logo

Grand Palais de Paris Musée des Arts forains

Les chevaux de bois ont agrémenté les premiers manèges tournants dès 1860. Dès la fin du XIX, ils se démocratisent et apparaissent sur les grandes fêtes dans les Carrousels, les galopants, les manèges suspendus ou à parquets. Par leur facture, leur attitude, les chevaux de bois sont très représentatifs de leur pays d’origine.
Le cheval français est très réaliste, l’ allemand noble et altier, l’anglais fin et racé mais raide, l’espagnol fantasque et fougueux, le belge agraire et docile. Il semblerait que les sculpteurs de chaque nationalité aient transposé dans leur fabrication tout l’imaginaire fantastique qu’un peuple voue au cheval.

Le musée des Arts forains : des chevaux dans le décor grandiose du Grand Palais

http://francine.o2switch.net/wp-content/uploads/2010/01/5oe3wj.jpg

Sur un même métier les chevaux sont échelonnés sur trois tailles : celui placé à l’extérieur du parquet est le plus grand, sa tête est tournée vers l’extérieur. Ceux des rangées intérieures sont plus petits, par ordre décroissant; au milieu de ces chevaux cabrés, d’autres sont accrochés à une tringlerie et reproduisent le mouvement du galop : ce sont des sauteurs. Leur attitude, moins altière mais plus dynamique, reproduit l’allure du cheval sur l’obstacle.

Dans la collection, tous les types de chevaux sont représentés : cabrés, sauteurs, chevaux pour enfants et pour chaque nationalité. Une grande partie d’entre eux a été nettoyée des couches de peinture, leur polychromie d origine remise au jour, certains ont été décapés pour mieux montrer les principes de leur construction : assemblage et sculpture. ils sont identifiés par leur nationalité et leur créateur.

source : musée des Arts Forains

19 commentaires pour “Grand Palais de Paris Musée des Arts forains”

  1. Bonsoir francine, et il existe encore de fableux manège de ce style, mais vois tu, la j’apprends la signification de ces chevaux.J’étais bien loin de tout cela..
    bonne soirée, bisous @+

  2. Bonjour ma belle ravie pour Félix tu as de la chance moi quand Tomy a eu la sienne malheureusement ça a été fort rapide… ces chevaux sont magnifiques ça me rappelle mon ménège préféré au bois de vincennes des chevaux où il fallait attraper des anneaux en passant… oug… c est pas jeune… gros bisous

  3. je trouve ces chevaux magnifiques
    lorsqu’il y a la foire Saint Romain à Rouen je ne manque jamais d’aller voir le vieux manège qui s’y trouve, il est classé ! une pure merveille
    c’est magique et je trouve que justement la magie a disparu des nouveaux manèges qui font vomir ! lol
    bon dimanche à toi Francine
    bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

  4. je reste toujours admiratif devant les vieux manèges les chevaux de bois quel charme ils ont ,,, quand on voit maintenant les nouvelles attractions qui t’envoient en l’air pas trop mon truc bonne semaine bisesssssssssss

  5. Merci pour tous ces détails sur les différentes sortes de chevaux! Je n’avais jamais fait vraiment attention. Ca me rappelle toujours mon enfance… je regrettais que les anciens carrousels aient disparu pendant longtemps au profit d’affreux manèges clinquants et bruyants, ils sont heureusement réapparus depuis quelques années. Dans un autre style, j’ai vu récemment un très joli manège dans le centre commercial d’Evry sur le thème de Jules Verne (sous-marin, mongolfière etc…) très original!
    Bonne semaine A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !