logo

Fiac 2018 Jardin des Tuileries (1)

FIAC Foire Internationale d’Art Contemporain 2018

Jardin des Tuileries
Du jeudi 18 au dimanche 21 octobre 2018
Paris 1er

Depuis 2006, la FIAC et le musée du Louvre présentent chaque année, une vingtaine d’œuvres au cœur du Jardin des Tuileries, au détour d’un bosquet, sur une allée, une pelouse ou dans l’un des six bassins qui parcourent le jardin, qui résonnent avec ce cadre patrimonial au cœur de Paris et répondent aux exigences de son échelle et de ses perspectives.

Pablo Reinoso, Le Cercle, 2018
Acier peint 8 éléments, 600 x 1200 cm
Waddington Custot, London

Pablo Reinoso est né en 1955 à Buenos Aires, en Argentine. Il vit et travaille à Paris depuis 1978. Pour le bassin octogonal du Jardin des Tuileries, Pablo Reinoso a conçu une installation s’inscrivant dans le tracé spectaculaire qui relie le Louvre à l’Arc de Triomphe. Prolongeant cet alignement d’exception, huit sculptures émergent de l’eau, rayonnent et forment un cercle.

Disposées au centre du bassin, les assises sont impraticables puisqu’inaccessibles. En plaçant ses oeuvres comme autant d’espaces signifiés et rendus impossibles, l’artiste installe une narration poétique autour du bassin. Au milieu du Jardin des Tuileries, il créer un jeu de regards qui construit sur la distance qui sépare l’oeuvre de son spectateur. 

Franz West, Dorit, 2002
Aluminium laqué, 600 x 150 x 150 cm

Venus Over Manhattan, New York

Coïncidant avec la grande rétrospective Franz West au Centre Pompidou, Venus Over Manhattan présente Dorit, l’une des pièces les plus emblématiques et les plus imposantes de l’artiste, au Jardin des Tuileries.Coïncidant avec la grande rétrospective Franz West au Centre Pompidou, Venus Over Manhattan présente Dorit, l’une des pièces les plus emblématiques et les plus imposantes de l’artiste, au Jardin des Tuileries.

Pour cette présentation inaugurale en Europe, cette colossale sculpture rose se dressera à six mètres de hauteur sur le Fer à Cheval ; élément prestigieux de l’architecture du jardin, situé précisément dans l’axe de l’Obélisque de la Concorde.

Vladimir Skoda, Sphère de ciel – Ciel de sphères, 2004-2018
Acier inoxydable, 3 éléments, 280 cm ø ; 210 cm ø ; 160 cm ø
Catherine Issert, Saint-Paul

Le travail de Vladimir Skoda, né à Prague et basé à Paris, évoque le processus alchimique de sublimation de la matière. La matière première, l’acier forgé, prend naturellement des formes primordiales, nous invitant à redécouvrir la géométrie cosmique. L’artiste dialogue avec le classicisme d’André Le Nôtre, dont l’architecture organise l’univers en analogie avec le macrocosme, selon les mathématiques célestes. Sphères de ciel – Ciel de sphères fait écho aux perspectives du Jardin des Tuileries et à l’axe de la Concorde.

La taille des trois sphères est proportionnelle à la valeur des côtés d’un triangle rectangle, en référence à Pythagore. Cependant, lorsqu’on les contemple depuis l’Obélisque, elles semblent égales, rendant ainsi hommage à la relativité des phénomènes.

Courtesy de l’artiste et de la Galerie Catherine Issert

WANG ZHAN, JIASHANSHI NO. 106, 2006
Acier inoxydable, 442 x 350 x 180 cm

Pace, New York, London, Beijing, Hong Kong, Palo Alto, Seoul, Genève

Zhan Wang est né en 1962 à Beijing, Chine, où il vit et travaille aujourd’hui. Sa pratique est fondée sur une exploration critique de la culture et des traditions chinoises. Son oeuvre Jiashanshi No. 106 imite la nature organique des rochers de lettrés dont la forme est inspirée, tout en suggérant – par sa surface hyper-réfléchissante – l’élégance lisse des matériaux et du style de construction contemporain. L’acier, matériau qui ne s’oxyde jamais, reflète son environnement et le déforme, en même temps qu’il devient de façon organique ce qui l’entoure.

Les Jiashanshi de Wang déploient l’héritage des rochers dans notre époque contemporaine, tout en rappelant une pratique ancienne chinoise consistant à créer des concrétions de pierre comme une forme de mise en mémoire. 

Robert Indiana, ART, (Blue Red), 1972-2001
Aluminum polychromé, 183 x 189 x 91 cm
Paul Kasmin, New York

L’une des oeuvres maîtresses de Robert Indiana, ART est emblématique de son style fait de langage, de lignes dures et de couleur pure. La simplicité frappante d’ART cache une véritable complexité architecturale où Robert Indiana a changé le format symétrique et la police de caractère serif qu’il utilise habituellement au profit d’un mode nouveau où la silhouette sinueuse du R est juxtaposée aux profils rectilignes du A et du T.

Avec ART, Robert Indiana renoue avec ses mots percutants à trois lettres tels que EAT et DIE. ART se distingue par cette auto-référence qui révèle sa nouvelle approche conceptuelle. À la fois pictogramme et poème existentiel, l’oeuvre abolit de façon ludique le signifiant et le signifié, nous amenant à revisiter le sens de l’art.
Kasmin Gallery
Courtesy Morgan Art Foundation Ltd./ Artists Right Society (ARS)

Michele Spanghero, Dià, 2016
Fibre de verre vernie et fer
187 × 85 × 289 cm
Galerie Alberta Pane, Paris, Venezia

Michele Spanghero est né en 1979 à Gorizia, Italie. Il vit et travaille en Italie. La sculpture Dià (du grec διά, « au travers de ») combine les dimensions du silence et du son. Elle consiste en deux trompes assemblées en fonction du nombre d’or, au travers desquelles les spectateurs peuvent écouter ou observer le paysage environnant.

L’appareil invite le public à interagir avec les deux cavités comme avec un mégaphone ou un judas afin d’entamer un dialogue (dià-logos) intime au travers de la sculpture elle-même. À une époque où, une fois de plus, les frontières se dressent et où l’on construit de nouveaux murs, le message de dialogue de la sculpture Dià semble particulièrement d’actualité.

Courtesy Galerie Alberta Pane

64 commentaires pour “Fiac 2018 Jardin des Tuileries (1)”

  1. Comme souvent, lorsqu’ il s’ agit d’ art contemporain, je n’ ai rien trouvé de remarquable, mais je me suis dit que quelque part, ces sculptures représentaient bien notre époque !
    Je me demande si ces artistes pensent vraiment ce qu’ ils disent !
    à ton avis, le public a t’ il été captivé ?
    Passe une bonne journée
    Bisous

    • oui, les curieux étaient au rendez-vous ! la manifestation la plus importante de la FIAC se tient au Grand-Palais, les galeristes ont vendu quasiment toutes leurs oeuvres
      captivé je ne sais pas, oui dans le sens où certaines oeuvres interpellent, quant à aimer c’est autre chose

  2. Qque tes photos sont belles Francine, sur les premières la lumière est magnifique ! Le jardin des Tuileries est magnifique en ce début d’automne, quel bonheur de s’y balader, et même d’y flâner …!
    Belle semaine, bisous !
    Cathy

  3. Merci Francine, un chouette endroit, avec une place pour l’art, après comme tu dis, j’adore tout ça… mais j’ai pris volontiers une chaise autour du bassin, bises

  4. Bonjour ma douce
    Je trouve que c’est original ces sculptures et cela donne un beau rendu avec la beauté de tes photos et ce ciel bleu, j’aime les couleurs chaudes de l’automne, j’ai pris beaucoup de plaisir à me balader dans ce ravissant jardin, merci du partage.
    Il est temps de se remettre en route dans la joie et la bonne humeur, je te souhaite une belle semaine.
    Bonne forme et bon courage pour cette nouvelle semaine qui commence. Prends bien soin de toi surtout.
    Une envolée de gros bisous chauds et ensoleillés de la Réunion.

  5. Coucou Francine,
    J’ai vu à la télé un reportage sur les galeries d’art moderne et contemporain de la FIAC 2018 et franchement il faut avoir du pognon pour s’acheter ces œuvres qui étaient toutes à vendre, et qui ont été vendues.
    Merci pour la présentation de ses œuvres d’extérieur, et aussi pour tes explications.
    Bises et bon début de semaine

  6. J’aime beaucoup les jardins…mais pas vraiment les “oeuvres ” ! J’ai parfois l’impression que l’artiste fait n’importe quoi, le plus difficile pour lui étant de trouver les phrases ronflantes qui capteront l’attention des gogos ! Le bouquet est pour moi l’oeuvre que j’appelle les sucettes roses 😀 Seules les grandes sphères trouvent grâce à mes yeux ! Merci pour les belles photos et le partage Francine Belle semaine Bisous

  7. bonjour
    tes photos sont très belles ,
    pour moi je ne sais que dire , si je trouve beau , ou laid , je ne sait pas juger ce genre d ‘art , pour PARIS c ‘est bien , mais cela n ‘irai pas partout ,
    la beauté des monuments ) PARIS c’est ce que je regarderais , ..
    merci pour tes explications
    bonne journée Francine

  8. Tu as eu un superbe temps pour aller les découvrir !!
    Et dire que je devais ty aller aussi hier …
    Mais c’est bien qu’elles soient visibles jusque debut novembre !
    As-tu vu aussi ce qui etait place de la concorde et place Vendôme ?

  9. Bonjour Francine
    j espere que ton Weed-eznd c est bien passer et un grand Merci de cet article tes Photographies sont une splendeurs et un lieu de plaisant ou tu peux marcher et admirée c est sur et ainsi tes explications je te souhaite un excellent Lundi bisous Danielle

  10. Tes photos sont sublimes
    Certaines œuvres me plaisent
    Mais je n’aime pas du tout le rose qui tranche dans ce décor
    Bonne journée Francine
    Merci pour ton coucou ce matin
    Oui j’ai eu plaisir à revenir en Autriche , je m’y sens bien dans ces grands espaces …

    • en même temps c’est fait pour; ceci dit ça ne reste pas, donc on s’en moque un peu ! c’est du Franz West, il n’est pas inconnu à la FIAC !

  11. bonjour
    je croyais que c’était uniquement au grand palais, c’est bien d’avoir ouvert au public. J’aime les sphères et les trompes..cela évoque voyage et musique pour moi.
    Tu photographies en JPEG ou raw ??
    bisous

    • en jpeg, n’en déplaise aux puristes ! il y a le pour et le contre; au Grand Palais le prix de l’entrée c’est cuir et poil,là bas c’est plus destiné aux acheteurs, néanmoins il y a du monde pour venir visiter

  12. Coucou Francine. Si je puis me permettre dans l’agencement de ton billet, il me semble qu’il a des redondances dans ton texte, notamment au début. 😉
    Quant au contenu, je trouve cela intéressant de voir ces œuvres ailleurs que dans un musée. Ainsi, l’art s’inscrit dans le quotidien des passants et donnent à réfléchir. J’aime bien l’œuvre de Spanghero. Et tes photos automnales de Paris sont un régal.
    Il y a quelques années en arrière, j’avais visité la FIAC, j’en étais ressortie un peu sonnée mais j’avais beaucoup apprécié ce fourmillement de visiteurs dans un si beau lieu. Bises alpines et belle semaine.

  13. Bonjour Francine, et bien il y a du soleil sur a capitale?
    Les jardins sont beaux par ce temps et cela doit-être agréable de s’y balader.
    Je te souhaite une belle journée.
    Bisous.

  14. Bonjour Francine, j’aime beaucoup ce jardin où j’allais souvent en étant enfant, toutes tes photos sont comme d’habitudes très belles, par contre je ne suis pas fan des “sucettes roses” point de vue tout à fait personnel. Bisous et bonne journée MTH

  15. un reportage que j’ai parcouru avec une grande attention
    et oui je suis une inconditionnelle de Paris
    le jardin des tuileries est magnifiques et les thèmes de décos sont toujours très bien
    c’est un plaisir pour moi de le parcourir en votre compagnie
    cela fera 5 ans que nous ne sommes plus allés à Paris mais nous comptons y remédier
    et faire un voyage de quelques jours en 2019

  16. bonjour Francine
    j’ai beaucoup aimé ,c’est superbe
    tes photos sont magnifiques
    la météo annone une journée ensoleillée mais plus fraîche
    Je te souhaite de passer une agréable journée ainsi qu’un bon début de semaine
    bisous

  17. Bonjour Francine
    Merci pour toutes tes jolies photos et pour ce partage de ta découverte
    Bon, c’est de l’art contemporain… il faut vivre avec son temps comme on dit… heu je tourne autour du pot sans oser vraiment dire que je n’aime pas trop… mais il paraît que l’art est fait non pas pour être aimé ou pas mais pour provoquer des émotions… donc les émotions je les ai grâce à tes magnifiques photos et tout l’environnement de ce beau parc
    Bisous
    Am

    • ne t’inquiète pas, je sais que ça ne fait pas l’unanimité ! moi même je n’aime pas tout; cette année ne fut pas à un bon cru, enfin selon moi ! reste le cadre qui magnifie certaines oeuvres

  18. C’est joli ces oeuvres d’art dans ce beau jardin elles sont mises en valeur interpellent ou non le passant et sont surtout offertes un temps au plus grand nombre j’aime cette idée…Bonne soirée Francine bises

  19. J’ai apprécié un peu les sphères mais pour le reste je ne suis pas emballée mais chacun est libre de s’exprimer comme il le ressent et çà plait à beaucoup l’art contemporain … on le voit de plus en plus souvent mis à l’honneur dans les villes et parcs, mais j’ai du mal à en comprendre le sens bien souvent !
    En tout cas tes photos sont bien belles et les exposés très explicatifs !
    Merci Francine et belle semaine automnale par chez toi !
    Bises de nicole

  20. … ma préférence va vers les sphères, j’ai un peu de mal à apprécier le reste mais bon, ce sont des créations…
    Bises de Mireille du sablon

  21. C’est bien comme déco, bon cela n’est pas aussi beau qu’une pomme de pin, c’est bien tu m’as vu recevoir le diplôme, Paris n’est pas encore pour demain pour te voir.

  22. Bonsoir Francine.
    Cela a dû bien changer depuis que j’y passais, de nuit, en moto, après des soirées parisiennes, il y a maintenant 50 ans !
    Grand soleil, toujours.
    Gilbert

  23. Bonjour Francine
    Joli jardin que celui des Tuileries, j’ai été m’y promener à plusieurs reprise par tous les temps. C’est vraiment un endroit magique et surtout chargé d’histoire.
    J’espère que tu vas bien par ce temps qui se rafraîchit
    Je te souhaite une douce soirée
    Bisous
    @lain

  24. Bonsoir Francine,
    J’ai bien aimé le jardin des Tuileries, mais l’art contemporain ne m’inspire pas !
    j’ai bien aimé quand même les sphères , le travail d’ Indiana , Mais alors les huit sculptures du début !! ah non, je ne vois pas vraiment ce que ça peut représenter!
    il faut voir sur place ce que ces cercles donnent comme effets !!!
    Passe un bon mardi, bises

  25. Voilà de bien belles sculptures même si elles ne me plaisent pas toutes !!! Par contre, les photos sont splendides et me plaisent toutes.
    Bonne journée Francine, vent violent et soleil magnifique en Corse, bises à bientôt.

  26. Qu’il est beau le jardin dans l’automne, les marronniers atteints par la mineuse sont déjà bien roux… Chez moi à Cergy les arbres se teintent à peine.
    J’aime beaucoup la perspective avec l’arc de triomphe, ta photo au téléobjectif (la seconde) l’écrase, l’arc semble être à le toucher et il est vrai qu’il n’est pas loin.
    Quel dommage que ces oeuvres ne restent pas plus longtemps !

  27. A propos de la mineuse du marronnier, j’ai trouvé cet article écrit par Alain Delavie, directeur de la rédaction de Rustica sur son blog >

    http://www.pariscotejardin.fr/tag/mineuse-du-marronnier/

    Les marronniers perdent leurs feuilles, ils les reconstituent etc, cela les fatigue beaucoup car ils utilisent les réserves qu’ils devraient garder pour passer l’hiver. En 2012 je suis allée en Ardennes où j’ai pu constater que là-bas les marronniers n’étaient pas encore attaqués…
    Bonne fin de semaine, Francine

  28. Bonsoir Francine
    J’aime bien la première oeuvre , la sculpture rose non , et les sphères .
    Je vois que les arbres ont déjà de belles couleurs ici c’est encore vert .
    Je suis allée à la FIAC dans les années 80 , j’avais bien aimé .
    Bises

  29. Bonjour Francine, voilà nous sommes mercredi et le soleil est toujours à nos côtés.
    La sécheresse va bientôt arriver si cela continu ainsi.
    Je te souhaite une très belle journée.
    Bisous.

  30. oh que tes photos sont belles j’adore,chez nous il fait beau l’après midi mais le matin il fait froid,je te souhaite un très bon Mercredi,bises

  31. Bonjour ma douce
    Je trouve que ce rose et cette ravissante statue cela donne une belle luminosité, c’est original et on ne peut que remarquer et ma foi même si l’art contemporain n’est pas ce que je préfère, je suis quand même assez sous le charme, tes photos sont si belles.
    Un petit coucou ensoleillé dans le bel univers de ton blog.
    Je te remercie infiniment pour ta fidélité à mon blog.
    J’espère que mon petit mot te trouvera en bonne santé et je te souhaite une délicieuse fin de semaine remplie de douceur, de bonheur, que tous tes souhaits se réalisent.
    Je t’envoie une brassée de gros bisous ensoleillés de l’Île Intense.

  32. coucou Francine
    c’est vrai que j’ai déjà vu des vidéos ou des chats sont dans l’eau. Mais cela reste peu courant je pense
    Bon l’art contemporain, toujours pas mon truc lol
    ca y est l’automne est bel et bien là ! nous avons même eu droit à quelques gouttes ce matin. Mais pas de quoi arroser vraiment
    bonne soirée
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !