cercles de plastique coloré sont soutenus par 1500 fins piliers noirs et blancs, serrés les uns contre les autres. La cafétaria et la librairie sont intégrées dans l’oeuvre, avec un mobilier arrondi signé Buren.

Les couleurs sont projetées au sol, et se mêlent de façon plus ou moins forte selon la lumière. Si le ciel est couvert, la tonalité est pastel, lorsque le soleil brille les teintes sont éclatantes. Au centre, sous la verrière quadrillée de bleu, des miroirs posés sur le sol forment une clairière, sur laquelle les visiteurs se promènent. C’est un autre regard sur l’architecture du Grand Palais, et un certain vertige face à ce gigantisme.

Monumenta Daniel Buren

“Cela va être très ludique. Les appareils photos vont crépiter”, anticipe Marc Sanchez, directeur de la production artistique de Monumenta (Centre National des Arts Plastiques).

Sources : Beaux-Arts magazine numéro 335, et le parisien.fr  

37 commentaires pour “Grand Palais Paris Daniel Buren Monumenta”

  1. je passais par hasard sachant que tu es en vacances, et j’arrive bien ! Curieuse mais gaie cete expo, j’avais vu un reportage à la télé.
    Dimanche je serai à Paris avec ma fille, musée du Louvre au programme. Nous connaissons de l’extérieur mais ce sera notre première visite au musée lui même.
    bonne fin de vacances Francine.

  2. Bonjour Francine : cette pluie de parapluies colorés sous un parapluie de verre c’est original et surprenant .Chez nous aujourd’hui forte chaleur , seul les parapluies de soleil sont ici nécessaire . bises et bon mercredi

  3. j’ai déjà eu la chance de visiter une exposition de Buren.
    C’est toujours grandiose et cela ne laisse pas les gens indifférents à son art.
    C’était aussi à base de cercles mais complètement différent de ce que tu nous montres.
    Merci pour le partge de cette visite

  4. bonjour
    de trés belles couleurs
    cà surprend quand même trés modernes
    mais cà doit être superbe à voir a l intérieur
    bises bon lundi pour toi

  5. Bonjour Francine,
    Ton appareil a en effet crépité et pour cause: c’est vraiment insolite et les jeux de lumière en valent la peine!
    Amitiés,
    Frans

  6. Bonsoir Francine,

    Je tente d’imaginer ce que l’on peut ressentir au milieu de toutes ces couleurs! C’est assez spectaculaire!
    Merci pour la découverte au travers de tes beaux clichés
    Bises
    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !