logo

Eglise du Sacré-Coeur de Gentilly

Sa haute silhouette caractéristique, les anges verts aux ailes déployées de son clocher, et sa proximité du boulevard périphérique et de l’autoroute A6, sont des éléments bien connus du paysage parisien, on la voit de très loin dès qu’on arrive sur la capitale. Mais la connaît-on vraiment ? Voici son histoire.

Histoire
L’église du Sacré-Coeur de Gentilly est située en face de la Cité Universitaire, de l’autre côté du périphérique. C’était l’église des étudiants. Mais, avec la construction du boulevard périphérique en 1960, les étudiants catholiques délaissent l’église après 1968. L’église du Sacré-Cœur est désormais confiée à la communauté portugaise de Paris qui en a l’usage depuis 1979. Le site est aujourd’hui protégé et l’édifice a été inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques le 6 septembre 2000.

 

Créée en 1920, la Cité Universitaire de Paris regroupe des étudiants de plus de 50 nationalités. Soucieux de maintenir une vie spirituelle aux côtés de l’activité scientifique et intellectuelle de la Cité universitaire, l’abbé Picard de La Vacquerie (1893-1969), aumônier du Foyer international des étudiants catholiques, conçoit le projet de faire édifier une église. Cependant, aucun lieu de culte ne pouvait voir le jour sur le domaine réservé aux pavillons universitaires, car les fondateurs de la cité souhaitaient y préserver un caractère international et laïc. Le terrain retenu pour la construction de l’église se trouve non loin de la Cité Universitaire, sur un terrain privé de Gentilly.

L’abbé Picard de La Vacquerie cherche alors un financeur. La construction de l’église sera financée par Pierre Lebaudy, un riche industriel du sucre qui œuvra beaucoup dans le social. Le projet de construction de l’église sera brusquement interrompu par la mort accidentelle de Pierre Lebaudy en 1929. Mme Lebaudy poursuit l’œuvre de son mari. Les premiers plans furent dressés en 1931 par Pierre Paquet (1875-1959), architecte indépendant mais aussi architecte des monuments historiques. Il se fit aider de son fils, Jean-Pierre Paquet (1907-1975), devenu inspecteur général des monuments de France. La construction débutera en 1933 et les travaux dureront 3 ans. L’église verra sa consécration en 1936 et sera inaugurée par le Cardinal Verdier le 20 novembre 1936.

Architecture
Les architectes Pierre et Jean-Pierre Paquet esquissent divers projets et plusieurs études à partir de 1931. Mme Lebaudy se prononça en faveur d’une église à coupole, accompagnée d’un important clocher très élancé que l’on peut apercevoir de très loin. C’est donc un style néoroman lié à une construction de type byzantin que l’on peut aujourd’hui admirer avec un clocher de 62 mètres de haut, orné de quatre anges de bronze, ainsi qu’une coupole centrale. Le clocher, implanté contre la façade, est terminé par une flèche en calcaire.

Bâtie en béton armé, élément de construction typique de l’époque, et en plaques de calcaire de Saint-Maximin, l’église du Sacré-Cœur de Gentilly est dessinée sur un plan en croix latine à vaisseau unique. Elle est couverte d’un dôme à la croisée du transept. Des colonnes jumelles aux fûts courts, agrémentées de plaques de marbre reconstitué, supportent les hauts arcs. L’ensemble est recouvert d’un crépi moucheté et la couverture est en plomb.
Des artistes talentueux ont participé à l’ornement d’un vaste ensemble décoratif : le sculpteur Georges Saupique (1889-1961), le maître-verrier Jacques Gruber (1870-1936) et le peintre Angel Zarraga (1886-1946).

La façade
C’est une façade imposante et impressionnante qui émerveille les yeux. Imposante de part ses dimensions : 24 mètres de hauteur et 22,60 mètres de largeur. Impressionnante, car la sculpture réalisée en pierre de Lavoux (Vienne) est réalisée sur 200 mètres carrés et compte 120 figures.

L’oeuvre de Georges Saupique (1889-1961), emprunte entièrement à l’art roman et offre une iconographie sculptée et une multitude de scènes : Au centre, le Christ en Majesté, bénissant de la main droite et tenant le livre de la vie de la main gauche. Le Christ est entouré des symboles des 4 évangélistes : le taureau (Saint Luc), le lion (Saint Marc), l’ange (Saint Mathieu), l’aigle (Saint Jean).

Latéralement sont représentées 8 scènes bibliques, placées de bas en haut, selon l’ordre du récit évangélique : l’Annonciation, la Visitation, la Naissance de Jésus, la Présentation au Temple, le Dernier repas avec les Apôtres, le Jardin des oliviers, la Présentation du Christ à Pilates, la Crucifixion.
En haut du Christ, une colombe, symbole de l’Esprit Saint, situé dans un triangle, symbole de la Trinité.

On trouve ensuite, les deux donateurs, Madame et Monsieur Lebaudy, à genoux devant leurs saints patrons, Saint Pierre et Sainte Marguerite, aux côtés de Saint Jean et Saint Michel combattant le dragon.
Les 3 derniers panneaux en haut représentent des anges et des archanges.
Sur les côtés, les pères de l’église d’occident : Saint Augustin, Saint Grégoire-le-Grand, Saint Ambroise et Saint Jérôme.
En haut de la porte se trouvent les principaux monuments de Paris.
Les personnages illustres de l’histoire catholique de l’Université de Paris, sont placés alternativement de part et d’autre de la porte : Frédéric Ozanam, R.P. Lacordaire, Saint Ignace de Loyola e Saint François Xavier, Saint François de Sales et M. Olier, Saint Bonaventure, Jean Gerson, Saint Albert le Grand et Saint Thomas d’Aquin, Richard et Hugues de Saint-Victor, Saint Bernard, Suger, abbé de Saint Denis, Charlemagne et Alcuin, Saint Louis et Robert de Sorbon.

Les anges
Au sommet du campanile de l’église, quatre anges debout se recueillent, tête inclinée, mains jointes en prière et ailes déployées, et accueillent ainsi paroissiens et visiteurs.

Ces anges ont été réalisés en bronze par le sculpteur Georges Saupique (1889-1961) en 1936. Chacun d’entre eux pèse 2 tonnes et mesure 5,60 mètres.

Sources :
ppparis.org

Il me reste à visiter l’intérieur, aucun accès depuis la Cité U, on ne peut pas traverser le périph. Pour vous situer l’église du Sacre-Coeur de Gentilly, ce plan vous montre sa proximité immédiate avec Paris, ainsi qu’avec le périph et l’autoroute A6.

50 commentaires pour “Eglise du Sacré-Coeur de Gentilly”

  1. Effectivement Francine…ça se voit de loin, mais je ne connais pas du tout ce bel endroit et le découvre à travers ce beau reportage et ces belles photos !
    Gilbert

  2. recoucou Francine
    C’est par hasard que j’ai regardé dans tes archives d’août je ne le regrette pas car j’adore tous tes articles
    il me semble que je n’ai pas reçu tes NL car sinon je serais venue forcément, j’adore tellement tout ce que tu publies
    Et là encore je suis admirative devant toutes tes photos et j’adore cette magnifique église que je découvre grâce à toi. C’est merveilleux et étonnant ces anges !
    bisous
    Am

  3. Bonjour. Je surfe de blogs en blogs. Et me pose. Là je découvre cet époustouflant fronton. Il est en rapport avec ce que je cherche dans les églises. À savoir les 4 évangélistes. Et leurs symboles. Là ils sont très bien mis en évidence.
    Je me suis fait un moyen mnémotechnique pour essayer de retenir. Matthieu c’est l’ange, et Marli, Luctau, J’ai … Marc le lion, Luc le taureau, et Jean avec l’aigle.
    Et autour d’eux sur le fronton, boeuf et âne complètent le bestiaire.
    Amicalement. Yann

  4. Je connaissais l’action dans le logement social de Mme Jules Lebaudy (peut-être avez-vous déjà photographié les nombreux immeubles, dont certains sont ornés de son portrait, je n’ai pas vérifié), mais je ne savais pas qu’un autre membre de cette richissime famille avait su bien utiliser ses revenus.
    Comme tout Parisien habitué à entrer par l’autoroute du Sud j’étais familiarisée avec ce clocher et ces anges, vaguement tentée d’aller les voir de près : une bonne raison de m’y aventurer maintenant, merci !

  5. Bonjour Francine,
    Ce n’est pas Notre-Dame de la Garde des Marseillais, mais moi je la trouve aussi belle, foi de parisien.
    Belles photos comme d’habitude.
    Bises et bonne semaine à venir.
    Chris

  6. Bonjour Francine, ces maisons sont plus faites pour le commerce et les visiteurs.
    Car vivre à quatre dedans ce serait une galère (rire).
    Pour l’eau et oui c’est grave.
    Je te souhaite un bon dimanche.
    Bisous.

  7. Bonjour Francine, nous aussi le marché a été fait avec le soleil mais frais dès le matin.
    Toujours pas d’eau donc cela sèche encore plus.
    Je te souhaite de passer une belle fin de journée.
    Bisous.

  8. Bonjour Francine ah oui comme tu dis un kiné ou une kiné c’est l’idéale lol , bon là ça va un peut mieux mais bon ce n’est pas encore la grande forme olympique , il faut de la patience et le temps fera le reste.
    Ah oui superbe billet avec tes belles photos et explication sur cette église du Sacré-Cœur de Gentilly vraiment superbe , je ne connaissais pas , merci de ce beau partage , passe un très bon weekend , bisous.

  9. Contrairement aux annonces, pas d’ orages, pas de pluie, malgré quelques journées grises !
    ce matin à la ferme ils m’ont parlé d’ une année cata, ne serait ce que pour les pommes de terre !
    Passe une bonne fin de semaine
    Bisous

  10. Voilà j’accède directement à ton site!!
    La Cité Universitaire…je l’ai fréquentée voilà bien longtemps…et si ce n’était pas toi qui me faisais découvrir cette église je n’en n’aurais rien su!
    Bonne fin de semaine! Bises

  11. Bonsoir Francine
    Merci pour le partage photos de cet édifice religieux de style néo-roman
    Magnifiques sculptures
    Bon weekend
    Amitiés
    La newsletter était arrivée dans le pub et infos

  12. Bonjour Francine
    j avais apprécier vraiment cet article je ne sais si cela va fonctionner des bisous de ce Vendredi et le Week-End qui arrive je me suis insiste bisous au chat DANN

  13. petit coucou superbes photos de cette magnifique église ,nous avons un ciel gris et chaud sur notre sud ouest ,sa vas peut être tourné a l’orage ,je te souhaite un très bon Vendredi, caresses a tes petits a quatre pattes ,bises

  14. Salut Francine. Superbe église, de forme originale, de réminiscence romane, mais aux sculptures fouillées plutôt néo-modernes. Elle mérite la visite détaillée que tu nous a proposées là. Quant aux donateurs, ils méritaient bien, eux, d’être représentés dans la pierre .Ils ont dû raquer, comme on dit. Bises et à plus. Florentin. PS : Que les Portugais fassent gaffe et vérifient bien chaque matin que les anges ne se sont pas envolés. Cela fait 80 ans bientôt qu’ils sont plantés là, ils doivent en avoir marre …

  15. Bonjour Francine, très jolie cette église?
    J’adore ces statues et aussi les sculptures.
    Pour mes photos oui c’est normal car je les ai prises dans le car alors pour les reflets c’est
    ça le soucis.
    Je te souhaite de passer un bon vendredi.
    Bisous.

  16. Je trouve beaucoup de charme à cette église, les artisans et sculpteurs qui ont participé à sa construction ont produit un travail de qualité.
    Merci Francine, je découvre ce monument dont j’ignorais l’existence, grâce à toi.
    Je te souhaite une excellente fin de semaine.

  17. Bonjour Francine, qu’elle est jolie cette église, elle est très haute ! Les anges sont beaux, la façade de toute beauté, je la trouve très originale, merci Francine, je te souhaite un bon week-end, fanfan

  18. Bonjour Francine
    Une église particulière, très belle. Le clocher en forme d’ogive est particulier. Les anges ailés sont superbes. Je ne connaissais pas, maintenant, je n’ai plus d’excuse.
    J’espère que tu vas bien
    Bisous
    @lain

  19. Voilà une église vraiment originale dont je n’avais pas connaissance, même en photos. Les sculptures méritent qu’on s’y arrête un instant pour les découvrir en détails et toutes tes explications sur son histoire sont très intéressantes. J’aime bien les anges ainsi prêts à s’envoler du haut du clocher ! bises et à bientôt

  20. Bonjour Francine
    C’est vrai que la connais depuis toujours, son histoire était inconnue pour moi, je savais que c’était l’église des Portugais, les photos sont superbe !
    Belle journée !

  21. Bonjour Francine,
    de belles photos comme d’habitude qui nous montrent tous les détails de cette église..
    Bonne journée, bons baisers

  22. Bonjour Francine
    Elle est magnifique cette église dans ce bel écrin de verdure, j’aime beaucoup ces statues. Superbes tes photos.
    Merci pour ta gentille visite .
    Me voilà en un clic, malgré la distance qui nous sépare, dans ton bel univers de blog.
    J’espère que tu vas bien et je te souhaite une excellente journée pleine de bonheur, de soleil et que tous tes souhaits se réalisent.
    Gros bisous.
    PS : Sur Chrome le com ne passe pas. Donc je fais l’essai sur Firefox et j’espère qu’il s’affichera.

  23. Bonjour Francine
    Elle est magnifique cette église dans ce bel écrin de verdure, j’aime beaucoup ces statues. Superbes tes photos.
    Merci pour ta gentille visite .
    Me voilà en un clic, malgré la distance qui nous sépare, dans ton bel univers de blog.
    J’espère que tu vas bien et je te souhaite une excellente journée pleine de bonheur, de soleil et que tous tes souhaits se réalisent.
    Gros bisous.

  24. Bonjour Francine.
    Voilà une porte de Paris qui me rappelle un mauvais souvenir.
    En juillet 1973 environ, à l’époque où les motards ne portaient pas de casque, j’ai eu une insolation sur le périphérique… fracture du crane…
    La sortie de Bernadette est retardée car ils ont essayé de supprimer la morphine mais la douleur est revenue; il vaut donc mieux qu’elle reste sous surveillance.
    Gilbert

  25. Cette église au dessus de l autoroute m avait intrigué j’avais cherché son histoire mais je ne connaissais pas les détails architecturaux, les photos me renseigne donc

    Par ailleurs ce que l on croit de loin être un clocher au dessus de la fondation Deutch de la Meurthe dans la cité U n en ai pas un

  26. Bonjour Francine,
    Tu as raison de la décrire cette église , elle est belle;
    mais on ne voit pas l’intérieur, elle devait être fermée ?
    J’aime bien ces anges en bronze et la point en effet doit se voir de loin…
    comme beaucoup d’églises !!!
    Merci pour tes belles photos, bises et bonne journée, il fait bien chaud !!!

  27. Bonjour Francine
    tu vois j arrive enfin sur ton blog merci infiniment de ce reportage des Splendides Photographies que tu ais une championne et oui elles ont nettes et les explications en dessous chaque bien sur j ai apprécier cet Article super que j ai apprécier un bon Mercredi et au chat bisous à vous deux DANNN

  28. Bonjour d’Angers,
    Oui ! … Magnifique reportage … un plaisir de le voir et le lire …
    Tu écris : «on ne peut pas traverser le périph.» mais, il y a la passerelle du Cambodge me semble-il … tu pourras nous en dire plus ! …
    ~
    Mon blog : htpp://www.les-mauges.fr

  29. 62 mètres de haut pour la flèche, pas étonnant qu’ on la voit de loin !
    Dommage que les étudiants ne la fréquentent plus, mais on peut comptert sur les portugais pour l’ entretenir !
    La pierre calcaire de Saint Maximin est très dure, contrairement au Lavoux, qui a permis ces magnifiques sculptures !
    Merci à toi pour tes belles photos et ta description
    Passe une bonne journée
    Bisous

  30. Ha oui , on la voit très bien quand on passe sur le périf! en allant à porte d’Italie !
    Encore et toujours de belles photos
    Bonne journée

  31. Bonjour Francine merci de nous offrir ce merveilleux reportage au fil de tes sublimes photos c’est vraiment de toute beauté merci du très joli partage j’apprécie bonne journée Claudine Daniel

  32. Voici une église vraiment atypique. Un peu à l’image des campaniles Corses ou Italiens, elle est aussi blanche que le Sacré-Coeur de Montmartre, un tympan riche (tiens, du béton ?! il n’y a donc pas que le Mucem en béton travaillé) des anges dignes de ceux de la Sainte Baume. J’ai réellement pris plaisir à découvrir cet édifice de Gentilly

  33. C’est une belle église avec des sculptures nombreuses.Ce qui est cependant remarquable est ce clocher majestueux et vraiment original avec ces quatre anges en bronze patiné qui attirent immédiatement l’attention.une très belle réalisation de l’entre deux guerres
    Merci de ce partage.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à ma newsletter afin de vous tenir au courant des derniers articles publiés !