logo

Fontaine Molière Paris

Fontaine Molière

Paris 1er

La rue Molière se trouve près de la Comédie Française, et à proximité de Saint Eustache, où Molière a été baptisé.

La fontaine Molière est au croisement des rues Richelieu et Molière (anciennement rue Traversière, devenue rue Fontaine-Molière). Ce grand soubassement forme un piédestal à la statue de Molière, représenté en costume d’époque, une plume à la main, dans une attitude de méditation et de travail.

Derrière lui, une niche  est encadrée par quatre colonnes corinthiennes cannelées, qui soutiennent un fronton circulaire. Au milieu d’une guirlande de feuillage un Génie est assis et semble veiller sur le porte. Au dessus de la niche, en lettres de bronze, on lit le chiffre M DCCC XLIV, date de la consécration du monument.  

Aux côtés du piédestal figurent deux statues, l’une de la Comédie grave, l’autre de la Comédie enjouée. Tenant d’une main la liste des comédies de Molière, elles lèvent tête vers lui. Les proportions de ces statues sont demi colossales, et le monument entier mesure 16 m de hauteur sur 6,50 m de largeur.

Ce remarquable  et élégant monument fut réalisé par Visconti en 1844.
La partie supérieure est en pierre; la statue de Molière, par Seurre, en bronze, et les deux Muses comiques, oeuvre de Pradier, en marbre blanc. A leurs pieds,  trois têtes de lions crachent l’eau dans des vasques circulaires.

Fontaine Molière Paris

Sur le piédestal en marbre blanc veiné, à la paroi médiane, on lit l’inscription suivante : « A Molière, né le 15 janvier MDCXX, mort le 17 février MDCLXXIII. – Souscription nationale». En effet, la fontaine Molière a été financée par la première souscription nationale d’un monument commémoratif parisien non dédié à un souverain.

Fontaine Molière Paris

* La Comédie légère  Jean-Jacques Pradier (James) (1792-1852)
 La Comédie sérieuse Jean-Jacques Pradier (James) (1792-1852)

 
Molière  Bernard-Gabriel Seurre (1795-1867) 

http://www.cosmovisions.com/monuParisFontaineMoliere.htm
www.insecula.com/

31 commentaires pour “Fontaine Molière Paris”

  1. bonsoir francine – çà me fait tout drôle de voir le Molière avec … une moustache !!! je ne sais pas pourquoi, mais les cheveux à la louis XIV et la moustache, çà ne me semble pas coller ensemble … hihihihihi … j’aurais bien aimé voir les singes … dommage que personne n’ait songé à recréer le poteau cornier !!! on fait bien des bustes, des statues .. alors pourquoi avoir négligé cette oeuvre ??? même s’il nexistait que des écrits sur sa facture, çà aurait mieux qu’une plaque … non ?? bisoussssssssssss

  2. C’est très très beau. Les dames qui “encadrent” le socle sont très gracieuses, quand aux colonnes, elles semblent habillées de dentelle mais Molière mérite bien cet hommage. Bonne soirée.

  3. bonjour francine.Pour info,nous avons fait un nouveau blog pour nos photos de voyages.Voici l’adresse:francetranger.over-blog.com.On a aussi notre pseudo dans notre liste de fav sous le nom de “voyageur”.Bonne fin d’après midi et très bon week-end également.Bisous de nous deux

  4. bonjour francine, dans ton article précédent tu parles de land art..c’est un art qui me parle..on a parfois décoré nos forèts par des tableau de feuilles et de branche…pour ce qui est de Marseille, il m’a semblé apercevoir un des moulins mais malheureusement je n’y suis passé qu’en coup de vent..et c’est dur de se repérer dans cette grande ville..je n’ai pas la certitude! bonne journée et si molière m’a bien embété à l’école! ce n’est pas de sa faute..hihi

  5. Un peu de ciel bleu à Paris pour prendre tes superbes photos. Je suis déjà passée devant cet immeuble. 1620, 1922 qui dit vrai. A cette époque les registres de la mairie étaient peut être un peu fantaisistes. On peut naître et être déclaré en mairie avec quelques jours de décalage mais 2 années c’est énorme. Je me suis précipitée sur mon juge de paix (en l’occurence le Larousse) pour vérifier. Il est bien indiqué 1622.

  6. dommage, je serais bien y aller mais je n’avais pas les infos !! donc il faudra que nous retournions à Paris… mais on a tant de choses encores à voir !!!
    nous partons demain (vols secs et location de voiture sur place, pas d’hôtels réservés, …) mon blog reste programmé, des articles Provence mais Paris aussi
    bisous

  7. on nous annonce encore un week-end pas terrible….je n’ai pas fait de photos en extérieur depuis la semaine dernière…je meuble avec des résèrves…que fais tu de beau ce dimanche toi?…bonne fin de semaine , des bisous de Josette et de moi.

  8. ton blog est vraiment et sincerement superbe;cela faisait longtemps que je n’etais venue;quel boulot francine; et chapeau.bone fin de semaine et w.e.grosses bises et caresses aux felins;

  9. SALUT francine … encore Molière ??? cette fontaine me fait penser immédiatement à la phrase célébre pour se souvenir des poètes et écrivains de l’époque … en tout cas, ce monument est très beau … Molière aussi d’ailleurs … il ne devait pas jeune hommes rencontrer de jeunettes trop cruelles ??? mdr lol bon samedi – çà va commer tu veux, le taf ?? bisous

  10. magnifique fontaine, molière une grande figure française , tu nous le présentes bien avec de belle photos bon wkend ici la pluie semble au programme et bientôt la neige bisessssssssss

  11. Je n’ai jamais vu cette fontaine aussi belle que sur ta photo. Comme quoi on ne regarde pas assez ce qui est proche de vous. Je suis allée, pendant mon enfance, dans l’école rue Molière ; j’y suis entrée il y a quelques années sans rien reconnaître.

    Merci encore pour ces belles photos et gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !