logo

Goéland argenté

Goéland argenté

Larus argentatus

Ordre : Charadriiformes

Famille : Laridés  ;
Biométrie :

Taille : 55 à 67 cm
Envergure : 130 à 158 cm
Poids : 750 à 1250 g

Longévité : 32 ans

 
Cette espèce est protégée au niveau national, elle est en constante progression.

Abondant, le goéland argenté est présent tout le long des côtes ouest de la France qu’il a progressivement colonisé au cours des récentes décennies. Il niche sur les falaises littorales, les îles, dans les landes humides parfois même éloignées des côtes, les plages et les dunes et localement sur les bâtiments. En dehors de la saison de nidification, on peut  le rencontrer un peu partout avec une préférence pour les zones côtières proches des grandes pièces d’eau et pas trop éloignées des décharges d’ordures.

C’est un oiseau très bruyant.

Goéland argenté

Effectivement tousles matins j’étais réveillée par le cri strident des goélands. Ma location aux Sables d’Olonne était en ville, à un pâté de maison du front de mer. Tous les matins, dès que j’ouvrais mes volets, j’avais la vite d’un petit couple de goélands argentés. Ils venaint se poster sur le toit del a maison d’en face, juste près de ma fenêtre.Le soir, ils étaient là de nouveau.

Goéland argenté

La tache rouge située sur le bec de l’adulte permet au petit de réclamer la becquée. Lorsqu’il a faim, il frappe de son bec cette tache rouge ce qui provoque la régurgitation de l’adulte.

 

23 commentaires pour “Goéland argenté”

  1. oiseau de bord de mer qui remonte la seine jusque dans Paris…incroyable…la pluie et la neige ont fini par l’emporter sur le soleil…il a neigé jusque dans la plaine…bonne soirée

  2. Quelle bestiole !
    Lorsque je vais sur la côte d’Opale, j’ai l’impression qu’ils sont de plus en plus nombreux .Les habitants se plaignent de cette prolifération , outre leur cacophonie stridente , ils salissent énormément et ils sont peu farouches .
    Beau dimanche Francine .
    Bisous

  3. bonsoir Francine … c’est vraiment curieux, la raison d’être de cette tâche rouge … le créateur (!!! ) a eu là une bien étrange idée …
    tes photos sont magnifiques encore !! je me répète mais comme c’est la vérité ….
    désolée pour ma question sur les canons … ben, çà s’appelle de la curiosité, que veux-tu …
    j’espère que ton dimanche sera aussi beau que tu l’espère … espoir ténu en provence dans le vent .. on attend des pointes à 120 km/h pour demain … bisous et bonne fin de soirée

  4. je lis toujours tes articles … cà m’interesse !!!!!
    ceci étant, au fait, et la pauvre Sylvia Christel, tu n’en penses rien ??? MDR LOL je te taquine …
    Bonnes photos demain, ne prends pas froid surtout !!!
    bisous et caline à Tibili

  5. Bonjour Francine,
    C’est un bel et grand oiseau! Je me souviens qu’il y en avait beaucoup dans la petite ville de St.-Yves en Angleterre il y a une trentaine d’années. Ils semblaient encore plus énormes sur les toits des petites maisons de pêcheurs!
    Bon dimanche,
    Frans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !