logo

EU Sequana 2016 : Paris se prépare à la crue (1)

Une crue de la Seine est toujours à redouter. Pour être capable d’y faire face, la Ville de Paris a lancé une opération de grande envergure pour se préparer au mieux, avec l’aide des différentes unités de secours des Pompiers de Paris et des unités de secours de plusieurs pays européens. Des exercices ont eu lieu ce week end dans différents endroits de la capitale, selon un scénario bien précis. Hier c’était au bassin de La Villette : opération de pompage, barrages anti-pollution, hélitreuillage des blessés, évacuation de personnes tombées à l’eau par hélicoptère.

EU Sequana 2016: Paris sur le pont pour se préparer à la crue

La capitale et quatre départements franciliens testent du 7 au 18 mars le scénario d’une crue de grande ampleur. À découvrir: une exposition sur les grilles de l’Hôtel de Ville et des démonstrations sur le Champ-de-Mars et au Bassin de la Villette.

EU Sequana 2016 Paris

*Simulation de pompage de l’eau de la Seine, pour la déverser dans les fleuves avoisinants

EU Sequana 2016 Paris

Le scénario d’une crue de grande ampleur

«Sequana», la nymphe des sources de la Seine, a inspiré les organisateurs de «EU Sequana 2016», une opération inédite de sensibilisation à une crue de grande ampleur. La préfecture de Police, la Ville et une centaine de partenaires publics et privés sont associés à cet exercice de gestion de crise. Plusieurs pays européens (Belgique, Espagne, Italie et République tchèque) y participent également.

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

Cette opération prolonge à grande échelle celle menée en septembre dernier par la Ville. La première partie de l’exercice simule une montée des eaux et la deuxième un retour à la normale. Objectif ? Anticiper le risque d’inondation et sensibiliser les Franciliens.

Simulation en 3D d’une montée des eaux de la Seine

La dernière crue dite «centennale» date de 1910. Dans la capitale, 20 000 immeubles avaient été inondés et le niveau du fleuve avait atteint 8,62 mètres !


Simulation de montée des eaux de la Seine à Paris par mairiedeparis

Démonstrations et aménagements

Durant le week-end du 12 et 13 mars, des opérations réelles seront menées sur le terrain:

Dimanche 13 mars de 14h à 18h, sur le Champ-de-Mars (plateau Joffre face à l’École militaire): ateliers prévention, présentation de matériels opérationnels et points d’information des partenaires. Dimanche 13 mars de 15h à 17h, sur le Bassin de la Villette : sauvetage par moyens 3D et nautiques de personnes en surface, barrage anti-pollutions…

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

La Ville met aussi en place des aménagements spécifiques:

Samedi 12 et dimanche 13 mars (14h-17h) : aménagement d’un centre d’hébergement d’urgence au gymnase Auguste-Renoir, square Auguste-Renoir (14e) qui sera animé avec le concours de la Protection civile 75.

Samedi 12 et dimanche 13 mars: montage de protections amovibles au niveau du 14, quai des Célestins (4e) et du quai d’Orsay (Palais Bourbon, 7e

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

Se préparer à la crue qui viendra

Après l’urgence de la crise vient l’action politique, et la lente prise de conscience que l’État doit assurer ce rôle de père de famille qui veille sur les siens, protégeant sa maison des dangers alentours. Un grand projet de lacs-réservoirs est lancé, afin de retenir l’eau des affluents de la Seine en cas d’intempéries inhabituelles. Le premier, dans le Morvan, est inauguré en 1949. Aujourd’hui au nombre de quatre, ces lacs permettent d’abaisser à Paris le niveau des eaux de 60 centimètres, pour une crue similaire à 1910.

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

EU SEQUANA 2016 mode d’emploi

A partir du 7 mars 2016, la préfecture de police organise un exercice de gestion de crise de grande ampleur EU Sequana 2016, simulant une crue majeure en Ile-de-France.EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

Les objectifs

Rassembler les partenaires et acteurs du territoire francilien autour d’un exercice de gestion de crise à ampleur européenne pour renforcer la coordination de leurs actions.

Faire fonctionner le mécanisme européen de protection civile

Focaliser l’attention des populations sur le phénomène de crue

Le scénario, au plus près des conditions réelles d’une crue

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

du 7 au 13 mars 2016 : la montée des eaux de la Seine (5,50 mètres relevés à Paris-Austerlitz le lundi 7 mars 2016, 7,13 mètres le jeudi 10 mars. Niveau R1 atteint le vendredi 11 mars 2016).

le week-end du 12 et 13 mars 2016 : l’exercice de terrain (FSX) au pic de crue, accompagné d’actions de communication à destination du grand public en Île-de-France.

du 15 au 18 mars 2016 : la décrue de la Seine. Ces quatre derniers jours permettront de jouer les conditions de l’après crise par l’introduction d’un saut temporel (journée de pause le lundi 14 mars). Il est ainsi proposé aux opérateurs-joueurs d’inscrire leurs actions dans le cadre du retour à la normale. Les opérateurs joueront le matin correspondant à J+5 après le pic de crue et l’après-midi un scénario à J+30 après le pic de crue. Le scénario permet de jouer cette phase de la crise, d’habitude écartée et particulièrement pertinente pour certains opérateurs. Durant cette séquence, les partenaires pourront mettre en avant leurs enjeux prioritaires nécessitant un retour à la normale le plus rapide possible.

EU Sequana 2016 Paris

* préparation de la mise en place d’un barrage anti-pollution, qui peut être déployé soit le ong des berges de la Seine, soit de part et d’autre de ses rives

EU Sequana 2016 Paris

Sept sites d’exercice

A Paris, Valenton (94), Saint-Denis (93), Limay, Beynes (78), Gennevilliers (92), Port (92)

L’implication de l’Europe

Une inondation de cette ampleur entraînerait un dépassement des capacités zonales et nationales en moyens matériels et humains. L’exercice verra donc la mise en œuvre du mécanisme européen de protection civile (MEPC). La Préfecture de Police aura le privilège de bénéficier de la participation de moyens de sécurité civile de quatre États : la Belgique, l’Espagne, l’Italie et la République Tchèque. Des modules de sécurité civile de ces quatre Étatsinterviendront sur les exercices de terrain répartis sur différents sites en d’Ile-deFrance.

EU Sequana 2016 Paris

EU Sequana 2016 Paris

La Commission Européenne a accueilli favorablement le projet EU SEQUANA 2016 Dans le cadre du programme ECHO (service d’aide humanitaire et de protectioncivile de la commission européenne), une subvention de 739 000 euros a été accordéepour la prise en charge d’une partie des opérations. Elle suit étape par étapela construction de cet exercice, en liaison avec la Direction Générale de la SécuritéCivile et de la Gestion des Crises (DGSCGC – Ministère de l’Intérieur).

66 commentaires pour “EU Sequana 2016 : Paris se prépare à la crue (1)”

  1. Paris a donc échappé à des inondations grâce aux lacs réservoirs et aux écluses prévues, mais n’ échapperait pas à une grande crue.
    On ne peut qu’ approuver ces anticipations, qui ont surement permis de se préparer au mieux en envisageant le pire.
    On se dit aussi qu’ avec toutes les surfaces bitumées de puis la dernière grande crue, l’ eau dépassera les 8 mètres !
    Espérons que tout le monde saura que faire !
    Merci pour cet article, et les belles photos qui l’ accompagnent.
    Passe une bonne journée
    Bisous

  2. J’ai vu il n’y pas si longtemps à la télé un film sur les crues de 1910 à Paris, pas drôle pour la population, et comme on est à l’abri de rien… !! Merci Francine, bon lundi, bises

  3. bien de se préparer, mais quand cela arrivera si cela arrive? la ville sera t’elle réellement prête car il faut penser au choses imprévu aussi mais si cela se passe comme en 1910 ça se fera lentement
    a bientôt
    lyly

  4. Bonjour,
    D’abord tes photos sont belles et puis l’ancien Sapeur-Pompier que je fut est intéresser par la mise en oeuvre de cet exercice,j’étais volontaire sur Etampes et Dourdan et les inondations des petites rivières nous avons eu notre lot d’intervention,plus pour le moral des riverains que pour l’efficacité des interventions.Et après tout ça je revenait rapidement à mon magasin au 136 rue de Rennes ! bisous

  5. bonjour Francine,
    Voilà de superbes photos sur cette opération qui j’espère n’aura pas lieu car je doute sans être pessimiste d’une véritable coordination si cela arrivé réellement ????
    Bonne journée
    amitiés

  6. Bonjour Francine, ce n’est pas un peu angoissant tout ça? Superbe ton reportage, j’ai quelque part un album avec les cartes postales de la crue de 1910, c’était impressionnant, il faut que je retrouve cet album. Bisous et bonne journée MTH

  7. Bonjour Francine,
    Hé bien !!!! je n’aurais jamais imaginé ça !!!
    tu vois que m’apprends plein de choses, merci beaucoup !!!
    il a plu certes , mais à ce point là !!!! très beau reportage , je sais tout maintenant !!!!
    Bonne journée, bises

  8. Eh bien ! On ne fait pas les choses à moitié ! C’est sûrement une bonne initiative ; reste quand même à espérer qu’aucune catastrophe du type que l’on redoute ne vienne le démontrer !

  9. Kikou
    Une journée froide mais ensoleillée, que ça fait du bien de voir le soleil.
    Le ménage, lessive, repassage et rangement son fait, maintenant repos !
    Je te souhaite une bonne journée, gros bisous
    Nadine

  10. bonjour Francine
    j’espère qu’elle n’aura pas lieu car beaucoup de villes seraient touchées
    ouf enfin du soleil aujourd’hui
    je te souhaite de passer une bonne journée et un agréable début de semaine
    gros bisous

  11. Coucou ma Francine, fascinant reportage de ce beau corps d’armée en action. La crue, qui l’eut cru… Alors comme ça Paris sent le magnolia ?

    Alors, comment c’est passé ton week end ? Tu as eu du soleil ? C’était gris et froid pour nous.
    Mais aujourd’hui il y a du soleil et il fait bon. On approche du printemps, c’est dimanche, cool, ça va réjouir bien du monde hi hi!
    Je fête son arrivée avec toi et un bon café. Vas-tu bien ?
    Je te remercie pour ta visite. Bonne après midi et prends soin de toi. Lolli

  12. Coucou ma Francine,
    Un très beau reportage et une belle animation dans PARIS.
    Mais ces exercices sont-il vraiment nécessaires ? Cela va coûter un max, et cet argent serait certainement mieux employé dans la projet de l’EPTB.
    Il existe déjà des bassins de retenue d’eau autour de PARIS. Et même si l’établissement Seine Grands Lacs (Paris, (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne), porteur d’un projet pour construire un 5e barrage en amont de Paris dans la vallée de La Bassée est repoussé, il n’y a pas péril en la matière. Bien sûr, ce projet consiste à construire 10 bassins de retenue d’eau capable de stocker de l’eau pompée dans la Seine. Mais son coût – autour de 500 millions d’euros – est décrié par certains élus et le projet peine à se concrétiser. Alors, l’EPTB propose de construire d’abord un seul casier (bassin de retenue) pour démontrer l’efficacité du dispositif qui viendra en plus des dispositifs existants.
    – Le « lac de Pannecière » ou « lac de Pannecière – Chaumard-sur-l’Yonne »
    – Le « lac d’Orient » ou « lac-réservoir Seine » est situé dans l’Aube, en Champagne-Ardenne, à une douzaine de kilomètres de Troyes.
    – Le « lac du Der-Chantecoq » ou « lac-réservoir Marne », qui devint le plus grand lac artificiel de France.
    – Le « lac-réservoir Aube » est en réalité composé de deux lacs reliés par un canal de jonction : le « lac Amance » et le « lac du Temple , en dérivation de l’Aube, furent mis en eau.
    Le zouave du pont de l’Alma peut encore dormir tranquille.
    Bises et bon après midi

    • si, au contraire, c’est plus que nécessaire, ça permet de se rôder aux exercices d’évacuation, de voir ce qui ne va pas dans ces exercices pour les améliorer, chose qu’on fait régulièrement au boulot en ayant des exercices d’évacuation en cas d’incendie; on voit les failles, on les corrige, et le jour où il y a un incendie on sait ce qu’il faut faire et on sort dans le calme et sans panique 😉 et je ne crois pas que le zouave ppuisse dormir tranquille, ni les franciliens, je suis moi même en zone inondable, et c’est bien aussi de savoir ce que je dois faire, car cette démonstration était aussi pour les habitants avec des conseils 😉

  13. La vidéo est impressionnante quand même ! Bon c’est bien de pouvoir anticiper en faisant des simulations, espérons que ce soit utile le jour où ça arrivera !
    Bel après-midi, bisous !
    Cathy

    • c’est toujours utile, au boulot on fait régulièrement des exercices d’évacuation en cas d’incendie, ça permet de voir les failles, et de se rôder le jour où il y a un incendie, ce qui est arrivé, on est tous sortis dans le calme, selon les consignes; de plus j’ai reçu une formation spécifique en cas d’incendie, puisque je suis “serre file”, celle qui sort en dernier et qui sécurise les lieux 😉 celle qui crame, en quelque sorte 😆

  14. Si cela doit sauver des vies, un jour, c’est parfait !
    parce qu’il faut s’y attendre à cette grande crue, un de ces quatre !
    Bonne soirée et merci pour ton reportage.

  15. Bonsoir,de belles photos ! une opération nécessaire au cas ou ça arriverait et surement a renouveler pour être au top le jour J. car dans ces exercices il y a certaines choses a revoir. Bonne soirée bises

  16. …je trouve intéressant cette simulation. Il vaut mieux anticiper….au moins, il ne sera pas dit que personne n’y a penser!
    Bises du soir de Mireille du Sablon

  17. Bonsoir Francine
    Si Paris devait être sous les eaux il y aurait pas mal de communes sur l’ensemble des départements qui seraient sous les eaux. Moi j’ai une rivière qui passe pas très loin de chez moi et si c’est une crue millénaire, ce que je ne crois pas, nous aurions de l’eau dans la maison !
    Mais protégeons Paris qui est notre capitale quand même !
    J’espère que tu vas bien
    Je te souhaite une douce soirée
    Gros bisous
    @lain

  18. Moi aussi, j’ai vu ça à la télé… car ils craignent une grosse crue printanière… ce qui peut être fort possible avec les grosses neigées en montagne toutes ces dernières semaines et les réchauffements brusques d’un climat qui devient un peu fou ! Alors, mieux vaut ne pas garer des véhicules trop près de la Seine les nuits… dans les jours qui viennent….
    Magnifique ton beau reportage et partage l’amie Francine,
    Bonne nuit,
    Gilbert

  19. Mieux vaut prendre ses précautions en espérant qu’elles ne seront pas inutiles.
    En tout cas bravo pour ton reportage très complet une fois de plus.

  20. les pompiers de Paris sont prêts au cas ou
    j espére que à Paris il n y aura pas de crues
    j en ai vu deux dans la ville proche de chez moi
    les gens craignent cela pour les grandes marées
    merci pour les superbes photos
    bises
    bonne journée pour toi

  21. Un beau reportage. C’est une façon de rendre hommage à tous ces pompiers que nous sommes bien contents d’accueillir quand nous rencontrons malheureusement un problème. Dans notre village, ce sont des bénévoles, mais bien souvent les dimanches, ils s’entraînent et sont prêts si soucis….. Bises et bonne journée. FRANCOIS

  22. Bonjour
    Au risque de passer, pour un radoteur, je le répète c est l’ Yonne qui passe à Paris “scientifiquement prouvé”;
    donc EU Icauna !
    Bises
    jp

  23. Bonjour , il vaut mieux prévenir que guérir….en souhaitant que cela n’arrive pas ….Il est 13h30 je vais faire un tour à l’étang il y a bien longtemps que je ne m’y suis pas rendu…il fait super beau ….Bisous .

  24. Bonjour Françine
    Wouah! surper content le petit-fiston fans de pompiers et cerise sur le gâteau: le drone (il a 8 ans, je fais la nounou quand il est malade).
    Pour le commissariat du 12ème arrondissement, si j’ai fait des photos mais elle feront l’objet d’un autre thème…
    Bises, bonne après midi.

  25. coucou Francine
    j’espère que cette crue n’arrivera jamais, ça créerait de sacrées perturbations
    Mais bon avec les météos bizarres que nous avons, rien ne serait étonnant
    oui on dirait que le printemps s’installe doucement, chouette
    bon après midi
    bisous

  26. Bonjour Francine
    C’est vrai qu’il vaut mieux se préparer pour rien que de ne pas se préparer du tout et que la catastrophe arrive ! Il faut toujours être prévoyant dans ce genre de cas, surtout qu’il s’agit de la vie et du bien-être de millions de personnes !
    Je te souhaite une très bonne journée
    Gros bisous et merci de ton passage sur mon blog
    @lain

  27. Bonjour Francine,
    “Ca en jette” au propre comme au figuré 🙂
    C’est vrai qu’il vaut mieux être préparé car même sur de plus petits cours d ‘eau le danger n’est pas moindre…
    Bonne semaine,
    Frans

  28. Bonjour Francine, c’est un énorme travail mais c’est bien de prévenir. J’ai vu un peu à la télévision et aussi les inondations de 1910.
    Merci de tes superbes photos.
    Douce fin de journée, mes amitiés.
    Bisous.

  29. enfin une vraie journée de printemps, encore un léger vent frais, mais le soleil est bien présent…
    avec le beau temps qui s’installe, et mes problèmes d’ordi, je ne passerais pas tous les jours..
    bonne journée

  30. Bonsoir Francine
    Tout d’abord BRAVO pour ce reportage et cette mise à l’Honneur des Pompiers !
    Ils sont obligés de faire des exercices, il faut toujours prévoir l’imprévisible (le prévisible devrais-je dire ici !)
    Quand je travaillais au SMUR on faisait régulièrement des exercices fictifs (le dernier que j’ai eu fait c’est le Bac en feu)
    je voudrais répondre au commentaire de jm et lui dire que OUI ce jour là chacun serait opérationnel de façon optimale grâce à une excellente coordination, plan blanc, plan rouge sont toujours suivis selon des protocoles et pas selon les humeurs de chacun ! et que NON, la panique ne s’emparerait pas des troupes ….. N’est pas Pompier de Paris qui veut !!!!
    Merci à toi, Bravo pour tes photos !
    Bises, bonne soirée

  31. Coucou et bravo pour quiséti ma Francine,

    Ma petite visite du soir espoir lol ! Un mardi de plus de passé, je vais pouvoir souffler un peu. Je te souhaite une douce soirée qui s’en suivra d’une nuit paisible, en tout cas je te le souhaite. Merci pour tes gentilles visites. Prends soin de toi et demain on remonte dans le tourbillon du mercredi. Lolli

  32. Bonsoir Francine une très belle initiative que celle là on ne sais jamais ce qu’il peu arrivé avec cette météo qui est vraiment bizarre par moment bonne soirée à toi bisou Claudine Daniel

  33. Coucou Francine,
    hé bien j’espère que vous n’en arriverez pas là; mais c’est bien de s’y préparer afin de ne pas être pris au dépourvu!
    La Loire est bien haute elle aussi; mais je ne sais pas s’ils ont envisagé qq chose en Touraine? Enfin nous verrons bien.
    En tous les cas tu nous a fait un beau reportage, bravo et bonne nuit. Bon mercredi et bisous.

  34. Bonsoir Francine
    C’est sûr que la crue viendra?!Alors il vaut mieux s’y préparer et se tenir prêts !!
    Très belles prises !!!!Bonne fin de semaine ! Bises!

  35. Bonjour ,tu es toujours au premières loges des évènements,j’ai vu ça à la télé ,souhaitons que ça n’arrive pas mais il faut prévoir . ..bonne journée venteuse.bises.

  36. bonjour, merci pour ton gentil message, tu vois j’habite juste en bas d’une digue d’un des 4 lacs conçu pour ne pas que paris est les pieds dans l’eau
    je te souhaite une belle journée

  37. C’est une excellente initiative ! pour une fois qu’on réfléchit et qu’on envisage les risques et les moyens d’éviter une grosse catastrophe, c’est vraiment à féliciter ! et félicitations à toi pour ce beau reportage, ces belles photos et tout le temps que tu as consacré pour nous faire partager ces moments d’envergure !
    Bisous
    Am

  38. Me voilà de retour “chez toi” et je me rends compte que lire les petites lettres me provoque des douleurs derrière les yeux. Je vais donc me contenter de regarder tes photos et de lire seulement quelques lignes.
    Je vois que tu as suivi avec attention les manœuvres de sauvetage. La grande crue à Paris c’est un peu comme le grand tremblement de terre en Californie, on pense qu’il arrivera un jour mais quand ?
    Avant de continuer mes découvertes, je te souhaite une bonne nuit.

  39. Coucou Francine,
    hé bien j’espère que cette crue n’arrivera pas! C’est bien ces préparatifs au cas où, mais si ce n’est pour rien j’aime autant. D’abord mes berlinois seront pour le weekend de Pâques à Paris! Et ils arrivent pour fêter les 40 ans de sa copine jumelle et les 18 ans de sa fille. Bon la copine est du 26 décembre et ma fille du 6 janvier, mais on fait les fêtes quand on a le temps. Ma fille n’a pas trouvé ce temps (on verra cet été). Bon dimanche et gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !