logo

Eglise Saint Etienne du Mont Le jubé

Le jubé de Saint Etienne du Mont

L’église, dont la construction s’est étalée sur plusieurs siècles, est un curieux mélange de style gothique, et franco-italien. Cela lui confère cet aspect fantaisiste, et unique.

Elle possède le dernier jubé visible à Paris.ils disparurent avec l’apparition des chaires.    

Le jubé est une galerie transversale qui sépare le choeur de la nef, du haut de laquelle on lisait les textes saints. Le nom vient de l’espression latine Jube, Domine, Benedicere : Ordonne,Seigneur, de bénir.

Cette merveille architecturale de marbre blanc a été sculptée en 1524 entre 1521  par l’artiste Biart le père.  

Le jubé est formé d’un seul arc d’une portée de 9 mètres. Il traverse le choeur par lequel on accède par deux escaliers en spirale ajourés. Makgré la richesse de ses ornements, lierre, anges, palmes, rinceaux, entrelacs, mascarons, adorateurs…, cette ouvre d’art est d’une légèreté incomparable. Cette oeuvre d’art a par miracle échappé à la destruction : les paroissiens avaient demandé sa démolition en 1735.  

Le jubé Saint Etienne du Mont Paris

L’église saint Etienne du Mont recèle bien d’autres trésors, la chaire est tout aussi remarquable que le jubé; ce jour là il y avait des travaux et un office, les photos étaient difficiles, voire interdites durant la cérémonie. 

sources :  Editions Jonglez” Paris méconnu”

 

18 commentaires pour “Eglise Saint Etienne du Mont Le jubé”

  1. Ah là d’accord pour le momument des droits de l’homme. Il est au fond du champ de Mars me semble-t-il. Je n’y crois pas à la neige. J’attends les premiers vrais froids pour aller faire des photos à Vincennes. En attendant, je te souhaite une bonne fin de soirée. Bises. Yves

  2. C’est vrai tu me rappelles mes photos de cet été dont celle du renardeau. Je n’y pensais plus. Il faudra que je remette la main dessus. Le monument est tout au fond du champ de Mars dans mon souvenir et tu ne peux pas le rater car très grand. Bonne nuit. YVes

  3. Toujours superbes tes photos Francine. On dirait de la dentelle toutes ces belles sculptures. Le lieu incite au recueillement et tu as eu de la chance de pouvoir prendre des photos et ce, malgré l’office.

  4. Bonjour Francine, quel ouvrage, et en marbre, c’est terriblement aristocratique.
    Hier soir, la neige est tombée, et est encore la ce matin Les routes noires et propres, et le paysage blanc immaculé beau jeudi

  5. bonjour tout dans la finesse superbe…. tes photos aussi  il y a beaucoup de bateaux dans le port de tan tan l’accostage est sous 3 ou 4 lignes et un peu n’importe comment … soleil et gelée ce matin bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !