logo

FIAC 2011 Jardin des Tuileries La somme des hypothèses Vincent Mauger

Vincent MAUGER
La somme des hypothèses présentée par la galerie Bertrand Grimont : http://www.bertrandgrimont.com/
Fiac 2011 Tuileries

«La somme des hypothèses», courtesy de l’artiste et galerie Bertrand Grimont,bois, acier et aluminium, 5 mètres de diamètre, 2011.

La FIAC Foire Internationale d’Art Contemporain s’est tenue du 20 au 23 octobre 2011.

Cette sculpture est posée, comme abandonnée, elle peut s’apparenter à une ruine. Elle ressemble à un fragment de construction complexe, délaissé.  Elle évoque une ” construction primitive, peut-être défensive, mais également l’univers des mathématiques et plus largement de la représentation scientifique”.  Pourtant elle est très construite par sa structure interne. “Une impression plus agressive et plus chaotique se dégage de la périphérie et donne l’impression d’une explosion dont le mouvement aurait été figé”.

L’artiste associe des matériaux, des “techniques de construction et des formes proliférantes,  à la fois archaïques et sophistiquées, et développe ainsi des compositions à grande échelle, qui questionnent notre relation à l’espace. Il exploite les tensions, les contradictions entre l’esthétique d’un monde virtuel et une dimension plus artisanale, plus brute, entre contamination et fonctionnalité”.

Fiac 2011 Tuileries

*«La somme des hypothèses», bois, acier et aluminium, 5 mètres de
diamètre, 2011. Courtesy de l’artiste et de la galerie Bertrand Grimont.

“Mon travail porte sur la représentation sculpturale d’un souvenir ou d’une perception mentale d’un espace ou d’un objet. Je souhaite établir une sorte de concurrence entre l’objet réel et une tentative de matérialisation d’une perception personnelle associée à celui-ci.” Vincent Mauger

Fiac 2011 Tuileries

*Autour d’un noyau de métal s’articulent des pans de bois monumentaux qui découpent notre espace en différents plans, entre un sentiment d’explosion et d’attirance.

Vincent Mauger  est né en 1976 à Rennes. il est représenté par la galerie Bertrand Grimont. Il vit et travaille à Nantes.
Il est titulaire d’un diplôme national supérieur d’expression plastique, reçu avec les félicitations du jury à l’école des beaux arts d’Angers, en 1999.  Il a continué son cursus, toujours avec les honneurs : Diplôme national supérieur d’arts plastiques à Paris en 2000, Mastère d’espaces plastiques et espaces numériques à Rennes.

“Vincent Mauger questionne et joue avec la matière et l’espace : il l’emplit, il le vide, il le construit, le déconstruit ou le reconstruit. Ses formes géométriques et monumentales sont déstructurées, comme des croquis en 3 dimensions d’un espace qu’il reste encore à réaliser, comme ‘une matérialisation d’une perception personnelle. ‘Il utilise de nombreux matériaux, bois, briques, papier, qu’il brûle, froisse, casse, agglomère. Il aime aussi interroger la réalité du lieu et invite les visiteurs à s’approprier l’espace, comme dans cette chapelle où tout un chacun peut déambuler entre des montagnes de boules de papier froissé”.

Fiac 2011 Tuileries *”La somme des hypothèses», bois, acier et aluminium, 5 mètres de
diamètre, 2011.courtesy de l’artiste et de la galerie Bertrand Grimont.

En 2010, il participe à l’exposition ‘Dynasty ‘au Palais de Tokyo. En 2011, il participe à la biennale d’Anglet ,montre son travail dans un solo show à la galerie Bertrand Grimont et à la Foire Internationale d’Art Contemporain de Paris, où il présente La somme des hypothèses dans le jardin des Tuileries. Récemment exposées au Lieu Unique (Nantes) et à Bétonsalon (Paris), ses oeuvres sont également entrées dans les collections publiques du Centre Pompidou et du Fonds National d’Art Contemporain.

L’artiste travaille principalement à partir d’éléments de construction bruts, briques, bois, parpaings, et propose des installations de grand format. “Ses sculptures, à la manière d’un Big Bang inversé, apparaissent comme des paysages déshumanisés, extraits d’une nature que se serait réappropriée une technologie futuriste”.

Sources :

http://www.bertrandgrimont.com/Vincent_Mauger-artist-56.html

http://www.biennale.anglet.fr/2011/content/vincent-mauger
http://www.slash.fr/en/artistes/vincent-mauger/portfolio
http://www.evene.fr/celebre/biographie/vincent-mauger-54496.php 

 

25 commentaires pour “FIAC 2011 Jardin des Tuileries La somme des hypothèses Vincent Mauger”

  1. Bonjour Francine, cette oeuvre me plait et je trouve qu’elle s’intègre bien au paysage. Grand soleil chez nous mais pas pour longtemps, demain les nuages à nouveau. Bonne fin de journée et gros bisous ma douce

  2. oh ben oui ma bibiche c est superbe… je parle du talent de photographe bien sûr… bon… je suis une vieille chose.. mais mon mari de charpentier faisait mieux.. bon j arrête de radoter… chacun ses gôuts et toi tu es là pour tout montret pas vrai ,,, rien à voir mais tes titis vont bien ?

  3. J’aime bien cette sculpture – il y a de l’élan, de la joie – cela ne rend pas indifférent – on se demande ; est-ce une fleur géante ? est-ce ??????
    c’est gai, joyeux !!!!
    gros bisous
    (nous faisons opérer Gazelle le 3 novembre – pauvre puce, j’espère qu’elle ne va pas trop souffrir – le véto la garde 48 heures et la surveille la nuit.
    Elle est vraiment très mignonne, tu sais – tellement caline et joueuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !