logo

FIAC 2011 Jardin des Tuileries

Mathieu Mercier
Benches for the Tuileries Garden 2011
Métal, grès
70 x 230 x 70 cm
Courtesy Mehdi Chouakri, Berlin

Mathieu Mercier est né en 1970. Il vit et travaille à Paris.  Il consacre son travail essentiellement à l’appropriation d’objets du quotidien, n’hésitant pas à utiliser des matériaux non nobles (mélaminé, aggloméré, plexiglas). Il s’interroge au travers de ses oeuvres sur l’uniformisation de nos sociétés contemporaines et se pose en héritier du mouvement minimaliste. En isolant les objets qu’il réalise de tout contexte décoratif ou meublant, il en ôte leur caractère utilitaire afin de se consacrer uniquement à leur aspect artistique.

Il désosse la réalité ordinaire, « un meuble Ikea, un bouquet d’ampoules, une multiprise sans grâce, pour en faire un énorme crâne en bois mélaminé, un concentré d’étoiles, une petite montagne électrique».

Cet artiste à l’esprit vif, amusé et caustique pioche ses idées tous azimuts.

 « Cheveux en bataille comme un Géo Trouvetou, l’air légèrement en retrait comme un enfant qui doute en silence de l’adulte qui lui fait face, Mathieu Mercier est un personnage autant qu’un artiste. Les collectionneurs français sont fans de ce mentor de 37 ans, professeur au dandysme décalé, commissaire d’expositions pointues, cofondateur de la Galerie de multiples avec Gilles Drouault et collectionneur. Posé mais sujet à l’implosion, ce dialecticien dans l’âme a pris possession de l’espace courbe à l’étage du Musée d’art moderne de la Ville de Paris. Sans titres mais sans complexes ».

L’art, tout l’art, rien que l’art ?

 « Ce qui m’intéresse dans l’art, c’est la capacité de synthèse. Les formes d’une oeuvre d’art, à quoi elles font penser. Les volumes qu’elle occupe. Les gestes pour la déplacer. Les références qu’elle implique. C’est pour cela que j’adore les enfants, ils n’ont pas de prisme ni d’a priori et vont droit au but. L’art, c’est exactement ça ».  

Fiac Tuileries 2011

Le sens de la formule
Cet  Archimède de l’art, prix Marcel-Duchamp 2003, composa ses premiers bouquets d’ampoules dans les magasins de bricolage, faute d’avoir alors l’atelier nécessaire. « Ça l’amuse, assure ce malicieux qui a le sens de la formule (« être artiste, c’est vendre des idées de gauche à des gens de droite ! ») ».

Avec lui, rien ne se perd, rien ne se crée, il transforme tout.

Il s’inspire de Mondrian en créant une simple étagère noire sur laquelle il a posé un objet rouge, un objet jaune, un objet bleu, trois outils rudimentaires sortis d’un supermarché américain.

« Électron libre à la John Carpenter, cinéaste dénonçant la société de consommation servile et aveugle dans Ils sont parmi nous, l’artiste entend défier « le rouleau compresseur de la télévision qui transmet tous les ordres que la politique a bien du mal à imposer, cette loi du plus petit dénominateur commun qui efface ce qui est singulier et dispense de réfléchir ». Antidotes ? Se frotter les yeux et s’interroger devant une porte blindée en acier miroir qui renvoie à la paranoïa du monde. S’interroger devant une épaisse dalle de pierre blanche posée sur un rouleau de moquette brune et s’étonner qu’on associe sans mystère une tombe et la terre d’un champ éternel. Le jeu est presque freudien, plus profond qu’il n’y paraît.

Fiac Tuileries 2011

*Une oeuvre d’art qui trouve son utilité….

« Cancre, puis presque marginal, j’ai découvert le bonheur d’exister aux Beaux-Arts de Bourges. J’y ai travaillé dur. Sinon, j’aurais pu être un délinquant, un curé ou un clochard. » Il repartira plus paisiblement sur son vélo dessiné au XIXe siècle par le Danois Pedersen, autre cerveau bouillonnant qui inventa la machine à séparer la crème du lait. Artistes, même combat ? »

sources : http://www.lefigaro.fr/culture/2007/11/05/03004-20071105ARTFIG00145-mathieu-mercier-souffle-lair-du-temps-.php

Fabrice Hyber
Le cri, l’écrit 2007
3,07 m x 1,30 m x 1,55 m
Courtesy Jérôme de Noirmont Paris

Danh Vo
We the people (détail) 2011
cuivre repoussé, dimensions variables
Courtesy Chantal Crousel Paris

Jean-Luc Moulène
Body 2011
250 x 850 x 350 cm
production Renault, Fabrication D3
Courtesy Chantal Crousel Paris

Antoine Dorotte
Una misteriosa bola 2011
zinc, acier, bois
5 m de diamètre
Courtesy ACDC Bordeaux

Camille Henrot
Partie supérieure de l’oeuvre : Le prix du danger 5, 2011
Aile d’avion (Falcon) ajourée
Hauteur 750 cm
Courtesy Kamel Mennour Paris

Urs Fisher
Miss Satin 2006-2008
Fonte d’aluminium, alliage d’aluminium, vis en acier chromé, trois parties
340 x 257 x 220 cm
Courtesy Galerie Eva Presenhuber Zürich

Melik Ohanian
el agua de Niebla 2008
nylon
4100 x 645 cm
Courtesy Chantal Crousel Paris

We Are The Painters
La toudhe du peintre, 2011
Mousse, résine, laque acrylique, métal, câble
140 x 190 cm
Courtesy Lucile Corty Paris

Sources : sur site

23 commentaires pour “FIAC 2011 Jardin des Tuileries”

  1. Bonjour Francine, il faut encourager Mathieu Mercier a continuer dans cette passion qu’il a et qui s’intègre car même avec le décors environnent sans problèmes. C’est très bien. Le vent fort du midi a repris, la pluie est annoncée pour la fin de matinée. Bonne journée et gros bisous ma douce

  2. bonsoir Francine – impossible d’apprécier les oeuvres de cet artiste … Je suis flouée – çà fait 10 minutes que je patiente .. Que nenni les photos ne s’affichent qu’à moitié sauf celle des deux tubes rouges … et là .. hummmm !!! je ne suis pas vraiment convaincue !!! MDR LOL
    Bon vendredi – bisoussssssssssssssssss

  3. Je me demande si cette sculpture en forme de banc est vraiment confortable. Pas question pour moi de m’y installer avec un bouquin, j’ai trop mal aux lombaires. Mais c’est original comme concept. Cela change de Rome n’est-ce pas ????

  4. Tu publies beaucoup plus vite que je ne te visite, mais c’est toujours un régal. Je repasserai prochainement et prendrai plus mon temps. Bizz et bonne fin de semaine à toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !