logo

Eglise St Eustache Paris Le bénitier

L’église Saint-Eustache redécouvre son bénitier monumental, œuvre de Louis-Eugène Bion 19/11/2009
Cette singulière et monumentale ouvre de plâtre mesure plus de deux mètres de haut, elle est classée Monument Historique depuis 1905. On peut l’admirer dans la partie gauche du transept : elle est mise en valeur par la restauration engagée par la ville de Paris, avec le concours financier du Ministère de la Culture.


C’est Louis Eugène Bion (1807-1860) qui a conçu cette ouvre. Il fut l’élève de Dupaty et de Desbœuf, il a obtenu le troisième prix de sculpture de Rome en 1830. Il a réalisé de nombreuses œuvres
religieuses, et a exposé la première fois au Salon en 1834 et obtenu une deuxième médaille.
A la fin du salon, la sculpture du bénitier, qui aurait été demandée par Notre Dame, fut donnée à l’église St Eustache par l’Etat. Ce groupe ne plâtre reste le seul exemplaire connu à ce jour.

 

la restauration était devenue nécessaire.
Le bénitier est réalisé en plâtre plein sur des structures métalliques internes. Dès le milieu du XIXe siècle il a été alterré par diverses casses, il souffrait en outre de problèmes structurels (fractures, éclats, dissolution du plâtre) et d’encrassement, coulées de cire, brûlures.
La restauration lancée en 2008 (consistant en consolidation, restitution de certains manques, nettoyage et harmonisation), l’œuvre a retrouvé son intégrité matérielle et esthétique.

Le bénitier de Louis-Eugène Bion est  un objet mobilier avec une fonction liturgique : il contient
l’eau bénite offerte au fidèle. C’est aussi une sculpture figurative. « Fortement influencé par le Moyen Âge, ce groupe représente en effet le pape saint Alexandre (qui gouverna l’Eglise romaine
de 107 à 116 après Jésus-Christ) instituant, sous l’inspiration divine, à la porte des églises, l’usage de l’eau bénite qui met en fuite les péchés véniels.


Entouré de deux anges ailés, le souverain pontife, coiffé de sa tiare, est assis sur un trône surmonté de la croix. Sa main gauche est posée sur la Bible ; de la main droite (qui tenait autrefois un goupillon), il distribue l’eau bénite. A ses pieds, la coquille est soutenue par un socle formé de diverses figures démoniaques, animales (singe, serpent) ou humaines (femme nue aux cheveux dénoués), symbolisant dans un décor fouillé de feuilles d’acanthes le monde des réprouvés ».

www.paris.fr

16 commentaires pour “Eglise St Eustache Paris Le bénitier”

  1. Non mais  c est pas vrai je suis passée à coté de ça ??? pas possible… bon quand j y suis allée je pensais plus à la trompette mais quand même la honte est sur moi merci ma belle gros bisous

  2. Bonsoir Francine, c’est tres joli et tres garnd, de la belle oeuvre et qui en plus vient d’etre restaurée.
    Mais c’est vrai que le platre s’altere relativement vite.
    Bonne soirée, gros bisous @+

  3. Bonsoir Francine. J’aurais juré que ces oeuvres étaient moulées et non sculptées… Encore du beau travail d’artiste… Et c’est vrai que les églises regorgent de statues en tous genres, en bois, en marbre… Merci à toi de nous faire découvrir cette oeuvre unique mon amie… Bisous…

  4. Bonsoir Francine, ça s’améliore sur Paris, il neige plus j’espère. Ici il fait des averses assez fortes et pourtant il fait -8,6°. Bonne fin de journée et bon week end. Plein de gros bisous ma douce

  5. bonsoir superbe piece il faut étre toujours a ses petits soins car le patre est un matériau qui s’altére vite bonne soirée peut etre de la neige demain sur la normandie bonne soirée bises

  6. Bonsoir Francine, j’espère que tu es bien chaud chez toi car dehors en campagne on gèle je t’assure, heureusement ma cheminée complète bien mes radiateurs, demain peut-être de la neige, alors là je ne crane pas car à la campagne c’est horrible quand il neige on ne bouge plus, les routes ne sont jamais nettoyées. Bonne soirée, une caresse aux minous, bisous, Corinne

  7. nous sommes sous la neige depuis ce matin , et la campagne est belle sous son manteau blanc…mais il fait froid ,..je vais me contenter de photos du jardin..Bisous.

  8. Bravo aux restaurateurs qui ont su rendre l’éclat et la beauté d’origine . Il fait bien froid par chez nous mais pas encore de neige . bises et bonne soirée au chaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !